Les préjugés dans la Musique (Interview...

  Musique

Le monde est depuis longtemps source de discriminations et de préjugés. Trop souvent des communautés ou des hommes sont mis de côté à cause de ...

 

''Les couples imaginaires" : l'oeuvre...

  Actualités

Installée à Toulouse, l'exposition d'Olivier Ciappa " Les Couples Imaginaires" a été vandalisée à 2 reprises. Après les violences physiques,...

 

Comment anéantir les indépendantismes ?

Mid
Photo
Date 11/11/2017 15:11

On ne va pas se le cacher, la situation en Catalogne est un peu... rocambolesque ! Entre le gouvernement espagnol qui s'y prend comme un manche pour empêcher la tenue du référendum (des violences policière absolument extraordinaires), la victoire très relative des indépendantistes, et le dirigeant catalan qui se réfugie en Belgique pour ne pas se retrouver devant la justice espagnole (lâche parmi les lâches ?). Bref, histoire à suivre.

Du coup la question se pose, en France l'indépendantisme est relativement faible (sauf peut-être en Corse et Nouvelle-Calédonie) mais elle existe quand même.
Quelles solutions permettraient de réduire drastiquement les indépendantismes ? Replacer un roi à la tête de l'état ? Avoir une politique nationale plus respectueuse des régions à identité singulière ? Organiser des croisades anti-indépendantistes ?

SmithBogossJR
Photo
Date 12/11/2017 15:38

Les violences policières en Catalogne ont largement été surévaluées à cause de Twitter. On oublie aussi que la police catalane devait elle maintenir l'ordre et saisir les bulletins illégaux mais justement elle n'a rien fait ou plutôt elle a laissé les forces de polices nationales agir toute seules (en sous effectif donc).
Le meilleur moyen de tuer un mouvement indépendantiste c'est d'en laisser un autre non viable arriver à l'indépendance.
Économiquement ou sociologiquement, son indépendance serait un suicide : dettes qui essaient d'exploser avec la hausse des taux (abandon de l'Euro qui en rajoute), avec la fin du rachat de sa dette par la BCE ; risque de hausse du racisme et des violences (souvent sous-jacent à tous les mouvements indépendantistes et souverainistes) ; baisse des exportations (sortie de l'ue, fuite de nombreuses entreprises ce qui a déjà commencé pour lss sièges sociaux d'ailleurs le Québec souffre toujours de ça) ; récession probable... Et j'en passe on peut aller loin encore.

En ligne tobis75
Photo
Date 12/11/2017 18:27

Mid écrit:

la victoire très relative des indépendantistes,



Très relative comme la victoire de Trump et du Brexit ?

Même dans les derniers sondages les indépendantistes sont solides :

 


Mid écrit:

et le dirigeant catalan qui se réfugie en Belgique pour ne pas se retrouver devant la justice espagnole (lâche parmi les lâches ?). Bref, histoire à suivre.



Pour pas se retrouver devant la justice espagnole car ça aurait toujours du être une affaire Européene (quelle meilleure idée que se réfugier Belgique ?) et également comme stratégie politique (quelle meilleure idée que la Belgique qui connait également une volonté d'indépendance de certains ?).

Quand à la lâcheté, j'aurais pu me passer de ce commentaire.   et on pourrait bien reprocher de la lâcheté parmi les dirigeants espagnols.


Mid écrit:

Du coup la question se pose, en France l'indépendantisme est relativement faible (sauf peut-être en Corse et Nouvelle-Calédonie) mais elle existe quand même.



La Nouvelle Calédonie aura une élection en 2018 à ce propos, comme prévu depuis des années.

Mid écrit:

Replacer un roi à la tête de l'état ?



Ça marche en Espagne ? C'est terriblement idiot comme remarque. Les Catalans sont notamment parmi les plus républicains d'Espagne, et c'est une des raisons, assez peu communiquée, de leur volonté d'indépendance.



Mid écrit:

Avoir une politique nationale plus respectueuse des régions à identité singulière ?



Mouai.

Mid écrit:

Organiser des croisades anti-indépendantistes ?



Le terme est parfaitement choisi. Tous les tuer aussi.

En ligne tobis75
Photo
Date 12/11/2017 18:34

SmithBogossJR écrit:


Le meilleur moyen de tuer un mouvement indépendantiste c'est d'en laisser un autre non viable arriver à l'indépendance.



*blink*


SmithBogossJR écrit:

Économiquement ou sociologiquement, son indépendance serait un suicide : dettes qui essaient d'exploser avec la hausse des taux (abandon de l'Euro qui en rajoute), avec la fin du rachat de sa dette par la BCE ; risque de hausse du racisme et des violences (souvent sous-jacent à tous les mouvements indépendantistes et souverainistes) ;



Deuxième région la plus peuplée, région la plus riche (surtout que l'Espagne a des régions très pauvre, l'Andalousie, région la plus peuplée, a une distribution du PIB par habitant deux fois moins élevée et la Catalgone rapporte 50% plus). + républicain comme dit plus haut


SmithBogossJR écrit:

baisse des exportations (sortie de l'ue, fuite de nombreuses entreprises ce qui a déjà commencé pour lss sièges sociaux d'ailleurs le Québec souffre toujours de ça) ; récession probable... Et j'en passe on peut aller loin encore.



On nous a fait le coup avec le Brexit, ça a duré quelques mois et aujourd'hui ils sont stables, peut être même mieux qu'avant.

SmithBogossJR
Photo
Date 12/11/2017 21:12

C'est de la pure mauvaise foi ton message.
1) la croissance britannique à ralenti (passant de plus de 2% à 1,7%... Alors que le Brexit n'a pas eu lieu en fait. Selon l'accord qui en ressortira cela pourrait être pire. Je tiens à préciser que la perte est plus grosse que ce que laisse paraître les chiffres : on a un passage où la croissance allait comme suit 1,021 X 1,021 X 1,021 X 1,021... à une croissance allant de 1,8x1,08x1,08x1,08...
2) le revenu réel a baissê (c'est-à-dire le pouvoir d'achat) du fait de l'inflation (plus de 3%)... Inflation qui fait augmenter le prix des biens à l'exportation. Là on passe d'une période où le gain de pouvoir d'achat existait (avec une hausse du SMIC de 40% où 50% ou 30% je sais plus sur 5 ans) à une période de baisse de pouvoir d'achat.
3) le plus gros atout de l'économie britannique, c'est-à-dire la City commence à vaciller (très importante plateforme pour l'investissement vers l'UE qui commence déjà à se vider).
4) sans oublier ce qui pourrait venir avec la "remigration probable de milliers de cerveaux étrangers vers l'UE (il y a tant de pays comme les Pays-Bas, l'Allemagne, le Danemark...)....

Deuxièmement, à la fin des années 40, l'Argentine était le deuxième pays le plus riche... Du monde.
C'est la deuxième région d'Espagne et alors ? C'est une population de 7 millions d'habitants ce qui n'est rien. Il y a bien des pays peu peuplés comme Singapour, le Danemark ou Hong Kong qui réussissent mais justement ces pays sont très ouverts au libre-échange, stables et/ou avec peu de rancunes intérieures. Ce n'est pas le cas de la Catalogne qui risque de perdre sa monnaie, ses principaux partenaires, des délocalisations massives vers l'Espagne, des troubles intérieurs avec une population très divisée...
D'ailleurs quand j'y pense le Royaume-Uni n'a pas besoin de changer de monnaie dans cette histoire contrairement à la Catalogne. Tiens la croissance britannique tient à surtout la consommation... Le taux d'épargne déjà bas diminue encore...

En ligne tobis75
Photo
Date 12/11/2017 23:37

Je répondais aux exportations (ou tu continues d'en dire bien de la merde d'ailleurs) et aux entreprises qui fuient tu me parles croissance et revenu, c'est gentil, mais ce n'est pas le sujet :

 

 

 


SmithBogossJR écrit:

Deuxièmement, à la fin des années 40, l'Argentine était le deuxième pays le plus riche... Du monde.



1-Source ?
2-Si ce que tu dis est vrai c'est facile d'être un pays riche suite à la plus grande guerre mondiale à laquelle tu es un des seuls grands pays à ne pas avoir participé
3-Si ce que tu dis est vrai l'Argentine s'est alors terriblement effondrée... Elle est 21e aujourd'hui SUR 200 ! Quelle horreur ! La Suède est 23e . . .


SmithBogossJR écrit:

C'est la deuxième région d'Espagne et alors ? C'est une population de 7 millions d'habitants ce qui n'est rien.



Ça représente 15 à 20% des espagnols. On ne parle pas d'une petite indépendance comme serait la corse (~300 000habs de mémoire, soit ~0.4% de la France). Largement de quoi changer toute l'Espagne.

SmithBogossJR
Photo
Date 13/11/2017 10:20

J'ai parlé de la seconde guerre mondiale mais j'aurais pu parler de 1900, 1925,... De la fin du XIXè siècle au début de la guerre si tu veux l'Argentine était un pays avec un PIB/habitant équivalent à celui de la France autour des 5000 $.
Oui l'Argentine s'est effondrée, avec un PIB/habitant de 10000$ à 20000$ moins élevé que celui de la France.
Tu me parles d'une partie importante de la population qui quittera l'Espagne ... Cela fera sûrement baisser le pib mais par habitant non. l'Espagne connaîtra sûrement un ou deux ans de ralentissement économique... Mais la Catalogne qui devra créer une monnaie neuve et faire accepter des paiements de sa dette à l'étranger (vu qu'elle aura quittée l'Euro) sera dure. Une monnaie qui se dévalue n'est pas une bonne monnaie pour un pays endetté.
De même, l'économie de la Catalogne est-elle indépendante du reste de l'Espagne ? Non. Du coup, que préférons les entreprises catalanes et les entreprises étrangères installées installées en Catalogne ? Rester dans un pays séparée de partie importante de sa ligne de production et de ses approvisionnements en intrant, coupé de ses exportations par la sortie de l'Espagne et de l'UE ou rester en Espagne (pays dans l'UE dans l'euro monnaie des débouchés de ces entreprises, pays d'où vient en partie sa ligne de production et marché de 30 millions d'habitants) ? Rester dans l'Espagne. Sans oublier le fait que le peuple catalan n'est pas reconnu par les pays de l'ONU. C'est dans une position à la Taiwan que la Catalogne pourrait se retrouver mais sans 'es USA et les pays de l'ouest pour l'aider.

SmithBogossJR
Photo
Date 13/11/2017 10:24

Sur le Royaume-Uni :
- baisse du salaire réel https://www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/26/2094626.php
- pour l'inflation
https://www.google.fr/amp/www.liberation.fr/amphtml/planete/2017/10/17/royaume-uni-inflation-a-3-previsions-de-croissance-en-baisse-mais-sinon-tout-va-bien_1603772
- pour la croissance en berne (je te laisse comparer les prévisions aux vrais chiffres)


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/07/24/20002-20170724ARTFIG00004-croissance-le-fmi-plus-pessimiste-pour-les-etats-unis-et-la-grande-bretagne.php
- les organisations patronales pour un Brexit software (concrètement rien ne change à part que le Royaume-Uni ne pourra plus décider des règles et normes européennes...) Et inquiète après l'instabilite politique qui vient du Brexit.
https://www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/030379122913.php
- organisation patronales inquiètes du Brexit :
https://www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/51/2033651.php
http://www.boursorama.com/actualites/face-au-brexit-le-patronat-tire-la-sonnette-d-alarme-6cb2963e9d510e1e3941f7628bd7df70

Sinon, les exportations ont atteint leur plus haut niveau ... Depuis deux ans. Super.

En bonus :
- dans le lien des échos sur les stratégies entrepreneuriales : il y a ça de proposer en article proposé (https://m.lesechos.fr/030478958160.htm#JbEgWArQf0pguAeJ.99, cet article bien au contraire te parle des mauvais effets du Brexit sur l'investissement et la consommation), et de plus indique que 34% des entrepreneurs envisagent des licenciements, 21% ont suspendu des projets de développement au Royaume-Uni et 12% des délocalisations. Ce lien te parle même d'une banque suisse qui a prévu de créer des antennes au Royaume-Uni pour attirer les riches effrayés par le Brexit (c'est d'ailleurs la seule chose affirmée dans le paragraphe sur les opportunités).
- enfin sur le gros atout du Royaume-Uni :
http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2017/04/27/la-city-du-protectionnisme-aux-delocalisations_5118620_3234.html

En ligne tobis75
Photo
Date 13/11/2017 15:40

SmithBogossJR écrit:

J'ai parlé de la seconde guerre mondiale mais j'aurais pu parler de 1900, 1925,... De la fin du XIXè siècle au début de la guerre si tu veux l'Argentine était un pays avec un PIB/habitant équivalent à celui de la France autour des 5000 $.



Source x2 ?
+ La situation en Europe a connu de gros soucis à la fin du 19e et au début du 20e, peut être que l'argentine était très stable et ça suffirait a expliquer son développement.

SmithBogossJR écrit:

Oui l'Argentine s'est effondrée, avec un PIB/habitant de 10000$ à 20000$ moins élevé que celui de la France.



Mais le PIB/habitant ne veut rien dire. Et ce n'est toujours pas un effondrement.

SmithBogossJR écrit:

Tu me parles d'une partie importante de la population qui quittera l'Espagne ...



Non, c'est surtout que si la Catalogne quitte l'Espagne il est possible que d'autres régions suivent, comme le pays basque, région qui rapporte le plus par rapport à sa population.
Si c'est le cas alors toutes les questions de "préférer le reste de l'espagne à la catalogne" pour l'UE, les entreprises, les habitants etc.. devront être complètement revues.


Ensuite tu inventes l'histoire. La Catalgone n'est toujours pas reconnue, donc est toujours dans l'UE, ensuite si la volonté d'indépendance continue de s'affirmer la question européenne sera tout à revoir et sera essentielle alors qu'aujourd'hui elle refuse de se mouiller.




Pour le brexit tu réponds toujours à coté. Et la "baisse des salaires, de la conso, de la croissance etc.." impacte tellement les britanniques qu'ils sont presque pas déçus de leur décision (sachant qu'en plus les négociations du gouvernement sont catastrophiques).

 


Moyenne sur les 25 sondages durant les 10 jours avant le vote du brexit :
46,2 REMAIN 46.08 LEAVE 7.72 UNDECIDED

Moyenne sur les 12 sondages suivant les dernières élections (juin 2017 (donc 1 an après) à aujourd'hui) :
44.8 WRONG 43.42 RIGHT 11.78 UNDECIDED

Bref,
sur les 46.20% qui voulaient y rester 1.4pts ne savent plus
sur les 46.08% qui voulaient en sortir 2.64pts ne savent plus
Conclusion 1.24% de perte pour les Brexiters et une augmentation des indécis de 4pts.

SmithBogossJR
Photo
Date 13/11/2017 16:14

Non mais là, on savait déjà que toi et les sondages ça faisaient deux mais là...
1) un sondage doit être comparé TOUJOURS avec ceux de l'Institut de sondages qui le mène.
2) Les wrong" et les "rights" ne sont pas les "bremainers" et les "brexiters" vu qu'il y a des passages entre les deux.
3) qui plus est tu es purement malhonnête en ne comparant pas les résultats des 'nouveaux sondages avec ceux du référendum.
4) Tu devrais un peu te renseigner sur Keynes et les bénéfices de l'inflation en temps... De récession (ce qui n'est pas le cas du Royaume-Uni malgré le ralentissement). Une baisse nominale du salaire de 2% est beaucoup plus visible qu'une baisse de 10% due à l'inflation. La majorité de la population pense que les OGM c'est dangereux, résultat c'est faux. C'est un sophisme de croire que l'avis de la majorité est fiable.
5) Toi tu dis de conneries en conneries, la fin du XIXé et le début du XXè jusqu'en 14 fut une époque de croissance qu'on appela la "Belle Époque". Le duel truc à cette époque c'était que la croissance française était basse en comparaison de ses voisins et avec un surendettement.
6) le pib par habitant est important : cela permet de voir si la production a progressé du fait de la population qui grossit ou du fait d'une croissance intensive ou du capital. Donc oui, il y a un effondrement dans la place de l'Argentine. De pays en peloton, on voit un décrochage pour finir chez des pays au pib/habitant moyen vers les 13000 en nominal.


J'ai mis un graphique avec la Suède car c'etait déjà un pays avancé à cette époque.

SmithBogossJR
Photo
Date 13/11/2017 16:19

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/31/97001-20151031FILWWW00046-catalognepas-d-autodetermination-selon-l-onu.php

C'est pas exactement ça c'est plutôt que l'ONU déclaré que 'a Catalogne n'a pas de légitimité à demander l'indépendance.

T'es très fort ... Les décision du gouvernement sont catastrophiques... Oui justement à cause du Brexit, ils veulent un Brexit sur, or un Brexit doux, celui qui causerait le moindre tort et même le Brexit dur font que le Royaume-Uni devra payer une cotisation et respecter des normes de l'UE ... Sans pouvoir les négocier avec les autres pays.

En ligne tobis75
Photo
Date 13/11/2017 16:58

1-) C'était pour justement prendre qqc d'équilibré, si je prends que les sondages YouGov il y a des aberrations et ça te donne encore plus tort xD (dernier sondage Yougov 51% Remain 49% Leave => résultats 2 jours après 48.1 Reamin, 51.9% Leave ).
Et non, parce que les instituts de sondages peuvent être orientés, utiliser des méthodes différentes etc... Bref, mieux vaut faire des moyennes et suivre des évolutions de tous les sondages. Hélas pour toi tu foires tous tes prono avec ta lecture

2-) Ça ne change rien.

3-) Hein ?

4-) Lel.

5-) Révolution russe, Commune de Paris, Guerre Franco Allemande, situation de l'Alsace du 19e à la fin de la première guerre mondiale, rébellion cantonale en Espagne, conflit Turque/Grec/Russe, affaire Dreyfus, création des mouvements d'extrême droit antisémites etc... A la belle époque !

6-) C'est pour ça que le Mexique, le Brésil, l'Algérie, le Liban, la Russie sont sous l'Argentine mais le Qatar, l'Arabie Saoudite, la Grèce, Israël au dessus ? Ah le PIB ! Quelle merveilleuse invention.

7-) Tu cites l'ONU quand ça t'arrange toi. Quand il s'en prend aux lois des libéraux tu le vois pas ?

8- ) La situation est nouvelle, c'est tout à fait normal que les britanniques essayent une sortie la plus à leur avantage.

SmithBogossJR
Photo
Date 13/11/2017 19:47

1) C'est justement parce qu'un sondage a ses méthodes qu'il faut le comparer avec ses prédécesseurs. S'il y a des résultats aussi "aberrants" c'est parce qu'il doit s'agir de rolling : le but est de voir comment évolue l'opinion.
2) Alors si tu compares des moyennes : assures-toi d'avoir la m?me population de sondages (sondages YouGov, Ipsos-Mori....) et d'utiliser une moyenne à coefficient.
3) Étant donné que le référendum a eu lieu c'est avec les résultats de ce référendum qu'il faut comparer.
4) Bah oui c'est simple, Keynes montre que l'employé ne se rend pas compte d'une baisse indirect de son salaire/pouvoir d'achat du fait de l'inflation.
5) la révolution russe a eu lieu en 1905 mais dans un pays sous-développé, la commune de Paris n'a pas eu lieu durant la Belle Époque, l'Alsace occupée n'a aucun lien avec le pib/habitant, les rebellions cantonales espagnoles concernent un pays sous-développé, les conflits turcs et grecs et russes concernent des pays sous-développés et tes deux derniers sont sans rapports avec la santé économique (et d'ailleurs l'affaire Dreyfus c'est le gain de l'État de droit contre la raison d'Etat), la belle Époque est une époque qui suit une période de dépression et de guerres successives en Europe ( avec un fort développement technologique et économique en Europe de l'ouest, du 'ord et des USA. C'est la seconde révolution industrielle des années 80-90 qui marque une période de changements urbains et technologiques importants avec aussi le vote des premières formes de protection sociale ainsi que 'e développement de l'é?cole gratuite dans bon nombre de pays, c'est aussi une période marquée par une meilleure hygiène , c'est une période de développement de l'économie et de la sociologie mais aussi de la psychologie et j'en passe.
6) ce que tu dis n'a pas de sens ! Le pib/habitant permet de voir si un pays est riche de par son grand nombre (la Chine est devant le Japon) ou par sa productivité, sa force en capital (le Japon est ainsi beaucoup plus riche, c'est pour cela que c'est un des indicateurs du développement). L'évolution du PIB/habitant permet ainsi de savoir pourquoi un pays a crû ( ou régressé).
7) tu sais ce qu'est le libéralisme (l'État de droit c'est du libéralisme, les droits de l'Homme aussi) ? Et surtout quand cela l'ONU s'oppose aux libéraux (faudrait que tu saches ce que c'est d'abord...)
8) la situation à leur meilleur avantages PTDR... Il y a un avantage pour tout le monde : c'est une ouverture mutuelle rendue possible par l'Union Européenne.

Édit : putain de points d'interrogation de mes couilles.

En ligne tobis75
Photo
Date 13/11/2017 20:05

SmithBogossJR écrit:

1) C'est justement parce qu'un sondage a ses m?thodes qu'il faut le comparer avec ses pr?d?cesseurs. S'il y a des r?sultats aussi "aberrants" c'est parce qu'il doit s'agir de rolling : le but est de voir comment ?volue l'opinion.
2) Alors si tu compares des moyennes : assures-toi d'avoir la m?me population de sondages (sondages YouGov, Ipsos-Mori....) et d'utiliser une moyenne ? coefficient.
3) ?tant donn? que le r?f?rendum a eu lieu c'est avec les r?sultats de ce r?f?rendum qu'il faut comparer.
4) Bah oui c'est simple, Keynes montre que l'employ? ne se rend pas compte d'une baisse indirect de son salaire/pouvoir d'achat du fait de l'inflation.
5) la r?volution russe ? eu lieu en 1905 mais dans un pays sous-d?velopp?, la commune de Paris n'a pas eu lieu durant la Belle ?poque, l'Alsace occup?e n'a aucun lien avec le pib/habitant, les rebellions cantonales espagnoles concernent un pays sous-d?velopp?, les conflits turcs et grecs et russes concernent des pays sous-d?velopp?s et tes deux derniers sont sans rapports avec la sant? ?conomique (et d'ailleurs l'affaire Dreyfus c'est le gain de l'?tat de droit contre la raison d'?tat), la belle ?poque est une ?poque qui suit une p?riode de d?pression et de guerres successives en Europe ( avec un fort d?veloppement technologique et ?conomique en Europe de l'ouest, du 'ord et des USA. C'est la seconde r?volution des ann?es 80-90 qui marque une p?riode de changements urbains et technologiques importants avec aussi le vote des premi?res formes de protection sociale ainsi que 'e d?veloppement de l'?cole gratuite dans bon nombre de pays, c'est aussi une p?riode marqu?e par une meeilleure hygi?ne , c'est une p?riode de d?veloppement de l'?conomie politique et de la sociologie mais aussi de la psychologie et j'en passe.
6) ce que tu dis n'a pas de sens ! Le pib/habitant permet de voir si un pays est riche de par son grand nombre (la Chine est devant le Japon) ou par sa productivit?, sa force en capital (le Japon est ainsi beaucoup plus riche, c'est pour cela que c'est un des indicateurs du d?veloppement). L'?volution du PIB/habitant permet ainsi de savoir pourquoi un pays ? cr? ( ou r?gress?).
7) tu sais ce qu'est le lib?ralisme (l'?tat de droit c'est du lib?ralisme,) ? Et surtout quand cela l'ONU s'oppose aux lib?raux (faudrait que tu saches ce que c'est d'abord...)
8) la situation ? leur meilleur avantages PTDR... Il y a un avantage pour tout le monde : c'est une ouverture mutuelle rendue possible par l'Union Europ?enne.





M?rci pour t?s r?ponses ?clair?es je me s?ns beaucoup plus ?rudit gr?ce ? toi. J'?sp?re que tu ne t'?nerv?ras pas suite ? cette r?ponse et pers?v?rera dans l'argum?ntation de qualit? .
D?so.

SmithBogossJR
Photo
Date 13/11/2017 20:40

Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.
Toujours utiliser la version bureau de zagay sur mobile.

Bouclette
Photo
Date 13/11/2017 21:18

Je pense que vous avez tous les deux tort, la preuve, regardez le trait violet sur cette courbe, qui monte et qui descend, mais finit quand même par remonter :

Paul22
Photo
Date 14/11/2017 21:18



Le taux de chômage au Royaume Uni est tombé à 4,3% le plus bas niveau depuis 1975!!
La zone euro qui se réjouit de ses 9% (car c'était monté jusqu'à 12%) peut aller se brosser !!!

Evolution de la croissance britannique:
2013: 2,1%
2014:3,1%
2015:2,3%
2016: 1,8%
2017: 1,6% (voyez l'énoooorme chute à cause brexit).

Oui le Brexit n'a pas eu lieu donc les avantages liés au Brexit n'ont pas encore eu lieu.

Evidement tout est fait pour montrer que c'est une "catastrophe".

A court terme l'incertitude peut ralentir la croissance mais elle repartira de plus belle et quand on verra que "non" l'UE ça n'apporte pas grand chose il y aura des changements...

heureusement dailleurs que le royaume uni n'a pas rejoint la zone euro, sinon ce payes aurait sans doute du recourir à l'aide internationale comme l'Espagne. Ils ont eu l'intelligence de garder leur monnaie.

SmithBogossJR
Photo
Date 15/11/2017 14:38

Ton graphique montre juste que la baisse de l'emploi à continué. Mais les taux de chômage a chuté bien avant le Brexit, de plus la croissance nécessaire au Royaume-Uni pour faire baisser le chômage est moins élevée (coût du travail plus faiblr + licenciement).
Le Royaume-Uni n'a pas rejoint l'Euro car justement ce pays était rentré en récession et si tu veux tout savoir les Pays-Bas, la Finlande, l'Irlande ou encore l'Allemagne ont une croissance élevée avec l'Euro. Ça fait très longtemps que le fait de garder sa monnaie et de dévaluer n'est plus considéré comme étant un facteur économique de relance, depuis Jeunes si tu veux savoir. Tu sais les accords de bretton Woods qui avaient pour but d'éviter les devaluations et ainsi éviter le cycle vicieux de la guerre des monnaies ... Qui encourage la spéculation vu que ça oblige les entreprises ouvertes sur l'extérieure à souscrire des assurances contre les coûts liées aux dévaluation/ réévaluation. De toutes façons la livre s'est dévaluée de plus de 20%, c'est simple si la dévaluation était une solution, la croissance ne se serait pas en chute libre.
Tu parles d'énormes chute mais oui le Brexit n'a pas eu lieu. Mais tu vois, mon graphique du haut te montre les prévisions de croissance (2,6%) qui ont chuté à un peu plus de 2% à cause du référendum puis sont tombés à moins de 1,8%... Et 1% l'année prochaine. T'es sur que c'est à cause de l'Euro que l'Espagne à dû recourir à l'aide internationale ou à) sa mauvaise gestion b) sa pratique du keynesianisme de grands travaux hors contexte ou c) sa volonté de garder ses déséquilibres structurels ? (En fait ce sont les trois). Sinon devine quel pays à dû recourir à l'aide international dans les années 70 ? Le Royaume-Uni... Et devine qui l'en a sorti ? Ça ne va sûrement pas te plaire.
Le Royaume-Uni est une économie ouverte, elle veut garder le libre-échange avec l'UE car elle sait qu'elle en a besoin. Les principaux arguments du lave (ça coûte cher, les immigrés, le libre-échange...) ont été démontés par les faits. Tu vois quand tu as un pays endetté qui voit le revenu réel de sa population être bouffé par l'inflation et en ajout du fait que pour pouvoir continuer à consommer les britanniques s'endettent (encore !), Oui c'est une catastrophe. Quand une banque centrale doit baisser des taux alors qu'ils sont déjà bas (ce qui encourage des bulles... Comme la bulle immobilière londonienne), c'est un inquiétant. Quand tu dois retarder ton équilibre budgétaire alors que tu es endetté à 100% pour pouvoir relancer la croissance c'est un peu une catastrophe. Quand t'as une remontée du sentiment indépendantiste écossais voire nord-irlandais pour ça, c'est un peu dur de dire que tout va bien.
Mais ça, le fait que ce que le Royaume-Uni veut c'est rester dans le marché unique (ou comment être dans l'UE et en payant, sans pouvoir décider de rien), tu oublies de le préciser. Le seul faible de l'Euro c'est d'avoir dit oui à la Grèce, pays miné par les fraudes, le clientélisme, les mensonges et le déficits. Ce pays n'avait pas les caractéristiques pour rentrer dans la zone euro, ni dans l'UE d'ailleurs.
En imaginant 4 ans à 2,4% et à 1,8% :
1) 100 x 1,026 puissance 4 c'est 110,8 après 4 ans de pib.
2) 100 x 1,018 puissance 4 c'est 107,4
Sur 5 ans c'est 113,7 et et 109,33, sur 7 ans c'est 119,7 contre 113,3. Un gâchis de plus en plus élevé au fil des ans.
Maintenant je vais compter la croissance nette de l'inflaton, c'est simple : elle positive pour la croissance pré-referendum et négative pour la croissance post-référendum .





======== Bref, tout ça me fait penser à un truc=======
Le meilleur moyen de "tuer" un mouvement d'indépendance ou d'en adoucir l'arrivee, c'est l'historique économique et sociologique d'autres mouvements d'indépendance. Justement de parler des conséquences économiques et sociologiques des processus d'indépendance : montée du nationalisme, mauvaise image à l'étranger, ralentissement économique, savoir si une économie est faite pour résister toute seule, le saut dans l'inconnu pour le partage des dettes, sur l'inflation, l'épargne, les investissements étrangers, le pouvoir d'achat, montrer que se séparer d'un pays pour établir des frontières alors qu'une partie de sa ligne de production est de l'autre côté est du suicide, ....

allomat69
Photo
Date 15/11/2017 15:19

Cela ne répond sans doute pas à ta question, mais le principe universel à la base est de soutenir les indépendantistes chez ses concurrents, au nom d'une ingérence éthiquement légitime, et de combattre les indépendantisme chez soi, au nom de la légalité.

Chez les concurrents c'est facile même si c'est pas gratuit, en discréditant les dirigeants locaux, en soutenant les indépendantistes dans les instances internationale, en leur donnant des armes, le cas échéant en bombardant le gouvernement légitime au non de son caractère dictatorial ou autre, etc

Chez soi pour se débarrasser des indépendantistes c'est un peu plus difficile. Généralement on peut activer des possibilités légales de les mettre en examen, mais il faut faire attention de ne pas en faire des victimes, organiser un référendum si on pense pouvoir les gagner, étrangler économiquement la régions mais pas trop, traiter de gros connards les inévitables pays étranger qui les soutiennent (s'il n'existent pas il faut absolument en trouver), et révéler les petites turpitudes des leaders indépendantistes, etc. Parfois ils sont clean et la vie devient dure, en Russie ils sont très forts dans les kompromat mais ce n'est pas très démocratique comme méthode.

Reste que passer de régionalismes à un état ou un empire, puis éclater les empires avant d'éclater les états, puis recommencer de nouveau en sens inverse, etc, est le sommaire de tous les livres d'histoire...

En ligne tobis75
Photo
Date 15/11/2017 16:16

allomat69 écrit:

Reste que passer de régionalismes à un état ou un empire, puis éclater les empires avant d'éclater les états, puis recommencer de nouveau en sens inverse, etc, est le sommaire de tous les livres d'histoire...



C'est différent, cela a plutôt eu lieu à cause des guerres, envahissements entre différents pays, empire, la on parle de nations qui se divisent par l'intérieur ce qui est quand même arrivé plus rarement, surtout avec si peu de tensions externes.

Actuellement je vois surtout le problème de l'internationalisme uniquement économique, forcément autant être chacun dans son coin pour gérer son capital, je doute qu'un internationalisme social raviverai autant les volontés indépendantistes. Même chose pour l'union européenne.

 
20 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Comment anéantir les indépendantismes ?

18 ans et j'ai un pénis de gosse! que dois-je faire svp?
par burier le 24/07/2014 4:18 - Lu 2683 fois
c'est tout mimi les p'tits zizis :3tu viens d'anéantir sa virilité. gg.anéantir? c'est bien plus que ça là.
Mon voisin du dessus
par roquy69 le 07/10/2016 10:11 - Lu 21223 fois
mon vdd vient d'anéantir ma vision de peach... xd
Debat sur le mariage et l'adoption, en présence du porte parole de devillier
par fred102 le 07/03/2007 0:47 - Lu 138 fois
rien de nouveau sur le sujet; et guillaume peltier ne sait pas argumenter (esquives, hors-sujet flagrant : la polygamie?). comment peut-on anéantir le communautarisme si nous ne nous...
Etre Gay, Pourquoi Moi ?
par toutdoux77 le 07/12/2011 18:15 - Lu 315 fois
mon ressenti ? qu'il est urgent de ne pas mettre une majuscule à chaque mot du titre et se secouer pour pas se laisser anéantir par ce que nous sommes. :^)
Webcam en direct du LHC !
par theol1 le 17/09/2008 16:57 - Lu 246 fois
faut vraiment être foutrement con pour penser qu'on est capable de créer un trou noir pouvant anéantir la terre.

Infos et prévention

Videos

  Infections sexuellement transmissibles (Comment ça va les filles ?)
Ajouté le 10/09/11
Affichée 1313099 fois
3 votes, 5/5
  Bien vivre sa bisexualité (Europe 1)
Ajouté le 29/06/11
Affichée 1340255 fois
3 votes, 5/5
  Les Maternelles - Mon ado est homo (2/2)
Ajouté le 26/04/11
Affichée 1368307 fois
4 votes, 5/5
  Les Maternelles - Mon ado est homo (1/2)
Ajouté le 26/04/11
Affichée 1369085 fois
20 votes, 5/5
  Comment ca va les filles ?
Ajouté le 16/07/11
Affichée 1332984 fois
2 votes, 5/5

Les News

Comment savoir si je lui plais Quelques indices pour savoir si tu as une chance.