Le sujet fait beaucoup débat dans la société, et a fini par atterrir sur Zag... Et évidemment beaucoup de personnes en parle alors qu'ils ne se sont jamais penchés sur le sujet. Voici donc une explication se voulant simple de la crise économique actuelle.

Les Subprimes :

Aux USA le crédit est roi, on fait un crédit pour tout et n'importe quoi... Les banques américaines ont accordées des crédits immobiliers à des citoyens sans même chercher à savoir si ils étaient dans la capacité à le rembourser. Parallèlement les banques américaines ont placées l'argent de leurs clients en bourse, et plus précisément dans l'immobilier. Sauf qu'il est arrivé le jour où une majorité de citoyens américains se sont retrouvés dans l'incapacité financière de rembourser leur crédit immobilier. La solution fut alors d'hypothéquer sa maison. Une majorité d'américains ont alors hypothéqués leurs biens immobiliers, ce qui a eu pour conséquence une effondrement du marché immobilier. Marché où les banques avaient investi avec l'argent de leurs clients. Au final les banques (qui font aussi maintenant assurance) se sont retrouvées en difficulté financière ou on mis la clé sous la porte (comme Lehman Brothers par exemple).

Les Entreprises :

Pour pouvoir fonctionner une entreprise a besoin d'investir (achat de nouvelles machines, pouvoir payer les ouvriers avant qu'un produit soit mis en vente, financer la recherche pour créer de nouveaux produits, etc.). Pour investir il faut avoir de l'argent. Dans le monde actuelle une grande majorité d'entreprises demandent de l'argent aux banques pour investir, elles font donc un crédit (cela s'appelle le financement externe). Sauf qu'on a vu précédemment que les banques sont en difficultés, alors en attendant d'aller mieux elles n'offrent plus de crédits aux entreprises. Les entreprises sont alors incapables de se financer pour rester en vie, alors elles licencient.

La Consommation :

Comme les entreprises ont des problèmes d'argent elles sont obligées de faire augmenter les prix pour augmenter leurs bénéfices et pouvoir ainsi ne pas faire faillite. De plus, pour certains achats, il est obligatoire dans 99% des cas à faire un crédit auprès d'une banque (très peu de personnes peuvent acheter une voiture neuve cash), mais les banques ne font plus de crédit. Les deux points réunis, il y a une baisse du pouvoir d'achat. De plus, comme les banques ne pouvaient plus mettre leur argent dans l'immobilier, elles ont spéculées (agir sur le marché boursier en achetant des actions) sur le marché des céréales. Conséquence : le prix du blés a énormément augmenté et certains pays pas très riche (comme l'Égypte) ont eu du mal à acheter suffisamment de blés pour toute la population, ils sont donc forcés à manger des galettes de terre.

L'Emploi :

On va prendre plusieurs exemples. Tout d'abord le plus important, l'automobile : comme vu précédemment les gens ne peuvent plus acheter de voitures. Plus d'achats, donc plus de commandes, les entreprises ne peuvent pas tourner à vide il y a donc soit des licenciements, soit du chômage partiel ou technique. Mais en plus des usines de montages, il y a les usines où l'on fabrique les pièces, les pneus, etc. On estime à 10% de la population active (c'est à dire les gens qui travaillent ou cherchent un travail) la population travaillant en lien avec l'automobile. Il y a donc 10% des actifs qui sont menacés de licenciements. Second exemple : la restauration. Plus simple, les gens ont peur pour leur emploi, les prix dans les magasins  et grandes surfaces ont augmentés, celles-ci s'efforçant de dégager toujours plus de marge sur le dos du producteur et du consommateur, résultat ces derniers vont moins au restaurant. Il y a donc une menace pour les emplois dans la restauration. De plus en plus d'entreprises font faillites ou licencient, l'emploi est donc en chute libre.

Pourquoi l'État donne-t-il de l'argent aux banques et aux entreprises ?

Pour pouvoir accepter de donner des crédits les banques attendent que ça aille mieux pour elles. Elles attendent que les salaires de leurs clients soit déposés sur les comptes pour pouvoir ensuite les utiliser. Or, puisque l'emploi est en chute libre, il n'y a plus de rentré d'argent. C'est donc un cercle vicieux. Donc pour que les banques aillent mieux, l'État leur « prêtent » de l'argent (soit à très faible taux d'intérêt, soit en achetant les actions pourries qui sont à l'origine de la crise). Pour les entreprises c'est pour éviter qu'elles aient des difficultés financières et soient obligées de licencier, et aussi pour pouvoir financer les investissements.

Les Solutions ?

Il y a plusieurs solutions. Chaque État fera un mélange de ces solutions suivant ses volontés politiques.

  • La relance par la consommation : Consiste à augmenter les salaires pour que les gens achètent. Si les gens achètent les entreprises produisent, donc elles peuvent payer les salaires. Plus les gens achètent, plus les prix baisses, plus le pouvoir d'achat augmente. De plus, si les salaires augmentent, les banques iront mieux.

  • La relance par la production : Donner de l'argent aux entreprises pour qu'elles puissent produire moins chère. Si elles produisent moins chère, les prix vont baissés, les gens pourront achetés. Si les gens achètent les entreprises pourront payer les salaires. Les banques iront donc mieux.

  • La relance par l'innovation : C'est simple, il suffit de créer un produit que tout le monde aura besoin chez soi (exemple : la machine à laver, la voiture, la télévision, etc.). Comme tout le monde va acheter ce produit, les entreprises pourront vendre, elles pourront donc payer les salaires et donc les banques seront contentes.

Voilà c'était une explication simple de la crise économique. Tout n'a pas été mentionné (comme le FMI ou les stock-options par exemple) mais sinon une explication aurait été trop compliquée pour des personnes ne faisant pas d'économie. N'hésitez pas à poser des questions sur ce que vous n'avez pas compris je me ferais une joie de vous répondre.