Train_Thalys_728x90

Besoin d'aide pour commencer ce "métier" 2° page

Popaou
Photo
Date 24/10/2017 18:24

Pleinement d'accord avec Bouclette.

SmithBogossJR
Photo
Date 25/10/2017 22:14

Euh... Y a combien de prostituées ?
Parce que comparait ce secteur qui doit représenter peut-être en allant loin 1 ou 2% du PIB et un secteur qui en aux alentours de 7 à 12% et près autant en proportion de travailleurs, faut oser.

kg
Photo
Date 25/10/2017 23:31

Bouclette écrit:

J'ai relu toutes les réponses, et personne n'a conseillé à Quentin33300 de se prostituer. Personne ne lui a dit que que ça lui irait bien ou quoi que ce soit du genre.

Le seul a avoir répondu de façon sérieuse est Popaou, avec une mise en garde objective sur les risques que ça comporte, et c'est d'ailleurs la seule personne du topic à savoir de quoi elle parle, contrairement à ceux qui prédisent une mort tragique à Quentin33300.

À part ça, je vois dans les réponses beaucoup d'agressivité (et parfois de l'insulte), du paternalisme et des réponses irrationnelles à propos des risques de la prostitution. Ces derniers existent, mais les pousser çà l'extrême en omettant de les comparer à d'autres risques courants (par exemple, parler du risque de MST, alors que ce risque bien réel est le même que lors de plans cul, ou alors mettre en avant le risque de se faire assassiner, qui est extrêmement faible) a peu sens.

Si vous voulez être convaincants, il est plus efficace de s'adresser à l'intelligence des gens et accepter que leurs envies soient différentes des vôtres, plutôt que de chercher à faire peur avec des exemples faussés, ou de l'agressivité verbale.



J'ai relu aussi les réponses, et désolé de le dire, mais c'est bien en deçà de la réalité (sur le terrain) et surtout beaucoup de naïveté. Les clients ne sont pas tous des "monstres", ça je l'entends bien, mais certains le sont. Je doute que demander au client sa carte d'identité le fera rester, pour la simple et bonne raison, qu'il pourrait penser que tu es un indic de la police. Hors les clients est punissable par la loi depuis avril 2016. De plus certains clients (et pas des moindre) estime que parce qu'ils ont payé, ils peuvent tout faire.

Après en général, c'est plutôt le client qui aurait à craindre d'un chantage car généralement c'est lui qui craint le plus. La aussi, être escort dans un lieu public c'est davantage du racolages (à la limite dans des chambres d'hôtels).

On confonds souvent d'ailleurs l'escort qui est une forme de prostitution avec call-girl (sortent de geishas des temps moderne (il n'y a pas de noms équivalent masculin pour l'instant) puisque ces dernières pouvaient être là aussi pour être un fair-valoir, une mondanité et bien souvent elles/ils devaient être instruit et avoir une certaines conversation (même si bon nombre d'entre elle/eux passer par le lit aussi)

Ce n'est pas tant envers Quentin33300 mais plutôt ceux qui lui répondent comme si c'était un "paradis sur terre", ce que je trouve insensé. Mais peut-être lire cet article   de ce mouvement qui luttent contre la prositution et plus exactement contre la clientèle pas ceux qui font le "sale boulot". "sale" pas parce que ça parle de sexe, mais parce que certains clients leur font faire des choses dégradants.

tobis75 écrit:

Certains ont un don pour affirmer des choses comme absolues.


Faudrait-il encore que tu compares deux chiffre pour que ça soit crédibles, les victimes de la prostitution et les 1000 morts sur 5 ans dans le BTP et bien entendu toute proportion gardé, pusiqu'il y a plus de gens travaillant dans le BTP que dans la prostitution. Je finirai par ce lien, ou il est dis quand même au passage que le taux de mortalité est quand même 40 fois supérieur à la moyenne nationale  

SmithBogossJR
Photo
Date 25/10/2017 23:39

Je tiens à signaler qu'il y a presque 2 millions de gens travaillant dans le BTP contre moins de 100 000 prostituées. Je tiens aussi à signaler que la pêche est un secteur où le taux de mortalité est plus élevé que le BTP (oui oui, c'est pas parce qu'on est pêcheur qu'on a la pêche).

allomat69
Photo
Date 26/10/2017 10:11

Le vent va peut-être tourner en France vis-à-vis des sites qui se rémunèrent de la prostitutions des jeunes vulnérables, réputés majeurs.

Il y avait eu en 2014 une plainte de l'association Equipe d'action contre le proxénétisme (EACP) contre un site de rencontre entre jeunes femmes belles et désargentées et des hommes riches (et probablement plus assez beaux pour les séduire), apparemment restée sans suite.

Ces jours-ci la Mairie de Paris vient de porter plainte contre une publicité grand format incitant les étudiants et étudiantes n'ayant pas de prêt étudiant, autrement dit désargentés, à sortir avec des gens riches nommément désignés suggar daddy et suggar mama, autrement dit réputés pécuniairement généreux contre du sexe.

Le secrétariat d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes vient de se saisir de l'affaire pour évaluer la légalité vis-à-vis de la pénalisation du proxénétisme de ce style de sites incitant à la prostitution.

Or le code pénal qualifie de proxénétisme, et est particulièrement répressif jusqu'à 10 ans de prison et 1 500 000 ¤, contre les gens qui aident ou tirent profit de la prostitution entre un client et une personne dont la vulnérabilité due à son âge est apparente ou connue de ces gens. S'agissant de personnes particulièrement vulnérable, la prostitution est le fait de solliciter, accepter ou obtenir des relations de nature sexuelle d'une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, en échange d'une rémunération, d'une promesse de rémunération, de la fourniture d'un avantage en nature ou de la promesse d'un tel avantage.

On peut déjà se poser la question lorsque des gens donnent des conseils à des personnes vulnérables, conseils qui favoriseraient l'entrée dans le « métier » de la prostitution. Mais il y a un vrai doute sur les sites qui tirent profit de cette prostitution déguisée derrière des sites de rencontre ou d'escort, dont les milieux économiques saluent la réussite du business plan et en tirent eux-mêmes des profits.

Bref, méfiance...


SmithBogossJR,

S'agissant des conditions de travail, si la prostitution était réglementée et encadrée comme un "métier" elle serait peut-être moins dangereuse, en particulier pour les personnes vulnérables dont on peut penser que fait partie Quentin33300 qui dit avoir juste 18 ans et demande des conseils. En attendant elle est dangereuse, sa reconversion lorsque les gens vieillissent est problématique, et dans ce métiers les gens vieillissent vite.
Et j'ai suffisamment insisté je crois sur le fait qu'il s'agit aussi d'une prostitution d'étudiants n'ayant pas assez d'argent, et une problématique de pays pauvre (encore pire lorsqu'il se croit encore un pays riche).

Bien sûr que le BTP et la pèche restent des métiers difficiles et dangereux. Mais d'énormes progrès ont été faits pour améliorer la sécurité et pénibilité, et surtout il y a une volonté de faire ces progrès.

SmithBogossJR
Photo
Date 26/10/2017 11:33

Ouais avec les maisons closes, les prostitué Belges sont peu e' danger. C'est le même principe que la drogue. L'interdiction est plus dangereuse.

En ligne tobis75
Photo
Date 26/10/2017 15:24

kg écrit:
tobis75 écrit:

Certains ont un don pour affirmer des choses comme absolues.


Faudrait-il encore que tu compares deux chiffre pour que ça soit crédibles, les victimes de la prostitution et les 1000 morts sur 5 ans dans le BTP et bien entendu toute proportion gardé, pusiqu'il y a plus de gens travaillant dans le BTP que dans la prostitution. Je finirai par ce lien, ou il est dis quand même au passage que le taux de mortalité est quand même 40 fois supérieur à la moyenne nationale  



Tu arrives à affirmer sans source qu'il y a plus de morts dans la prostitution que dans le btp en France, sans source, sans chiffre. Au pif quoi. C'est à toi de revoir ta crédibilité. Je t'ai juste donné le nombre de morts dans le BTP sur 5ans, j'attends tes chiffres sur la mortalité des prostituées en france.

Et pour le lien : taux de mortalité 40 fois supérieur à la moyenne nationale qui n'est pas précisé ça veut dire quoi ? Rien.
Il y a ~8 décès pour 1000 habitants au canada. 8*40= 320. Donc un tiers des prostitués meurent de leur profession au canada ?
Voila quelque chose qui a un sens.

SmithBogossJR
Photo
Date 26/10/2017 16:22

Je cité le lien de kg :
«Des chercheurs canadiens ont montré que les personnes prostituées couraient entre 60 et 120 fois plus de risques d'être battues ou assassinées que le grand public et qu'elles connaissaient un taux de mortalité 40 fois supérieur à la moyenne nationale.».
Ça ne parle pas que de taux de mortalité mais aussi du risque d'être battu. Sans parler du risque d'être violer, d'attraper des ist, de se faire extorquer, de se faire menacer...

Article du Monde :
http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2013/11/12/ce-sont-les-acheteurs-de-sexe-qu-il-faut-penalise_3512622_3232.html

En France, le taux de mortalité c'est six fois plus que celui du reste de la population... Mais ce chiffre est si élevé car l'espérance de vie est plus basse à cause de pleins de facteurs (ist, viols qui causent des traumatismes psychologiques,... ).
Tu te dis que tu resteras quelque temps dans la prostitution et tout mais tu veux déjà en faire une activité à temps conséquent, t'as beaucoup d'étudiants qui se prostituent mais c'est généralement en mode passif (quelque fois et c'est vraiment un métier), le milieu de la prostitution c'est rien de glamour. T'es en France pas en Belgique, tu risque de te faire violer, de te faire tabasser, de te retrouver dans une situation de chantage...

SmithBogossJR
Photo
Date 26/10/2017 16:44

Quentin33300 écrit:

Bonjour, je pense que ce sujet a déjà été traité plusieurs fois donc je m'en excuse d'avance.
Voilà j'ai 18 ans bi (principalement passif avec les hommes). Je voudrai me lancer dans l'escorting (gay car je pense y avoir plus de clients)je connais l'image que reflète ce métier mais je suis prêt à l'assumer. Seulement voilà j'aimerai avoir quelques conseils sur les sites que je pourrai utiliser et comment faire un profil d'escort. Enfin si des gens ont des témoignages ça pourrait m'être utile.


Mais au moins dis-nous pourquoi tu penses à faire ce métier. Tu n'arrives pas à trouver un boulot ? OU alors t'es étudiant ? Tu sais tu as le droit à une gap year il me semble si t'es étudiant. Travailler une année pourrait t'aider à te faire des économies.
Explique-nous...

En ligne tobis75
Photo
Date 27/10/2017 15:42

SmithBogossJR écrit:



Article du Monde :
http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2013/11/12/ce-sont-les-acheteurs-de-sexe-qu-il-faut-penalise_3512622_3232.html



"[...] En Europe, entre 16 % et 76 % des femmes prostituées déclarent avoir été victimes de viol dans les douze derniers mois. "

Moi dans un mois j'ai entre 20 et 95 ans.

Bref  ,   et  

Si on prendre l'estimation basse de cette magnifique fourchette de 16% à 76% se rend compte que les agressions ne sont pas significativement plus importantes chez les travailleurs du sexe que chez les autres ce qui me permet de faire le lien avec ce magnifique topic :  

NaniOkonawareru
Photo
Date 27/10/2017 18:23

tobis > si je ne me trompe pas : l'article du Monde parle des 12 derniers mois ; tandis que ce que tu cites toi parle de la vie entière.

SmithBogossJR
Photo
Date 27/10/2017 18:26

Et on ne parle que du métier. En plus te sliens parlent de tentatives et de viols. De plus, il faut prendre 'a moyenne d'âge des prostitués et les comparer avec la population en général qui a leur âge.

En ligne tobis75
Photo
Date 27/10/2017 19:09

NaniOkonawareru écrit:

tobis > si je ne me trompe pas : l'article du Monde parle des 12 derniers mois ; tandis que ce que tu cites toi parle de la vie entière.



Tu ne te trompes pas mais la fourchette de 16% à 76% ne veut quand même rien dire. Quand au fait que ce soit sur les douze derniers mois... C'est assez difficile à prendre ne compte en fait. Quand on voit les chiffres sur les agressions annuelles par rapport à la statistique "au court d'une vie" le rapport est difficile à trouver. C'est souvent des études très différentes.
Si on prend la situation actuelle on a, grossièrement, une moyenne de 370K naissances pour les filles et 275k décès pour les femmes (les statistiques qui utilisent ces termes). Ça nous fait une population féminine en augmentation de 95K. En france on estime qu'il y a entre 80k et 100k viols ou tentatives, différentes, subies par les femmes. Si il y a plus de viols que de naissances sur une période assez longue on peut arriver à 100% des femmes qui ont subies un viol ou tentative.

C'est volontairement exagéré, quoi que, mais c'est surtout pour montrer que... Comme pour ceux qui sur l'autre topic font des victimes des potentielles coupables et des coupables des potentiels innocents, défendre l'idée ici que les agressions sexuelles sont bien plus le propre des prostituées que des femmes en général est aberrant.

Les problèmes se traitent à la source ou ne se traitent pas.




Smith : C'est bénin une tentative de viol ? Ça existe pas les prostitué(e)s mineurs ? C'est les femmes de plus de 60 ans les premières victimes de viol ? Les statistiques prennent elles en compte les enfants violés (comme Tinky Winky) ? Les statistiques comprennent elles un pourcentage aléatoire de ceux qui n'osent toujours pas en parler ? Par métier tu veux dire qu'on doit additionner au pourcentage de viol au travail pour les prostituées celui du viol de manière générale ?

Non.

SmithBogossJR
Photo
Date 27/10/2017 20:08

T'es vraiment tomber bas dans l'argumentation. Enfin, tu l'as toujours été. Déjà, l'autre forum n'est pas le sujet de celui-ci, et en plus, je te conseille de te renseigner un peu sur le principe de présomption d'innocence et sur le monopole de la justice réservé à l'Etat. Et pour finir, je n'ai jamais dit qu'une tentative de viol n'était pas bénigne... Mais on en compare un pourcentage sur le viol avec un contenant le viol, les tentatives de viols.

Bref, pour revenir au sujet.
http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/violences-faites-aux-femmes-au-travail-10-des-victimes-d-agressions-sexuelles-seulement-portent-plainte_1318960.html
Le pourcentage de viols au travail est sensiblement inférieur... 4% des femmes interrogées déclarent avoir été victimes d'un viol ou d'une agression au travail au cours de douze derniers mois.
Il me semble que c'est clair, si on regarde le pourcentage de la population en général, le taux est plus bas. C'est 5%.ais le taux qui varie de 16% à plus de 70%, cnets parce qu'il concerne plusieurs pays européens (dont des pays où la prostitution est légale).
http://www.20minutes.fr/societe/1967911-20161124-agressions-viols-tentatives-viols-femme-sept-victime-violence-sexuelle-vie
Dans les deux études, oui il y a des gens qui ne désirent pas répondre ou plutôt n'ont pas rendues le questionnaire. Dans les deux.
Si tu tiens à le savoir, les études sur les viols, s'il n'y a pas précisions que cela concerne des mineurs, concernent presque tout le temps des majeurs.
D'autres études (qui ne concernent pas là France mais des pays où la prostitution est interdite comme l'Allemagne, le Canada et qui semble des pays aussi (et plutôt plus) calmes que la France, nous donne un taux de plus de 60% et cela dans le cadre du travail de prostituée.
Sur d'autres sujets que le viol. Selon les liens du Haut Conseil à l'égalité (il me semble que tu l'as cité), 60% au moins des prostituées auraient des troubles psychologiques.

En ligne tobis75
Photo
Date 27/10/2017 20:39

SmithBogossJR
Photo
Date 27/10/2017 20:51

De mieux en mieux.

kg
Photo
Date 27/10/2017 22:19

Je suis assez d'accord SmithBogossJR, en Belgique, le fait qu'elle soit un peu plus encadrée, il y a beaucoup moins de risque.

Après il me semble pas qu'on parle du viol en général car le débat serait sans fin, mais des risque de la prostitution en règle général sans compter en plus du viol un élément celui de la mafia qui intimide et même contrôle les prostitués. De plus, tout le monde sait combien il est encore plus difficile pour un(e) prostitué(e) de porter plainte pour viol, car bien souvent c'est pas pris au sérieux. Pis certain(e)s sont abuser en plus par la police.

Après Tobis75, je ne vois vraiment pas ce que font les Télétubies dans ce débat (ben oui car quand on cherche Tinky Winky ont tombe sur les télétubies).

En ligne tobis75
Photo
Date 27/10/2017 22:25

kg écrit:

tout le monde sait combien il est encore plus difficile pour un(e) prostitué(e) de porter plainte pour viol, car bien souvent c'est pas pris au sérieux.



Alors que la ménagère qui vient au commissariat pour violence conjugale on l'a prend toujours au sérieux.


kg écrit:


Pis certain(e)s sont abuser en plus par la police.



"certain(e)s"

kg écrit:

Après Tobis75, je ne vois vraiment pas ce que font les Télétubies dans ce débat (ben oui car quand on cherche Tinky Winky ont tombe sur les télétubies).



Faut avoir de l'humour, aimer les traits d'esprit.

Grayfox
Photo
Date 28/10/2017 17:25

Quentin33300 écrit:

Bonjour, je pense que ce sujet a déjà été traité plusieurs fois donc je m'en excuse d'avance.
Voilà j'ai 18 ans bi (principalement passif avec les hommes). Je voudrai me lancer dans l'escorting (gay car je pense y avoir plus de clients)je connais l'image que reflète ce métier mais je suis prêt à l'assumer. Seulement voilà j'aimerai avoir quelques conseils sur les sites que je pourrai utiliser et comment faire un profil d'escort. Enfin si des gens ont des témoignages ça pourrait m'être utile.



Si tu as déjà pris ta décision, je te conseille de te renseigner sur ce site :

 

La prostitution est en effet interdite aux mineurs et aux personnes "vulnérables", en revanche on peut avoir 18 ans et ne pas convenir a cette interdiction. Le conseil que je peux te donner, c'est de chercher une alternative tant que tu peux, tu es jeune et plus vulnérable qu'une personne qui va débuter à 27 ans par exemple. N'hésite pas à tendre la main pour te faire aider si tu rencontres des difficultés, une assistante sociale, la mission locale de ton quartier... Commencer à 18 ans dans ce domaine pourrait te désenchanter rapidement.

----

Concernant les avis que j'ai pu lire, je pense qu'il faut être consciencieux lorsqu'on parle de sujets qui font polémiques comme la prostitution et/ou l'escorting. Où le plus souvent c'est un avis subjectif qui se forme car beaucoup ne conçoivent pas qu'on puisse s'adonner à ce type de travail. Les préjugés et les formes de dégoûts qui découlent de ce topique sont inutiles et ça ne fera pas changer l'auteur d'avis car il est pleinement conscient que vous reflétez une opinion majoritaire concernant cette activité et qu'il sera exposé à des commentaires haineux du genre "Au lieu de faire la pute, habille toi[...]".


Qualifiée de plus vieux métier du monde, la prostitution reste encore un obscur objet de curiosité, d'interrogation, de fascination, ou de dégoût, de mépris, de rejet, de suspicion, fréquemment de haine et de désir. La méconnaissance à son égard est frappante car les prostituées, habituellement, ne sont pas appelées à parler en leur nom propre. Le plus souvent, ce sont des ONG, des « spécialistes » ou encore l'Église qui parlent au nom de ces femmes, à leur place, mais sans prendre en compte la réalité de leur activité. Cette dernière est recouverte par des idées reçues sur le monde de la prostitution, des représentations éloignées de la réalité du travail, de l'activité réelle. Ces représentations puisent dans l'imaginaire et les fantasmes associés au sexe déviant, transgressif, aux perversions et diverses formes de violence sexuelle.



 

Depuis une quarantaine d'années se forment, de par le monde, de nombreuses associations de travailleurs et de travailleuses du sexe afin de permettre à ceux et celles dont c'est le métier – ne fût-ce que temporairement – de s'organiser afin de contrer les injustices dont ils sont victimes. Parmi leurs objectifs : déstigmatiser le travail du sexe en questionnant publiquement les préjugés et exiger la décriminalisation de leurs activités, au motif qu'il s'agit d'actes entre adultes consentants et ne produisant aucune victime. De leur côté, plusieurs chercheurs concluent à la nécessité d'une déstigmatisation et d'une décriminalisation puisque ce serait non pas la nature même des activités qui les rendent dangereuses et potentiellement aliénantes, mais plutôt le fait que, dans nos sociétés, elles soient totalement criminalisées ou en grande partie 

Le but de cet essai sera d'abord d'identifier les manifestations de cette stigmatisation pour ensuite voir comment celle-ci est gérée par les travailleurs et travailleuses du sexe dans le domaine des comportements et de l'identité. Il s'agira, en outre, de développer une argumentation quant à ce qui, dans le travail du sexe, serait réellement visé par la stigmatisation.



 

-Rebellion-
Photo
Date 28/10/2017 21:32

Autant faire acteur porno si tu veux vivre du sexe
ca sera beaucoup plus safe en termes de revenus , en termes de santé et au moins ca ouvre des portes pour gérer des business .
Mais pas escort ou prostituée bordel

En ligne tobis75
Photo
Date 28/10/2017 22:19

-Rebellion- écrit:

Mais pas escort ou prostituée bordel



"bordel"

kg
Photo
Date 28/10/2017 23:35

tobis75 écrit:

Alors que la ménagère qui vient au commissariat pour violence conjugale on l'a prend toujours au sérieux.



En principe oui, la ménagère du coin elle est prise au sérieux quand son mari lui frappe sur la gueule. Les violences conjugales que je sache ne sont pas autorisé par la loi. Au cas ou tu vivais dans une grotte, il y a eu un mec qui était assez connu d'ailleurs (un certain B.C) et qui a pris 8 ans de prison ferme pour avoir frappé et tuée son épouse très connue également M.T). Donc oui généralement l'affaire sur les violences faites aux femmes est quand même pas pris à la légère. Après que beaucoup d'entre elle, ne sachant pas ou aller retourne chez leur bourreaux, là oui il y a encore du chemin à parcourir.

Pour ce qui est des prostitué(e) si elles sont violés, malheureusement c'est souvent pour elle et eux un parcours du combattant justement parce qu'ils/elles sont prostitué(e)s.

pauvre Tobie t'es vraiment à la ramasse !

@Grayfox Sinon il ne s'agit pas de stigmatiser celui ou celle qui veut se prostituer, mais qu'il est avant pleinement conscience dans quoi il s'engage. Car si donner son corps pour du plaisir et en faire son métier, il y a plein d'autres possibilités moins risqué, acteur par exemple dans le porno (on gagne mieux en plus). Il peut y avoir des salons de massages - même si officiellement, on se l'accorde c'est juste du massage - officieusement il peut y avoir autre chose. Mais pour ça je crois que juridiquement faut monter une entreprise (en gros se mettre à son compte) ce qui est un certains risque financier et économique s'il n'y a pas de clientèle derrière.

 
51 messages - Page 2 sur 3 

Poster une réponse


Relatif : Besoin d'aide pour commencer ce "métier"

Que Les Mecs Arrettent De Se Plaindre
par bleu-poire38 le 29/01/2013 17:24 - Lu 582 fois
il y en a qui ont besoin de parler ou de se plaindre pour qu'on les aide à les sortir de leur pétrin, toi tu en as pas besoin, c'est cool pour toi, mais arrête de...
Quelles études faire ?
par iwannarock le 17/06/2014 7:34 - Lu 522 fois
j'aimerais faire un métier dans lequel on peut "monter", un métier dans lequel on a besoin d'utiliser les langues étrangères fréquemment, mais aussi utiliqer des compétences...
Zagmeet : sur les pas de Robert Doisneau -le 14/04/2012
par romin le 16/04/2012 1:02 - Lu 1423 fois
besoin d'aide pour organiser le concours ? je me fiche de participer ou non.non tout est ok pas besoin d'aide mais merci
Aide sur rédaction en Français
par camir le 20/04/2012 1:20 - Lu 133 fois
salut à tous, ma prof de français veut nous faire travailler sur la communication dans le monde. l'intitulé est : "vous rédigerez pour le journal de votre futur lycée un article d'une trentaine...
Club du manque d'affection
par Eva9814 le 21/11/2014 22:22 - Lu 24600 fois
salut les gens !! je vais avoir besoin de vos câlins, je vais certainement me manger un râteau sous peu et puis le bac va commencer etc... #lifeisunfair sorry me32 je ne te...

Infos et prévention

Videos

  "Egalité"
Ajouté le 04/03/12
Affichée 1263924 fois
19 votes, 5/5
  Unissons-nous pour les enfants contre le sida
Ajouté le 15/07/11
Affichée 1331125 fois
0 votes, 0/5
  Magnet : Amour au féminin
Ajouté le 02/04/13
Affichée 1207646 fois
17 votes, 5/5
  NEXT Gay : Jason
Ajouté le 06/08/07
Affichée 1384578 fois
5 votes, 2/5
  Aideriez vous ce couple gay?
Ajouté le 01/04/09
Affichée 1335077 fois
13 votes, 5/5

Les News

Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.  
Croyez-Vous Aux Contes ? Les contes... Quel gay ose y croire? Y a-t-il des raisons d'y croire ? Es-ce qu'on peut trouver de l'aide dans les contes ? Oui, évidemment !  
We are the world 25 ans, pour... 25 ans plus tard, le légendaire producteur Quincy Jones a réuni plus de 80 artistes pour enregistrer la version 2010 de "We are the world".  
Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.  
Pour mettre fin à une violence... Beaucoup trop longtemps. Cet ersatz de débat aura duré beaucoup trop longtemps. Plus de 6 mois que l'on s'échange des arguments creux, que l'on préfère crier plutôt que raisonner, huer plutôt que prouver. Dans les deux camps, les positions se cristallisent, pour le meilleur, ou plutôt pour le pire.