En Pologne, un pays catholique conservateur, une campagne de publicité a commencé, ayant pour but de dénoncer l'absence de législation sur les droits des gays et lesbiennes.

La campagne a commencé en novembre 2010 à Varsovie et Lodz. Le but des organisateurs est d'informer une large majorité de la population sur le fait qu'il n'y a en Pologne aucune législation sur les droits des homosexuels et sur l'absence d'une union civile (du type PACS). La campagne continue donc dans d'autres villes et dans les 16 mois suivants, elle va parcourir les 16 régions de Pologne.

Malheureusement, les polonais ne sont pas prêts à ce genre de campagne. L'homophobie a surpris les organisateurs par exemple dans la petite ville d'Inowroclaw. La société locale de publicité a refusé de coller les affiches dans les bus avec la raison suivante : "Nous ne publions jamais de campagnes controversées". Les organisateurs ont constaté que le niveau de tolérance est directement lié à la taille de la ville. Dans les grandes villes, ils sont confrontés à une plus grande tolérance et ouverture d'esprit envers la communauté gay, contrairement aux villes plus petites où ils rencontrent souvent des personnes enclines aux avis homophobes et aux préjugés.  

Les organisateurs sont également ceux de la manifestation de Varsovie en novembre dernier, quand des centaines de gays et de lesbiennes montraient la réalité polonaise de la communauté LGBT, un jour avant les élections.