Les préjugés dans la Musique (Interview...

  Musique

Le monde est depuis longtemps source de discriminations et de préjugés. Trop souvent des communautés ou des hommes sont mis de côté à cause de ...

 

''Les couples imaginaires" : l'oeuvre...

  Actualités

Installée à Toulouse, l'exposition d'Olivier Ciappa " Les Couples Imaginaires" a été vandalisée à 2 reprises. Après les violences physiques,...

 

Notre Nouvel An

Date Ven. 6 Jan. 2017 Affichages 217 Commentaires 0

Le nouvel an. Ce genre de soirée qui me rend anxieux. C'est comme si l'on devait s'amuser absolument. Peu importe la façon de s'y prendre, mais il ne faut surtout pas être seul, pour ne pas faire pitié. Ne pas paraitre associable. Alors quand j'ai su qu'on allait en famille avec des amis dans un grand hôtel restaurant, j'étais un peu rassuré de n'avoir qu'à suivre.

Heureusement, je n'étais pas seul. Il était avec moi. On partageait la même chambre. Après tout c'était normal pour un couple, même si ce sont deux garçons. Les conventions tombent un peu plus lors des fêtes. Aussi nous avions donc réservés trois chambres. Une pour mes parents, une pour un couple d'amis, et la dernière pour nous deux.

La pièce principale était composée d'un grand lit avec ses oreillers de formes et tailles différentes. Sur la droite, un coin bureau, d'un temps ancien, donnant un certain charme. Un éclairage tamisé laisser deviner les arrêtes de la pièce, ses contours. Puis c'est la découverte de la salle de bains. Cette grande baignoire balnéothérapie. Il m'embrassa furtivement, le regard, lui aussi furtif. J'avais compris en un claquement de cil qu'il fallait le suivre, le rejoindre.

M'empressant de retirer mes vêtements, je guidais mes pas aux rythmes des siens. L'eau chaude coulait, une légère buée vint brouiller les miroirs, comme pour censurer cette vision de deux corps nus. Dans un profond respect, porte entrouverte, ses cuisses contre les miennes, sa tête sur mon torse. L'eau montait encore, nous enveloppait. Et là, c'était le moment. Il activa le mécanisme pour déclencher les buses. Un peu surpris par le bruit, il se plaqua un peu plus, comme pour que je le protège. C'était un réflexe juvénile ô combien charmant.

Après seulement quelques minutes de calme, il se retourna face à moi. Mais il glissait sur ma peau à cause de l'eau alors je me moquais. Lui aussi d'ailleurs il en riait. Je le tenais par les épaules pour l'attirer à nouveau à moi, le temps d'un baiser. Puis d'un deuxième.

C'était ce genre de moment qui rendait toute notion importante futile. Rien n'avait plus de valeur que cet instant précis. Nous sommes mis à parler de tout, de la vie, des études, de notre famille, nos amis, et de nous. L'eau commençait à tiédir, il nous fallait nous laver, sortir, et surtout nous revêtir.

Tous deux en chemise blanche Tom Ford, la veste et le pantalon qui va avec. La petite cravate au simple n½ud. Chaussures noires, mais pas vernies, pas trop. Moi seul savait qu'il avait son petit boxer violet, moi seul pourrait lui enlever. Même lui ne disposerait pas de ce droit ce soir.

Tous réunis dans la chambre des amis à mes parents, nous avons trinqué plusieurs fois, deux bouteilles de champagnes pour démarrer la soirée, du Dom Pérignon. Vers vingt-et-une heures il était temps de rejoindre le grand salon, la salle de restaurant. Avec ses lustres magistraux, ces effets 3D que les nappent avaient.

Première mise en bouche en trilogie, du caviar. Première entrée, foie gras. Deuxième entrée brochette de noix de st jacques en millefeuille de truffes noires. Troisième entrée, cappuccino de langoustines à l'azote liquide. Un verre de vin à chaque fois, chaque fois différent et heureusement. Bref, qu'est-ce qu'il est beau. Ce repas est si chaleureux, l'ambiance est un brasier d'amour et de fête.

Voilà que le plat arrive, cette poule faisane au vin jaune et champignons, ces cuisses confites en croustillant. Cet ail confit, ce risotto de petit épeautre à la truffe blanche..

Je me souviens d'avoir embrasser presque tout le restaurant vers minuit pour se souhaiter la bonne année 2017, c'était dingue, dingue parce que tout le monde s'en fichait. On ne se connaissait pas, peu importe, on se souhaitait le meilleur. Un peu hypocrite, beaucoup humain.

Il n'était pas tard, vers deux heures trente du matin, nous avons regagnés nos chambres. Forcément, il était sur moi, et forcément j'avais son boxer violet dans les mains. Ses baisers étaient plus précis, au même titre que ses envies. Je me souviens m'être endormi contre son cou parfumé au Tom Ford, même nu, il devait en porter, en avoir sur lui. Si ce n'était pas un vêtement, ce serait un parfum.

Au réveil, peu après neuf heures, ma mère m'appelait pour la rejoindre au restaurant. Oui, le petit déjeuner était compris. Du champagne à nouveau, mais je n'en voulais pas. Nous étions là, tous à émerger, à nous regarder avec un petit sourire. Jus d'orange frais, brioche maison, pain de campagne. Des croissants, pains au chocolat. Des ½ufs brouillés, chocolat chaud, yaourts. Qu'importe les goûts, il y en aurait pour tous.

Une vingtaine de minutes plus tard, je regagnais la chambre pour récupérer ma valise. Il n'était pas là. Il n'avait jamais été là, juste ce parfum Tom Ford qui embaumait la pièce.

Bonne année Valentin.



Partager cet article

Commentaires

Désolé, aucun commentaire pour le moment. Désires tu être le premier à en laisser un?

Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

LePtitPrince Homme 25 ans
FR, Arras
Message privé
Offrir Premium
Profil de LePtitPrince
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de LePtitPrince? Ici se trouve les derniers messages.

Balle Le Fugitif (chapitre
Date 28/01/17 Lectures 258 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle Cette soirée (chapitre
Date 28/01/17 Lectures 266 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle >> anotherlove.esy.es
Date 06/01/17 Lectures 242 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Just a Bad Trip (chapitre
Date 04/12/16 Lectures 268 Commentaires 3 commentaire(s)
Balle Autant en emporte le
Date 19/11/16 Lectures 319 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle Des Conseils (chapitre
Date 14/11/16 Lectures 291 Commentaires 2 commentaire(s)
Balle Chapitre 10 (chapitre
Date 14/11/16 Lectures 276 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Valentin (chapitre 9)
Date 13/11/16 Lectures 267 Commentaires 2 commentaire(s)
Balle Valentin & Thomas (chapitre
Date 13/11/16 Lectures 356 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Hôpital (chapitre 7)
Date 01/08/16 Lectures 351 Commentaires 0 commentaire(s)