Le groupe pour ados du moment, après un mea-culpa réussi, fait polémique pour la 20ème édition du festival Paroles & Musiques qui se tiendra à Saint-Étienne en juin prochain.

 

SEXION D'ASSAUT, LES ASSOCIATION INDIGNEES !

 

Le groupe qui fait bouger tous les ados en ce moment, qui avait récemment fait parler de lui après de multiples dérapages homophobes liés a leurs textes ainsi que des propos tenu par l'un des membres du groupe lors d'une interview avec le magazine  International Hip-Hop, se produira finalement durant cette 20ème édition du Festival Paroles & Musiques qui se tiendra du 1er au 5 juin prochain à St-Etienne. Les associations Autrement Gay, SOS Racisme Loire et Face à Face s’indignent de la programmation du groupe de rap dans le cadre de ce festival. Dans un communiqué de presse, celles-ci déclarent : “Il est navrant qu’un festival tel que Paroles et Musiques, qui a eu Léo Ferré pour premier parrain, ait une attitude aussi mercantile et irresponsable alors que le FIL (salle de concert), qui avait programmé le groupe en octobre, a eu l’intelligence d’annuler leur représentation suite à la découverte de leur positionnement sur l’homosexualité” . “Sexion d’Assaut connaît un engouement auprès de la jeunesse qui tend à banaliser les propos et agressions à caractère homophobe”, souligne le communiqué, qui précise que la Ville de Saint-Étienne a manifesté “publiquement sa désapprobation”.

 

Le maire de la ville, Maurice Vincent, a quant à lui déclaré jeudi soir, lors de ses voeux : “On attire mon attention sur la vigilance que je dois avoir et que j’aurai, dans le domaine culturel (…). La liberté d’expression totale évidemment y prévaut depuis toujours, et jusqu’à maintenant dans notre pays, cette liberté d’expression n’avait presque jamais dégénéré en propos ouvertement racistes, sexistes ou discriminatoires. Si nous devions être confrontés à Saint-Étienne à une telle dérive, je le dis calmement, je ne le permettrai pas”.

 

Cérémonie des voeux 2011 Ville de Saint-Etienne from PURECAM on Vimeo.

 

L’association Paroles et Musiques, qui organise le festival éponyme, a réagi dans un communiqué de presse : “Ces propos ont entrainé à l’automne dernier l’annulation d’une partie de la tournée du groupe et notamment la date de Saint-Étienne, et ceci malgré les excuses répétées de l’intéressé. Une nouvelle tournée étant prévue au printemps prochain, il nous a semblé important d’étudier le parcours du groupe durant cet intervalle”.

 

Le groupe sera tenu de faire distribuer avant son passage sur scène des tracts de vigilance informant sur la gravité des propos homophobes. La mairie a pour sa part déclaré se réserver le droit de déprogrammer le groupe si la situation s'envenime, et ce en cas d'autres propos homophobes, racistes ou sexistes.