Le 23 juillet 2011, la police londonienne retrouve Amy Winehouse à son domicile, décédée. Retour sur une vie et une carrière trop courtes.

Amy Winehouse naît en 1983 au Royaume Uni. Après des difficultés en classe, la petite Amy se fait expulser de plusieurs écoles. Elle finit par trouver un job de chroniqueuse et de chanteuse dans un groupe de jazz, ce qui lui permet de se faire repérer par une maison de disques. Nous sommes déjà en 2001.


2 ans plus tard, Amy sort son premier album, Frank. La critique s’emballe, le public moins. Si Amy est saluée comme une nouvelle voix et si le style jazzy de l’album plaît à la presse, le public reste réticent, à côté. L’album est pourtant nominé pour plusieurs prix. Au sujet de cet album, Amy dira plus tard qu'elle avait été bridée par sa maison de disques. « Je l'écoute différemment maintenant. J'en suis toujours très fière, je pense encore que c'est un grand album. Mais, avec le recul, il y a certaines choses que j'aurais faites différemment… Mais ce n'est pas parce que je voudrais faire les choses un peu différemment aujourd'hui que cela signifie que je n'aime pas ce qui se trouve sur cet album. »


3 ans et une rencontre avec Mark Ronson (producteur génial) plus tard, Back To Black voit le jour (en 2006 donc). L’un des albums de la décennie 2000-2010 vient de sortir. Le virage musical est important, le style passe du jazz rétro au style des girls groups des 50s. Le succès commercial est immédiat cette fois, et Amy Winehouse est révélée au grand public. A partir de ce moment-là s'enchaînent les nominations, les prix, les tabloids, les cures de désintox, et les problèmes de santé. Sa couverture médiatique s’étend, Frank est réédité, Back To Black se voit doté d’une édition bonus, etc.


Depuis 2007, c’est le silence. Amy Winehouse est à Sainte Lucie en désintox, elle prévoit un album pour 2009, puis 2010, puis 2011, elle divorce, se remarie, se fout en l’air, perd 30% de sa capacité pulmonaire à cause d’un emphysème aggravé par sa consommation de crack, et décède -probablement- d’une overdose le 23 juillet 2011. A 27 ans. Sa mort n’a au final étonné personne.


Amy rejoint ainsi le Club des 27, déjà rejoint par Janis Joplin, Jimi Hendrix, Jim Morrison et Kurt Cobain. Une mort « légendaire » pour la chanteuse devenue icône de la soul le temps d’un album.


RIP Amy.