Suite à ses déclarations sur l'homoparentalité, Nicolas Sarkozy serait très fâché contre Christine Boutin

"Je n'accepterai pas que l'on reconnaisse l'homoparentalité et l'adoption par les couples homosexuels de façon détournée, en le glissant dans une loi sur le statut du beau-parent", avait affirmé Christine Boutin, à propos projet de loi sur les droits des beaux-parents, que Nicolas Sarkozy souhaite voir discuter au Parlement fin mars.

"Plutôt que d'avoir une posture passéiste et idéologique [je l'invite] à vraiment lire ce texte", avait rétorqué la secrétaire d'Etat à la Famille sur RTL.

Christine Boutin avait alors proposé un débat télévisé à Nadine Morano.

La réaction ne s'est pas faite attendre...

"Elle me fait chier, cette Boutin, avec ses postures, ses déclarations et ses conneries. Quand on est au gouvernement, soit on est solidaire de tout ce qui y est fait et décidé, soit on se casse", aurait dit Nicolas Sarkozy à ses proches, d'après le Canard Enchaîné, repris par Têtu.com.

"On marche sur la tête! Un ministre ne doit pas demander un débat à un autre ministre", aurait également dit le président de la République, selon le journal satirique.

Le président aurait également "recadré Christine Boutin au Conseil des ministres du 4 mars", fait savoir le Canard Enchaîné.