Les données personnelles des gens inscrits au iCloud d'Apple pourraient bien être la cible de pirates. Avez-vous bien réfléchi avant de vous inscrire aux services d'informatique "nuage" ?

Annoncé comme une innovation "majeure" le 6 juin 2011 par Steve Jobs, « iCloud stocke vos données dans le nuage et les envoie immédiatement sur tous vos appareils iOS ». La première chose que le iCloud stocke pour vous ? Vos contacts et votre agenda personnel. Puis, votre musique, vos photos, vos livres électroniques, vos vidéos, vos réglages personnalisés, etc. Vous pouvez ensuite accéder à ces données de partout : de votre ordinateur personnel, celui du bureau, de votre téléphone intelligent, de votre tablette, d’un ordinateur public à l’autre bout du monde …

Mais un rebondisement a surgi le 21 juin dernier : un faux registre comprenant des informations censément volées sur l'iCloud de Apple a été publié sur le site pastebin.com. Heureusement pour ses utilisateurs, cette publication s'est avérée être fausse.

Les pirates affirmaient également avoir pénétré dans les serveurs d’Apple et avoir volé les données de tous les clients inscrits au nouveau service. Suite à ça ... les avis divergent :

- "Il s'agit d'un canular plutôt qu'une annonce", a affrimé Benoît Dupont, directeur du Centre international de criminologie comparée (CRIM) de l'université de Montréal.

- Ce n'est pas parce que cette annonce est fausse que Apple ne sera pas piraté. La preuve, c'est que des serveurs importants, comme Lockheed Martin ou L3 ont été piratés. "Dernièrement, des sites de pirates ont été piratés eux-mêmes", a ajouté M. Dupont.