Amour à sens unique et peut-être amitié à sens unique

dydy85000
Photo
Date 12/10/2018 23:28

Salut ! Bon ça fait longtemps que je ne suis pas venu sur le forum et le titre ne fait pas rêvé. Bon pour parler de ce problème il y a deux chose que je dois expliquer et qui sont liées selon moi. Ah et aussi ça peut paraître confus car je ne suis moi-même pas sûr d'avoir tout saisi.

Tout d'abord la cause de ce post : L'année dernière, j'ai rencontré un mec pour qui j'ai craqué immédiatement seulement voilà il est hétéro. Cela aurait pu s'arrêter ici, je me suis écarté de lui après l'avoir appris car je ne voulais pas souffrir sauf que je suis revenu vers lui. De Décembre à Mars, on s'est donc reparlé et tout allait plus ou moins bien. Bon à partir de là tout s'accélère. La dernière semaine avant les vacances de Février, il y a eu un jour où il semblait assez proche de l'une de mes amies qui était au courant de mon attirance et ça m'a fait terriblement mal si bien que ça m'a marqué. Je me suis excusé auprès de lui avant de partir en vacances avant de ne plus lui parler entre la rentrée et la fin de l'année scolaire. D'un côté, je me sentais plutôt bien car j'avais l'impression de m'en détacher, durant toutes les vacances, mis-à-part quelques jours, je pensais vraiment partir sur de bonnes bases une fois revenu à l'Université. Sauf qu'à la rentrée, on s'est reparlé et j'ai recommencé à traîner avec lui. Le problème c'est que je suis totalement fou de lui ça me fait flipper et en même temps ça me déprime. Depuis le début de la rentrée, ma relation oscille entre de bonnes conversations, on parle beaucoup plus que l'année dernière, et le silence total, je lui reproche de ne pas débuter les conversations. Autrement, je ne sais pas s'il me considère comme un ami ou alors un simple camarade de classe, j'ai vraiment l'impression d'être remplaçable par n'importe qui (et ce n'est pas un unique dans mon quotidien). Depuis le début de l'année, je souffre et j'angoisse. Je souffre car j'ai l'impression que ça n'avancera jamais avec lui, qu'on ne sera que des connaissances malgré mes efforts. Et j'angoisse qu'il sorte un jour avec une fille, je me suis déjà imaginé la scène à plusieurs reprises et c'est une pensée horrible.
J'ai donc deux solutions :
- Lui parler toujours, ce qui est probable car je me suis engagé dans une sorte d'exposé avec lui pour les 4 prochaines semaines de cours. Cependant, il y a un très grand risque pour que je souffre de nouveau. D'ailleurs, je pense que quoiqu'il arrive, je serai toujours à espérer quoique ce soit et finir par être déçu. Enfin j'ai l'impression d'être collant, je suis souvent assis à côté de lui mais je pense souvent que c'est à son insu.

-M'écarter de nouveau de lui mais là je ne sais pas si c'est une solution qui va durer dans le temps. Comme je l'ai dit plus haut, je l'ai déjà fait deux fois et à chaque fois je suis revenu vers lui. Par ailleurs, on est dans un groupe d'amis or ce que j'ai observé l'année dernière c'est que lorsque je me suis écarté, le groupe s'est scindé en deux et je ne veux pas le refaire. Par ailleurs, on est 3 à suivre le même parcours du coup lui, moi et un autre pote avec qui je m'entends super bien et je ne souhaite pas l'obliger à choisir. J'ai pensé à m'écarter de tout le monde quitte à aller vers d'autres gens mais je ne sais pas. J'aurai l'impression de traiter les autres comme de la merde.

Autre information, c'est que d'après ce que j'observe, il est probable que je sois bipolaire. Du coup, il y a des périodes de déprimes coupés par des périodes d'extases et ça ne m'aide pas. Lorsque je suis en période de déprime, je suis capable de vraiment considérer mon crush comme de la merde. D'ailleurs ce matin c'était le cas : Je suis venu en cours et je me suis assis à côté de lui, j'attendais qu'il me parle et il ne l'a pas fait. J'ai donc commencé à lui parler de foot, car c'est un sport qui nous passionne tout les deux, les réponses n'étaient pas satisfaisantes du coup je me suis renfermé, je ne lui ai plus adressé la parole, j'étais au fond du trou pendant 2h et à la fin je suis parti en vitesse en ne l'attendant pas comme je l'aurai fait d'habitude. Le plus bizarre c'est que l'après-midi, j'étais dans une période plus d'extase et j'arrivais mieux à lui parler me permettant même de le taquiner. Sauf que ces humeurs changeantes sont emmerdantes, avec tout le monde. Et pour le coup lors de ma déprime je me dénigre complètement, je pleure à cause de cette relation de merde que je peux avoir avec les autres et notamment lui ou alors je me considère comme n'ayant aucun avenir. Tout est bon pour que je broie du noir. Je suis également complètement paumé ne sachant même pas prévoir ce que je vais faire le jour même. Bref je me détruit et je vis tout au feeling. Du coup en sachant cela est-ce que selon vous ce serai plus judicieux que je m'écarte de lui lorsque je serai plus confiant et surtout mieux ? Car je pense que mes sentiments pour lui sont aussi causés par la solitude qui me ronge continuellement.

Bon désolé pour ce pavé sans doute incompréhensible, sans sens, déprimant et bizarre mais d'un côté j'avais besoin de vider ce que j'ai sur le coeur et j'ai besoin de l'avis de personnes qui ne me connaissent pas pour être fixé

 
1 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Amour à sens unique et peut-être amitié à sens unique

Sur un chemin à sens unique
par fannyp le 21/04/2010 21:27 - Lu 47 fois
a sens unique sur un chemin à sens unique je gambadais innocemment t'avais ton sourire angélique je me croyais au firmament... tu...
Ma Théorie attrapeurs/attrapés
par bo09 le 16/07/2012 0:42 - Lu 293 fois
y a pas d'amour ou d'amitié possible si c'est a sens unique. peut-être pour faire connaissance certains ont pas besoin de se bouger, mais pour...
L'amitié + l'amour = une différence
par le 16/08/2011 21:12 - Lu 240 fois
pour moi amour et amitié sont les mêmes sentiments, il faut les mêmes qualités pour qu'ils durent, fidélité, sincérité, honnêteté, gentillesse, compassion, réciprocité, respect et...
L'amour a 14 ans c'est possible
par le 10/03/2009 18:27 - Lu 587 fois
amour oui, mais un amour à sens unique, alors bon est-ce que l'on peut considérer ça comme un amour véritable...
Mon copain ne veut de contact physique
par gay-67 le 19/07/2016 2:25 - Lu 584 fois
ça semble être l'amour fou dis moi, à sens unique. tu lui as déjà dit tout ça ?

Infos et prévention

Videos

  Quand Chuck rencontre Larry
Ajouté le 20/11/07
Affichée 1625897 fois
3 votes, 5/5
  La Coupe du monde de rugby en Lego
Ajouté le 22/09/11
Affichée 1563522 fois
2 votes, 5/5
  Belaïla ham bakaïts-Yhontn Gtro
Ajouté le 24/09/07
Affichée 1621888 fois
7 votes, 4/5
  Les guerres du siècle en bouffe
Ajouté le 06/03/08
Affichée 1621562 fois
2 votes, 5/5
  GiedRé - Les petits enfants
Ajouté le 28/12/11
Affichée 1531438 fois
2 votes, 5/5

Les News

La plus grande Exposition de street... Répartis dans 4 500 m², 10 étages, 36 appartements, 80 artistes de 16 nationalités différentes exposent dans un même lieu unique au monde.  
Mes annés collège, partie 1 Voici la première partie d'une histoire... la mienne qui n'a pas été facile tous les jours et me confier sera le mieux je pense. J'ai écris dans mon journal durant mes années collège, et je m'en souviens comme si c'était hier. Récit d'un gars paumé, première partie.  
« Sa raison d'être » : un téléfilm... Cette année, France 2 remontera le temps et assimilera « homosexualité » au « Sida »  
Coming-out, la révélation, l'aide... Un ami : "Il faut qu'on arrête on va devenir pd !". Quelques secondes. Moi : "Je le suis déjà."  
Réflexion sur l'Amitié Réflexion inutile mais construite sur l'Amitié, les relations de l'Amitié mais aussi sur les Ennemis et le lien avec notre construction personnelle.