Mercredi soir, le premier festival Gay de Bosnie fut inauguré. Des hommes masqués firent irruption et le festival tourna en attaques homophobes.

Pas moins de 8 personnes furent victimes d'une rixe qui éclata durant la cérémonie d'ouverture du premier festival Gay de Bosnie à Sarajevo, déclarèrent les forces de l'ordre.

 

Une douzaine d'hommes masqués firent irruption dans le festival et attaquèrent gratuitement de nombreux participants, dont un journaliste et un ressortissant étranger.

L'homosexualité en Bosnie est un tabou remontant a plusieurs siècles, ainsi les organisateurs du festival n'ont pas été surpris de recevoir de nombreuses menaces de morts, ont-ils affirmés..

 

Les manifestants homophobes assaillirent le festival mercredi soir alors qu'ils quittaient la soirée d'ouverture dans le centre-ville de Sarajevo. Nombre d'entre eux scandèrent les slogans « A mort les Gays ! » et « Allahu Akbar ! » (Dieu est grand).

 

« Lorsque je quittais l'académie, j'ai été violemment frappé dans le dos. Trois autres personnes accourent et me tabassèrent », raconta Pedja Kojovic à l'A.F.P..

La violence se répandit aux rues voisines jusqu'à ce que la police réussissent a disperser les manifestants.

 

La Gay Pride qui s'est tenu en Bosnie eut aussi des conséquences politiques. En effet, des politiques Bosniens et des médias locaux condamnèrent publiquement le festival, rapporta la BBC.

 

Sarajevo est une ville a prédominance musulmane, et les chefs religieux ont déclarés que la tenue du festival – coïncidant avec le période sacrée du Ramadan – était une provocation, nous renseigne un correspondant local.

 

Amnesty International et nombres d'autres associations similaires exprimèrent leur déception quant à l'ampleur de l'homophobie et les tentatives d'incitation à la violence durant la période qui précéda le festival.

 

Les organisateurs déclarèrent qu'ils avaient tout mis en œuvre afin de ne pas offenser qui que ce soit, et que leur but était d'utiliser l'art et la culture afin de sensibiliser les gens.

 

Cet événement est désormais une affaire politique, et les responsables sont plus déterminés que jamais que le festival devrait être reporté aux jours à venir.

 

Source : B.B.C. News Webiste