Peu connue, cette journée de la bisexualité est fêtée tous les ans le 23 septembre.

C'est en 1999 que cette journée fut pour la première fois célébrée à l’initiative de 3 militants bisexuels américains : Wendy Curry (Maine), Michael Page (Floride) et la texane Gigi Raven. Il aura fallut attendre jusqu’en 2009 pour qu’elle arrive en France, à l’initiative de l’association Bi’Cause. Cette journée est un appel aux personnes bisexuelles, leurs familles, amis et sympathisants à la reconnaissance des droits et à la célébration de la bisexualité, ainsi qu’à la lutte contre la biphobie !

La biphobie est peu connue, mais existe pourtant bel et bien. Pour beaucoup de monde, la bisexualité n’est pas reconnue comme une identité (quand elle est connue !), ni même comme une sexualité possible. Combien d’homos ont pu dire à un bi de sortir du placard, de s’assumer, et d’arrêter de sortir avec des filles juste pour se rapprocher du modèle « traditionnel » ? Combien de fois les bi ont-ils été pris pour des éternels infidèles ? (« ben oui, t’aimes les deux, donc quand t’es avec un mec, tu as forcément besoin d’une fille derrière »…). Combien pensent qu’un bi est instable et ne peux s’engager durablement ? Combien de fois peut-on encore lire «bi s’abstenir » sur certains profils ?

 

Cette journée est aussi là pour montrer que la bisexualité existe réellement, bien que totalement invisible extérieurement : dans la rue, un mec qui sort avec un mec est forcément gay. Il sort avec une fille, il est forcément hétéro.

 

Cette journée est donc là pour informer, rassurer, et pour effacer une bonne fois pour toute ces clichés si nombreux dont peuvent réellement souffrir certains bi qui ne sont ni reconnus, ni compris.

 

La journée de la bisexualité se déroulera donc ce dimanche 23 Septembre 2012, sans qu'il y ait réellement de manifestations, excepté un débat organisé par l'association Bi'Cause à Paris. Plus d'infos sur cette association : Interview Têtu de sa présidente.