Je suis souvent iconoclaste et le coming out qu'on nous présente dans les films je suis contre, pour les raisons suivantes.

I)                   Le coming out dramatise la situation, on en fait tout un monde pour pas grand chose. Entre nous: ce n’est pas grave d'être homo!

II)                 Le cérémonial est souvent grotesque!

III)              D'habitude tout le monde sait plus ou moins mais on ose rien dire, on fait semblant.

IV)              Le coming out est brutal.

V)                Il faut dire les choses avec concision sans heurter, c'est un exercice périlleux, vu le protocole que certains nous livrent, je pense que le président à moins d'appréhension avant son allocution!

Critiquer oui, mais alors, quelle a été mon alternative? Tout simplement un "coming out" progressif, je ne vois pas mes parents tous les jours, j'en ai donc profité pour dans un premier temps semer le trouble, ensuite faire quelques allusions, le faire comprendre... Ca prend un mois, et ça évite les clashes, car l'avantage de cette "méthode" c'est que si on voit que ça bloque on peut arrêter les frais, et si les parents sont compréhensifs ça va très vite...

Ca me semble être un bon compromis non?