Les amis du soir.

Date Mer. 14 Mai 2014 Affichages 5088 Commentaires 20

Mes photos

C'est bien, d'avoir des amis du soir, au début. Ce sont ces amis qui ne restent pas longtemps, avec qui tu prends ton pied et qui repartent au petit matin. Le concept paraît génial. Ce sont souvent des personnes qui te ressemblent. Ils ont souffert, d'une manière ou d'une autre. Ce sont des personnes amoureuses. Ils ont décidé qu'il ne fallait plus se laisser avoir, tomber dans la ronde infernale des sentiments. Ne plus ressentir c'est ça la solution. Faire la fête, boire, coucher. Ce sont des amis qui n'ont pas besoin d'être fidèles, qui n'ont rien à exiger à l'autre, qui n'ont aucune pression d'aucune sorte.

Tout est lié, pour ces amis du soir, au plaisir. S'abandonner à l'autre pour un court moment, comme s'il n'y avait pas le droit d'aller plus loin, que ça amenait le malheur, les souffrances. On prend son pied, les peaux se frottent, les lèvres se frôlent, se touchent. La chaleur des 2 corps créé une atmosphère propice à cette rencontre. Le rapport est parfois sauvage, parfois doux : c'est le moment, l'alcool et les propos qui précèdent, qui décident. Les 2 personnes ont les mêmes règles, les mêmes attentes, et c'est comme si tout était simple. Il n'y a plus besoin de réfléchir, de s'emmerder, de s'engueuler. Tu ne te demandes pas s'il va se vexer de telle phrase ou de telle attitude, le contrat est signé dés les premiers mots. Que ce soit à l'écrit par une application ou par le regard en vrai, tout est décidé. Et c'est ça qui attire: ne pas attendre quelque chose de quelqu'un et inversement.

Les amis du soir, ça combat la solitude. Tu n'es jamais seul, tu n'as jamais à te soucier de ce sentiment de solitude que t'as laissé celui dont tu es tombé amoureux. Tu as décidé après cette histoire de ne devoir plus rien à personne. Tu as décidé de devenir ceux que l'on appelle les "connards" à tort et à travers, ceux qui semblent sans c½ur. On t'a retiré le tien, c'est bon, tu peux rentrer dans le club. Tu ne veux plus d'engagement, tu recherches seulement quelqu'un pour la nuit.

Et les amis du soir sont vraiment utiles. Ils te permettent de ne plus souffrir, ils te permettent d'apprendre à connaître ton corps, comment te faire plaisir et comment faire plaisir à l'autre. Ils te permettent de ne plus penser à rien, de te laisser aller et d'aimer pour peu de temps. Tout ce qui compte c'est l'alchimie physique. Tous les problèmes engendrés par le c½ur et le cerveau sont laissés de côté. Ce qui fait qu'on est beaucoup plus enclin à aller vers ces amis du soir, d'en devenir un, et de ne plus souffrir.

Mais malheureusement, ça marche un temps. Tu es ce garçon qui fait la fête, qui boit, qui s'amuse et qui trouve ces amis du soir. Mais ces amis que l'on se fait le soir et pour la nuit, au petit matin, ils ne sont plus dans ton lit, ils partent. Au départ tu ne remarques pas, car tu t'en fiches. Mais au fur et à mesure, ça te rattrape. Le fait d'avoir aimé au moins une fois t'empêche d'être un ami du soir trop longtemps. Car ton c½ur, ton cerveau, tout ton corps s'est habitué à ces matins au lit, avec ce garçon, que tu embrassais, que tu regardais dormir tendrement. Tu n'as pas oublié ces petits-déjeuners pris ensemble, ces journées passées ensemble. Tu ne peux pas. Et tu te réveilles un matin entre ces 4 murs que sont ton appartement, tu as une migraine, tu ne te rappelles pas de la moitié de ce que tu as pu faire, ton téléphone est silencieux. Tu aimais ces petits messages au réveil, ceux qui te font sourire, ceux qui te disent " Bonjour mon chéri, je pars au boulot, je t'embrasse fort, passe une bonne journée" et tu n'as plus ça. Et c'est là que tout s'effondre, que tout se casse.

Ces gens avec qui tu couches, ils ne sont qu'éphémères, et aussi séduisant que ça peut être, ce sentiment de solitude revient, et te revient dans ta face plus fort encore. Et tu peux fuir la réalité, tu peux boire, tu peux t'abandonner dans ces fêtes, tu peux te doucher après avoir couché avec cet ami du soir, tu peux te retirer de tes vêtements, mais tu ne peux pas t'arracher ce c½ur, tu ne peux pas sortir de cette peau. Tu as essayé, mais le passé te rattrape si tu n'y fais pas face, si tu ne décides pas d'avancer. Car les amis du soirs te donnent l'illusion d'avancer, mais ce qu'il te faut vraiment, c'est retrouver ta confiance en toi, ta confiance en les autres, cette prise de risque qui t'amène aux belles rencontres et surtout ce message après cette nuit qui t'annonce le début d'une nouvelle et belle histoire.



Partager cet article

Commentaires

qadehar
 
Tellement vrai ...
Date Tuesday, October 6th 2015, 11:31 AM

Bravo pour ce texte, c'est très bien écrit et on se retrouve vite absorbé par le texte car qui ne ressent pas ce que tu décris ? haha


tinargue
 
Pourquoi juste un soir ?
Date Monday, August 10th 2015, 9:10 PM

Effectivement c'est bien écrit, comme le reste de tes autres articles d'ailleurs, même si dès les 1res lignes on sait déjà sur quelle idée finira l'article ^^ Et quand on lit tes autres articles ça surprend encore moins ^^ Je me posais la même question quasi rhétorique que Totopseudo du reste et tu y as bien répondu :)


Lods
 
Kerozen
Date Sunday, May 24th 2015, 10:56 PM

C'est vrai que les premiers paragraphes sont vraiment bien écrit. Continues!


BangaYonce
 
.
Date Saturday, August 23rd 2014, 5:55 AM

D'un autre oeil*


BangaYonce
 
.
Date Saturday, August 23rd 2014, 5:54 AM

Il n'y a aucun but moralisateur dans mon texte. C'est un texte que j'ai écris déjà un peu en connaissance de cause, avec des témoignages d'amis . Donc après si toi tu vois ce genre de choses d'un oeil je ne sais que dire de plus. Et sinon, oui, j'ai un tempérament un peu romantique et ça peut se ressentir dans les textes mais après je ne vais pas changer mon caractère pour faire un texte qui ne me ressemble pas.
Mais merci de l'avis quand même !


Kerozen
 
déçu
Date Friday, August 22nd 2014, 10:20 PM

J'aime beaucoup les trois premiers paragraphes mais ensuite ça se barre en généralité moralisatrice à l'eau de rose et c'est vraiment dommage. Faut savoir contrôler ses sentiments. bon courage


Koukplyr
 
Subtile et touchant
Date Friday, August 15th 2014, 1:27 PM

Tu as une très bonne plume, mais malheureusement avec ce genre de texte, on ne partage pas la joie. Mais celà reste quand même un très bon texte.


ptitcolas
 
C'est beau :) J'esp?re juste que ce n'est
Date Friday, July 25th 2014, 5:12 AM

Tr?s beau


malikleboss
 
tu est trop magnifique
Date Friday, July 4th 2014, 12:02 AM

Magnifique


rimbaud_34000
 
Très beau texte
Date Wednesday, July 2nd 2014, 1:37 PM

Eh bien tu es vraiment très doué et c'est particulièrement agréable à lire !


LeNouveau
 
Tellement vrai !
Date Thursday, June 19th 2014, 3:32 PM

Bravo *-*


K17
 
wow
Date Wednesday, June 18th 2014, 2:31 AM

Bien écrit et bien réel (deja a 16 ans).


players
 
et si c'était le dernier soir?
Date Saturday, June 14th 2014, 10:44 AM

Encore un petit bijou ce texte, une fois de plus tu as visé tellement juste... Mais il y a pire encore : devenir l'ami du soir de celui qui aurait pu nous voler notre coeur si on ne l'avait pas déja perdu. Ne pas s'attacher. Ne pas montrer qu'on est vraiment bien. Ne pas laisser transparaitre sa faiblesse. Respirer. Attendre d'être dehors, d'être seul, avec cette détresse qui nous vrille les entrailles, qui nous enfonce un peu plus chaque jour, et se promettre que ça ne recommencera plus. Que la prochaine fois ce sera l'autre qui souffrira, mais pas nous, non, ça c'est juré, pas nous, c'est fini. Connard 2.0. Level up.

Courir dans la nuit à la recherche d'un nouveau soleil. Respirer, pleurer, souffrir... et aimer.


Isidore_Dink
 
ohmaïgad
Date Saturday, May 31st 2014, 12:05 AM

D.i.o.s m.i.o.s.

Ce genre de texte n'est pas bon à lire un vendredi soir quand on est dans mon cas et qu'on a connu en partie ce que tu racontes x)


BangaYonce
 
Thanks !
Date Saturday, May 24th 2014, 7:45 PM

Oh, merci beaucoup, si ça peut aider certaines personnes à avoir des pistes de réflexion sur des questions qu'ils se posent, tant mieux ^^


Faraway_
 
Wow.
Date Saturday, May 24th 2014, 12:21 PM

C'est magnifique, franchement, subtil et tellement vrai.


BangaYonce
 
.
Date Tuesday, May 20th 2014, 12:20 PM

Ah, moi ce genre de drogue me détruirait, c'est pour ça que j'évite !


menindance
 
Texte intéressant ..
Date Saturday, May 17th 2014, 10:21 PM

J'ai déja eu un ou deux "amis du soir", et je me retrouve pleinement dans ce que tu dis, c'est à la fois un plaisir mais un cercle vicieux, on fuit la réalité, ses codes, on se satisfait de plaire, on cultive son charme, on partage un plaisir. Je suis de ceux qui sont incapables d'en ressortir "vivant", j'en ressort toujours vexé, insatisfait, car j'aurai aimé qu'il reste. Très souvent on croit étant donné que l'on a surmonté la barrière de l'attraction physique que plus rien ne pourra nous arrêter que cette personne est faite pour nous ... et pourtant... on se doit de respecter la règle qui émane d'une logique qui semble nous dépasser et quand vient le matin tout s'arrête. Est ce un sorte de drogue que l'on donnerait à notre coeur pour le sustenté ? Je ne sais pas, mais maintenant j'évite, je suis trop sensible, trop vieux jeu pour m'adonner à de telles pratiques.


BangaYonce
 
Et plus encore !
Date Saturday, May 17th 2014, 1:22 PM

Et bien je crois que c'est un tout. Cette histoire n'est pas un exutoire à proprement parler car je n'ai jamais eu d'amis du soir. Au départ, c'était à l'origine d'une chanson (Skin du groupe BOY) et de nombreux témoignages de mes amis, en soirée, ou d'inconnus rencontrés au fil du temps, de films. Mais dans un sens c'est un exutoire car il me permet, en plus d'écrire pour les mots, les phrases, etc. de mon convaincre au fond que ce n'est pas ce que je recherche. Je suis bien trop romantique (cela peut se voir à travers le texte) pour n'être qu'un ami du soir ou en chercher. Même si parfois, cela peut sembler comme une solution viable à la fin des soucis sentimentaux ;-)


Totopseudo
 
devraient rester jusqu'au matin.
Date Friday, May 16th 2014, 11:20 PM

En te lisant, je me suis pose une question. Ecris-tu pour les mots, pour les phrases, ou l'ecriture est un exutoire, un debarras ou tu amasses les experiences, ou tu les tries puis les ranges pour repartir de nouveau? Et enfin, cela fonctionne-t-il? Quand tu repars, est-ce vers un ami du soir ou du matin?

:).


Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

BangaYonce Homme 24 ans
FR,
Message privé
Offrir Premium
Profil de BangaYonce
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de BangaYonce? Ici se trouve les derniers messages.

Balle La loi de Murphy.
Date 31/10/13 Lectures 4474 Commentaires 12 commentaire(s)
Balle Coup de grâce.
Date 26/05/13 Lectures 1870 Commentaires 6 commentaire(s)
Balle C'est ça l'amour ?
Date 04/10/12 Lectures 1742 Commentaires 6 commentaire(s)