Jack et Meg White, le couple mythique du rock de Detroit, a officiellement annoncé ce mercredi 2 février 2011 sa séparation.

C'en est terminé ! C'est comme ça dans le Rock, quand un groupe revient, un autre part ! C'en est fait, Jack et Meg White se séparent, laissant derrière eux six albums, dont le tube universel "Seven Nation Army", chanté dans tous les coins de rues, dans tous les stades. Depuis 2007, le duo n'avait pas entrepris le moindre concert, la moindre tournée. Certaines devaient avoir lieu, mais ont été annulées à cause de crises d'angoisse de Meg White.

“Les White Stripes aimeraient annoncer aujourd'hui qu'ils n'existent plus, n'enregistreront plus et ne joueront plus en concert. Il n'y a pas de désaccord artistique ou même le moindre manque d'envie de continuer. Aucune raison de santé non plus : Meg et Jack sont en pleine forme, en bonne santé. Il y a des millions de raisons, mais la principale est l'envie de protéger ce qui était beau et unique dans ce groupe – et de le laisser ainsi.”

Jack White est un artiste vraiment actif, tel un jeune divorcé, tellement actif, qu'il avait presque oublié son contrat matrimonial avec les White Stripes. Le duo était devenu un vieux couple depuis que Jack avait quitté Détroit pour Nashville, et ne se réunissant plus qu'à l'occasion. Jack White a vraiment tout fait : acteur, producteur, patron de label, c'est le créateur de The Raconteurs ou bien de Dead Weather. Un véritable Pygmalion qui sera à l'affiche de l'album Rome début mai, signé Danger Mouse et Daniel Luppi.

C'est donc avec regret, et même amertume qu'il nous a fait part de cette nouvelle tragique.

 

En Photo : Jack et Meg White

Source : Le site officiel des White Stripes