À un mois de l'élection présidentielle américaine, le candidat républicain John McCain et sa co-listière, Sarah Palin, ont tous les deux ressenti le besoin (hypocrite ?) de déclarer à la presse qu'ils avaient des amis gays !

John McCain, pour sa part, a accordé une interview au journal gay Washington Blade, à qui il n'a rien révélé de bien nouveau sur sa position à l'égard des droits des gays. Il est toujours opposé au mariage gay ainsi qu'à l'adoption par des homosexuels et considère d'ailleurs que ces questions relèvent de chaque état et non pas du président. Dans cet entretien, John McCain mentionne être ami depuis longtemps avec un ancien membre du congrès qui a fait son coming-out, et ajoute que les questions de sexualité ne sont pas pertinentes dans la vie publique.

De son côté, la gouverneure de l'Alaska Sarah Palin a déclaré lors d'une interview à CBS : « Je ne vais pas juger les Américains et les décisions qu'ils prennent dans leurs relations personnelles d'adultes. Il se trouve qu'une de mes meilleures amies depuis trente ans est lesbienne, et je l'aime tendrement. Et elle n'est pas mon "amie lesbienne", elle est l'une de mes meilleures amies, et elle a fait un choix qui n'est pas le choix que j'ai fait. Mais je ne vais pas juger les gens ».

Mais cette révélation des deux candidats ne serait-elle pas particulièrement hypocrite ? En tout cas ce qui est sûr c'est que si ils sont élus les droits en faveur des gays n'évoluerons guère !