La chanteuse et comédienne Colette Renard est décédée le 6 octobre 2010 à l'âge de 86 ans, des suites d'une longue maladie. Les plus jeunes la connaissent surtout grâce à son rôle dans la série "Plus Belle la Vie", mais beaucoup ignorent qu'elle était avant tout l'une des plus grandes dames de la chanson française.

Sa voix était reconnaissable entre mille : avec sa diction impeccable, ses 'r' roulés comme cela se faisait à l'époque, Colette Renard connut le succès à partir de 1956, alors âgée de 33 ans, lorsque fut lancée la comédie musicale "Irma la Douce", dans laquelle elle tint le rôle titre pendant onze années (plus de 1000 représentations).

Elle se produisit ensuite à l'Olympia et Bobino, partageant la scène avec des artistes tels que Georges Brassens.

Décrite comme étant l'une des dernières (sinon la dernière) chanteuses inspirées des réalistes d'après-guerre, elle fut également l'une des premières à oser des chansons grivoises, mais jamais vulgaires. On prendra pour exemple l'un de ses titres les plus connus : "Les nuits d'une demoiselle", où elle énumère des synonymes de cunnilingus et autres pratiques sexuelles.

Elle enregistrera en tout 52 albums, tous de grands succès populaires, avant d'être éclipsée par les yéyés.

A la fin des années 80, elle coupe tous les ponts avec le milieu du spectacle, pendant une quinzaine d'années, avant de sortir un dernier album, "Ceux qui s'aiment" en 2002. C'est à cette occasion qu'elle remontera sur scène pour son dernier récital, où elle reprendra des chansons de cet album et d'autres parmi ses plus grands succès.

En tant que comédienne, on a pu la voir dans des films tels que "Un roi sans divertissement" ou encore "IP5", mais c'est pour son rôle de Rachel Levy dans la série "Plus Belle la Vie" sur France 3 qu'elle est plus connue. Présente dès le premier épisode en 2004, son personnage était devenu l'un des plus appréciés. Elle décidé fin 2009 de quitter la série estimant avoir fait le tour de son personnage, départ annoncé alors comme temporaire.

Rebecca Hampton, comédienne dans la série Plus Belle la Vie, confiait, très émue au micro d'Europe 1 : "C'était notre grand-mère à tous. (...) Elle envoyait chier des gens et en même temps elle était très humaine et très aimante"

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, regrette quand à lui la disparition de "l'une des interprètes les plus originales, les plus audacieuses, parfois les plus impertinentes" de la chanson française.

Colette Renard était également la marraine de l'association "Le Blé de l'Espérance" qui a pour but d'aider les enfants à mieux vivre l'hôpital. Elle est montée sur scène en 2008 avec ses amis de Plus Belle la Vie pour une unique représentation d'un spectacle qu'elle avait écrit et dont les bénéfices ont été reversés à l'association.