la bisexualité: résultats surprenants d'une enquête

Date Mer. 5 Juin 2013 Affichages 6510 Commentaires 17

Une enquête menée par Act up, le Mag, Bi'cause et SOS homophobie a eu pour objectif de montrer la perception des bisexuel-les dans notre société. 6105 personnes ont été interrogées. Voici les résultats, que nous pouvons avouer comme plutôt surprenants:La première question de cette enquête est très simple mais étonnement pertinente: Qu'est ce que la bisexualité ? 85% des personnes interrogés pensent et ont surement raison de le penser que la bisexualité est une orientation sexuelle comme une autre. un résultat m'a fait légèrement rire: 1% des personnes interrogées pensent que la bisexualité est une déviance. Après, une petite recherche dans mon super dictionnaire pour vérifier la signification de ce mot, j'apprends que cela signifie exactement: "un comportement qui s'écarte des normes sociales en vigueur, qui les transgresse ou qui les conteste. Considérée comme une menace pesant sur l'intégrité de la société" (Larousse). Donc, désolé pour vous très cher(es) bisexuel(le)s, mais pour 1% des personnes interrogées vous menacez l'intégrité de notre société.

La suite des résultats est tout aussi intéressant. 78% des personnes interrogées peuvent avoir une relations sexuelles avec un ou une bi, 71% une relation amoureuse et 61% une relation sur une longue durée. A la limite, ces résultats n'ont rien extraordinairement intéressants mais par contre les commentaires faits le sont beaucoup plus. On apprends beaucoup sur la perception des personnes sur un ou une bi.

On apprend que: une personne sur cinq refuse catégoriquement de se projeter dans une relation durable avec un-e bi-e. Ce refus est principalement nourri par la peur d’être trompé-e : « Trop de dangers, trop de tentations », « Cela fait peur de se dire que la concurrence est vraiment partout », « Deux fois plus de jalousie ». Si on analyse ces commentaires, on remarque qu'ils sont légèrement idiots. " trop de dangers, trop de tentations": que dire à part qu'il y a toujours un danger et de la tentation mais quand on aime on résiste, non? alors je en vois pas où il y a plus de danger ou de tentation même chose pour la concurrence.

Autre remarque très surprenante: 40% des personnes pensent que les bi(es) sont d'éternels insatisfaits sur le plan sexuel. Heu... Comment dire... il existe des jouets pour pimenter la sexualité? En réalité, ces personnes pensent que les bi(es) ont besoin de coucher régulièrement avec les deux sexes pour être épanoui(e)s. Donc on peut conclure qu'ils pensent que les bi(e)s couchent à droite et à gauche pour leur plaisir sans jamais rechercher une relation stable? En tout cas c'est ce que j'en conclus.
 
Cette enquête a continué et 732 personnes estiment qu'il existe des traits de caractère propres à la bisexualité. Conclusion et résumé des commentaires, cher(e)s bisexuel(le)s, je suis au regret de vous annoncer que vous êtes "bipolaire", "lunatique", "homo refoulé", infidèle (plus d'une personne sur dix le pense) mais malgré tous vos défauts vous avez une très "grande ouverture d'esprit". mais ne vous inquiétez pas, vous êtes sûrement très sympathique puisque, je vous le rappelle, 71% des personnes peuvent avoir une relation amoureuse avec vous, donc vous n'avez donc pas que des défauts...
 
Enfin, cette enquête fini par un résultat moins drôle et plus choquant. Ce résultat ce rapporte au terme de la biphobie. 73% des personnes pensent qu eles bi(e)s ont plus de chance de se faire discriminer! Les raisons: les hétérosexuel-le-s, qui rejettent les bi-e-s « comme globalement les LGBT » mais plus d’1/4 des personnes interrogées note que les gays et les lesbiennes ne sont pas exempt-e-s de comportements de rejets, de « biphobie », les stigmatisant parfois comme « traîtres », « homos refoulés » ou « non assumés ».
 
Pour conclure, j'aimerais préciser que le panel des 6105 personnes est composé de 32% de gays, 25% d'hétérosexuels, 14% de lesbiennes et 4% ne rentrent dans aucune catégorie. Cet aveux me laisse plus ou moins sceptique sur la conformité de l'enquête puisqu'elle est composé d'un panel majoritairement LGBT, ce qui ne peut représenter exactement notre société. 



Partager cet article

Commentaires

onyxhotel
 
89
Date Friday, February 20th 2015, 4:03 PM

Moi suis bi depuis l'enfance je crois, j'ai toujours aimé les deux et je me suis jamais posé de questions à ça, ça sert à rien


MemyselfandI
 
Biiii
Date Thursday, January 23rd 2014, 5:11 PM

Non mais on peut être bi et assumé d'aimer des garçons, on est pas forcément des gays refoulé.
Chacun est libre de faire ce qu'il veut, pourquoi mettre les gens dans des cases ( celui la est hétéro, celui la gay mais celui la est bi ).
C'est pas comme ça que les mentalités vont évolué.
On est bien sur Zag alors défendez vous mdr.


larry15
 
bi n'est pas un choix! stop au stereotypes!
Date Thursday, August 22nd 2013, 2:33 AM

Personnellement, j'ai 15 ans et jisqu'a l'age de 11ans j'etais plutot attire par les filles mais de temps en temps je sentais mon regard devier. Et c'est a l'age de 11 ans que j'ai commence a sentir une attirance masculine que je n'admettais au fond moi alors que je le savais. Et puis le hasard et interneton fait que j'ai compris et je l'ai admis. Mais je ne parle pas de coming out ou quoi je parle de moi jr le sais et je n'y peux rien ce n'est pas un choix mais c'est mon orientation qui est comme ca. Ceux qui disent qu'ils ont fait un choix c'est soit qu'ils ne sont pas bi mais qu'ils sont ouvert a diverses heux ou pratiques sexuelles, soit qu'ils n'admettent pas qu'ils ont un cote gay et un hetero. Ce qui m'a beaucoup fait rire un jour, au moment diu debat sur le mariage pour tous c'est une femme politique qui s'est levee et qui a balance la plus grosse connerie du monde "l'homosexualite est un choix on a pas a se plier a eux si ils veulent des enfants et bien qu'ils soient hetero!" et un autre c'est leve et lui a repondu "et vous madame, avez vous choisit d'etre noir? Sinon je vous dirais que nous n'avons plus a s'occupper du racisme!". C'est pareil pour un bisexuel reellement dit de bisexuel ils ne choisit pas! Il EST attire par les deux sexes. Personnellent c'est par periode ca depend de mes hormones je pense mais je trouve qu'un corps qu'ils soit celui d'un homme ou d'unne femme est sensuel et attirant avec un pitentiel sexuel tres attirant et je n'y peut rien je le sais


littlequeer
 
Avant tout Bisensuel!
Date Tuesday, August 6th 2013, 2:13 AM

Je ne pense pas que l'orientation sexuelle soit un choix...ou plutot : je pense qu'il faut soutenir le fait que ce penchant sexuel soit inné pour pouvoir se faire accepter plus facilement au sein de la société. Je crois à l'homosexualité génétique, mais je ne pense pas qu'il existe LE gène de l'homosexualité. Je crois qu'il existe plusieurs gènes qui prédisposent à l'homosexualité, mnt, ces prédispositions peuvent s'interpréter de différentes manières qui sont influencées par notre société, nos moeurs, notre éducation, notre personnalité, nos croyances et valeurs morales. Je crois finalement que c'est à mi-chemin entre inné et acquis que se déclare notre orientation. Mon grand père était gay, mais est resté amoureux de ma grand mère jusqu'à sa mort, ma mère est mariée a une femme depuis 10ans alors qu'elle a été très amoureuse de mon père, elle ne se dit ni lesbienne, ni bi, mais elle dit avant tout qu'elle aime sa femme et ne pense pas que cela soit génétique. Pour ma part, je me suis longtemps cru bisexuel, alors que je suis bisensuel. Je m'explique : draguer une fille, vouloir la séduire, la faire jouir et passer une nuit inoubliable et plus qu'enrichissante ne me dérange pas, bien au contraire, pcq il s'agira d'un jeu, d'une sexualité pure, qui fait partie de notre instinct animal. Par contre, je préfère construire une histoire d'amour sérieuse avec un homme. Le jeu sexuel est le bien venu, mais pour la vie, c'est avec un homme. Mais ce "pour la vie", est à mon sens plus culturel que naturel. Je sais pertinemment que j'aurai toujours ce besoin de revendiquer ma différence. Je sais que j'associerai le fait de vivre avec une femme avec le fait de cacher ma différence et je ne le supporterai pas. C'est à partir de là que réside le choix de mon orientations. L'amour et la sexualité entre personnes de mm sexe, me semble plus fusionnel. Avec le mm corps, les mm fantasmes à qlqs détails près, tout est plus intense. Après mûres réflexions, je pense être un bi inné et un gay de choix, mais au fond, hétéo, bi, gay, trans... on est avant tout des êtres de sensualités et de sexualité!


Scriabine
 
Bravo snello
Date Thursday, August 1st 2013, 11:28 PM

J'aime beaucoup ke commentaire de Snello, j'aurais quasiment pu l'écrire, mot pour mot.


Pedrow
 
.
Date Saturday, July 27th 2013, 2:50 AM

Juste une petite question : il est dit que le panel est composé de 32% de gays, 25% d'hétérosexuels, 14% de lesbiennes et 4% de on sait pas trop quoi.
Mais au total, ça fait 75% non ? Que sont devenus le dernier quart ? (Et si ces 25 sont bi, ça serait assez bizarre que les bi participent à un sondage concernant la propre image qu'ils ont d'eux-même, non ? Sachant que l'image qu'on a de soi et de sa "communauté" est quand même très partiale et subjective...)


Einsteinofdrug
 
Une enquete est, comme il a été dit, une
Date Wednesday, July 17th 2013, 12:59 PM

Comme a chaque fois, cela ne repr"sente, qu'une petite partie de la population francaise. De plus je m'étonnes de retrouver des maladies comme la bipolarité affiliée au Bisexuel! Non mais ou vas ton il n'y a aucun rapport !
Effectivement dans une grande croyance, les bi sont des "gays refoulés", mais cela n'est peut etre pas dû a la non presence d'une campagne d'information, sur les bisexuel? En effet on trouve peut mais on trouve des campagnes d'informations qui traitent de l'homosexualité, comme le risque du sida, l'homophobie, mais alors pourquoi pas les bisexuels?
Encore, une enquête qui montre la désinformation des francais à l'égard de la sexualité et des orientations sexuelles !!


Nikos91
 
Bi certain depuis mes 16/17 ans
Date Sunday, July 14th 2013, 8:13 PM

Je ne pense pas qu'être bisexuel soit un choix, je n'ai pas l'impression d'avoir fait ce choix. Je me suis plutôt basé sur ce qui m'attire pour déterminer ce que j'étais.

Il faut aussi savoir qu'un bisexuel n'est pas forcément à 50 % de chaque bord. Pour ma part, plus j'avance et plus je suis persuadé d'être entre bi "équilibré" et gay. Dans la rue, je regarderai plus rapidement un beau mec qui passe qu'une fille bien que j'arrive à fantasmer sur des femmes.

Ensuite, je confirme que j'ai déjà lu et entendu des remarques sur la bisexualité qui m'avaient choqué:
- "Non, mais les gays qu'ils s'enculent entre eux, je m'en fous... Mais les bi, c'est malsain!" (Ce commentaire venait d'une très bonne amie de mon meilleur pote)
- "Les bisexuels sont des égoïstes qui ne se contentent pas de se refiler le sida entre personnes du même sexe, ils doivent aussi le refiler aux hétéros!" (ça, je l'avais vu sur un forum)
- "Bisexuel, c'est juste une mode!" (Mon frère)

J'en avais d'autres, mais je ne m'en souviens plus. Par contre, je serai vraiment intéressé de savoir ce que les gays pensent réellement des bi.


Savage
 
a bas les petites cases
Date Saturday, June 29th 2013, 11:38 AM

Bon article.

En effet ils sont stigmatisés parce qu'ils remettent en cause un ordre établi: soit homo soit bi. A partir du moment où les gens sont confrontés aux bis, ils ne savent plus comment se positionner parce que leur pensée est trop binaire.
Donc, on ne peut pas les mettre dans une case... Et ben si, on leur colle l'étiquette de bi!
Peu importe l'étiquette qu'on nous colle, tout est possible, nous ne sommes que des individus avec des préférences pour certaines personnes qui peuvent évoluer ou pas...

A bas les cases/étiquettes je dirai ?


rominou
 
Gay avant d'être bi !!
Date Thursday, June 27th 2013, 10:04 PM

Généralement les bi sont des hétéros devenues gay, pour ma part j'étais gay avant...et ensuite je suis devenue bi. Alors suis-je normal ? Pour moi gay, hétéro, bi c'est un choix, et un choix qui se respecte !


Block
 
Bipolaire et fière !
Date Monday, June 24th 2013, 12:08 AM

En tout cas je trouve que c'est vraiment trop cool d'être bi parce que je pense que dans la vie il faut tout tester pour pas mourir bête ! :)


Sneilo
 
N'importe quoi
Date Tuesday, June 18th 2013, 10:52 PM

Attendez, faut pas dire n'importe quoi non plus.
Il est vrai qu'il y a des homo refoulés, qui se comportent en hétéros parce qu'ils ne veulent pas s'assumer, mais qui ont des écarts homosexuels pour assouvir leurs pulsions.
Mais il existe aussi de véritables Bi, qui ne font que pratiquer sexuellement ce qu'ils aiment.
De la même façon que des hétérosexuelles (filles) aiment n'aiment pas faire de fellations à leur mec, que des hétérosexuels (filles ou garçons) aiment ou n'aiment pas le sado-masochisme, que des hétérosexuelles (filles) aiment ou n'aiment pas se faire sodomiser, que des homosexuels (garçons) ne pratiquent qu'en actifs ou qu'en actif parce qu'ils n'aiment pas l'autre pratique, que des gens (tout simplement) ont comme trip d'aller dans des clubs échangistes... etc... bref, les pratiques sexuelles sont une question de goût.
Y'a des choses qu'on aime, y'a des choses qu'on aime pas.
Partant de là, celui (prenons l'exemple d'un garçon) qui aime faire des cunnilungus autant qu'il aime faire des fellations, celui qui aime autant le missionnaire avec une femme que la levrette avec un homme, celui-là est un véritable bi-sexuel. (Ce qui le différencie de l'homo refoulé, qui se force à coucher avec une femme alors qu'il n'apprécie pas cela, ou qu'il a une forme de dégout pour le corps féminin)

Après vient la question des sentiments. Il faudrait pour cela différencier bi-sexuel de "bi-sentimental", mais ce terme n'existe pas vraiment.
La logique reste cependant la même. On peut préférer les blondes, les grands, les petits trapus, les filles aux formes arrondies, les imberbes, et détester les roux (au bucher !!! :p ), ne pas ressentir d'attirance pour un homme poilu, ne pas être excité par une fille en surpoids.
Et bien certain-e-s peuvent à la fois développer des sentiments pour des être masculins et féminins, parce que finalement, l'enveloppe corporelle et ce qu'il y a entre les jambes leur importe moins que l'esprit, les centres d'intérêt, le caractère de l'être auquel ils/elles sont confronté-e-s.

Ce sont de véritables bi-sexuels.
Je sais, j'en fais parti. Et je suis fidèle. Que ce soit en couple avec une fille, ou un garçon, je suis fidèle.

Les véritables bi-sexuels sont seulement très ouverts d'esprit dans le sens où, lorsqu'ils rencontrent quelqu'un, il peuvent imaginer avoir une histoire avec, que ce soit un homme ou une femme.

Mais c'est sur que c'est pas facile. Les hétéros ont tendance à penser que les bi- les tromperont avec une personne du même sexe pour combler un manque, les homos penseront eux que les bi sont des homos-refoulés.
Mais tout cela n'est pas forcément vrai.

Après, il y a des queutards et des salopes partout, hétéros, homos ou bis.


Makswell
 
..
Date Sunday, June 16th 2013, 11:25 PM

Elle ma quand même fait rire cette enquête ! x)
Et surtout la partie sur: ""bipolaire", "lunatique", "homo refoulé", infidèle (plus d'une personne sur dix le pense)" Vive les préjugés quoi ...


Blackscorpion
 
bi
Date Saturday, June 15th 2013, 11:25 PM

moi juste un truc a dire je suis bi et je l'assume mais quand on ne connais pas la vie d'un gay bi etc... on se tais parce qu'on racontant des chose pareil se peut vite parti en cacahuète dc voila c'est que j'ai a dire


Conquistador
 
Je suis Bi...polaire.
Date Saturday, June 15th 2013, 8:29 PM

Bah oui les bisexuels ne sont que des éternels insatisfaits. C'est mon côté bipolaire qui parle, LOL.
Sinon super article j'ai beaucoup aimé, ça illustre parfaitement le fait que nombreux parlent mais très peu savent.


Arthur-Rimbaud
 
Bi depuis l'âge de 12 ans
Date Saturday, June 8th 2013, 5:53 PM

Perso, je suis bisexuel depuis l'âge de 12 ans. J'ai commencé à l'assumer à 16 ans. Aujourd'hui je sors avec des garçons, parfois des filles. J'aime les deux, les deux m'attirent. Je me vois mal choisir. :)
Ton article me plait beaucoup, merci à toi !


Hey-Joe
 
.
Date Saturday, June 8th 2013, 1:02 AM

T'façon, les bi(e)s, c'est que des homo refoulés ! (a)
Etant homo, j'aurait dit ça aussi mais en rigolant.
C'est un peu comme la politique, à gauche, on dit que le centre est plus à droite, et à droite, on pense l'inverse ! :D


Laisser un Commentaire

Désolé, les anonymes ne peuvent poster | S'enregistrer

Qui est le rédacteur?

psychopatate Femme 21 ans
FR, Maine-et-Loire
Message privé
Offrir Premium
Profil de psychopatate
Voir ses photos

Actions possibles

Plus d'articles

Désires tu lire plus d'articles de psychopatate? Ici se trouve les derniers messages.

Désolé psychopatate n'a pas écrit d'autre articles