Parmi les annonces de Nicolas Sarkozy au cours de sa conférence de presse figure la suppression de la publicité sur la télévision du service public. Quelle bonne idée!

Ce mardi 8 janvier, à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'Elysée, notre chers Président fait une révélation des plus fracassantes: Il veut arriver à supprimer la publicité des chaînes du service public.

A première vue pour beaucoup, cela parait être une bonne idée. Car qui n'a jamais bougonné avec ces fameuses entractes forcées nous gavant la panse de réclames des plus indigestes.

Mais essayons de regarder de plus prêt comment cela se passerait,....

Tout d'abord il est indégnable que supprimer la publicité du petit écran créera une perte sèche pour le gouvernement. Selon l'AFP, cette perte se chiffre à environ 800 millions d'euros par ans. C'est pourquoi Mr Sarkozy nous propose ça recette magique, plus de taxe pour le particulier et plus de profits pour les grands groupes.

Foutaises, me dira t'on! Pas si sûr!
Nouvelles taxes proposées : « une taxe infinitésimale sur le chiffre d'affaires de nouveaux moyens de communication comme la téléphonie mobile ou l'accès à Internet » ainsi qu'une taxe sur la vente des produits d'électronique grand public permettant de recevoir la télévision.

En gros faire payer le consommateur une taxe supplémentaire sur son abonnement Internet. Au passage, nous payons déjà une taxe (Cosip) pour le cinéma sur l'abonnement internet ainsi qu'une autre taxe (sacem) sur tout média d'enregistrement: disques durs, cd vierges,...

Des profits mais comment est ce possible?
Il est très simple de faire le calcul,... les publicitaires ayant moins de possibilités pour annoncer vont devoir enchérir plus afin d'obtenir quelques minutes de diffusions sur les chaînes privées. C'est le principe de l'offre et la demande.

A qui profite réellement ce cadeau ?

- A Martin Bouygues, actionnaire majoritaire de TF1 dont la rédaction a apparemment ostensiblement pris parti pour l'élection de Sarkozy Ier.

- A Vincent Bolloré, le GO des vacances de milliardaires de sa majesté Sarko dont le groupe vient de s'associer à la régie pub de M6

-A Arnaud Lagardère (VSD, Paris Match), le "frère" de notre petit père du peuple dont le groupe investit massivement dans la TNT

Qu'est ce qu'on dit messieurs ?

Et bien, merci Nico pour le beau cadeau, à charge de revanche !!! (c'est bientôt les municipales, non ?...)