Petit résumé de la révolution 68. Quels en furent les causes et les conséquences.

Le mouvement du 22-Mars est à l'origine meme de la révolte de mai 68,ce mouvement anarchique s'est fait connaître ce jour de 22 mars en occupant les locaux de l'université de Nanterre.

L'une de ses principales revendications est le droit d'accès pour les garçons aux résidences universitaires des filles.

La figure importante de ce mouvement se nomme Daniel Cohn-Bendit. Il devient le symbole de la remise en cause de l'autoritarisme.

Les causes de ce mouvement sont diverses selon certains analystes.

Leurs analyses tournent à la fois autour de l'idée qu'une grande rigidité cloisonnait les relations humaines et les mœurs et de la constatation d'un début de dégradation des conditions matérielles après la période de reconstruction suivant la II° guerre mondiale appellé aussi la période des "30 glorieuses".

Le mécontentement naissant dans le milieu étudiant sera relayé par celui qui se profilait depuis plusieurs années dans le secteur ouvrier. Ainsi, après la grande grève des mineurs en 1963, un nombre important de grèves se manifestent entre 1966 et 1967. D'abord contre ce mouvement, les syndicats,principalement la CGT feront,une fois la révolte lancée,tout pour l'encadrer.

Cependant des ouvriers, des paysans et des étudiants s'organiseront en dehors des structures syndicales, dans des regroupements tels que les comités d'action, le Conseil de Nantes, le comité Censier...

Ceci a eu lieu ,il y a 40 ans....

Conséquences politiques de Mai 68

  • Les accords de Grenelle : Une augmentation de 35 % du SMIC à 600 F par mois et de 10 % des salaires, la réduction du temps de travail, sont entre autre conclues lors des accords de Grenelle.
  • Dissolution de l'Assemblée nationale le 30 mai 1968 : Les élections législatives de juin 1968 voient la très large victoire des gaullistes.
  • Référendum sur la régionalisation et le rôle du Sénat du 27 avril 1969 et départ du Général de Gaull

Conséquences culturelles de Mai 68

  • L'une des principales influences de la révolution de mai 68 se situe au niveau socio-culturel, comme l'a reconnu François Mitterrand lors du 20e anniversaire de mai 68. Actuellement, on situe parfois les personnalités politiques selon le « côté » des barricades où elles se situaient. Le qualificatif péjoratif de « gauchiste », créé par Lénine en 1920 (« La maladie infantile du communisme »), entre dans le langage courant.
  • La libération sexuelle est l'un des grands thèmes de Mai 68, corrélativement à l'arrivée des contraceptifs modernes. Le féminisme aussi se développe, avec son mouvement le plus radical, le MLF.
  • Cette époque est soulignée par de « Nouveaux Philosophes » tels que Bernard-Henri Lévy. Yves Duteil chantera « L'important ce n'est pas ce qu'on fait qui compte, c'est l'histoire, la façon dont on la raconte... », suit une relecture de l'Histoire de France, et la mise en exergue de ses violences.
  • L'influence de Mai 68 est manifeste dans la pédagogie scolaire en France. De disciple, l'élève devient un sujet pouvant intervenir dans la pédagogie dont il est l'objet. La dimension de la parole libre, du débat, s'accroît.
  • Dans le domaine économique et sociale, cette influence aura aussi des conséquences en 1973 dans des mouvements de remise en cause de l'armée et de la force de frappe nucléaire et d'une manière générale dans les mouvements écologiques (Brice Lalonde) et anti-militaristes (la lutte contre l'extension du camp militaire des jeunes paysans du Larzac, dont est issu José Bové, le courant de la Non-violence) et les fameuses ONG comme « Médecins Sans Frontières » (Bernard Kouchner), directement issus de la prise de conscience planétaire des mouvements de Mai 68.

Source Wikipedia