LA vie n'est pas un long fleuve tranquil

thoxx
Photo
Date 03/03/2017 18:33

Bonjour à tous !


Je m'excuse d'abord pour l'orthographe !

Voilà si aujourd'hui je viens ici c'est parce que j'ai besoin de parler...

Cette histoire a commencé le 13 janvier 2017. Alors que commençait la nouvelle année et la session d'examen, il neigeait. Ce vendredi je vois mon copain pour discuter. Nous allions fêter nos 1 an début février. Cette soirée là fut horrible... Il m'annonça la rupture avec comme raison plus de sentiment. Il doit partir quelques jours plus tard en Asie pour son Erasmus. Cette rupture a été vécue comme un déchirement et un sentiment d'abandon. Les questions fusent pourquoi? Comment qu'ai-je fait ? ... Nous décidons de maintenir le contact entre nous. La rupture s'est déroulée en s'embrassant et en pleurant l'un l'autre. Cette histoire m'a tellement atteint que j'ai été obligé d'annoncer à ma maman que j'étais gay ( et oui à 24 ans aujourd'hui - c'était mon anniversaire hier- mon coming out n'était toujours pas fait). Sa réaction est double à la fois heureuse de lui avoir annoncé mais triste de voir son fils dans un état pareil.

La suite, nous sommes le 19 janvier au soir. Je rentre d'un examen à l'université ( Dernière année en Ingénieur de Gestion à La KUL Brussel). Je lui demande une bête question comment va-t'il ? Comment son examen s'est déroulé. Il m'annonce par un triste message qu'il est atteint d'une tumeur. Qu'il se fait opérer en Urgence le vendredi et que son départ est annulé. Je me sens mal, je pleure, je suis triste, le monde s'écroule une deuxième fois.

20 janvier, l'opération se déroule correctement. Je décide le lendemain d'aller le voir. Situation normal, je rencontre ses parents. Il est distant avec moi.

Dernière semaine de janvier, en pleine semaine de ski, l'annonce tombe. Un cancer stade 2. Début de la chimiothérapie rapidement. Le séjour de ski est complètement foutu. L'idée n'est plus que d'être prés de lui et de le réconforter.

La semaine d'après je le revois, j'essaye de lui dire que je tiens toujour à lui. Pas de sentiment réciproque selon lui mais nous couchons ensemble... La première d'une longue série.

Début février, nous nous revoyons encore. j'essaye de mettre la distance. C'est lui qui finalement m'embrasse après un câlin. Nous avons une nouvelle fois des rapports ensemble. Ceci s'est déroulé pendant 3 semaines. A chaque fois que nous nous voyions, nous avions de rapports. Des moments intimes. Avec comme volonté pour lui de ne pas se prendre la tête. J'accepte même si au fonds de moi c'est l'ascenseur émotionnel. Une fois oui, une fois non.

Le 20 février, début de chimio.
Cette semaine là a été vécue comme une vie de couple. J'étais présent chaque jour à lui remonter le moral. Et être présent pour lui. Il me l'a bien rendu par des câlins, des envois de bisous dans le dos de sa maman (qui était aussi présent),... Pour à la fin de semaine me dire qu'il m'aime... Je reprend espoir, je pense que l'avenir ne peut être que meilleur. Pendant cette semaine j'ai également côtoyé sa maman ( qui n'est absolument pas au courant de son homosexualité). Je discute avec elle, le courant passe bien. Elle finit par se poser des questions mais la réponse de mon ex est claire un ami ! (officiellement)

Début mars, dans la volonté de lui faire une surprise je suis rentré en contact avec son frère pour obtenir le numéro de sa maman. Alors que je lui dit expressément de ne pas lui en parler il lui en parle et lui pose des questions à mon sujet. Mon ex est fou de rage. Il ne veut plus me parler, je tombe en pleure, je suis au plus mal...

Finalement il me reparle, on se revoit jeudi. Un jour où il veut mettre au claire cette relation plus qu'ambiguë. Prise de tête mais finalement on arrive à discuter je lui affirme que je viens en ami pour l'aider - ce que chaque jour j'essaye de faire même si au final je suis là pour plus. Je lui demande pourquoi m'avoir dit qu'il m'aimait si ce n'est pas le cas ? Sa réponse fut vague, il ne s'en souvient plus...

au final cette relation est encore moins claire, je suis perdu, je ne sais plus quoi faire. Cette rupture a refait apparaitre mes gros problèmes psychologiques. Manque de confiance en moi, peur de l'abandon, mauvaise image de soi, peur d'être seul.

Je ne sais plus rien, j'essaye juste de me rattacher au minimum même si j'en dort mal. J'ai perdu 8kg sur l'espace de 2 mois. Ma vie ne ressemble plus à rien. Initialement quelqu'un connu pour profiter de la vie et d'être actif aujourd'hui plus rien ne me procure du plaisir. Plus envie de rien.

Je ne sais plus vraiment quoi faire... Rompre ? Continuer comme cela ? M'aime-t'il encore ? Mettre les choses au claire et au risque de le perdre ? Psychologiquement je suis incapable de ne plus avoir de nouvelle. Le sentiment de culpabilité serait trop fort si il lui arrivait quelque chose... Je ne sais plus quoi ...

Cette histoire m'a quand même permis de faire une chose de pouvoir faire mon coming out. Je ne voulais qu'en situation inverse la personne que j'apprécie ne puisse pas être là au plus prés de moi...


Merci de m'avoir lu et désolé pour l'orthographe et la syntaxe.

Pandaren
Photo
Date 03/03/2017 20:06

Qu'il crève, il mérite pas mieux ce sale ingrat. Et toi arrête de lui mentir, tu le kiffes encore. Fais pas genre tu veux être son pote. Assume la vérité et si ça lui convient pas, barre toi.

Phoenix-Andrews
Photo
Date 03/03/2017 21:16

Ta situation est très ambiguë et surtout triste... j'ai un peu de mal à savoir si on doit avoir de la peine pour ton copain ou non au final, est-ce que tu lui en veux dans ce qu'il se passe dernièrement ?

J'ai l'impression qu'étant très malade, il a besoin de réconfort pour oublier quelques instants ce qui lui arrive (c'est une impression), et pour moi c'est pas bon ni pour l'un ni pour l'autre... On a l'impression qu'il se sert de toi dans ces moments difficiles... et puis quoi, qu'est-ce qu'il en adviendra de vous 2 quand il ira mieux ? J'ai du mal à croire qu'il voudra continuer à te voir...
Et puis il a rompu dès le départ, s'il tenait vraiment à toi ou avait voulu que vous vous remettiez ensemble il te l'aurait dit...

Donc pour moi il faut que tu mettes les choses au clair. Au risque de le perdre oui, mais de toute façon, je vais être direct, mais tu auras beaucoup de mal à sortir indemne de cette histoire... Je comprends que ce serait en effet difficile de "rompre" une nouvelle fois et de se torturer à savoir comment va sa santé, jusqu'à culpabiliser... Mais lui s'occupe-t-il de savoir si toi tu vas bien ? Oui il a une grave maladie et c'est lui le premier touché, mais ça a aussi des conséquences sur les personnes qui l'entourent... Et je n'ai pas l'impression qu'il en a pris conscience.

thoxx
Photo
Date 04/03/2017 9:20

Non je ne lui en veux pas...

Ce qu'il se passera après je ne sais pas... J'évite de me poser cette question là ...

Non il se soucie pas vraiment de moi pourtant il connait la situation ... je consulte un psy 1x/semaine, je ne sais plus retourner dans mon appart (car seul). Il est parfois très sec avec moi peu de mot gentil par sms... Alors que j'essaye par msg de lui faire ressentir que je pense fort à lui, que je suis avec lui ...Je suis peut être trop oppressant...

pour le moment, je pense qu'il ne sait pas où il en est. Qu'il ne voit pas d'avenir et donc ne veut pas me faire espérer. Etant donné que c'est compliqué de se voir vu que sa famille n'est pas au courant.

Pourtant je pense que c'est le moment pour lui de l'annoncer à sa famille... Surtout que sa maman a posé des questions sur moi, elle a donc les réponses... J'en ai discuté avec ma maman qui m'a dit que des choses pareil se voyaient... Son frère doit également s'en douter... il pose des questions sur moi, sur le cadeau que je lui ai fait ( un olaf ou j'ai mis mon parfum dessus à sa demande), ... Son frère fait cela avec un coté enmerdeur dc au final il doit connaitre la réponse également...

Pourtant j'y met beaucoup du mien pour le voir... J'essaye d'aller le voir 1x/semaine ou je fais 30 min de train et 15 min de vélo... et quand il est à l'hôpital j'y vais tous les jours... AU dépend de mon travail scolaire... j'ai un mémoire à écrire pour juin ...

thoxx
Photo
Date 04/03/2017 9:22

On dirait qu'il se refuse de vivre car il a un cancer... il s'empêche d'avoir une vie affective alors que ça lui ferait le plus grand bien... Avant que sa chimio commence je lui ai dit que je voulais pas être un plan cul que moi je l'aimais... il m'a dit que c'était moi qui me prenait la tête...

A cause de cela, j'ai du mal à passer à autre chose... toucher un autre mec même pas en rêve... j'en pleurai après... Même tinder j'en culpabilise...

Bouclette
Photo
Date 05/03/2017 10:53

Pandaren, comment fais-tu pour être aussi aigri et misanthrope ?

thoxx écrit:

M'aime-t'il encore ?


Je pense que lui même ne le sait pas... parfois c'est pas clair. Et sinon, quand on traverse des moments difficiles ça peut renforcer l'attachement qu'on a pour des personnes proches, parce qu'on a besoin d'être soutenu moralement (d'ailleurs il est possible que ce soit ce besoin de soutien qui l'a fait revenir vers toi malgré le fait que peu de temps avant il n'éprouvait plus de sentiments pour toi), comme ça peut éloigner quand les problèmes prennent toute la place dans ta tête.
Peut-être qu'il oscille entre les deux. L'amour n'est pas forcément constant au cours du temps. Enfin on ne peut pas faire mieux que spéculer, on n'est pas dans sa tête.

thoxx écrit:

Merci de m'avoir lu et désolé pour l'orthographe et la syntaxe.


Ça va, c'est tout à fait lisible.

thoxx
Photo
Date 05/03/2017 12:14

merci ! j'essaye d'être là au possible pour lui ... Lui montrer que la vie vaut encore la peine d'être vécue et qu'il mérite d'encore avoir une vie sentimentale...

Je pense qu'il a encore du chemin pour accepter sa "nouvelle vie" même si elle n'est que temporaire... J'essaye d'être là même si j'encaisse beaucoup et que moralement c'est très dur... Enfin ma psy est là, mes amis, ma famille, je suis en bonne santé... Et niveau perte de poids j'ai encore de la marge...

Pandaren
Photo
Date 06/03/2017 1:20

Bouclette écrit:

Pandaren, comment fais-tu pour être aussi aigri et misanthrope ?



Ben quand tu vois la laideur de l'homme. Sérieux c'est crade cette histoire :/ Moi je trouve ça tellement tordu et sale. Le mec l'aimait plus de base et il l'aime toujours pas c'est évident ! C'est juste une façon d'avoir des rapports pour se réconforter parce que sa vie c'est de la merde à cause de sa maladie.

En gros il se sert du pauvre mec qui attend comme d'habitude qu'on lui dise "mais non tkt en fait il t'aime" alors que PAS DU TOUT.

thoxx écrit:

On dirait qu'il se refuse de vivre car il a un cancer... il s'empêche d'avoir une vie affective alors que ça lui ferait le plus grand bien... Avant que sa chimio commence je lui ai dit que je voulais pas être un plan cul que moi je l'aimais... il m'a dit que c'était moi qui me prenait la tête...



Tu le lis pas là ? Faut que t'admette qu'il t'aime pas, et que même s'il est en situation de faiblesse tu seras jamais plus qu'un plan cul ... il a pourtant été clair, et c'est pas parce qu'il est "vague" que c'est pas clair, c'est de la politesse ou une façon d'entretenir l'ambiguité pour se servir de toi.

Maintenant je vais vomir, de rien.

Zerials
Photo
Date 06/03/2017 8:43

Pandaren écrit:

Qu'il crève



Fidèle à toi même à ce que je vois.

Pandaren
Photo
Date 06/03/2017 19:14

Zerials écrit:
Pandaren écrit:

Qu'il crève



Fidèle à toi même à ce que je vois.



thoxx
Photo
Date 10/03/2017 17:52

Merci pour vos réponses...

Je l'ai revu hier... Comme si de rien n'était... C'était encore magique... J'utilise les souvenirs de cette merveilleuse journée pour attaquer le week-end et la semaine...

Aujourd'hui triste retour à la réalité... il s'est rasé les cheveux... J'ai juste peur de craquer devant lui lundi alors qu'il recommence une semaine d'hôpital...

 
11 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : LA vie n'est pas un long fleuve tranquil

jésus revient, jésus revient ...
par Azhael le 24/09/2007 14:57 - Lu 168 fois
evorest ==> mdr la video, le mec il est trop marrent. "la vie est un long fleuve tranquil"
Le voisin du dessus ! ^_^
par Lordounet le 09/05/2016 20:13 - Lu 39494 fois
monj voisin du dessus est trop pressé "la vie est un long fleuve tranquil" ne l'oublie pas ^^ voila la minute philosophique est passé mdr
Obsession avec les mecs
par gagadrien le 01/03/2010 15:28 - Lu 756 fois
t'es gay. prepare toi, la vie de gay n'est pas un long fleuve tranquille.
coucou
par rebeu75 le 07/03/2008 23:29 - Lu 32 fois
la vie n'est pa un long fleuve tkil lol, c histoire de coser lol :-d
votre film culte
par shadows le 24/10/2010 23:31 - Lu 731 fois
moi c'est la trilogie des visiteurs mdrrrrrr et la vie est un long fleuve tranquille

Infos et prévention

Videos

  Complices avec Cyril Descours (extrait)
Ajouté le 19/01/10
Affichée 1303422 fois
1 votes, 5/5
  Comment le dire à sa mère? [Extrait]
Ajouté le 20/11/07
Affichée 1307303 fois
16 votes, 3/5
  ZaGonCourts - Le Pli.
Ajouté le 29/04/11
Affichée 1298857 fois
96 votes, 4/5