Il parait que c'est une intelligence artificielle ?

kg
Photo
Date 13/09/2017 14:14

je suis tombé sur cet article du Figaro  

et je trouve franchement cela complètement cliché car il dit que les homo on un visage un peu plus féminin que les hétéro et que les lesbiennes un visage plus masculins que les hétérosexelles.

C'est tellement cliché pour plusieurs raison d'une il y a beaucoup de personnes qui n'ont pas du tout un visage efféminé ou ayant des traits féminins et qui sont pourtant homo ou bi (d'ailleurs les bi pour cette intelligence artificiel, c'est un mix des deux féminin/masculin ?).

Et d'autres part il y a aussi des lesbiennes qui sont très féminines et qui ne paraissent pas du tout des camionneurs.

Il y a des mecs qui certes peuvent avoir des traits assez féminin mais rien ne dis qu'ils sont homo, certains d'entre eux sont d'ailleurs hétéro.

Au dela d'ailleurs pour moi la notion d'hétéro, homo parait un peu dépassé car cette notion tends a être de plus en plus floue !

Mais au delà, c'est de faire croire que comme c'est une intelligence artificielle dont forcément c'est une science irréfutable, c'est surtout ça le danger.

A vos remarques ! Pensez-vous que dans l'avenir des intelligences artificielles pourront deviner avec une exactitude assez proche l'orientation sexuelle des personnes ? A quoi cela servirait me diriez-vous ? Cibler des publicités et au delà sans doute contrôler... la masse.

NaniOkonawareru
Photo
Date 13/09/2017 17:47

Ben ce n'est pas parce qu'un cliché existe qu'il est forcément faux... Et ce n'est pas parce qu'une généralité comporte des exceptions qu'elle n'est pas valable (en fait une généralité comporte forcément des exceptions, sinon ce ne serait pas une généralité). L'algorithme fonctionne dans plus de 80% des cas, et sa base visiblement sur l'association de deux hypothèses : celle que laisse entendre  _________ (que la testostérone prénatale aurait des effets masculinisants sur le visage après naissance); et sur l'hypothèse que la testostérone prénatale jouerait un rôle sur la sexualité de l'enfant à venir.
Donc ce n'est pas construit sur des clichés et du vent, et on voit que par la suite, l'algorithme ne fonctionne pas mal. Mais il a une grande marge d'erreur malgré tout, c'est assez clair, ça ne constitue pas une preuve sur l'orientation sexuelle, mais un aiguillage.

Et sinon, cet algorithme a été créé notamment pour mettre en garde contre les risques de la reconnaissance faciale justement.

En ligne Bouclette
Photo
Date 13/09/2017 22:37

L'expérience dont il est question ici utilise des réseaux de neurones. Ceux-ci sont entraînés avec un ensemble de photos de personnes dont on connaît l'orientation sexuelle, ce qui permet de déterminer des variables internes au réseau qui permettent d'obtenir la meilleure correspondance entre une entrée (la photo) et la sortie (l'orientation sexuelle).

On fournit au réseau uniquement un jeu d'apprentissage, à savoir un ensemble de photos auxquelles correspondent une orientation sexuelle. On ne lui donne rien d'autre ; les hypothèses du type "masculinité des traits", etc n'entrent pas dans sa conception (et sinon on ne parlerait pas d'intelligence artificielle). Cela est loin d'être clair dans l'article du Figaro.

Il faut bien insister sur le fait que les réseaux de neurones artificiels sont des boîtes noires : ils permettent de reproduire une relation entre une (ou plusieurs) entrée(s) et sortie(s), y compris des comportements très complexes, mais la structure et les variables internes au réseau n'ont aucune signification, et le réseau ne possède aucune valeur explicative du phénomène modélisé.

Dans la seconde phase de l'expérience, on donne au réseau de neurones des photos et celui-ci, grâce à son entraînement donne une sortie. Dans l'expérience dont on parle ici, le réseau de neurones donne des réponses plutôt justes, et il est peu probable que cela soit dû au hasard.

Là où il faut faire attention, c'est sur les déductions qu'on tire de tout ça, et là comme d'habitude ça va un peu loin. On peut raisonnablement conclure de cette expérience que pour les images fournies au logiciel (et le fait qu'elles soient issues de sites de_rencontre est loin d'être anodin), il existe une corrélation élevée entre la photo et l'orientation sexuelle. Expliquer pourquoi, c'est une autre histoire, de même que de savoir si ce résultat se généralise à l'ensemble de la population.

kg
Photo
Date 14/09/2017 0:36

S'il y a certes des personnes dont on peut rien qu'à leur visage imaginer ou supposé qu'elles/ils sont homosexuels et pas besoin d'un robot pour ça parfois ça ne suffit pas car la grande majorité des gays correspondent plutôt à un allure et des traits physiques hétérosexué.

Certes l'IA (Intelligence Artificiel) peut pousser certaines analyses et déceler certaines choses sans doute plus loin que l'½il humain mais toujours sur une base humaine au départ. Une base humaine qui au départ part sur certains clichés (homo = plus ou moins efféminé et lesbienne = plus ou moins camionneuse).

Les clichés ne sont pas faux bien sur mais ne suffisent pas de plus qu'ils concernent une minorité (non négligeable peut-être, mais minorité quand même).

Et dans ce cas, les bisexuel(le)s qui sont quand même à mon avis une part majoritaire parmi les LGBT (avoué ou non avoué)* l'IA comment les cataloguerait-il ?

*Car je pense qu'il y a plus de bisexuel(le)s dans le monde que de gays et lesbiennes.

Gdo
Photo
Date 14/09/2017 7:59

Kg il faut vraiment utiliser ton cerveau, cette paresse intellectuelle qu'on retrouve dans presque tous tes posts est vraiment penible, ca gache des sujets interessants.

kg écrit:


Mais au delà, c'est de faire croire que comme c'est une intelligence artificielle dont forcément c'est une science irréfutable, c'est surtout ça le danger.


D'ou sort cette association delirante ? A part d'un cerveau paresseux je vois pas.

kg écrit:


Et dans ce cas, les bisexuel(le)s qui sont quand même à mon avis une part majoritaire parmi les LGBT (avoué ou non avoué)* l'IA comment les cataloguerait-il ?


Si t'avais compris au moins les grandes lignes de l'algorithme tu ne poserais pas cette question.


Enfin, on commence a le savoir que puisque t'as deja eu le zizi excite par une femme et vu des heteros "curieux" les bis sont partout. Encore une generalisation digne d'un cerveau paresseux. Chez les HSH par exemple, les bis sont clairement minoritaires.

Capoue
Photo
Date 14/09/2017 20:43

La façon dont est testée cette IA est importante aussi. Il s'agit pas de lui montrer une photo et de voir si elle devine si c'est un hétéro/homo. Ici ils lui montrent une paire de photos, d'un hétéro et d'un homo, les deux images prises au hasard, et elle doit retrouver qui des deux est l'homo.
Quand ils ont testé de façon plus représentative (1000 photos prises au hasard, avec un ratio + proche de la réalité de 7% de gays), et lui ont demandé de sélectionner les 100 hommes les plus "probablement gay", seuls 47 l'étaient, ce qui veut dire que ya beaucoup d'hétéros que l'IA trouvaient "+ gay" que ceux qui l'étaient vraiment.

On notera que toutes ces photos sont prises d'un site de rencontre, sur lesquels les gens s'assument et ont une apparence + soignée que des photos banales/vie réelle.

kg
Photo
Date 14/09/2017 22:14

Kg écrit:

il faut vraiment utiliser ton cerveau, cette paresse intellectuelle qu'on retrouve dans presque tous tes posts est vraiment penible, ca gache des sujets interessants.

J'aurai préféré que tu développe plutôt que m'accuser de cerveau paresseux. Même les chercheurs eux-même l'avoue, affirme que ça ne signifie pas que tous les gays aient un visage plus féminin que les hétérosexuels. De plus les photos si j'ai bien compris ont été pompé à partir d'un site internet et de rencontre. Et bien entendu le pourcentage pour que cela marche est plus qu'évident, puisque vu qu'ils sont sur un site gay, il vont généralement pas dire "ah ben non moi je ne suis pas gay !"
Ça aurait été plus intéressant de prendre vraiment des photos aux hasard dans la rue et ce que l'IA aurait eu le même pronostique ?

Gdo écrit:

D'ou sort cette association delirante ? A part d'un cerveau paresseux je vois pas.


Là encore tu te fourvoie car c'est clair que l'IA parait plus fiable et sur en matière de renseignement que l'homme à cause sans doute de sa base de calcul et de sa puissance à exécuter des opérations (de logiques entre autre) bien plus rapidement qu'un être humain.


Gdo écrit:

Si t'avais compris au moins les grandes lignes de l'algorithme tu ne poserais pas cette question.



Là encore trop évasif, darling, tes réponses. Étaye un peu plus ! Il suffit pas de dire que je suis un imbécile, mais plutôt démontrer par A + B des arguments solides, ça sert à ça un débat.


Gdo écrit:

Enfin, on commence a le savoir que puisque t'as deja eu le zizi excite par une femme et vu des heteros "curieux" les bis sont partout. Encore une generalisation digne d'un cerveau paresseux. Chez les HSH par exemple, les bis sont clairement minoritaires.


Là aussi et encore une fois, c'est confus. Les bis sont aussi des HSH.

La question n'est pas de savoir le pourcentage chez les personnes déclarées et militantes dans des asso LGBT (même si on pourrait avoir quelques surprises) mais dans l'ensemble de la population (avoué, outé ou pas) et je maintient ce que je pense qu'il y a plus de bisexuel(le)s que d'homos.

Après c'est peut être réducteur pour les bi de dire qu'ils sont juste excité par un sexe féminin ou masculin d'ailleurs ?

Pour toi alors il y aurait les homo et les hétéro d'un côté qui vivraient de vrais histoire d'amour et les bi qui ne penseraient qu'a forniquer ?

Gdo
Photo
Date 15/09/2017 2:01

kg écrit:


J'aurai préféré que tu développe plutôt que m'accuser de cerveau paresseux. Même les chercheurs eux-même l'avoue, affirme que ça ne signifie pas que tous les gays aient un visage plus féminin que les hétérosexuels. De plus les photos si j'ai bien compris ont été pompé à partir d'un site internet et de rencontre. Et bien entendu le pourcentage pour que cela marche est plus qu'évident, puisque vu qu'ils sont sur un site gay, il vont généralement pas dire "ah ben non moi je ne suis pas gay !"
Ça aurait été plus intéressant de prendre vraiment des photos aux hasard dans la rue et ce que l'IA aurait eu le même pronostique ?


J'ai developpe dans la suite de mon post...
Ensuite je vois pas ce que la partie non en gras vient faire ici. C'est HS, vu que le sujet ici etait ta paresse chronique.
Et j'ai beau essayer je ne comprends pas, surtout la phrase : "Et bien entendu le pourcentage pour que cela marche est plus qu'évident, puisque vu qu'ils sont sur un site gay, il vont généralement pas dire "ah ben non moi je ne suis pas gay !""
Quelqu'un a t-il compris ? Si oui manifestez-vous svp

kg écrit:


Là encore tu te fourvoie car c'est clair que l'IA parait plus fiable et sur en matière de renseignement que l'homme à cause sans doute de sa base de calcul et de sa puissance à exécuter des opérations (de logiques entre autre) bien plus rapidement qu'un être humain.


Je reformule puisque tu as manifestement du mal a comprendre une phrase pourtant tres claire : Qui a sous entendu IA = science irrefutable ?


kg écrit:


Là encore trop évasif, darling, tes réponses. Étaye un peu plus ! Il suffit pas de dire que je suis un imbécile, mais plutôt démontrer par A + B des arguments solides, ça sert à ça un débat.


L'IA joue au jeu "qui est l'homo, qui est l'hetero ?" qui est un jeu ou on lui fournit une photo d'un homo et une d'un hetero. Le catalogage des bis n'a rien a voir ici.

kg écrit:


Gdo écrit:

Enfin, on commence a le savoir que puisque t'as deja eu le zizi excite par une femme et vu des heteros "curieux" les bis sont partout. Encore une generalisation digne d'un cerveau paresseux. Chez les HSH par exemple, les bis sont clairement minoritaires.


Là aussi et encore une fois, c'est confus. Les bis sont aussi des HSH.


Facepalm.jpg
Je le dis justement parce que le bis sont HSH. Merci pour la rigolade. Si t'as toujours pas compris, remplace ma phrase par : chez les hommes, il y a beaucoup moins de bis que de gays.

kg écrit:


La question n'est pas de savoir le pourcentage chez les personnes déclarées et militantes dans des asso LGBT (même si on pourrait avoir quelques surprises) mais dans l'ensemble de la population (avoué, outé ou pas) et je maintient ce que je pense qu'il y a plus de bisexuel(le)s que d'homos.

Après c'est peut être réducteur pour les bi de dire qu'ils sont juste excité par un sexe féminin ou masculin d'ailleurs ?

Pour toi alors il y aurait les homo et les hétéro d'un côté qui vivraient de vrais histoire d'amour et les bi qui ne penseraient qu'a forniquer ?


Encore et toujours ton delire, toutes ces interrogations n'auraient pas lieu d'etre si tu savais lire correctement.

kg
Photo
Date 17/09/2017 21:37

Gdo écrit:


J'ai développe dans la suite de mon post...
Ensuite je vois pas ce que la partie non en gras vient faire ici. C'est HS, vu que le sujet ici etait ta paresse chronique.
Et j'ai beau essayer je ne comprends pas, surtout la phrase : "Et bien entendu le pourcentage pour que cela marche est plus qu'évident, puisque vu qu'ils sont sur un site gay, il vont généralement pas dire "ah ben non moi je ne suis pas gay !""
Quelqu'un a t-il compris ? Si oui manifestez-vous svp



C'est la que j'aurai souhaité en savoir plus, en quoi je serai un paresseux chronique. Je dis - et il me semble que c'est assez clair - que je trouve cliché de dire un homo (a en gros des trais féminins)et un hétéro n'en a pas. IA ou pas d'ailleurs. On ou l'IA me dirait plus explicitement la plupart des homos ont les joues plus creuses (cela n'est qu'un exemple bidon) ou un homo tel ou telle particularité. Là, déjà on sortirai du cliché et on pourrait plus aisément débattre.


Gdo écrit:


Je reformule puisque tu as manifestement du mal a comprendre une phrase pourtant tres claire : Qui a sous entendu IA = science irrefutable ?


en général la science si tu veut la réfuter faut des arguments convaincant mais si tu veux réfuter une machine (qui quand même calcul plus vite que toi et sans doute nous tous réuni et peut résoudre des équations complexe pour n'importe quel homme) il va falloir te lever de bonne heure.

Gdo
Photo
Date 18/09/2017 10:35

kg écrit:


C'est la que j'aurai souhaité en savoir plus, en quoi je serai un paresseux chronique.


Tu aimes beaucoup te faire repeter les choses : dans la suite de mon post j'ai donne des exemples illustrant les effets de ta paresse.

kg écrit:


Je dis - et il me semble que c'est assez clair - que je trouve cliché de dire un homo (a en gros des trais féminins)et un hétéro n'en a pas. IA ou pas d'ailleurs. On ou l'IA me dirait plus explicitement la plupart des homos ont les joues plus creuses (cela n'est qu'un exemple bidon) ou un homo tel ou telle particularité. Là, déjà on sortirai du cliché et on pourrait plus aisément débattre.


Ce qui est bien avec l'approche scientifique et de maniere plus generale la realite, c'est qu'elle se contrefout des cacas nerveux des uns et des autres.
Ensuite, au contraire c'est toujours aussi opaque, je ne vois aucun rapport entre ce que tu dis la et le passage auquel je faisais reference.

kg écrit:


Gdo écrit:


Je reformule puisque tu as manifestement du mal a comprendre une phrase pourtant tres claire : Qui a sous entendu IA = science irrefutable ?


en général la science si tu veut la réfuter faut des arguments convaincant mais si tu veux réfuter une machine (qui quand même calcul plus vite que toi et sans doute nous tous réuni et peut résoudre des équations complexe pour n'importe quel homme) il va falloir te lever de bonne heure.


Personne n'a en effet fait ce sous entendu, il sort tout droit des raccourcis dans lesquels tu te complais.

Les calculs effectues par la machine sont corrects et alors ? Je pense pas que tu t'offusques de la sorte lorsqu'une calculatrice fournit rapidement le resultat exact d'une multiplication qui prendrait du temps a un humain.

On a ici un exemple typique montrant comment les raccourcis que tu prends produisent des delires de competition.
Les chercheurs ont donne leurs resultats : en utilisant telle methode, on a produit une machine plus performante que les humains a tel jeu. Ca s'arrete la.

 
10 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Il parait que c'est une intelligence artificielle ?

Si les robots nous remplacent ?
par kg le 10/11/2016 1:00 - Lu 432 fois
pour moi c'est impossible, du moins pas contre le gré de l'homme. on aura beau créer les robots à l'intelligence artificielle la plus performante, doté de programme...
To trust or not to trust?
par LuvIsNoise le 18/09/2009 1:49 - Lu 377 fois
moi j'existe pas en fait. je suis une intelligence artificielle de zag. xd
Votre métier
par le 31/10/2010 13:28 - Lu 1044 fois
Étudient 22h par semaine futur enseignant chercheur en informatique spé intelligence artificielle
Coucheriez vous avec celui d'au-dessus?
par Guaranteed le 03/05/2017 18:43 - Lu 143368 fois
mais pas tellement ozymandias, se taper un pharaon ou une intelligence artificielle, c'est original au moins
l'intelligence qu'est que vous en penser?
par caline le 08/06/2009 13:04 - Lu 353 fois
l'intelligence, ce n'est pas plonger le nez dans les bouquins toute la journée... voilà, l'intelligence c'est la capacité à comprendre certaines choses... et...

Infos et prévention

Videos

  1/2 - Magazine de la Santé / Homoparentalité
Ajouté le 27/06/11
Affichée 1299252 fois
3 votes, 5/5
  SunKissed (DVD)
Ajouté le 14/07/09
Affichée 1327548 fois
3 votes, 1/5