Train_Thalys_728x90

Être amoureux quand on souffre de dépression.

Date Jeu. 18 Sept. 2014 Affichages 2679 Commentaires 9

Je précise tout d'abord que le texte suivant ne parle pas de moi.
Et en aucun cas, ne souhaite offenser.

[132_5]


"Personne ne t'aimera, tant que tu n'auras pas appris à t'aimer toi-même".
C'est une simple phrase pour croire que c'est bien vrai. C'est terrifiant, surtout quand tu souffres de dépression. Que se passe t-il si tu ne l'apprends jamais? Etant ado, ça me terrifiai pour ma vie d'adulte . J'étais certain de ne jamais être capable d'être dans une relation amoureuse, mais j'avais tout faux. Honnêtement, je ne m'aime pas beaucoup, et c'est vers Août 2013, qu'un garçon tomba vraiment, vraiment amoureux de moi.


J'ai eu affaire à la dépression, pendant longtemps, aussi longtemps que je puisse m'en souvenir. J'ai été sous médicaments quelques fois , fait des thérapies, mais je suis toujours vivant et "bien" à l'aise dans mon corps ou presque. Je peux le sentir tout les jours, ce petit quelque chose qui me rend émotionnel à chaque instants.

Ma dépression, elle, s'en fiche éperdument que je sois avec un mec qui me fasse rire. Qui me dise 20 milles fois dans la journée que je suis beau, gentil, adorable et j'en passe. Non. Elle, elle s'en fou que j'ai quelqu'un dans ma vie. Elle ne souhaite être que la seule. L'unique. Envers qui je me focalise.

Je suis reconnaissant du fait, que celui que j'aime, me prenne dans ses bras la nuit quand je pleure pour une raison quelconque. Je suis reconnaissant du fait qu'il me supporte quand je suis irritable au possible, une journée sur deux. Il essaie constamment de me rendre à l'aise, quand je ne le suis pas en public . Il arrive à me tirer vers le haut, quand je plonge vers le bas. Il joue avec mes cheveux quand je n'arrive pas vraiment à dormir, et m'encourage à manger quand je n'ai pas vraiment d'appétit. Il a toujours prit soin de moi, et jamais dû m'expliquer de quoi que ce soit. Je suis constamment en-train de me dire : "9 mois en relation... "Wow, quelqu'un est vraiment amoureux de moi!"
Je pense souvent à la chance que j'ai d'être aimé et surtout à ceux qui ne l'ont pas.

Cet amour si intense est effrayant, parce que chaque jours, j'ai peur que quelque chose d'autre le pousse à bout. Qu'une autre fois, me rouler en boule dans le lit, en pleurs pour aucune raisons le pousse à partir. Je sais que ça l'agace car il se sent impuissant, et j'essaie de le rassurer quand je suis en pleurs en lui affirmant que ce n'est pas de sa faute.
Je suis souvent submergé par la culpabilité et le fait que ça puisse le faire souffrir.
Quelques fois il n'est pas vraiment convaincu, mais j'essaie aussi fort que je le peux avec le peu d'énergie que j'ai.
Quelques-fois, nos nuit se terminent en le serrant fort dans mes bras. Un : "Je suis désolé.." sortant de mes lèvres. Mais, je suis content, de savoir qu'il est heureux de se lever près de moi le matin.

Chaque jours est un combat. Je suis constamment dans les extrêmes, partagé entre être prudent de comment je me comporte, me remettant toujours en questions et de positiver pour qu'il ne s'éloigne pas de moi.
Il est assez rapide pour me rappeler combien il m'aime, mais , je le suis tout autant en ayant plein de doutes. Nous savons tous les deux que ça sera toujours ainsi, et que s'il n'a toujours pas renoncé c'est qu'il accepte la situation et notre couple à 100%.

Ne laisse jamais quelqu'un te dire que tu ne trouvera pas l'amour si tu ne t'aimes pas toi même. C'est faux.
Ne laisse personne dire que ceux sont tes problèmes de déprime, qui font que tu n'es pas en couple. Ne laisse personne te dire que tu devrais sourire bien plus, arranger tes cheveux, ton visage, ou porter bien plus de couleurs. Ne laisse personne, te faire sentir mal à propos de choses sur lesquelles tu n'as pas le contrôle. Car eux même y participent.

Quelqu'un tombera amoureux de toi, avec tes qualités et défaut.
Et si jamais ça arrive, et que tu es dans ta chambre en boule écoutant tes meilleurs chansons tristes. C'est que tu as sûrement trouvé le vrai amour.

Courage.



Partager cet article

Commentaires

loluli3489
 
Encourageant
Date Saturday, November 1st 2014, 6:37 PM

C'est vraiment encourageant. Quand on est "d?sesp?r?" et surtout quand on a besoin d'?tre aim?, on se dit, en lisant cela, qu'on a malgr? tout une chance. Je veux bien croire que quelqu'un m'aimera avec mes qualit?s et d?fauts, comme je suis.


KZ
 
Zut
Date Saturday, October 18th 2014, 7:35 PM

Et comment on fait, si ce "Quelqu'un", bah c'est toi et seulement toi et tes exs, et que chaque expérience renforce cette idée ?
<pas de réponse requise>

Beau blog.
<et merci>


CedricMB
 
Cyclone et anti-cyclone
Date Saturday, October 18th 2014, 4:03 PM

Les dépressions sont comme des moments d'abandon ; La météo des sentiments est tellement difficile à prévoir, qu'il faut peut-être juste s'y préparer et l'affronter tel que nous sommes ; Certains fuient, pourquoi pas ; D'autres résistent, ils n'ont certainement pas tord ; Enfin, il y a ceux qui se construisent un nid douillet, celui de leur amour. Et c'est cette stratégie qui semble le mieux fonctionner. Aimer de toute ses forces. Aimer toujours et encore. S'aimer et être aimer. Aimer tout simplement. Merci et bravo à l'auteur et aux commentateurs de ce texte.


Kiriya
 
Super!
Date Wednesday, October 15th 2014, 8:27 PM

Owh, bah c'est genial D:! T'ecris bien en plus, tout se fait ressentir a travers les mots, je reviendrai lire tes textes


Kintanasky
 
Reply
Date Wednesday, October 15th 2014, 7:38 PM

Tout les textes que j'écris sont miens. Certains s'en inspirent. Comme celui-là.


Kiriya
 
Vrai, et excellent!
Date Wednesday, October 15th 2014, 7:27 PM

Vraiment un beau texte dans lequel je me suis pas mal reconnu (ok, j'ai que 16ans, mais quand meme)
Merci a toi de l'avoir poste, je crois que ca m'a rememore certaines choses importantes qui pourront m'aider ;)
Et...l'auteur est anonyme? Si non, j'aimerais connaitre son nom :3


bo09
 
Très beau
Date Tuesday, October 7th 2014, 11:19 PM

Particulièrement touchant ! J'aimerais bien en connaître la source. En tout cas j'en suis ému.


Jannoth
 
gardien et âme errante
Date Sunday, October 5th 2014, 12:39 AM

Certains ont besoin d'aimer, et s'attachent d'autant plus facilement aux personnes qui souffrent en continu. Ca commence sous forme de compassion, puis ça grandit quand on entre dans l'intimité de la personne. Les échanges sont intenses, chacun ressentant avec acuité chaque mouvement de l'autre, guettant le moindre sentiment de sa part. Celui qui souffre peut se sentir coupable de peser, l'autre l'en apprécie encore davantage. Le côté tragique rend les sentiments beaucoup plus intenses. Impossible de dire combien de temps cela durera. Si une complémentarité s'est installée, si le réconfort de l'un suscite une lueur d'espoir chez l'autre, alors ça peut durer. Ce n'est que si les attentes de l'amant changent, ou si le dépressif arrête d'y réagir, que cet équilibre sera bouleversé.
Petite suggestion cinéphile en cohérence avec le sujet : Leaving Las Vegas de Mike Figgis


Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

{user.username} {user.gender} {user.age} ans
{user.country}, {user.state}
Message privé
Offrir Premium
Profil de {user.username}
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de {user.username}? Ici se trouve les derniers messages.

Balle [Review_Critique] The
Date 30/09/15 Lectures 665 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle [Review_Critique] Film
Date 05/08/14 Lectures 1819 Commentaires 1 commentaire(s)
Balle [Review_Critique] SX-TAPE
Date 05/07/14 Lectures 1115 Commentaires 0 commentaire(s)
Balle Puisqu'il faut un début
Date 24/06/14 Lectures 3583 Commentaires 9 commentaire(s)