je suis coincé chez moi...

p3nda
Photo
Date 16/07/2017 11:14

Yo
ça fait des années que j'ai tout sortes de soucis de santé et que je me retrouve donc coincé chez moi (papa, maman) a chaque fois que j'ai essayé de m'en sortir (retourner a l'école, trouver un travail) ça a mal tourné, genre je tombe malade etc etc (apparemment c'est psychologique)
Donc je suis a un point où je suis perpétuellement chez moi a rien faire, plus de nouvelles de mes amis depuis loooongtemps. Tout le monde me dis "ne t'en fait pas t'es encore jeune t'as que 17 ans, tu vas t'en sortir, t'as encore plein de truc a vivre"
Mais bon j'attends, j'attends et rien ne viens (évidemment), ma situation reste la même et je me retrouve a un point où je ne sais plus quoi faire.
J'aimerais bien sortir mais franchement aller dehors c'est pas marrant quand on connait personne, qu'on a rien a faire et qu'en plus on a de l'anxiété.
Croyez moi j'ai vraiment essayé tous les recours (pour me soigner, me resociabiliser et avoir une vie) mais j'ai connu que des échecs et je suis arrivée a un point ou j'ai complétement abandonné.
Mais aujourd'hui en me levant j'ai regardé a ma fenêtre, j'ai vu des gens de mon age gens train de s'amuser et de vivre la vie que je n'ai pas et ça m'as réellement désespéré parce que je me rends compte que je suis en train de gâcher ma seule vie...
Je sais pas trop quoi faire honnêtement j'ai l'impression d'être dans une impasse...

En ligne jesaispasptn
Photo
Date 17/07/2017 3:59

Quand tu dis tomber malade à chaque fois, c'est genre des petites maladies style rhume et tout ? Et des examens médicaux n'ont rien trouvé ? C'est quand même anormal.
Et si c'est psychologique, te faire suivre n'aide pas ? (si tu le fais déjà) Ceci dit, ça prend du temps pour voir du résultat, donc si t'as déjà essayé ça, mais que tu trouvais que ça n'aidais pas, essaye encore.

Je suis un peu dans la même situation en moins grave, j'en suis pas encore sortis mais faut persévéré, si tu sent que c'est quelque chose de physique, laisse pas tomber ton intuition, y'a plein plein de témoignages de personne qui sentait que quelque chose n'allait pas chez eux mais que des médecins ont rejeté, et ils ont finis par trouver qu'ils avaient raison ! (et donc un traitement) Si tu penses sincèrement que c'est psychologique, tu peux déjà rechercher tes symptômes/des gens dans la même situation (enfin je dis gens, disons ça peut être des témoignages), ça peut aider à se sentir moins seul, trouver des perspectives différentes de ce qu'on avait imaginé, etc etc, et les étapes surtout très importantes, c'est cherché de l'aide psychologique et ne PAS abandonné, arrivera à un moment où y'aura du changement si tu le veux (et le fait que t'ailles posté ça ici ça montre que tu veux pas rester comme ça), quitte à changer de psy dix fois, tout remettre en question dans ta personne, dans tout, tout ce qu'il faut pour que ça aille mieux, et ça le deviendra puisque tu le veux.

Selvaggia
Photo
Date 18/07/2017 6:21

Bonjour P3anda,

Je lis que ces "maladies" se déclenchent surtout quand tu essayes d'aller en cours ou quand tu essayes de trouver un travail. À mon avis, c'est dans la tête puisque tu es de nature stressée. Depuis quand es-tu dans cette situation ? Comment se sont passées tes années collège ? Est-ce qu'il s'est passé quelque chose ?

Il ne faut pas attendre qu'un miracle arrive. C'est TOI TOI TOI qui dois justement le provoquer ce changement.

Fais des choses que tu aimes d'abord. Si tu aimes faire du sport ou des activités artistiques, va dans un club. Tu rencontreras peut-être des personnes qui te correspondent.
Tu peux aussi tenter de reprendre contact avec tes anciens amis, leur demander de leurs nouvelles et faire des sorties avec eux.
Et il ne faut pas abandonner mais persévérer. Va en cours, va au travail. Réfléchis au métier qui pourrait te plaire plus tard. Même si tu te sens mal, vas-y quand même.

Il faut que tu te fixes des objectifs et que tu te bouges. Réagis.

p3nda
Photo
Date 18/07/2017 13:41

jesaispasptn écrit:

Quand tu dis tomber malade à chaque fois, c'est genre des petites maladies style rhume et tout ? Et des examens médicaux n'ont rien trouvé ? C'est quand même anormal.
Et si c'est psychologique, te faire suivre n'aide pas ? (si tu le fais déjà) Ceci dit, ça prend du temps pour voir du résultat, donc si t'as déjà essayé ça, mais que tu trouvais que ça n'aidais pas, essaye encore.

Je suis un peu dans la même situation en moins grave, j'en suis pas encore sortis mais faut persévéré, si tu sent que c'est quelque chose de physique, laisse pas tomber ton intuition, y'a plein plein de témoignages de personne qui sentait que quelque chose n'allait pas chez eux mais que des médecins ont rejeté, et ils ont finis par trouver qu'ils avaient raison ! (et donc un traitement) Si tu penses sincèrement que c'est psychologique, tu peux déjà rechercher tes symptômes/des gens dans la même situation (enfin je dis gens, disons ça peut être des témoignages), ça peut aider à se sentir moins seul, trouver des perspectives différentes de ce qu'on avait imaginé, etc etc, et les étapes surtout très importantes, c'est cherché de l'aide psychologique et ne PAS abandonné, arrivera à un moment où y'aura du changement si tu le veux (et le fait que t'ailles posté ça ici ça montre que tu veux pas rester comme ça), quitte à changer de psy dix fois, tout remettre en question dans ta personne, dans tout, tout ce qu'il faut pour que ça aille mieux, et ça le deviendra puisque tu le veux.



Quand je dis je tombe malade c'est genre vomir avoir la fièvre etc
Et sinon je souffre de céphalée (j'ai mal a la tête en permanence) et crois moi j'ai vu des docteurs, neurologues, j'ai fait des scanners, j'ai pris des traitements et ça n'as servi a rien, y a pas de traitement réel contre ça et ça ne soigne pas. Les seuls traitement sont des traitement très lourd qui on peu de chances de marcher et quand ça marche c'est pas pendant longtemps et qui laissent des séquelles physiques et psychologiques. J'ai vu des psychologues et des psychiatres pendant des années et ça n'as servi a rien au jour d'aujourd'hui je suis encore plus mal qu'avant d'avoir pris tous ces traitements et vu tous ces spécialistes, toutes ces choses ont juste contribuer a mon enfoncement donc tu peux comprendre pourquoi l'idée de retourner voir des spécialistes et de prendre des traitement aux effets secondaire extrêmement lourd ne me fait pas envie.

p3nda
Photo
Date 18/07/2017 13:44

Selvaggia écrit:

Bonjour P3anda,

Je lis que ces "maladies" se déclenchent surtout quand tu essayes d'aller en cours ou quand tu essayes de trouver un travail. À mon avis, c'est dans la tête puisque tu es de nature stressée. Depuis quand es-tu dans cette situation ? Comment se sont passées tes années collège ? Est-ce qu'il s'est passé quelque chose ?

Il ne faut pas attendre qu'un miracle arrive. C'est TOI TOI TOI qui dois justement le provoquer ce changement.

Fais des choses que tu aimes d'abord. Si tu aimes faire du sport ou des activités artistiques, va dans un club. Tu rencontreras peut-être des personnes qui te correspondent.
Tu peux aussi tenter de reprendre contact avec tes anciens amis, leur demander de leurs nouvelles et faire des sorties avec eux.
Et il ne faut pas abandonner mais persévérer. Va en cours, va au travail. Réfléchis au métier qui pourrait te plaire plus tard. Même si tu te sens mal, vas-y quand même.

Il faut que tu te fixes des objectifs et que tu te bouges. Réagis.



Comme je l'ai dis j'ai déjà essayé de m'en sortir, de retourner a l'école a plusieurs reprise de trouver un travail et de me sociabiliser mais ça c'est soldé encore et encore par des échecs et oui ça viens en parti de ma tête vu que c'est psychologique mais ça viens aussi de ma santé physique vu que comme j'ai dis je suis malade en permanence (céphalées)

En ligne jesaispasptn
Photo
Date 18/07/2017 15:43

Même des CBT et ce genre choses qui se concentre à apprendre à gérer ce qui psychologiquement fout la merde (genre si c'est des pensées intrusives, apprendre à les détourner ou je sais pas quoi) ? Des stratégies hors médicamenteuses pour deal avec le stress, genre stimming ?

Après pour les céphalées...y'a l'air de n'y avoir rien faire.

Ah aussi scolairement parlant, les cours par correspondance ça ne te conviendrait pas ? Au moins tu pourrais avoir un diplôme en poche et être sécurisée avec ça déjà. (y'a le CNED, t'as le moyen d'avoir une bourse, enfin ça dépend du revenu de tes parents quand même, mais sait-on jamais, et certainement d'autres organismes)

Sinon aussi question sociabilité, peut-être commencer par internet ? C'est peut-être moins anxiogène comme ça, genre sur des jeux, communautés...

p3nda
Photo
Date 18/07/2017 16:16

jesaispasptn écrit:

Même des CBT et ce genre choses qui se concentre à apprendre à gérer ce qui psychologiquement fout la merde (genre si c'est des pensées intrusives, apprendre à les détourner ou je sais pas quoi) ? Des stratégies hors médicamenteuses pour deal avec le stress, genre stimming ?

Après pour les céphalées...y'a l'air de n'y avoir rien faire.

Ah aussi scolairement parlant, les cours par correspondance ça ne te conviendrait pas ? Au moins tu pourrais avoir un diplôme en poche et être sécurisée avec ça déjà. (y'a le CNED, t'as le moyen d'avoir une bourse, enfin ça dépend du revenu de tes parents quand même, mais sait-on jamais, et certainement d'autres organismes)

Sinon aussi question sociabilité, peut-être commencer par internet ? C'est peut-être moins anxiogène comme ça, genre sur des jeux, communautés...



Bah honnêtement pour tout ce qui est du domaine psychologique on m'a offert des tas de solutions, j'en ai essayé bcp mais ça m'as mener a rien, après j'y connais pas grand chose mais je suis quand même assez fermé
Et le CNED j'ai déjà essayé mais ça c'est solder par un échec parce que c'est a ce moment là que mes céphalées sont apparus. Sinon internet j'y passe toutes mes journées depuis des années j'ai eu l'occasion de parler a des taaas de gens mais bon ça m'a jamais mener loin, les gens se lassent très vite

Artemicion
Photo
Date 23/07/2017 2:25

Tu sais parfois quand on souffre ou qu'on a le sentiment d'être en échec, certains se réfugient dans la folie, d'autres dans la mythomanie, ou bien quelques uns se complaisent dans leur malheurs ou dans la maladie, les drogues, les jeux, le sexe... Pour leur donner une raison pour ne pas avancer et parce que c'est plus simple de fuir la réalité qui ne nous convient pas du tout. Vaincre ses peurs et se battre pour la vie c'est tellement difficile, parce qu'à tout moment la rechute est possible et qu'il faut faire des sacrifices et des efforts pour parvenir à ce qu'on veut vraiment devenir, mais l'idée même de ne jamais abandonner et chercher une raison d'exister vaut la peine d'oeuvrer pour avoir un meilleur avenir.

Tu auras beau voir des centaines de spécialistes, ce sera vain si tu n'es pas prêt à te battre pour t'en sortir et à faire des efforts pour t'introspecter sans te mentir à toi-même. Quand ce sera le cas, c'est à ce moment là que tu trouveras l'utilité d'un psychologue, psychatre ou encore un psychanalyste.

p3nda
Photo
Date 29/07/2017 19:44

Artemicion écrit:

Tu sais parfois quand on souffre ou qu'on a le sentiment d'être en échec, certains se réfugient dans la folie, d'autres dans la mythomanie, ou bien quelques uns se complaisent dans leur malheurs ou dans la maladie, les drogues, les jeux, le sexe... Pour leur donner une raison pour ne pas avancer et parce que c'est plus simple de fuir la réalité qui ne nous convient pas du tout. Vaincre ses peurs et se battre pour la vie c'est tellement difficile, parce qu'à tout moment la rechute est possible et qu'il faut faire des sacrifices et des efforts pour parvenir à ce qu'on veut vraiment devenir, mais l'idée même de ne jamais abandonner et chercher une raison d'exister vaut la peine d'oeuvrer pour avoir un meilleur avenir.

Tu auras beau voir des centaines de spécialistes, ce sera vain si tu n'es pas prêt à te battre pour t'en sortir et à faire des efforts pour t'introspecter sans te mentir à toi-même. Quand ce sera le cas, c'est à ce moment là que tu trouveras l'utilité d'un psychologue, psychatre ou encore un psychanalyste.



Tu parles comme si tous ce que j'ai c'est des peurs ou c'est psychologique alors que je précise bien que je souffre de céphalées http://sfemc.fr/maux-de-tete/cephalee-chronique-quotidienne.html ce qui est une maladie réelle
J'ai déjà fait énormément d'effort pour m'en sortir, encore aujourd'hui j'en fait mais au bout d'un moment si t'as pas deux jambes tu peux pas courir, si t'as pas de nez tu peux pas sentir, si t'as pas de mains tu peux pas applaudir même si tu décides de faire tous les effort du monde psychologiquement.

Artemicion
Photo
Date 30/07/2017 1:12

J'explique que ça peut jouer sur ton état, pourquoi tu as des céphalées ? Est-ce que tu as un suivi médical régulier pour y remédier ? Par ailleurs il faut toujours continuer à fournir des efforts, un jour ils paieront à moins que tu abandonnes.

Selvaggia
Photo
Date 30/07/2017 19:29

Tu n'as même pas répondu à mes questions mais tant pis, passons.
Oui on a compris que tu souffrais de céphalés mais qu'est-ce que tu veux qu'on te dise franchement ? On n'est pas médecin. Si tu cherches des réponses telles que "C'est triste pour ta maladie, tu ne peux rien faire en effet blablabla...", juste pour te rassurer, c'est mort.
Ca va t'énerver et je m'en fiche mais pour moi, c'est clairement psychologique. En plus, tu disais qu'apparemment, ça l'était (Je reprends ton premier message). J'imagine que ce sont les spécialistes ou ton entourage qui te le disent (ou les deux).
Comme tu l'écris si bien, tu vas sur internet TOUS LES JOURS (étonnant pour quelqu'un qui souffre de céphalés, moi les écrans me font très mal à la tête à un moment) par contre il est impossible pour toi d'aller en cours. Ok ! Mais ne fais pas croire que le CNED est impossible pour toi alors que tu arrives très bien à écrire des pavés ici, à aller sur internet tous les jours et à parler à des "taaaaaas de gens" en ligne. (Je reprends tes messages)
L'avant dernier message d'Artemicion est très bien écrit. Il t'a dit les choses d'une manière douce. Je n'aurai pas mieux fait.

Maintenant, tu fais ce que tu veux. C'est ta vie mais j'espère vraiment que tu es consciente que ton papa et ta maman ne seront pas toujours là.
Autre solution : Il me semble qu'il existe des établissements qui sont des sortes d'hôpitaux avec des soignants qui sont là pour toi. Il t'aident aussi pour les devoirs. Renseigne toi.

 
11 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : je suis coincé chez moi...

"Coincé", un bien grand mot
par KingKira le 28/09/2010 12:04 - Lu 234 fois
y'a peut etre la timidité qui joue aussi c'est mon cas mais si t'es vraiment amoureux du gars alors la sa va se dénouer d'un claquement de doigts tout ceux qui disent que tu es...
Club du manque d'affection
par Eva9814 le 21/11/2014 22:22 - Lu 24600 fois
la-tasse ! chanceuse !!! je vais venir chez toi on ira ensemble la prochaine fois :pce sera dirrectement dans mon pieux si tu viens chez moi roh "mais sinon la-tasse, t'as serré ?...
Un nouvel amis ou plus ?
par yax le 10/09/2013 21:05 - Lu 4630 fois
faut arrêter de croire qu'on ne s'amuse qu'avec l'alcool et qu'on boit parce qu'on est coincé...je rigole très bien tous les jours avec mes amis et je suis loin d'être coincé. ...
Cherche mec pour super relation
par le 22/12/2004 21:00 - Lu 588 fois
bon ben voilà je cherche un mec de mon coins pour une relation amoureuse et\ou sexuelle mais ce serai mieu amoureuse lol vu que ce sera la 1ere fois pour moi (pas sexuel).donc si vous etes intéréssé...
à 3......
par le 28/09/2004 8:20 - Lu 746 fois
mon cher ludovic25ans, tu nous demandes notre avis, on te le donne! on ne va pas se mettre à mythonner si on a un minimum de principes... ;-) maintenant, si tu fais l'amalgame avec le fait...

Infos et prévention

Videos

  Histoire de Anne-Gaelle en direct chez Morandini
Ajouté le 28/02/12
Affichée 1221438 fois
7 votes, 4/5
  Roselyne Bachelot et le don du sang (RMC le 19/08/09)
Ajouté le 19/08/09
Affichée 1321514 fois
4 votes, 5/5
  L'homoparentalité sur «Toutes les images de notre vie»
Ajouté le 25/02/10
Affichée 1322356 fois
8 votes, 5/5
  Critique du livre "Casse-toi !" (Jean-Marie Périer) chez Ruquier
Ajouté le 08/02/10
Affichée 1323011 fois
7 votes, 5/5
  Post Secret
Ajouté le 11/10/07
Affichée 1334434 fois
7 votes, 5/5