Dominique Bertinotti, ministre de la Famille, s'était rendu ce samedi 23 juin 2012 à Toulon pour participer à l'assemblée générale de l'UNAF (Union nationale des associations familiales de France). La ministe aura effectué son discours sous les hués des personnes présentes.

L'UNAF, bien qu'étant connu pour le déni des familles homoparentales qu'elle exerce depuis toujours, a encore aujourd'hui démontré son inaptitude à représenter toute les familles de France. En effet, alors que la ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, s'était rendu à leur Assemblée Générale pour parler des évolutions sociales en matière familiale (le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels notamment), elle s'est fait huée par les spectateurs. Ces derniers avaient déjà été mis en condition par le président de l'UNAF, François Fondard, qui était venu s'exprimer avant la ministre : «Le mariage et l'adoption par les couples de même sexe ? Qui peut prétendre que cette réforme ne pose pas des questions vis-à-vis des enfants? Une famille, c'est l'institutionnalisation de la différence des sexes.», dit-il avant d'ajouter «l'adoption par un couple homosexuel est une mauvaise solution». Bien évidemment, tous les spectateurs présents ont applaudi le président. Ainsi la tâche de la ministre de réformer le système familial français dans les prochaines années, va s'annoncer périlleuse.