Dans un monde grandissant, les gens évoluent et se transforment. Certains deviennent des gens bien, d'autres des gens moyens avec peu d'ambition, puis les bons à rien qui tiennent les murs de la cité abonné à l'ANPE et j'en arrive enfin aux autres ces gens si brillants qui se fondent dans la masse, te font croire aux rêves les plus fous mais qui parfois sont des êtres profondément atteint. C'est le sujet que j'expose ici, et je vais tenter de vous montrer comment fonctionnent ces prédateurs sexuels.

Afin de rendre cet article plus attractif je vais engager mon argumentation sous la forme d'une histoire, Mon histoire.

J'étais un adolescent de 16 ans et j'avais beaucoup de complexe vis-à-vis de mon corps et j'étais à la limite de l'obésité donc bon une proie facile pour lui, j'étais mentalement très faible. Tout commença par une belle journée de février après ma soirée d'anniversaire, je me connectai sur mon ordinateur pour voir si je n'avais pas de message. Je vis dans ma boîte de réception deux message qui disait : 

1er message de Jr***** : « Coucou ! Je te trouve vraiment très mignon et j'aimerais beaucoup faire ta connaissance si c'est possible ? »

2e message de Jr***** : « Je viens d'emménager chez moi et je fais des formations et je veux devenir A******. »

Vous l'aurez donc compris dans ces deux messages rien ne laissait présager qu'il s'agissait d'un détraqué sexuel assoiffé de jeunes minets, nous avons ensuite poursuivi la conversation sur MSN. Il me semble qu’à l'époque, je venais d'avoir 16 ans et lui 22 ans, je me rends compte aujourd'hui qu'il était bien trop vieux pour moi et qu'il avait des occupations plutôt étranges pour un futur A*****. Puis il vient à me demander mon numéro alors que cela faisait que deux heures que nous nous parlions. Mon instinct me disait que je ne devais pas donner mon numéro à quelqu'un avec lequel je n'ai parlé que deux heures et qui a 22 ans, mais je ne sais pas, il a réussi à me mettre en confiance et à me faire comprendre qu'il n'allait rien me faire et que c'était juste un numéro de téléphone.

Quelques heures plus tard, je reçois un message disant : « Très content que tu me fasses confiance, ne t'inquiète pas je ne suis pas un pervers ». D'une certaine manière il m'avait déjà plus ou moins prévenu inconsciemment de ce qu'il était. Les pervers et autres Prédateurs Sexuels sont très attachés aux sujets liés à la pédophilie et aux attouchements sexuels sur les mineurs de moins de 18ans. Comme dit l'expression « Afin de mieux tromper, trompe ton prochain par ce qui est révoltant aux yeux de la société ».

 

Nous discussions énormément, je dois dire que son petit jeu de séduction à très bien marché puisque je suis tombé amoureux de lui et de ses belles paroles. Une relation à distance, ce n'est pas bon lorsque les deux personnes ne peuvent pas se voir souvent et encore plus dangereuses quand l'un d'eux est un pervers. Nous nous sommes vus, nous nous sommes embrassés et ensuite rien du tout. Il ne m'a pas donné de nouvelle durant plusieurs semaines. Il était tout simplement avec quelqu'un d'autre depuis plusieurs mois à qui bien sûr il a raconté toutes les choses qu'il m'avait dit.

Un pervers sexuel ne peut pas inventer plusieurs histoires sinon ils risqueraient de confondre les versions en fonction des victimes c'est pour cela qu'il est difficile de les piéger.

En effet, il sortait déjà avec 6 personnes différentes avec lesquelles il a eu des relations sexuelles régulières. Ses victimes ont fini par me retrouver et me prévenir qu'il était dangereusement dérangé donc j'ai décidé d'arrêter cette histoire avant qu'elle ne m'affecte plus. Un pervers qui ne cherche pas à vous re-contacter ou bien à se justifier en disant que c'est faux, et bien vous pouvez considérer que le soir même il aura sa prochaine victime dans le lit.

Je tenais à faire part de mon expérience avec d'autres personnes peut-être concernés par la fréquentation de pervers sans le savoir, et pour faire passer un message de prévention.

 

Le Net c'est bien mais c'est un réseau que peuvent infiltrer des gens malhonnêtes.

Pour en revenir à moi, je n'ai eu aucune relation sexuelle avec cet individu, nous n'avons d'ailleurs plus aucun contact ni même avec ces Ex, j'ai considéré qu'ils faisaient partie d'un passé révolu et dont je tire beaucoup de leçon.