Utiliser un service de de chat peut être très divertissant. On peut y rencontrer beaucoup de gens de tous horizons, sympathiques et sincères, mais pour ne pas prendre de risque, il faut garder la tête froide et rester vigilant.

Ces conseils sont valables pour notre page de chat gay mais aussi sur les autres sites et réseaux sociaux.


1. Toujours être accompagné

On le répète souvent sur le site et pourtant jamais assez. Lorsque l'on découvre une personne sympa sur une chatroom, on peut vouloir la découvrir dans la vraie vie. Et c'est bien de vouloir quitter son écran mais pas n'importe comment !

Être accompagné durant un premier rencard et ne pas donner son adresse permettent de limiter les dangers. Idéalement, propose une première rencontre dans un lieu public accompagné d'un adulte si tu es mineur.

Pour un ado gay c'est pas toujours facile de demander à un adulte alors que l'on a pas fait son coming-out par exemple mais ça peut être par exemple un(e) ami(e) qui peut prendre se rôle d'accompagnateur.
Certains seront tentés de passer outre ce conseil. Dans ce cas, au moins, préviens une personne de confiance du fait que tu vas à un rendez-vous en lui précisant bien le lieu et l'heure. La personne saura au moins que si elle n'a pas de nouvelles, quelque chose ne tourne pas rond.


2. Méfie-toi de la traque

En s'inscrivant sur un site, tu choisis un pseudo que tu vas garder quelques temps. C'est un avantage dans le sens où à ta prochaine connexion, des membres te reconnaîtront et te reparleront. Mais ça peut se transformer en inconvénient car des personnes mal intentionnées pourront se servir de ce pseudo pour te repérer et te traquer. Ne soit donc pas surpris si certains dont tu te rappelles pas en savent beaucoup te concernant. Si nécessaire, tu peux, de temps en temps demander à nos modérateurs présents sur le chat de changer ton pseudo. Et penses à choisir un pseudo différent de celui que tu utilises sur d'autres sites.

3. Les messages privés

Lorsqu'une personne te demande de discuter en privé, c'est peut-être qu'elle veut échapper à la vigilance de la modération. Double ta vigilance lorsque ça arrive, ce n'est pas forcément un vieux fou pervers mais tu dois rester vigilant.

4. Tes infos privées

Ces données doivent rester... privées le plus longtemps possible. Du moins tant que tu n'as pas rencontré pour de vrai la personne. Cela comprend ton vrai nom, tes numéros de téléphone résidentiel ou mobile, Email perso, mots de passe, ton profil Facebook ou même le nom de ton école!  Si quelqu'un te les demande, réponds-lui que tu désires d'abord mieux le connaître. Il devrait respecter ta décision de faire preuve de prudence concernant ta vie privée. Pour l'adresse email le mieux est de créer un email dédié aux rencontres qui ne contient pas d'informations privées.

5. Emails et pièces jointes

Il arrivera certainement que l'on te demande sur le chat ton mail pour t'envoyer la photo qu'il ne veut pas mettre sur son profil ou simplement partager un fichier de musique qu'il aime. Il peut être honnête mais aussi utiliser ce subterfuge pour envoyer un virus. Des jeunes ont retrouvé des vidéos d'eux sur le net en petites tenues car un virus a permis à des pervers d'allumer la webcam à leurs insu. En plus, il n'est pas garanti que la photo soit bien de lui. Autre chose, si tu utilises ton téléphone, pense à désactiver le "geotaguage" avant de prendre la photo car sinon on peut savoir où la photo a été prise et donc te localiser.


6. Effacez vos historiques

Tout navigateur comprend une fonctionnalité pour effacer les traces des sites que tu visites. Surtout si tu utilises un ordinateur public (CDI, bibliothèques,....) il est préférable de ne pas laisser de traces utilisables à ton insu. Des plaisantins pourraient se servir de ton profil pour te faire chanter ou juste t'embêter.


7. Alerter

Si quelqu'un devient oppressant, grossier, etc. tu peux le signaler aux modérateurs. Pour cela tu trouveras en bas de chaque profil un lien vers une page permettant de nous envoyer une alerte. Tu pourras aussi, depuis le profil, bloquer les personnes qui t'envoient des messages privés qui ne t'intéressent pas.


8. Analyser

Ce conseil te fera peut-être penser à 007 mais il reste utile. Lorsque tu bloques une personne, celle-ci peut être tenté de créer un autre profil (alors que c'est interdit par le règlement) afin de continuer à discuter avec toi. Ces personnes sont souvent repérables car il est difficile de modifier sa manière d'écrire. Des tournures, expressions qui te font penser à un membre avec qui tu as déjà parlé peuvent donc être un signe à ne pas négliger.

9. Les smileys

Faisant partie de notre culture populaire, il n'est certainement plus nécessaire de présenter ces petites frimousses. En conversation sur un chat, elles peuvent aider à mettre en exergue ses sentiments,  mais un smiley ne fait pas partie de la ponctuation ! Afin de ne pas lasser les autres utilisateurs du chat, il faut donc veiller à les utiliser avec parcimonie.

10. La webcam

Beaucoup utilisent à tort la webcam comme outils de vérification. Gardez à l'esprit que la webcam n'est qu'un outil informatique comme un autre et que l'on peut donc afficher ce que l'on veut avec un peu de connaissances. Tu crois voir un beau gay au sourire ravageur ? C'est peut-être Maurice, 54 ans, qui se cache derrière le pc et t'envoie en réalité le dernier enregistrement d'une personne qu'il aura bernée comme toi.

Tous ces conseils te semblent alarmistes ? Il est vrai que l'on ne décrit pas ici les plus beaux aspects de la rencontre sur un chat gay ou hétéro. Cependant en gardant ces conseils dans un coin ça t'aidera certainement à chater avec des personnes très sympathiques. Internet c'est comme une grande ville, dans les rues ils y a des gens bien,.... mais pas que.