La police parisienne à la chasse des « Modous français »

Paris, l’une des grande villes du monde est devenu aujourd'hui un carrefour incontournable aux trafiquants de drogue où se retrouvent revendeurs, acheteurs de la ville elle même ou des villes excentriques et même au delà des provinces. Tout le territoire français est concerné. Etant un phénomène très courant, le marché de la drogue a transformé la capitale française en un véritable supermarché de stupéfiants.

En effet, le marché de la drogue a eu, il y a quelques années comme promoteurs les "Modous" de nationalité sénégalaise, actuellement, ils ont cédé leur place et transmis leur savoir-faire à de jeunes délinquants issus des cités attirés par ce commerce très lucratif: le kilo du cannabis atteignant maintenant les 2000 euros. Conscient de cela, depuis quelques mois déjà, la police parisienne s'est décidé à faire de cette campagne une bataille sans merci et a déclaré la guerre contre le marché de la drogue qui se présente sous toutes les formes possibles sans exception. Un plan secret qui a permis de constater la vente de cannabis qui a été depuis peu qualifié de nocif pour la santé, la cocaïne dont le commerce s'étend jusqu'aux Antilles attirant de jeunes consommateurs de 16 à 20 ans, le fameux ecstasy observé dans les discothèques qui enrichissent en cachette plusieurs récidivistes en perpétuelle chasse à la souris avec la police d'autant plus que cette dernière accentuera certainement leur descentes sur terrain. Un "Trivial Poursuit" entre les policiers et délinquants dont les champs de bataille sont principalement les 18ème, 19ème et 20ème arrondissements abritant leurs leaders comme on dit.

Paris entre dans une nouvelle ère où la guerre a déjà commencé pour les policiers qui vont étendre leurs champs d'action. Les nouveaux "Modous" survivront-ils à ce raid ?