Malgré la tolérance des peuples germaniques, les lois barbares du Haut Moyen Âge ne font aucune référence à l'homosexualité puisqu'elle est intégrée à leur culture.

Dans la société chrétienne du Moyen Âge et jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, l'homosexualité était passible de la peine de mort en France et en Angleterre et dans la plupart des États européens.

Au VIe siècle, de crime contre la dignité, l'homosexualité devient un crime contre l'ordre naturel défini par Dieu et pouvant mener jusqu'au bûcher. Durant tout le Moyen Âge, l'homosexualité, considérée comme une hérésie, est combattue, notamment par l'Inquisition, sous le nom de bougrerie ; réciproquement, certains hérétiques, tels les Cathares sont accusés de bougrerie, au prétexte que leurs prêcheurs vont par deux de même sexe.

Tortures infligées aux homosexuels durant l'Inquisition (Lois édictées en 1260 à Orléans) :


Pour les femmes Pour les hommes
1re fois Excision du clitoris Ablation des testicules
2e fois Excision des seins Ablation du pénis
3e fois Bûcher Bûcher



Sur la photo , nous pouvons voir l'éxécution du Duc de Hohenberg en 1482. Au buché accompagné de son serviteur devant le mur de Zürich