L'année 2011 sera un grand cru au niveau tennistique. D'une part avec le retour des Français sur le devant de la scène (dont une demie-finale de Marion Bartoli à Roland-Garros) , du grand retour de Nadal sur la terre battue française, mais surtout de l'énorme percée de Novak Djokovic.

C'est sûr, Nole aura marqué l'année 2011, on pensait que les deux géants du tennis du 21ème siècle feraient couler toute l'encre du point de vue tennistique, avec d'une part Roger Federer, qui détrône Pete Sampras au nombre de grands Chelems remportés, et de l'autre part Rafael Nadal, qui égale le record de Bjorn Borg au nombre de Roland Garros remportés. Et pourtant, un nouveau monstre du tennis a fait son apparition, en cumulant à ce jour 52 victoires pour une défaite à Roland Garros, face à Federer, une demie finale qui restera dans les annales

En 2011, il vient déjà de rafler 5 titres en masters series : Indian Wells, Miami, Madrid, Rome et Montréal, fraîchement remporté face à Mardy Fish et il a notamment engrangé deux titres du grand Chelem, en raflant l'Open d'Australie et Wimbledon.

Joueur très complet, aussi bon à la volée qu'en fond de court, extrêmement difficile à déborder, imposant un rythme et une cadence infernales à son adversaire, bon serveur, ayant des capacités de variation gigantesques, doté d'un revers à deux mains perforant toute défense adverse, et un excellent coup droit, notamment lorsqu'il utilise son coup droit croisé, Nole dispose de toutes les armes pour défaire n'importe quel adversaire.

Cependant il existe une poignée de joueurs avec lesquels il entretient un ratio négatif : Andy Roddick, Roger Federer, Rafael Nadal et Jo-Wilfried Tsonga (4 victoires face au français mais aussi 5 défaites).

Quoi qu'il en soit, 2011 sera incontestablement l'année de Novak Djokovic, fermement décidé à faire exploser les records du Guiness Book. L'histoire du tennis a donc encore de beaux jours devant lui, avec ce nouveau numéro 1 mondial qui nous donne d'ores et déjà rendez-vous à l'US Open.