La loi de Murphy.

Date Jeu. 31 Oct. 2013 Affichages 4397 Commentaires 12

Mes photos

« Tout ce qui peut mal tourner, va mal tourner »

" On peut interpréter cette loi de deux manières : l'une, humoristique, est de prendre cette loi à la lettre, et de l'ériger en principe de pessimisme. Vue sous cet angle, la loi de Murphy est le constat, élevé au rang de principe fondamental de l'univers, que « le pire est toujours certain ». Familièrement, cette loi est aussi appelée « loi de l'emmerdement maximum » (LEM)1 ou « loi de la vexation universelle ». "

Je ne sais pas si j'arrive à la prendre du côté humoristique. Oui, parce que je me rends compte que cette loi pour moi s'érige en principe de pessimisme depuis 2 ans maintenant.
Chaque rencontre, chaque flirt, a vu ce fameux adage se renforcer.

Entre celui qui après 2 semaines de discussion sur nos vies, après avoir fait connaissance et après avoir eu l'envie de se rencontrer en vrai, s'arrête de discuter d'un coup sans aucune explication et ose en plus se désinscrire et se réinscrire 4 jours plus tard sous un autre pseudo, celui qui après 1 mois de discussion, après avoir fait connaissance et après avoir eu l'envie de se rencontrer en vrai, et même le désir d'avoir une relation sérieuse, décide qu'il est mieux avec une fille, celui qui décide de faire le con avec moi par 3 fois (oui, jamais 2 sans 3, j'étais tombé amoureux), et bien d'autres encore (la liste s'allonge à perte de vue)... j'en suis malheureusement venu à me forger une carapace.

Une carapace qui ne laisse rien rentrer. Tu ne me veux pas ? Ainsi soit-il, je ne vais plus pleurer, je ne vais plus être triste et me morfondre dans mon mal être. Tu ne me parles plus ? Et bien va coucher avec le premier venu pour calmer tes ardeurs, je m'en contre fiche. J'en suis venu à l'idée que rien ne peut bien se passer, que rien de bien ne peut m'arriver. 2 ans de souffrance pour en venir à cet état de froideur intense. Est-ce que c'est nécessaire ? Bien sûr que non. Je pourrais tout aussi bien redevenir comme avant pour le premier mec que je rencontrerai qui me redonnerait confiance et c'est ce que je recherche justement. Trouver quelqu'un qui puisse m'aider à briser tout ça.

Mais plus le temps passe et plus je développe un dégoût des gays. C'est devenu comme ça. Même si j'entretiens une amitié avec certaines personnes, qui sont pour ma part formidables, je ne peux pas cacher le reste. La majorité d'entre nous n'attendent pas 10 minutes pour demander une photo du sexe de l'autre, d'autres font croire qu'ils veulent une relation sérieuse quand en fait ils ne savent pas ce qu'ils veulent, d'autres ne s'assument pas et décident quand même de te faire tomber dans le panneau, te lâchant au premier obstacle qui se pose entre vous.

Nous nous faisons souffrir mutuellement, et nous montrons une image pitoyable de nous-mêmes aux gens. Nous demandons les mêmes droits, nous voulons êtres considérés comme des personnes "normales" (où est la normalité dans un monde de fous ?) mais nous ne faisons que nous recroqueviller dans nos quartiers, dans nos bars. Nous sortons quelques fois dans l'année et ça en devient une foire à l'extravagance, et sachant que c'est la seule image que nous donnons au monde, nous devenons des stéréotypes.

C'est dés lors que l'on a toujours ces remarques désobligeantes de filles qui nous veulent comme meilleur ami gay, de ces gars qui nous regardent de travers et agissent comme si nous étions complètement différents d'eux, qu'on serait soit disant des sous-hommes. Et il y en a tellement à déplorer. On est dans une société qui ne nous accepte pas encore, et nous ne nous efforçons même pas de passer à travers et de leur prouver ce qu'on vaut.

Parce que oui, être gay ne veut pas dire passer ses nuits à essayer de pécho le premier venu et de se sodomiser dans des toilettes glauques d'un bar gay friendly. Parce que oui, être gay ne veut pas dire traîner avec des filles parce que l'on veut devenir comme elles et se maquiller et se pomponner. Parce que oui, être gay, c'est juste aimer le même sexe, que ça change en rien notre caractère ou notre façon de vivre et que nous définir via cette sexualité, c'est la pire des insultes.

Après je vois cela d'un contexte général, évitant du coup ce qu'on pourrait appeler "le milieu". Bien sûr qu'il y a des cas spécifiques où c'est différent, mais c'est un peu cette image négative de tout ça que je n'arrive pas à m'enlever de la tête. C'est d'ailleurs pour cela que je suis parti 1 an au Canada. Ce besoin de découvrir d'autres choses, une autre culture, plus tolérante, plus accueillante, d'autres personnes, d'autres caractères (oui, bon et sûrement d'autres emmerdes) qui ne passe que par le voyage.

Et ce n'est qu'en voyageant, et surtout en écrivant que cela permet d'exorciser toute cette négativité. Après tout, comme le dit Mme Duras :
" C'est ça l'écriture. C'est le train de l'écrit qui passe par votre corps. Le traverse. C'est de là qu'on part pour parler de ces émotions difficiles à dire, si étrangères et qui néanmoins, tout à coup, s'emparent de vous. "



Partager cet article

Commentaires

tinargue
 
:)
Date Sunday, August 9th 2015, 8:22 PM

Ce n'est pas l'optimisme qui me caractérise le plus, mais si ça peut te rassurer, la loi de Murphy n'est pas aussi fataliste. C'est en réalisant une expérience qui a raté à cause d'un apprenti qu'il a compris ce qu'on appelle la loi de Murphy, qui n'est pas si nouvelle que ça... De l'erreur de son apprenti il a pris conscience que l'être humain est faillible, grande nouvelle non ? Malgré le protocole bien définit, l'apprenti s'est trompé... Si on défini au mieux un protocole et que l'on introduit des checklist comme dans l'aviation, on réduit d'autant les risques que celui-ci soit mal reproduit. Il ne faut pas donc pas conclure que tout ce qui peut mal tourner val en totalité mal tourner, mais qu'il y aura forcément des cas où ça finira mal. Cette loi ne présage cependant en rien de la proportion "bien tourné"/"mal tourné".

:)


lysandris
 
Bravo!
Date Monday, December 16th 2013, 7:59 PM

Très bel article qui relate les difficultés de pas mal d'entre nous. Néanmoins, tachons de rester positifs, l'immobilisme est un danger quand on est fragilisé.


-Tac
 
Coucou bis
Date Sunday, December 1st 2013, 10:00 AM

Oui, enfin contrairement à toi, allantruc, je parle en connaissance de cause. Et si, ça pourrait être constructif, genre il pourrait se remettre en question en pensant que lui aussi à ses travers de gros pédé.
A l'avenir, pour être plus impressionnant, essaye que ton contenant soit aussi élaboré que ton contenu, même s'il est à désirer.


allan24
 
- Tac
Date Sunday, December 1st 2013, 9:49 AM

Si ta rien a dire de constructive alors ne dit rien je trouve que ton commentaire et très déplacer alors ferme la non tu te prend pour qui la m'énerve ces gens.


allan24
 
Ta raison :)
Date Sunday, December 1st 2013, 9:45 AM

IL faut se forger une carapace pour subsister dans ce monde impitoyable et ta raison pour une fois qu'on s'apitoie on peut sur notre sore qu'a viendra t-il de nous.


-Tac
 
Cc
Date Saturday, November 30th 2013, 4:39 PM

Toi aussi, t'emballes pour emballer, pédé.


BangaYonce
 
.
Date Monday, November 18th 2013, 6:42 PM

Décidément, je crois que tu ne sais pas lire et que tu restes borné. Je dis juste que c'est ma vision, ma pensée d'une vue générale. Donc tu penses autrement, tant mieux pour toi, mais venir chercher l'embrouille sous prétexte que tu n'acceptes pas que certains aient un avis différent, je trouve ça assez puérile.

D'ailleurs je ne dis pas que ressembler à une folle c'est mal, ne déforme pas mes propos. Je dis que rester dans les quartiers gays, rester entre gays, et vouloir être considéré comme un membre normal de société et pas un marginal, c'est un peu contradictoire comme attitude, c'est tout. Après si toi t'es content comme t'es, comme tu vis, tant mieux pour toi, pour être honnête je m'en fiche un peu, je suis pas là pour te juger.

PS : Tu dis toi même que le terme "folle" est vraiment inapproprié, donc ce serait bien de pas utiliser ce terme 3 lignes en dessous, ça permettrait à ton discours d'être crédible. ;-)


Min0u54
 
Les préjugés ont la vie dure
Date Friday, November 15th 2013, 10:01 PM

Je vois pas en quoi ressembler à une folle ou pas est un mal...
Quand aux gens avec qui tu discutes, ils doivent pas connaître beaucoup d'autres homos pour utiliser le mot "folle" pour qualifié la majorité des homos. On voit toujours les pires défauts d'une communauté : Chez les corses ont ne voit que les terroristes par exemple. Si les gens ne savent pas qu'il n'y a pas que des folles chez les gays, il ne mérite pas notre attention mais peut-être notre pitié et notre empathie.
Et ce n'est pas parce qu'on vit dans un monde qu'on doit s'y soumettre. Je vis dans un monde hétéro-normé, de droite, et pourtant je suis fier d'être gay et d'extrême-gauche. Et nous avons le droit d'être différent, nous avons lutter pour, des gens sont morts pour qu'on est le droit d'être des grandes folles si on veut, je ne reprochais donc jamais à quelqu'un de l'être.


BangaYonce
 
Nieh.
Date Thursday, November 14th 2013, 9:50 AM

Salut Min0u54,

Déjà, il faut savoir lire un texte avant de le critiquer. Je parle d'un cas général, de ce que je peux entrevoir (selon MA vision) de mon expérience. Donc j'aimerais que tu relises plusieurs fois avant d'émettre de fausses accusations.

Mon texte est sûrement très hétéro-normé car on vit dans une société hétéro-normée et que j'ai discuté avec tellement de gens que la seule remarque qui ressort de toutes mes discussions c'est "oh bah ça va toi tu fais pas folle".

Et oui, je trouve ça franchement hypocrite de demander le mariage, de demander à être considéré comme les autres (ce qui est un peu le souhait de la majorité d'entre nous), de ne pas être marginalisé, si on se marginalise tout seul. Je trouve ça bête. Après, ça ne me dérange absolument pas d'aller dans un bar gay, autant que ça ne me dérange absolument pas d'aller dans un bar qui n'est pas gay-friendly. Parce que justement, la sexualité ne justifie pas pour moi le bar où l'on va. Ou les gens que l'on côtoie. Après chacun côtoie qui il veut et fait ce qu'il veut, c'est juste que j'ai une pensée différente.

Et oui, tu essaieras de parler à beaucoup de personnes (pas des filles qui adulent les gays au point de les ériger en meilleur ami dés les 2 premiers mots, plutôt des gens avec des arguments, de la discussion, histoire d'ouvrir un débat) et tu verras ce qu'ils te disent. Et tu seras surpris.

Après, si toi tu te sens bien dans ta vie, tant mieux pour toi. Mon texte n'a pas été fait pour faire polémique, c'était juste un moyen d'exprimer mon ressentiment à ce moment-là.


Min0u54
 
Stop aux victimes...
Date Thursday, November 14th 2013, 3:43 AM

Rare que je poste un avis négatif mais la vraiment...--'Déjà faut arrêté de dire qu'on ce fait souffrir mutuellement,c'est pas le cas de tout le monde. Et puis surtout c'est pas l'apanage des gays que de ce faire souffrir mutuellement, c'est l'espèce humaine entière. Et en plus ton texte est très hétéronnormé, et vu le taux de divorce, c'est clairement pas l'avenir. La promiscuité sexuelle des gays n'est pas un mal, c'est juste pas la norme habituelle. Alors ok, coté MST c'est dangereux, mais le milieu gay à ces codes comme le reste de la société, c'est pas les tiens c'est tout.


Pandaab
 
Voyage, voyage ♫
Date Monday, November 11th 2013, 12:07 AM

Quand j'ai ton texte, je me suis dit "Oula c'est trop long". Je suis parti et je suis revenu par envie. Et au final, qu'est ce que je suis d'accord avec toi. Et j'aimerai tant avoir la chance ou la possibilité de partir longtemps quelque part pour découvrir une autre culture, d'autre gens.


JakeFenton
 
Merci quand même
Date Friday, November 1st 2013, 4:36 PM

J'ai beau avoir mis que ce commentaire est positif parce que j'ai trouvé plaisant qu'on s'appitoie un peu sur ce que je ressens pour une fois, néanmoins même si je peux me dire que je ne suis pas seul à éprouver ce pessimisme par rapport aux gays, rien n'en sera changé ...

Tu as raison il faut voyager pour se changer les idées! Les gens d'ici n'ont visiblement pas grand chose à m'offrir


Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

BangaYonce Homme 24 ans
FR,
Message privé
Offrir Premium
Profil de BangaYonce
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de BangaYonce? Ici se trouve les derniers messages.

Balle Les amis du soir.
Date 14/05/14 Lectures 5020 Commentaires 20 commentaire(s)
Balle Coup de grâce.
Date 26/05/13 Lectures 1847 Commentaires 6 commentaire(s)
Balle C'est ça l'amour ?
Date 04/10/12 Lectures 1715 Commentaires 6 commentaire(s)