Valentin & Thomas (chapitre 8)

Date Dim. 13 Nov. 2016 Affichages 211 Commentaires 0

Mes photos

A lire également sur Wattpad : wattpad.com/story/63309980-valentin-thomas-tome-ii

J'avais envie d'un petit déjeuner dans mon lit ce matin. Alors je suis allé prendre tout le nécessaire : pain, nutella, chocolat chaud, le tout sur un plateau. J'essayais d'être le plus furtif possible pour ne pas être vu par ma mère. Disons qu'elle pense que je passe trop de temps dans ma chambre. Alors si pour les repas je m'y mets, elle ne me verra plus.

La fenêtre entrouverte, je sens la brise caresser mes joues chaudes. Au delà de prendre un petit déjeuner digne d'un enfant, au réveil j'ai toujours les joues roses. Comme si j'avais passé la nuit à courir, ou à bouger sans cesse. Dans une pièce trop chaude pour moi, même à dix-sept degrés.

Je me suis souvenu des quelques nuits passées avec Valentin. Ces premières rencontres et surtout, notre premier baiser. Je ressasse tout ceci indéfiniment, à tord, sûrement. J'en viens à me dire que j'aimerais rencontrer quelqu'un d'autre. Ici, en Allemagne, ou ailleurs. Je ne veux pas m'en servir comme roue de secours, mais vivre quelque chose de différent, de plus simple. On va essayer de tuer personne cette fois, me dis-je à moi même. Comment pouvais-je en rire.

Ce que j'aimais vraiment avec Valentin, c'est qu'il comblait (le mot n'est pas assez fort) tout ce que je pouvais avoir de vide en moi. Comment le dire, sans mes mots d'enfants, avec des mots aussi perçants qu'il a traversé mon c½ur. J'aurais aimé avoir cette relation si particulière d'un grand frère envers son petit frère. Le protéger, l'accompagner, l'amour qu'il y a autour. Et même dans une relation amoureuse, j'aime aussi cet aspect. Valentin semblait réunir les deux. Je conçois que cela peut paraitre un peu malsain mais. Mais rien du tout en fait, car dans le fond le regard des autres, le jugement que je me porte, n'a pas d'importance aujourd'hui. Tout est fini.

Je me suis alors inscrit sur plusieurs sites de rencontres allemands. La photo en noir et blanc et le fait que je sois étranger doit aider, car j'ai reçu pas mal de messages en peu de temps. Bien sûr les trois quarts, comme en France, c'était pour des plans. Mais d'autres sortaient heureusement du lot. Je commençais donc à garder contact avec deux garçons. L'un plus jeune, et l'autre plus âgé.

Ma mère de son côté s'est elle aussi mise à fréquenter du monde, et du beau. Des hauts responsables allemands, je ne comprenais pas trop comment. Mais c'est souvent ainsi dans le travail, des amis des amis, des amis.

D'après ce que j'ai compris, certains sont dans l'informatique, d'autres dans le droit, ou encore gère des petites et moyennes entreprises. Tout un truc. J'arrêtais de lire sur leurs lèvres. Déjà parce que je ne comprenais pas tout, et surtout parce que c'était ennuyeux.

Pour ce qui est des cours, j'avais pris le rythme, je m'étonnais d'ailleurs de ma si grande capacité d'adaptation. Tout semble allait si bien et si mal à la fois dans ce monde. Ce qui ne l'empêche pas d'avancer, avec ou sans toi.

Le dimanche suivant, j'ai accepté un rendez-vous avec ce garçon plus vieux que moi. Je ne me suis pas vraiment attardé sur son âge ni son prénom.

Il a commencé à bégayer un peu, enfin c'est toujours cette impression qu'on a quand on écoute quelqu'un parler dans une autre langue que la sienne je trouve. A me dire qu'il me trouvait mignon, ou doux. Un des deux en tout cas. Je me suis simplement contenter de sourire et marchant d'un pas décidé, nous nous rendions dans un immense centre commercial. Je trouvais cela totalement ringard, stupide et anti-romantique. Mais bon, c'est peut-être une coutume allemande que d'emmener le garçon qui te plait .. Faire des courses.

"Alles in Ordnung?" lança t'il.

"Oui." répondis-je.

Tout allait bien. Mais à nouveau Valentin me hantait. Notre première rencontre, nous sommes allés à Auchan faire des courses. Lui et moi dans le rayon des jeux vidéo. Je n'arrive pas à me le sortir de la tête. Il le faut, il le faut.

Mon téléphone sonna.

"Oui maman. Oui. Quoi ? Okay."

Ce fut, rapide, précis, telle une frappe chirurgicale. Ma mère voulait me parler de toute urgence. Je décidais de tout laisser en plan. Je lui fit un grand signe en partant comme pour m'excuser. et je pris la route du retour. Sur le trajet, je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter. Pourquoi ne voulait-elle rien me dire au téléphone, pourquoi prendre des pincettes ? Et surtout pourquoi faire foirer mon rendez-vous ?

Ma mère n'était pas seule, il y avait deux hommes avec elle. L'un avec une mallette marron foncée, en costume cravate. Et l'autre, un peu plus à l'aise, chemise blanche ouverte en haut, une veste bleutée en tissu noble.

"Ce sont des gens qui m'ont proposé un poste."

"Et ?"

"Pas en Allemagne."

"Ou ça ?"

"En France."

Je ne répondais rien.

"C'est compliqué. Mais pour ce qui est de Valentin, une relation a fait lever le jugement. Et j'ai bien vue que tu rencontrais d'autres personnes, donc je présume que pour toi, c'est bel et bien fini, n'est-ce pas?"

"Oui."

Cela faisait presque 10 mois que nous étions en Allemagne. Était-ce uniquement un test ? Un peu de tout je crois. Pourquoi faut-il tout bousculer et tout casser à chaque fois. Pourquoi ma mère se laisse trimballer d'un bout à l'autre de l'Europe pour son boulot ? Et quelles sont ses fréquentations douteuses qui jouent jusqu'à la justice française ? Et si ma mère ne faisait pas ce qu'elle prétend ? Après tout elle ne parle jamais de son travail, ou juste des banalités.

Mais peu importe. Je rentre. Putain je rentre en France.

"De toute façon, tu ne seras pas dans la même école pour passer le bac, ni la même ville."

"Ah pourquoi ?"

"Pour un nouveau départ mon coeur. Un nouveau départ."

"Ah."

"Et pour pas que tu sois tenté par Valentin, tu sais." dit-elle avec un sourire presque moqueur.

Qu'avais-je fait ?



Partager cet article

Commentaires

Désolé, aucun commentaire pour le moment. Désires tu être le premier à en laisser un?

Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

LePtitPrince Homme 25 ans
FR, Arras
Message privé
Offrir Premium
Profil de LePtitPrince
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de LePtitPrince? Ici se trouve les derniers messages.

Balle Le Fugitif (chapitre
Date 28/01/17 Lectures 117 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle Cette soirée (chapitre
Date 28/01/17 Lectures 112 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle >> anotherlove.esy.es
Date 06/01/17 Lectures 125 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Notre Nouvel An
Date 06/01/17 Lectures 111 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Just a Bad Trip (chapitre
Date 04/12/16 Lectures 162 Commentaires 3 commentaire(s)
Balle Autant en emporte le
Date 19/11/16 Lectures 216 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle Des Conseils (chapitre
Date 14/11/16 Lectures 187 Commentaires 2 commentaire(s)
Balle Chapitre 10 (chapitre
Date 14/11/16 Lectures 173 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Valentin (chapitre 9)
Date 13/11/16 Lectures 181 Commentaires 2 commentaire(s)
Balle Hôpital (chapitre 7)
Date 01/08/16 Lectures 282 Commentaires 0 commentaire(s)