pas a l'aise avec mon orientation ...

-Panamera-
Photo
Date 02/05/2017 20:44

Bonsoir a tous ,

L'autres soir , j'ai écrit un pavé et je l'ai publier sur zag , mais je l'ai supprimer
j'avais peur qu'une des personne de mon entourage découvre qui je suis vraiment ...

Certaines personne son au courant de mon homosexualité , mais ce qui me fait peur c'est la réaction
des autres personnes ( pas celles de ma famille , de ce coté la pas de souci ) mais les "amis" , les connaissances
etc...

je pensait que j'acceptais enfin mon orientation mais non , en fait j'ai accepter d'etre homo oui , mais j'ai peur des insultes , des moqueries , de l'homophobie , etc...

je me sens un peu paumer en fait , je suis dans un milieu macho , mon école de formation , et mon entreprise ou je fit mon apprentissage ( moins que le cfa quand même ) .

Au cfa les homos sont pris pour des folles , des tapettes ( mon dieu que je déteste ce mot ) , j'ai
entendu qu'un homo pleure des qu'il se casse un ongle , etc...
Que des clichés ridicule qui font que je ne me sent pas du tout a ma place dans ce milieu ...

Je vouais savoir si d'autres personnes sont dans mon cas , ou sont passer par la aussi ... je me doute bien
que oui mais c'est pour me rassurer quelque part .

typical
Photo
Date 02/05/2017 23:42

L'accepter c'est déjà une bonne chose.

Le regard des autres... c'en est une autre.

Déjà par rapport à ta formation, tu peux déjà te dire qu'elle n'est que temporaire... et donc que tu n'auras probablement pas à subir ces remarques toute ta vie.

De plus, plus les gens prennent de l'âge et plus ils prennent de la maturité, à 17 ans l'homophobie est encore assez présente.

Pour ma part je suis un peu dans le même cas que toi. Je ne suis pas spécialement dans un milieu macho mais j'appréhende beaucoup le regard des autres. J'ai appris à ce titre que la discrétion était un atout...

Tu peux déjà te rassurer en te disant que tu n'es pas obligé de leur avouer ta sexualité, ça ne les regarde pas... Mais je comprends que les remarques en général ne sont pas faciles à entendre.

Ensuite, les choses se feront naturellement je pense, pour l'instant tu es un peu comme dans une période de transition.

-Panamera-
Photo
Date 03/05/2017 7:23

Dans ma classe ils sont assez gamin en plus , alors je reste tr?s discret sur le sujet et je fait comme si j'etait comme tout le monde .

Les remarques sont parfois blessantes meme si je ne suis pas directement viser .
Il ne me reste que 4 mois de formations donc je vais continuer a prendre sur moi c'est tout .

Du coup je change de formation en grande partie a cause de ?a aussi , pour aller vers un milieu plus "ouvert" ...

Merci de ta r?ponse en tout cas. 😉

Tartanpionmdr
Photo
Date 03/05/2017 13:06

Perso j'susi comme toi mais dans ma classe seules 5 personnes de confiance saut au courant ^-^ fais toi de vrais amis !

aracrush
Photo
Date 03/05/2017 16:38

La famille du côté de mon père ne veut même pas entendre parler de l'homosexualité. C'est vraiment tabou et ça les met mal à l'aise les pauvres! Mon père (qui ne connaît pas mon orientation) à dit devant moi que "les gays ya pas de soucis chez les autres mais pas chez moi" et déteste "les folles", "les tapettes"...

Dans mon établissement scolaire, seulement une dizaine de potes environ sont au courant et ça ne leur pose pas de problèmes. Mais bien sûr j'entends toujours que "les gays c'est dégueulasse", "c'est pas ça la vie" ou je sais pas quelle connerie encore... Dans ces cas là j'essaie de lancer le débat et je sors des arguments qui font passer les homophobes pour des grooos cons. Sinon je les laisse continuer à parler entre hétéros coincés jusqu'à ce qu'ils passent à autre chose.
Ça m'empêche pas de bien m'entendre avec des homophobes (chose qui me surprend énormément d'ailleurs!).

Sinon c'est déjà très bien que tu t'acceptes il reste plus qu'à s'assumer si tu en as envie. Pour ma part je m'accepte et j'essaie d'assumer le plus possible. Par exemple si on me demande si je suis gay, j'ai pour objectif de ne jamais dire non et de dire des conneries ou de changer de sujet. Après c'est vrai que j'ai pas l'environnement le plus hostile donc je réussi à m'en tirer.

typical
Photo
Date 03/05/2017 17:12

-Panamera- écrit:

Dans ma classe ils sont assez gamin en plus , alors je reste tr?s discret sur le sujet et je fait comme si j'etait comme tout le monde .

Les remarques sont parfois blessantes meme si je ne suis pas directement viser .
Il ne me reste que 4 mois de formations donc je vais continuer a prendre sur moi c'est tout .

Du coup je change de formation en grande partie a cause de ?a aussi , pour aller vers un milieu plus "ouvert" ...

Merci de ta r?ponse en tout cas. 😉



Comme je t'ai dit.. c'est plutôt normal à cet âge. Ensuite tu devrais trouver des gens plus ouverts d'esprit à cause de la mâturité ; mais c'est sûr que le type de milieu aide...

Pour l'instant comme tu l'as dit toi même, ça reste temporaire, dis toi que tu n'as pas ta vie à faire avec ces gens-là. Tu n'en entendras probablement plus parler par la suite d'ailleurs..

-Panamera-
Photo
Date 03/05/2017 18:18

Tartanpionmdr écrit:

Perso j'susi comme toi mais dans ma classe seules 5 personnes de confiance saut au courant ^-^ fais toi de vrais amis !



le probleme c'est que dans ma classe pas un seul n'est capable d'etre
pote avec un homo , ils trouvent ça dégueulasse , etc ... bref des gros cons

-Panamera-
Photo
Date 03/05/2017 18:28

aracrush écrit:

La famille du côté de mon père ne veut même pas entendre parler de l'homosexualité. C'est vraiment tabou et ça les met mal à l'aise les pauvres! Mon père (qui ne connaît pas mon orientation) à dit devant moi que "les gays ya pas de soucis chez les autres mais pas chez moi" et déteste "les folles", "les tapettes"...

Dans mon établissement scolaire, seulement une dizaine de potes environ sont au courant et ça ne leur pose pas de problèmes. Mais bien sûr j'entends toujours que "les gays c'est dégueulasse", "c'est pas ça la vie" ou je sais pas quelle connerie encore... Dans ces cas là j'essaie de lancer le débat et je sors des arguments qui font passer les homophobes pour des grooos cons. Sinon je les laisse continuer à parler entre hétéros coincés jusqu'à ce qu'ils passent à autre chose.
Ça m'empêche pas de bien m'entendre avec des homophobes (chose qui me surprend énormément d'ailleurs!).

Sinon c'est déjà très bien que tu t'acceptes il reste plus qu'à s'assumer si tu en as envie. Pour ma part je m'accepte et j'essaie d'assumer le plus possible. Par exemple si on me demande si je suis gay, j'ai pour objectif de ne jamais dire non et de dire des conneries ou de changer de sujet. Après c'est vrai que j'ai pas l'environnement le plus hostile donc je réussi à m'en tirer.



je me sent pas encore capable de repondre "oui" si on me demande si je suis gay , je pense que la rentrée prochaine je pourrais mais je n'en suis pas sur . du coté a mon pere pas de souci , ils sont très ouvert et ma marraine etant homo elle aussi ça aide , certains sont d'ailleurs au courant .

Apres comme je l'ai dit , dans ma classe , c'est comme dans la tienne , les "pd" comme ils le dise si bien , c'est degueulasse , ça devrait pas exister , etc...
Deus femme qui s'embrasse ils adorent , mais deux hommes , ah bah non c'est degueulasse !
bref mentalité de merde

-Panamera-
Photo
Date 03/05/2017 18:31

typical écrit:
-Panamera- écrit:

Dans ma classe ils sont assez gamin en plus , alors je reste tr?s discret sur le sujet et je fait comme si j'etait comme tout le monde .

Les remarques sont parfois blessantes meme si je ne suis pas directement viser .
Il ne me reste que 4 mois de formations donc je vais continuer a prendre sur moi c'est tout .

Du coup je change de formation en grande partie a cause de ?a aussi , pour aller vers un milieu plus "ouvert" ...

Merci de ta r?ponse en tout cas. 😉



Comme je t'ai dit.. c'est plutôt normal à cet âge. Ensuite tu devrais trouver des gens plus ouverts d'esprit à cause de la mâturité ; mais c'est sûr que le type de milieu aide...

Pour l'instant comme tu l'as dit toi même, ça reste temporaire, dis toi que tu n'as pas ta vie à faire avec ces gens-là. Tu n'en entendras probablement plus parler par la suite d'ailleurs..




J'espere trouver des gens plus ouvert d'esprit !

C'est bientôt fini , alors je vais tenir pour le peu qui me reste , et une fois ça fini
bye les gros cons !

je ne garderais contact avec aucun d'eux , c'est peu etre méchant mais je peu pas les supporter

ThomasD22
Photo
Date 03/05/2017 18:34

Moi dans ma classe on est 29 et il y a que 7 garçon moi compris mais c'est pareil avec les insulte mais je sais pas vraiment si il trouve ça deguelasse, donc j'hesite à leur dire ou pas

-Panamera-
Photo
Date 03/05/2017 18:38

ThomasD22 écrit:

Moi dans ma classe on est 29 et il y a que 7 garçon moi compris mais c'est pareil avec les insulte mais je sais pas vraiment si il trouve ça deguelasse, donc j'hesite à leur dire ou pas



si c'est pour etre emmerder apres , evite

ThomasD22
Photo
Date 03/05/2017 18:44

Je sais mais j'ai pas l'impression d'être moi même en plus tout la classe pense que je veut sortir avec une fille de ma classe .

-Panamera-
Photo
Date 03/05/2017 18:50

ThomasD22 écrit:

Je sais mais j'ai pas l'impression d'être moi même en plus tout la classe pense que je veut sortir avec une fille de ma classe .



si tu te sent pas prêt le fais pas , apres attend d'autres reponse d'autres membres
je suis pas le meilleurs pour les bon conseils

aracrush
Photo
Date 04/05/2017 18:29

ThomasD22 écrit:

Je sais mais j'ai pas l'impression d'être moi même en plus tout la classe pense que je veut sortir avec une fille de ma classe .



Moi aussi ils pensent que je veux sortir avec une fille de ma classe. Du coup si je dis que je suis gay ils me disent que c'est pas vrai. Ya même une meuf qui m'a sortit "tu peux pas être gay t'as pas une tête de gay" xD.

Après il vaut mieux ne pas se sentir soi-même que d'avoir des problèmes.. Essaie de prendre sur toi ou alors tu peux essayer de leur dire pour voir les réactions et s'ils le prennent mal dis leur que c'est juste une blague.

Après -Panamera- comme je l'ai dit ma situation me permet de faire ce genre de choses et comme je viens de le dire souvent ils ne me croient pas .

-Panamera-
Photo
Date 04/05/2017 20:24

moi si je leur dit je suis foutu , je peux pas me permettre de leur dire

Anonyme
Photo
Date 07/05/2017 23:56

Honnêtement je pense que je suis divisé sur le sujet, mais une chose est claire : faut faire comme tu le sens, y'a pas de bien ou de mal.
Par exemple au collège je savais que j'étais différent du coup j'agissais toujours différemment aussi (enfin je traînais avec des meufs plutôt, mais aussi quelle idée d'avoir une sexualité différente quand on est dans un collège privé catholique ) Bref donc je te dis pas les insultes et tout, je me sentais vraiment mal, et encore j'étais pas "hors du placard" (out of the closet enfin tu m'as compris mdr) surtout je me rappelle ce gars qui avait toujours la remarque homophobe qui dérange bien tu vois le genre quoi, en plus du fait qu'il était bien beauf et qu'il voulait paraître viril au point d'être con des fois (d'ailleurs ce gars c'est lui qui après le passage au lycée m'a demandé si je voulais XXX avec lui donc BIM les apparences sont vraiment trompeuses c'était une vrai pute au masculin). Et puis en 3ème un gars m'a clairement demandé si j'étais gay et j'ai répondu oui parce que je me sentais prêt à le dire (bon après j'ai découvert que j'étais bisexuel mais c'est pas le sujet) et à ce moment pile j'ai pensé que j'avais fait une grosse connerie mais non, il se trouve qu'il était grave acceptant et ses potes (avec qui je traînais) aussi donc c'était le paradis bisounours de l'acceptance pour moi quoi. Du coup j'ai eu le courage de dire à un gars hétéro que je l'aimais et au final il a été super compréhensif et notre amitié a pas changé du tout on est resté potes jusqu'à la fin de l'année. Bref je suis passé au lycée et puis au final personne m'a vraiment demandé quoi que ce soit à propos de ma sexualité, sauf mes vrais potes qui sont d'ailleurs super cool sur le fait que je sois bi et que je flirte tout le temps avec elles juste pour m'amuser parce qu'au final elles en ont rien à foutre (et que d'ailleurs c'est des meufs et elles savent qu'il se passera rien entre elles et moi et que j'adore flirter parce que c'est marrant mais une fois de plus, c'est pas le sujet). Donc bon au final que dire...
C'est que il faut prouver que avoir une sexualité différente ça ne change rien du tout, et que personne n'est supérieur à personne, mais il faut surtout penser à soi-même, c'est-à-dire que si "l'environnement est favorable" ben il faut foncer mais si on se sent pas en sécurité, il faut faire tout pour se sentir mieux avant de devenir en mode Gay Pride quoi. En tout cas, tout dépends de si tu le sens et il faut savoir que la douleur c'est juste temporaire, et qu'a un point ou à un autre tout ira mieux

Svent87
Photo
Date 09/05/2017 22:06

Si tu te sens pas de dire que t'es gay, ce que je peux comprendre, essaye de ne pas faire semblant d'être hétéro, genre parle pas de meufs ni rien.
Comme ça au tu es toi même, et tu ne joues pas le rôle d'un hétéro, c'est déjà moins lourd à porter

-Panamera-
Photo
Date 10/05/2017 18:55

justxdance écrit:

Honnêtement je pense que je suis divisé sur le sujet, mais une chose est claire : faut faire comme tu le sens, y'a pas de bien ou de mal.
Par exemple au collège je savais que j'étais différent du coup j'agissais toujours différemment aussi (enfin je traînais avec des meufs plutôt, mais aussi quelle idée d'avoir une sexualité différente quand on est dans un collège privé catholique ) Bref donc je te dis pas les insultes et tout, je me sentais vraiment mal, et encore j'étais pas "hors du placard" (out of the closet enfin tu m'as compris mdr) surtout je me rappelle ce gars qui avait toujours la remarque homophobe qui dérange bien tu vois le genre quoi, en plus du fait qu'il était bien beauf et qu'il voulait paraître viril au point d'être con des fois (d'ailleurs ce gars c'est lui qui après le passage au lycée m'a demandé si je voulais XXX avec lui donc BIM les apparences sont vraiment trompeuses c'était une vrai pute au masculin). Et puis en 3ème un gars m'a clairement demandé si j'étais gay et j'ai répondu oui parce que je me sentais prêt à le dire (bon après j'ai découvert que j'étais bisexuel mais c'est pas le sujet) et à ce moment pile j'ai pensé que j'avais fait une grosse connerie mais non, il se trouve qu'il était grave acceptant et ses potes (avec qui je traînais) aussi donc c'était le paradis bisounours de l'acceptance pour moi quoi. Du coup j'ai eu le courage de dire à un gars hétéro que je l'aimais et au final il a été super compréhensif et notre amitié a pas changé du tout on est resté potes jusqu'à la fin de l'année. Bref je suis passé au lycée et puis au final personne m'a vraiment demandé quoi que ce soit à propos de ma sexualité, sauf mes vrais potes qui sont d'ailleurs super cool sur le fait que je sois bi et que je flirte tout le temps avec elles juste pour m'amuser parce qu'au final elles en ont rien à foutre (et que d'ailleurs c'est des meufs et elles savent qu'il se passera rien entre elles et moi et que j'adore flirter parce que c'est marrant mais une fois de plus, c'est pas le sujet). Donc bon au final que dire...
C'est que il faut prouver que avoir une sexualité différente ça ne change rien du tout, et que personne n'est supérieur à personne, mais il faut surtout penser à soi-même, c'est-à-dire que si "l'environnement est favorable" ben il faut foncer mais si on se sent pas en sécurité, il faut faire tout pour se sentir mieux avant de devenir en mode Gay Pride quoi. En tout cas, tout dépends de si tu le sens et il faut savoir que la douleur c'est juste temporaire, et qu'a un point ou à un autre tout ira mieux



tu a de la chance d'avoir des potes compréhensif , je me sent pas prêt , je vais attendre quelques mois encore je pense

gabi9138
Photo
Date 21/05/2017 3:38

Le risque (vu que c'est souvent des gros cons à cet age) c'est que tu sois en quelque sorte exclus et qu'il ne t'accèptent pas comme tu es. Après, dans le collège privé catholique où je suis, les homophobes sont plutôt peu nombreux donc je suis assé étonné de lire que des mecs disent ouvertement des propos homophobes.

-Panamera-
Photo
Date 21/05/2017 17:34

dans mon cfa , c'est pourtant le cas , ils ne se gênent pas

gabi9138
Photo
Date 22/05/2017 0:02

C'est une honte cette intolérance

dydy85000
Photo
Date 22/05/2017 4:26

Tout d'abord je ne pense pas que tu ais honte mais tu as peur et ça se comprends. Mais pour enfin être toi-même il n'y a pas de miracles affrontes les regards et les moqueries. C'est compliqué et je le concède mais quand on est un LGBTQ on est obligé car les homophobes existeront aussi longtemps qu'il y aura de cons sur cette planète c'est à dire jusqu'à la fin de l'humanité. C'est triste à dire mais aujourd'hui c'est plus compliqué de s'affirmer comme homosexuel car la haine et l'incompréhension s'élève chez quelques personnes qui scandent ça au nom de la Liberté d'expression sans savoir ce que c'est réellement. La seule façon de contrer ces idées reçues sur l'Homosexualité c'est de s'accepter et de tous les démonter. ça ne va pas être simple mais ces idées reçues font énormément de mal et peut-être que si tu le fais ça poussera d'autres homosexuels à faire leur coming-out. Bon ne le crie pas mais si tu as un copain n'aies pas peur de t'afficher avec lui, n'aies pas peur de répondre que tu es gay si on te le demande. Pas besoin de le crier pour s'affirmer tels qu'on est juste ne pas le cacher
J'avoue que cette réponse est hypocrite de ma part car au lycée je me cachais mais je me rends compte aujourd'hui que ce que j'ai fais était stupide et si j'avais le moyen de refaire le passé j'aurai changé
En tout cas bonne chance mais n'aies surtout pas peur des imbéciles ! Ce serai leur faire plaisir

 
27 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : pas a l'aise avec mon orientation ...

"je suis libéré de ce poids"
par Gazza le 16/04/2015 19:00 - Lu 130 fois
je suppose que ça dépend de la durée pendant laquelle tu l'as traîné, ce poids. et à quel point ça t'a bouffé la tête. tu es peut-être plus à l'aise avec ton orientation qu'une...
Blocage sentimental ....
par Mr-L97 le 08/12/2014 16:39 - Lu 378 fois
es-tu à l'aise avec ton orientation? je réagissais comme toi il y a quelque temps de ça déjà et c'est parce que j'étais pas à l'aise avec moi même. un jour j'ai...
Homo = facilités avec les filles ?
par Someone03 le 23/05/2013 14:25 - Lu 602 fois
bah ça dépends des gens non ? je veux dire... une fille n'apprécie pas automatiquement quelqu'un pour son orientation sexuelle (on parle d'amitié hein) on est amis avec une personne,...
La Bisexualité...mystère
par le 16/04/2009 1:50 - Lu 497 fois
perso, pour définir l'orientation sexuelle, je préfère considérer uniquement le désir "charnel" et écarter toute considération sentimentale. parce que d'un point de vue amoureux, je...
comment draguer une fille, dans un bar?
par maieu663 le 27/10/2013 10:51 - Lu 311 fois
moi non plus j'y connais rien mais je prends note ;) après je pense que t'essayes d'établir un contact visuel, et si ça marche, tu vas la voir avec un sourire et tu dis bonjour, le plus...

Infos et prévention

Videos

  Petit questionnaire de l'hétérosexualité
Ajouté le 28/05/11
Affichée 1297891 fois
21 votes, 5/5
  Mauvaise Orientation (film amateur ados)
Ajouté le 10/06/11
Affichée 1295589 fois
2 votes, 2/5
  Comment le dire à sa mère? [Extrait]
Ajouté le 20/11/07
Affichée 1304540 fois
16 votes, 3/5
  Gérard Longuet fait le lien entre homosexualité et pédophilie
Ajouté le 28/02/11
Affichée 1295772 fois
2 votes, 1/5
  La bisexualite, tout un art ?
Ajouté le 02/04/11
Affichée 1295957 fois
5 votes, 5/5

Les News

Etre gay, c'est scientifiquement... Parce que apparemment être gay ce n’est pas seulement écouter Mylène Farmer, s’habiller en rose ou porter des pantalons à paillettes, aux Etats-Unis, au Canada, en Europe, des chercheurs travaillent à identifier d'autres types de caractéristiques communes des gays.  
Un cerveau gay = cerveau féminin... Scoop, encore des chercheurs qui ne savent plus quoi trouver pour comprendre les gays !  
Mon coming-out : tout dans ma... Une jeune fille de 16 ans nous narre courageusement son chemin vers l'acceptation de son orientation sexuelle.  
Coming-out parental Une lettre de coming-out pour les parents  
Être gay et célibataire à 15... Une vie. Une vie d'un jeune garçon de 16 ans, qui a découvert et qui découvre encore aujourd'hui, son homosexualité. Des hauts et des bas, des amis et des ennemis qui ne l'aiment pas car il est "PD". Si votre cas est le même que le mien venez lire ce récit.