A l'ère du Bio, où le culte de "l'esprit sain, dans un corps sain" est en plein essor et soumis au diktat de maigreur. Des nouveautés se trouvent déjà sur le marché commercial mondial. Une plante, qui sucre, donne du goût, qui est naturelle et protègerait notre santé ; la Stévia.

L'aspartame est 200 fois plus sucrant que le saccharose. Donc, de très petites quantités suffisent pour libérer une saveur extrêmement sucrée.

Cet édulcorant est grandement employé dans les boissons gazeuses dites « light » ainsi que dans la gomme à mâcher. L'aspartame est de plus en plus ajouté dans des produits pharmaceutiques pour enfants tel les comprimés de vitamines et d'acétaminophène ou d'ibuprofène.

La grande controverse au sujet de l'aspartame a probablement commencé dans les années 80 après son approbation originale par le FDA (Food & Drugs Administration - un organisme de certification et de contrôle des aliments et médicaments aux États-Unis) en 1974. Déjà certaines études montraient des effets néfastes sur des rats. L'aspartame a donc été suspendu. Ensuite, il a été ré-approuvé par le FDA à maintes reprises.

Les scientifiques décomposent l'aspartame en quatre substances chimiques :

  1. ---> La phénylalanine. Les personnes atteintes de phénylcétonurie (qui ne possèdent pas l'enzyme métabolisant la phénylalanine) réagissent alors à l'aspartame.
  2. ---> L'acide aspartique, qui ne présente aucun effet.
  3. ---> Le méthanol et le formol, substances très nocives, dans de grandes quantités d'aspartame, qui sont immédiatement rejetées par l'organisme.
  4. ---> Et le dicétopipérazine aspartylphenylalanine qui serait reliée à des tumeurs du cerveau (cela demeure incertain).

Donc pour contrebalancer ces effets notoires, différentes recherches ont été effectuées.
Une nouvelle plante a été découverte (bien qu'elle soit utilisée depuis des années en Amérique du Sud par les Guarani du Paraguay et du Brésil comme plante sucrante et médicinales) : la Stévia.


Les feuilles de cette espèce ont un pouvoir sucrant en moyenne 45 fois supérieur à celui du sucre blanc de table. On peut la trouver dans un petit commerce (elle est donc difficilement trouvable) sous différentes formes :

  1. ---> poudre verte (ou brune). Produit naturel et non raffiné. Non soluble dans l'eau.
  2. ---> poudre blanche. Facile a diluer, et raffiné dans son propre pouvoir édulcorant.
  3. ---> feuilles séchées.
  4. ---> sirop.
  5. ---> comprimés.

De nombreuses marques comme CocaColaCompagnie (Fanta), Taillefine, ..etc, utilisent déjà cette plante comme atouts phares de leurs produits en vente, mais se heurtent à un problème qui est le léger goût de réglisse apporté par la plante.

La Stévia participerait a la santé de l'individu. Elle apporterait tous les avantages, et épargnerait tous les incovénients que pourrait produire l'absorption quotidienne d'un cachet d'Aspartame. 

Des édulcorants d'hier et d'aujourd'hui nous conduisent à ceux de demain. Qu'ils soient naturels ou chimiques, ces édulcorants sont bien plus importants dans certaines vies que dans d'autres. Ils permettent donc d'adoucir notre alimentation, mais contribuent toujours à la recherche, sans oublier qu'ils facilitent le quotidien de plusieurs diabétiques.

Ce point de vue est cependant à nuancer : des controverses sont nées sur la Stevia à propos de propriétés abortives que lui conféraient des populations sudaméricaines. Ces effets ont cependant été démentis par certaines études.