que pensez vous ce ce billet ?

kg
Photo
Date 07/07/2017 2:01

je suis tombé sur l'article d'une thérapeute qui dit recevoir dans son cabinet médical des héterosexuels (et non héterosexuelles) -jusqu'à là rien d'anormal) qui ont eu ou ont des rapport sexuel avec des hommes (bref avec des personnes du même sexe qu'eux. Le titre d'ailleurs de l'article est assez explicite :  

Evidemment les deux premières raisons peuvent porter à débat, la première raison cas, d'abus pour reproduire ce qu'on a vécu ou exorciser son mal, ça me semble un peu léger comme argumentaire pour une thérapeute. le second, les hétéro escort boy gay, j'y crois pas trop, un hétéro va pas se contraindre à faire quelque chose qu'il n'aimerait pas faire, je pense qu'il doit y trouver un certain plaisir quand même, sinon il le ferait (escort boy) juste pour des femmes.

Donc quel est votre avis sur la question ?

1/ ils se mentent (inconsciemment) et ne sont pas hétérosexuels
2/ on peut être hétérosexuel et avoir (ou avoir eu) une bromance un peu plus poussé pour pas dire une aventure sexuel avec une personne du même sexe
3/ ce sont des bisexuels refoulés.

Pour ma part, je suis de plus en plus convaincu qu'il n'y a pas une sexualité définie et qu'on en bouge jamais mais qu'on évolue avec des tendances, des approches selon l'âge et le moment.

Par exemple, moi actuellement j'ai un pote "hétéro" qui vient souvent et qui dors dans mon lit. Sans dire qu'il y a une sexualité entre nous (pour l'instant) je peut affirmer néanmoins qu'il y a quand même une forme d'attraction physique la nuit qui est limite sexuel parfois. Mais là aussi faudrait définir ce qui est sexuel et ce qui l'es pas.

Gdo
Photo
Date 08/07/2017 10:51

J'en dis qu'il faut s'acheter un esprit critique. Le Huffigton Post est une bouse journalistique, leur cible marketing doit a peu pres etre la meme que celle de journaux du style Closer. Y'a meme une citation de Freud a la fin de l'article lol.
Tu accordes aussi beaucoup d'importance au mot therapeute, alors que la vaste majorite sont des clodos.
Bref, tu me dirais que tu as parfois recours a des medicaments homeopathiques que je m'en etonnerais pas.


kg écrit:


Pour ma part, je suis de plus en plus convaincu qu'il n'y a pas une sexualité définie et qu'on en bouge jamais mais qu'on évolue avec des tendances, des approches selon l'âge et le moment.


Encore du pipeau digne de magazines feminins et qui apparait comme surrealiste lorsqu'on a un tant soit peu de jugeotte. Ca arrive peut etre dans un cas sur un million, mais pour le reste, les gens ont une orientation definitive. Si on n'entend jamais des histoires de gays qui deviennent heteros, c'est qu'il y a une raison.

allomat69
Photo
Date 08/07/2017 10:57

Je reviens car c'est un sujet intéressant

Dans les sociétés traditionnelles où en dehors du mariage les mecs vivent entre eux et les femmes vivent entre elles, et passent leur temps à fantasmer entre eux sur le sexe opposé, je mettrais ma main au feu que la moitié des gens ont goûté à l'homosexualité un jour ou l'autre. A tel point que devenus parents ils pensent que le CO de leur enfants gays est une passade passagère.
Cela n'était pas à proprement parlé une préférence sexuelle même si les gays s'y engouffraient et en étaient aussi les premières victimes, mais inclus dans la sexualité.

Ce psy fait plus ou moins référence à cette situation, notamment s'agissant des hommes dans les chapitres « Disponiblité/opportunité », « Première expérience sexuelle » , « agression sexuelle » qui entraîne des habitudes qui ne sont pas nécessairement exclusivement compulsives, « Adultère » et « Soulagement sexuel » parce qu'un mâle est essentiellement un phallus et qu'un trou est un trou…

C'est vrai que la visibilité des mecs d'orientation préférentiellement gays fait désormais un peu de l'ombre à une bisexualité ordinaire des mecs ayant une orientation préférentiellement hétérosexuelle. Que c'est probablement vrai aussi chez les filles. Et que ce n'est pas non plus exactement l'incertitude d'une préférence chez les bisexuels vrais.

Mais faut aussi savoir quel est l'objectif. On est passé au cours du temps d'un objectif de reproduction quel que soit la sexualité, à une optimisation de la reproduction en interdisant l'homosexualité, puis on tend actuellement vers un objectif de visibilité des sexualités et des genres en tout cas en occident, avec inévitablement une optimisation de ces sexualités et donc des étiquettes.

L'équilibre se situerait peut-être entre les deux, dans un monde qui laisserait une certaine liberté aux gens, au moins lorsqu'ils sont jeunes parce qu'après il se crée des habitudes.

Epistemie
Photo
Date 08/07/2017 11:42

kg écrit:

les hétéro escort boy gay, j'y crois pas trop, un hétéro va pas se contraindre à faire quelque chose qu'il n'aimerait pas faire, je pense qu'il doit y trouver un certain plaisir quand même, sinon il le ferait (escort boy) juste pour des femmes.



Les escorts cherchent à trouver un intérêt financier, pas à avoir du plaisir. La demande masculine est bien moins rare (et sans doutes mieux rémunérée) que la demande féminine. Ceux qui vivent de ces prestations ne font que s'adapter au marché.

kg
Photo
Date 08/07/2017 15:28

Gdo écrit:

Encore du pipeau digne de magazines feminins et qui apparait comme surrealiste lorsqu'on a un tant soit peu de jugeotte. Ca arrive peut etre dans un cas sur un million, mais pour le reste, les gens ont une orientation definitive. Si on n'entend jamais des histoires de gays qui deviennent heteros, c'est qu'il y a une raison.



C'est pas parce qu'on en entends pas que ça n'existe pas, mais en effet il y a bien des gays qui deviennent hétéro et également l'inverse. Tout n'es pas si figé dans la vie, y compris la sexualité ! Le soucis c'est que dès qu'on est pas d'accord avec un média on le qualifie de "merde"... assez simpliste non ? Je n'ai pas d'action au Huffington Post et je ne dis pas que tout ce qu'il disent est intéressant (loin de là) mais entre tout rejeter et tout accepter il y a une marge. Il y a souvent ce que l'on voit et ce que l'on tait. Des "hétéros" qui ont ou ont eu des aventures avec des personne du même sexe (surtout les mecs) il y en a beaucoup plus qu'on veut nous faire croire.

D'ailleurs les personnes LGBT sont officiellement évalué entre 5 et 10%. Cette évaluation se fait sur les personnes qui se revendiquent tel quel. On ne prend nullement en compte tout ceux, silencieux, qui ne se déclare pas comme tel (pour des milliers de raisons). De plus avoir eu une expérience homosexuelle ne fait pas forcément de vous un(e) homosexuel(le) ou un(e) bisexuel(le) et encore là je ne parle pas des fantasme homosexuels de mecs hétéro (ou de fantasme de fille hétéros sur des femmes).

Quand au escort, je pense être convaincu qu'on pourrait pas faire un truc qui nous dégoutterait (sexuellement parlant je veux dire). ça ne pourrait pas marcher. Tu ne peut pas "vendre" sur le "marché" quelque chose qui irait à l'inverse d'un minimum de désir et de fantasme.

Alors certes comme la prostitution ce n'est pas forcément un choix de vie, pas forcément un désir au départ... le côté financier prime sur toutes les autres considérations. Néanmoins au départ, c'est qu'il y a quelque chose qui même si ça les excitent moins, ça ne les dégoutte pas non plus. Après sur certaine pratique, sans doute, qu'il font des concessions.

Après il peut y avoir des mecs ou des filles qui n'ait jamais eu d'expériences homosexuelles, ça ne veut pas dire qu'il n'y a jamais eu de fantasme non plus.

allomat69
Photo
Date 08/07/2017 19:45

Epistemie,
"Les escorts cherchent à trouver un intérêt financier, pas à avoir du plaisir. La demande masculine est bien moins rare (et sans doutes mieux rémunérée) que la demande féminine. Ceux qui vivent de ces prestations ne font que s'adapter au marché."

kg,
"Quand au escort, je pense être convaincu qu'on pourrait pas faire un truc qui nous dégoutterait (sexuellement parlant je veux dire). ça ne pourrait pas marcher. Tu ne peut pas "vendre" sur le "marché" quelque chose qui irait à l'inverse d'un minimum de désir et de fantasme.
Alors certes comme la prostitution ce n'est pas forcément un choix de vie, pas forcément un désir au départ... le côté financier prime sur toutes les autres considérations. Néanmoins au départ, c'est qu'il y a quelque chose qui même si ça les excitent moins, ça ne les dégoutte pas non plus. Après sur certaine pratique, sans doute, qu'il font des concessions."


La prostitution masculine, dite escort dans se version soft, concerne essentiellement l'homosexualité.

Lorsqu'ils sont issus de pays pauvres, pour l'essentiel ce sont des jeunes qui se disent hétéros ou bi, et ils paraissent hétéros. Pour survivre clandestinement sans avoir le droit de travailler il ne leur reste pas beaucoup de taffe qui paie suffisamment.
Des témoignages montrent toutefois que parmi eux il y a des gays, mais dont la naïveté a souvent été trompée par des plus âgés, et pour qui survivre devient plus important qu'une vertu de toutes les façon perdue.
Globalement les hétéros, où en tout cas ceux qui auraient eu un comportement hétéro dans une société idéale, semblent être majoritaires parmi les étrangers et les migrants qui se prostituent.

Gdo
Photo
Date 11/07/2017 19:25

kg écrit:


C'est pas parce qu'on en entends pas que ça n'existe pas, mais en effet il y a bien des gays qui deviennent hétéro et également l'inverse. Tout n'es pas si figé dans la vie, y compris la sexualité ! Le soucis c'est que dès qu'on est pas d'accord avec un média on le qualifie de "merde"... assez simpliste non ? Je n'ai pas d'action au Huffington Post et je ne dis pas que tout ce qu'il disent est intéressant (loin de là) mais entre tout rejeter et tout accepter il y a une marge. Il y a souvent ce que l'on voit et ce que l'on tait. Des "hétéros" qui ont ou ont eu des aventures avec des personne du même sexe (surtout les mecs) il y en a beaucoup plus qu'on veut nous faire croire.

D'ailleurs les personnes LGBT sont officiellement évalué entre 5 et 10%. Cette évaluation se fait sur les personnes qui se revendiquent tel quel. On ne prend nullement en compte tout ceux, silencieux, qui ne se déclare pas comme tel (pour des milliers de raisons). De plus avoir eu une expérience homosexuelle ne fait pas forcément de vous un(e) homosexuel(le) ou un(e) bisexuel(le) et encore là je ne parle pas des fantasme homosexuels de mecs hétéro (ou de fantasme de fille hétéros sur des femmes).


Tu n'as visiblement pas compris mes propos et je vais donc devoir te faire un dessin.

Si je qualifie de bouse le Huffington Post, ce n'est pour un simple desaccord, mais pour la qualite generale de ses articles. On a d'ailleurs ici l'exemple typique avec un therapeute qui n'a pu s'empecher de citer Freud.

J'ai entendu/lu beaucoup d'histoires d'heteros qui subitement devenaient homosexuels a un age avance et qui quittaient conjoint et enfants pour se mettre en couple avec une personne du meme sexe. Et j'ai jamais entendu l'equivalent, i.e. un gay devenu hetero.
Donc, a des cas exceptionnels pres, soit la sexualite des gens est definitive et les heteros devenus gays n'etaient que des refoules; soit comme tu le dis l'orientation sexuelle est fluide mais que pour ceux qui sont a la base heteros (lol).

kg
Photo
Date 12/07/2017 1:34

Gdo écrit:

Tu n'as visiblement pas compris mes propos et je vais donc devoir te faire un dessin.

Si je qualifie de bouse le Huffington Post, ce n'est pour un simple desaccord, mais pour la qualite generale de ses articles. On a d'ailleurs ici l'exemple typique avec un therapeute qui n'a pu s'empecher de citer Freud.



Ce que je dis est également valable pour le Huffington Post et comme n'importe quel média ou il ne faut pas prendre pour argent comptant ce qu'ils racontent mais en même temps pas forcément tout rejeter en bloc... l'esprit critique.

Dans ce que dis cette thérapeute il y a du vrai n'importe quoi comme je l'ai signalé au tout début. Dire que parce qu'il y a eu des personnes abusés (mais à la base hétéro si je suis son argument) et se venge ou s'exorcisent en ayant des actes homosexuels pour redevenir hétéro, c'est en effet n'importe quoi. En revanche oui je pense qu'un mec "hétéro" se prostituant envers des mecs ne sera pas forcément amoureux d'un homme mais il pourra tout de même y prendre du plaisir (en tant qu'acte sexuel). Tout comme il peut y avoir des "expériences homosexuelles" sans pour autant devenir homosexuel. ils essaient de voir si c'est leur truc.

Gdo écrit:

J'ai entendu/lu beaucoup d'histoires d'heteros qui subitement devenaient homosexuels a un age avance et qui quittaient conjoint et enfants pour se mettre en couple avec une personne du meme sexe. Et j'ai jamais entendu l'equivalent, i.e. un gay devenu hetero.
Donc, a des cas exceptionnels pres, soit la sexualite des gens est definitive et les heteros devenus gays n'etaient que des refoules; soit comme tu le dis l'orientation sexuelle est fluide mais que pour ceux qui sont a la base heteros (lol).



Alors déjà en ce qui concerne les "vieux" qui se découvrent homo, non ils ne se découvrent pas homos pour la plupart, ils l'étaient mais ont eu une vie hétéro par dépit (l'homosexualité il n'y as pas si longtemps était punissable de prison). Après oui il arrive que des hétéros (réellement hétéro) deviennent bi (dans la majorité des cas) et dans des rares cas homo. J'ai un pote, il me disait qu'il avait toujours été hétéro puis un jour il a eu de l'attirance particulière pour un mec (depuis il est bi ou gay). Tout comme je pense que bon nombres d'hétéros peuvent avoir des fantasme gays mais se l'interdisent (en cause le poids de la famille, amis, collègues ou celui de la religion) qui ne l'oublions pas est extrêmement oppressif. Il suffit de voir dans certains lieux de drague, nombre d'entre eux, sont des hétéros au "grand jour" trompant parfois même leur compagne.

 
8 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : que pensez vous ce ce billet ?

Tribute to Lady Gaga (de Willie)
par le 27/06/2011 13:33 - Lu 163 fois
qu'en pensez vous? qu'en pensez vous? qu'en pensez vous? qu'en pensez vous? qu'en pensez vous? ...
J'ai perdu sa confiance ...
par x-RadU le 03/03/2010 22:10 - Lu 363 fois
1) pensez vous que c'est très grave ? non. 2) pensez vous que je l'ai vraiment trahi ? sa confiance, oui. 3) pensez vous qu'il me...
Meet de Lyon II : L'aventure continue [Inscriptions OUVERTE]
par math74 le 17/02/2008 16:48 - Lu 6955 fois
l'approximation des coups prend en compte le billet de train, enfin une moyenne si j'ai bien suivi ce que math m'a dis ^^ demain vous aurez une estimation précise des...
Vos résolutions 2008
par le 11/01/2008 2:07 - Lu 718 fois
c'est formidable à vous écouter, vous ne faites que pensez aux autres et cette année vous voulez pensez qu'à votre gueule. pitié nan pas ça !! donc je...
l'homosexualité à la télè : qu'en pensez-vous ?
par florler63 le 09/09/2012 21:23 - Lu 222 fois
pensez-vous que l'homosexualité est bien représenter à la télè par exemple dans plus belle la vie, que pensez-vous également lorsqu'un journaliste intervient sur le sujet,...

Infos et prévention

Videos

  Roselyne Bachelot: panique à Solidays!
Ajouté le 10/07/08
Affichée 1280696 fois
2 votes, 4/5
  Liza Monet - My best Plan
Ajouté le 02/11/12
Affichée 1170555 fois
26 votes, 2/5
  Le test de la poupée blanche et la poupée noire
Ajouté le 07/08/11
Affichée 1236347 fois
6 votes, 4/5
  Sida - N'oubliez pas
Ajouté le 27/11/07
Affichée 1280635 fois
4 votes, 5/5
  Sophia Aram défend le mariage homosexuel
Ajouté le 08/01/13
Affichée 1166318 fois
16 votes, 5/5

Les News

Mariage pour tous & Débat pour... 3 mois de débat public sur le mariage pour tous : les arguments n'ont pas changé, l'homophobie s'est complètement libérée, les positions se sont radicalisées ... Coup de gueule sur ce débat fermé.  
Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.