Autant en emporte le vent (chapitre 12)

Date Sam. 19 Nov. 2016 Affichages 349 Commentaires 1

Mes photos

A lire également sur Wattpad : wattpad.com/story/63309980-valentin-thomas-tome-ii


Quand on ne voit que les autres avancer, quand on a l'impression de rester sur le côté. C'est une affreuse sensation d'échec qui parcours alors son amour propre. Je m'appelle Tim et je vous emmerde.

J'emmerde le fait d'avoir fait du mal à d'autres.

J'emmerde les flics qui prétendent te sauver pour après te jeter dans un foyer.

J'emmerde tous ces bâtards allemands qui m'ont forcé.

Forcé à faire de tout et de rien, mais surtout du rien.

J'ai l'impression d'être dans une salle d'attente, depuis des années. D'errer dans cette salle sombre, à m'assoir sur des sextoys, des gens morts. C'est horrible cette sensation. D'avoir ses orteils qui malaxent des corps, des tétons et de la chair.

Je me réveille souvent en sursaut, en sueur aussi. Dans n'importe quel film cela ferait sexy, ici la vie n'est pas un film. Tout juste une histoire. Quelque chose de laid, de vert et de paquet gras comme dirait Rimbaud.

Je dois voir une psychologue. Ou plutôt un psychologue. Il est grand, svelte, je n'arrive pas à identifier la couleur de sa chevelure, trop courte, trop fine. Il doit avoir la trentaine avec un visage vieilli. Sûrement à cause du milieu dans lequel il exerce sa profession de foi.

Car oui il faut avoir la foi, pour croire qu'on peut aider, soulager, sauver autrui. Autrui se tue et se détruit lui même. Il n'a nul besoin d'aide externe pour y parvenir. Pourquoi aurait-il alors besoin de quelqu'un pour aller mieux ? Avez-vous la prétention d'interférer dans mon activité psychique et psychologique.

Concombre et pie verte. Voilà, analyse ça.

Ein Ein Ein Ein Ein Ein EI N E I NN

"Si on t'as mis ces liens c'est pour que tu ne fasses pas de mal aux autres, ni à toi même, tu comprends ?"

Et toi comprends fils de pute qu'à la seconde où tu me détaches je te tue. Voilà ce que je voulais lui dire. Mais je ne dis rien. J'attendis qu'il s'éclipse un instant pour commencer à défaire mes liens. Je ne sais pas ce qu'il m'arrive. Ils m'ont injecté un truc, mais ça me fait rien. Je suis plus fort qu'eux de toute façon. Avec toute la drogue que Barry me foutait dans le sang et dans le cul. Je suis plus à ça près.

"Tu fous quoi là ?"

Je le fis tomber avant de lui planter mes poings dans le visage. Je tente cette sortie de secours. Une alarme retentit. Des bruits de pas derrière moi dans les escaliers. Je manque de tomber plusieurs fois, mais rien ne m'arrête. Pas même ce souffle coupé.

La lumière du jour m'aveugle, je m'approche d'une voiture, je tente de casser la vitre mais je n'ai rien. Si, cette plaque d'égout que je soulève et projette contre la voiture. Le bruit signale ma présence. Je préfère couper par la route. Cette départementale où les gens roulent comme des fous. Je m'en fiche je suis en blanc, on me voit facilement.

Je traverse.

Pan. J'ai rien. Je tombe à cause du talus trop pentu.

J'émerge. Il semblerait que je me suis assoupi quelques temps. Je suis dos à un arbre, un peu enfoui dans le sol. Je ne me souviens pas de tout. Je pars en quête de la ville, mais il me faut d'autres vêtements. Je dois trouver d'autres vêtements.


---------------------


"Bonjour, je voudrais savoir si un dénommé Timothé, je n'ai pas son nom de famille, aurait été transféré chez vous il y a peu ?"

"Bonjour, tu le connais ?"

Tout autour de moi, du monde s'agitait. Comme s'ils étaient tous pressés. J'avais fini par trouver l'adresse exacte pour me rendre à ce centre pour mineurs que m'avait communiqué cet infirmier.

"Oui bien sûr, c'est un ami, on était ensemble à l'hôpital, on revient d'Allemagne tous les deux. J'aimerais pouvoir le voir, le soutenir. Il a l'air perdu."

"Assieds toi un instant."

Je m'exécutais, rejoignant cette petite salle jaune d'attente, pendant que cette femme enveloppée serrait ce téléphone bleu foncé en prenant soin de détourner son visage. Comme pour être plus discrète. L'instant d'après, ce fut un homme en blouse blanche ainsi qu'un autre, assorti d'un brassard de police cette fois-ci qui me faisaient face.

"Timothé était effectivement parmi nous, mais il s'est sauvé. Tu aurais une idée où il aurait pu aller ? Chez toi par exemple ?"

"Échappé ? Pourquoi ? Il ne connait pas mon adresse."

"Vous ne vous connaissez pas alors ?"

"Si, mais c'était en Allemagne. On était .. Enfin on était ensemble. On s'est retrouvé à l'hôpital."

"Ah oui, tu es donc Théo c'est ça ?" me fit l'homme en blouse blanche.

Apparemment ils savaient qui j'étais, sûrement que Tim leur a raconté tout ce qu'il s'était passé là-bas.

"Écoute, tiens prends ma carte et rentre chez toi. Si jamais il te contacte, surtout appelle nous, c'est important, on veut juste l'aider."

Je regagnais mon domicile, les écouteurs dans les oreilles, la carte de cet agent de police dans le creux de ma main, un peu froissée. Je n'étais pas surpris. Tim n'était pas le genre de garçon à se laisser faire.

Vers 22h45, je décidais d'aller dans la salle de bains afin de me laver les dents. Je prenais soin de refermer la fenêtre, l'air frais me fit frisonner. Sûrement ma mère qui l'avait ouverte pour laisser échapper la buée de sa douche trop chaude. Je passais la manche de mon pyjama sur le miroir avant de voir une masse sombre derrière moi dans le reflet.

"Salut."



Partager cet article

Commentaires

PtitGay35
 
Chapitre 12.
Date Saturday, November 19th 2016, 6:02 PM

Super chapitre, vivement la suite ! :D
Qui est cette personne ? Sûrement Tim qui a du retrouver l'adresse par ces propres moyens ?


Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

LePtitPrince Homme 25 ans
FR, Arras
Message privé
Offrir Premium
Profil de LePtitPrince
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de LePtitPrince? Ici se trouve les derniers messages.

Balle Cartes sur table (chapitre
Date 10/07/17 Lectures 35 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle La rencontre (chapitre
Date 10/07/17 Lectures 54 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Tim & Fin (chapitre
Date 10/07/17 Lectures 52 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Rentrée 2016 (chapitre
Date 10/07/17 Lectures 50 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Le Fugitif (chapitre
Date 28/01/17 Lectures 301 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle Cette soirée (chapitre
Date 28/01/17 Lectures 315 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle >> anotherlove.esy.es
Date 06/01/17 Lectures 259 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Notre Nouvel An
Date 06/01/17 Lectures 241 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Just a Bad Trip (chapitre
Date 04/12/16 Lectures 302 Commentaires 3 commentaire(s)
Balle Des Conseils (chapitre
Date 14/11/16 Lectures 320 Commentaires 2 commentaire(s)