Les préjugés dans la Musique (Interview...

  Musique

Le monde est depuis longtemps source de discriminations et de préjugés. Trop souvent des communautés ou des hommes sont mis de côté à cause de ...

 

''Les couples imaginaires" : l'oeuvre...

  Actualités

Installée à Toulouse, l'exposition d'Olivier Ciappa " Les Couples Imaginaires" a été vandalisée à 2 reprises. Après les violences physiques,...

 

Je me sens comme "bloqué"

Drey-T
Photo
Date 25/03/2017 5:28

Salut à tous!
J'écris ici dans dans l'espoir de surmonter un mal être qui se fait de plus en plus ressentir.
Alors voilà, j'ai décidé il y a plus ou moins 2 mois d'aller consulter un psy pour de gros problèmes de stress: je suis étudiant et c'est vraiment quelque chose qui m'handicape dans la mesure où je ne sais pas étudier à la moindre contrariété, je rate des examens dont je connais la matière, je fais des comme des crises de panique etc.... En bref, en continuant comme ça, je suis bon pour ne jamais obtenir de diplôme, quel qu'il soit.
Au terme de la première séance, selon lui il n'y a pas de doutes à avoir : j'ai ces problèmes parce que je n'assume pas mon homosexualité. J'étais tellement surpris, que j'ai décidé d'aller en voir un autre psy mais le constat est le même, à quelques mots près : c'est le fait de ne pas pouvoir assumer mon homosexualité au niveau familial (en particulier) qui me rend "malade"; J'ai vraiment eu du mal à accepter cette idée car je me suis senti faible de ne pas être en mesure de contenir les problèmes de cette partie de ma vie sans que ça ne touche au reste ( en l'occurence ici les études). Donc évidemment on me conseille de lâcher le morceau à papa/maman en priorité, et par la même occasion aux amis/amies. Or, problème, mes parents sont un peu "extrêmes" en la matière: mon père vient d'un petit village africain où je suis sûr qu'un gay se ferait terminer à la machette...et ma mère, qui a reçu une éducation de témoins de Jéhovah, assimile ça à de la pédophilie. Et comme financièrement je dépend à 100% d'eux, je préfère attendre d'avoir fini mes études. (Dans loongtemps, je suis en médecine)

Niveau amis là le dire est beaucoup moins problématique, c'est en cours et pour l'instant les réactions sont à chaque fois positives. Seulement dans un second temps, ils éprouvent le besoin de me poser des questions, d'en parler, de me faire parler ; et c'est vrai que ça m'a déjà enlevé un poids . Mais c'est de là que découle mon deuxième gros problème: en discutant vraiment de mes soucis d'aujourd'hui et ceux que j'ai connu durant mon enfance ( ce que j'avais toujours gardé pour moi) je me rends compte qu'ils ne comprennent pas. Certains me regardent comme si j'allais me suicider à la première occasion et quelques-un m'assènent de conseils que je peux qualifier, sans méchanceté, d'innapropriés. Tout ça fait que finalement, je me sens encore plus mal qu'avant, et aussi seul : j'ai l'impression que je me retrouve face à des étrangers qui veulent sincèrement m'aider mais qui n'en sont pas capables tout simplement parce que la personne avec qui ils sont amis a caché beaucoup d'aspect de sa personnalité ( outre sa sexualité), ou de son histoire, si je peux m'exprimer comme ça.

Ces dernières semaines je dors énormément, je sors de ma chambre le moins possible ( les cours n'étant plus une raison valable), je n'ai plus ni buts ni envies, je me sens seul mais je fais tout pour le rester. C'est un peu comme si j'avais fait semblant d'être heureux une grande partie de ma vie et là, à un moment où je m'y attendais le moins et où j'avais tout en main pour démarrer une vie correcte, tout m'est revenu à la face. La seule chose à laquelle j'avais pensé était d'essayer de chercher un copain ou même des amis gay ( de manière discrète donc), histoire d'avoir quelqu'un qui comprenne un peu, ou même tout simplement pour vivre pleinement. Mais bon, je me doute que c'est pas un copain qui arrangera tout, et ce serait quasi malhonnête pour la personne de chercher des relations à ces fins là.( Surtout que c'est pas en étant limite en dépression que j'arriverai à me vendre ) Un schémas plus correct serait plutôt de s'assumer/d'être heureux avec soi-même, puis, seulement après, de rencontrer des mecs, non?

Je n'attends pas de solutions miracles,rien que de mettre mes mots là dessus m'a déjà fait du bien mais je suis preneur de la moindre piste/réflexion ou expérience qui pourrait un peu m'aider;
Déjà un grand merci aux personnes qui répondront à ce long message

Phoenix-Andrews
Photo
Date 25/03/2017 14:36

Salut ^ ^

Pour tout te dire, je comprends absolument ce que tu vis, car j'ai aussi vécu (vis encore ?) ce mal être.
Donc moi ça ne m'étonne pas que ton psy ait dit que le fait de ne pas "assumer" ton homosexualité ait de l'influence sur tes résultats dans tes études. C'est difficile d'aller bien quand quelque chose d'aussi important nous fait du mal, et ça finit par contaminer tout le reste...

Perso ça a été le cas pour moi, quand j'ai débarqué à la fac, je me disais que j'allais me faire plein d'amis, réussir mes études tout le blabla habituel d'un jeune o/ mais au final je me suis rendu compte que de ne pas assumer ce que j'étais me freinait totalement, ce qui fait que j'ai vécu trois années de fac seul, avec des résultats très moyens.

C'est donc tout à fait normal que tu n'arrives pas à travailler comme tu le dis. Je sais ce que c'est car je suis censé passer un concours dans pas longtemps et qu'étant pas forcément bien ces derniers temps, j'ai un mal fou à travailler correctement...

En parler sera déjà bien. Pas forcément à tes parents, c'est sûr qu'ils font partie des premiers concernés, mais vu qu'ils risquent de mal le prendre ou quoi, ça vaut pas la peine. Par rapport à tes amis c'est bien qu'ils le sachent, au moins tu peux être comme tu es avec eux.
C'est un peu dommage que tous ne comprennent pas mais c'est comme ça... dans ces cas-là le mieux est d'en parler à des personnes qui ont vécu la même chose, donc déjà avoir posté sur le site est une bonne initiative o/ Donc n'hésite pas à parler à d'autres gays, ou même chercher un copain, ça te fera du bien, plutôt que d'attendre seul dans ta chambre que le temps passe. Evidemment tout ne se résoudra pas comme ça et tu tomberas pas sur le mec qui te comprendra et t'aidera par amour, mais au moins tu auras essayé et tu n'auras pas de regret de ce côté-là.

"Un schémas plus correct serait plutôt de s'assumer/d'être heureux avec soi-même, puis, seulement après, de rencontrer des mecs, non? "

Ça reste une question difficile ça... pour être heureux et s'assumer tu as besoin de rencontrer des mecs, et pour rencontrer des mecs tu as besoin d'être heureux... un peu comme un cercle vicieux en somme x) enfin je vois les choses comme ça en tout cas...
De toute façon y'a pas de schéma prédéfini, personne ne vit la même chose de la même manière... donc ne te pose pas ce genre de questions ça va plus t'embrouiller qu'autre chose x)

Donc pour moi le mieux dans ces cas-là, c'est d'agir et faire en sorte que tu te sentes mieux avec toi-même. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire (xD), moi-même j'ai un mal fou, donc ça dépendra de ton caractère, mais comme je dis tu ne peux pas laisser la place aux regrets... Il est de toute façon difficile de trouver une solution miracle pour se "débloquer".

Bon ça reste un avis je ne sais pas si ça pourra t'aider x) j'espère en tout cas que tu pourras faire face o/ n'hésite pas à parler si besoin ^ ^

Drey-T
Photo
Date 29/03/2017 1:14

Ce n'est qu'un avis comme tu dis mais je suis bien content de l'avoir D'autant plus que je me reconnais dans ce que tu écris et notamment dans ce que tu as très bien décrit comme le blabla habituel d'un jeune haha ; effectivement c'est vraiment une désillusion qui est dure à avaler...

Depuis mon message, j'ai continué à l'annoncer à mes amis/amies et ENFIN l'un d'eux à compris, dans le sens où il a un proche qui est passé par la même phase, et à la eu la réaction "qu'il me fallait", si je peux m'exprimer comme ça. Rien que ça, c'est déjà un poids en moins.

Mais après c'est de plus en plus évident que famille et amis mis à part, le plus gros "combat" sera celui avec (ou contre) soi-même ...

Phoenix-Andrews
Photo
Date 29/03/2017 10:00

C'est déjà bien que tu aies eu une réaction positive (on va dire que dans ces cas-là ça redonne un peu confiance en l'humanité x) ).

Et oui voilà maintenant va falloir "se faire violence" et aller de l'avant en acceptant ce que l'on est, ce n'est pas l'étape la plus facile, mais la plupart d'entre nous sommes passés ou passons encore par là, donc ne t'inquiète pas tu n'es pas le seul o/

 
4 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Je me sens comme "bloqué"

Sentiments amoureux envers un hétéro. ( des questions que je me pose )
par le 11/07/2010 14:58 - Lu 537 fois
et encore un =d bon si c'est mort avec lui il faut que tu l'éjecte de ta vie, ne vas pas chez lui bloque le sur msn, bloque son facebook, bloque son numéro de téléphone et oublie le =d
Free Mobile, la liberté du mobile.
par Roucoups le 23/01/2012 21:49 - Lu 1030 fois
ben moi je bloque deja sur le 3go. une foi depasse c'est bloque ou alors il faut acheter des mo... apres si ils sont comme internet au moindre probleme, ils sont chiant.
J'aurais besoin d'aide s'il vous plait!
par Unspokens le 10/12/2012 20:53 - Lu 1016 fois
il t'a bloqué en plus ? mais, pourquoi ? oobah sur fb ça date de plus longtemps et il avait dit qu'il me débloquerais plus tard , puis les engueulades ont annulé l'truc.. mon numero il l'a...
Comment oublier quelqu'un qui a brisé mon coeur?
par Jerem-mec le 26/06/2013 9:21 - Lu 522 fois
bloque sur fb. bloque sur skype. efface de ton telephone. ne plus jamais le contacter. de rien.
Compte & Décompte (Délires)
par Johan19 le 23/02/2015 15:44 - Lu 117604 fois
-71 en même temps tu me diras que je les bloque quasi instantanément...et encore 1 de bloqué. voilà je suis un ange !

Infos et prévention

Videos

  ZaGonCourts - Le Pli.
Ajouté le 29/04/11
Affichée 1255319 fois
96 votes, 4/5
  Les guerres du siècle en bouffe
Ajouté le 06/03/08
Affichée 1256495 fois
2 votes, 5/5
  GiedRé - Les petits enfants
Ajouté le 28/12/11
Affichée 1166503 fois
2 votes, 5/5
  Mac Do - "Venez comme vous êtes" (version gay)
Ajouté le 24/05/10
Affichée 1259736 fois
19 votes, 5/5
  Catherine Ringer Un garçon pas comme les autres (Starmania)
Ajouté le 28/07/11
Affichée 1217720 fois
0 votes, 0/5

Les News

Comme les autres Ils filent le parfait amour... Enfin, presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe... Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au prix de perdre Philippe... Mais comment avoir un enfant quand on est homo ?