Besoin de conseils et de vos histoires

Wazeko
Photo
Date 23/02/2017 19:45

Bonsoir,

Alors voilà je suis biologiquement une femme, depuis petite je m'insère plus dans le genre masculin. Je m'habille exclusivement au rayon homme ( sauf pantalon et sous-vêtement ) et j'ai donc une apparence plutôt androgyne. Je suis passée par la période réflexion, me posant beaucoup de question sur le genre ect .. ensuite la période du rejet, je m'habillais comme un sac, j'étais tout le temps avachie pour cacher la moindre de mes formes, je me bandais la poitrine. J'ai commencée entre temps la musculation, qui étonnamment ma transformée rapidement ( surtout les bras et les épaules ) et depuis la puberté j'ai une pilosité accrue sur le ventre ( ligne du nombril ) entre les seins et même un peu au dessus, également au visage sur les cotés et sur le cou. Après test, rien d'anormal niveau testo. Tout ça ne ma pas aidé dans ma réflexion.
Donc aujourd'hui le sujet est le choix précisément en fait je me rapproche plus du genre masculin mais j'ai peur de regretter mon sexe après une transformation ( je vois pas si je suis claire ). Alors j'aimerais bien avoir vos parcours, votre réflexion, vos dilemme pour savoir comment vous avez vécu la situation.

Merci

En ligne NaniOkonawareru
Photo
Date 23/02/2017 23:30

Coucou,

Je te propose de lire juste ce   qui fait réfléchir mine de rien. En tout cas il m'a bien fait réfléchir.

On a tendance à s'imaginer qu'il n'existe que deux sexes, mais c'est notre manière de voir le genre qui simplifie la manière dont on voit le sexe (biologique) d'un individu.
En bref, il n'existe pas deux sexes (H/F) mais une myriade de sexes différents, définis par :
● les hormones sexuelles (½strogènes, testostérone,...)
● les caractères primaires (pénis/vagin/intersexe/rien/...)
● les caractères secondaires (barbe, hanches, épaules, musculature, pilosité corporelle...)
● les gonades (testicules/ovaires/rien)
● le genre ressenti de l'individu (je ne sais pas vraiment si on peut ranger le genre ressenti parmi les caractères qui définissent le sexe biologique... mais pourquoi pas ?)
● et il doit très probablement y avoir des caractères que j'ai oublié !

Tant que tu ne ressens pas clairement le besoin profond de recevoir une opération chirurgicale de changement de "sexe" (puisque le sexe n'est à priori pas limité aux caractères primaires)... Nul besoin d'en recevoir une.
Ensuite, tu as peut être le besoin de te ranger dans les cases de genre binaires (Homme/Femme) classiques de notre société, mais seul.e toi peut savoir si tu appartiens à un genre ou l'autre, et si tu te reconnais dans les genres binaires que proposent la société; dans les genres non binaires qui existent déjà; ou bien encore dans un genre qui t'es propre.

Voilà j'espère que je t'ai pas trop embrouillée ^_^" Je voulais juste dire qu'il y a probablement beaucoup plus de sexes que ce que l'on peut s'imaginer à première vue.


Pour ce qui est de mon expérience, puisque c'est ce que tu demandes (et que je vais pas passer à côté de la question !), je me considère comme étant d'un genre indéfinissable. Que l'on peut ranger parmi tous les déviants à la norme hétéro-cis-etc., quels qu'ils soient.
Je pourrais aussi dire que je me considère comme quelqu'un de queer, mais ce terme me déplaît.
Par conséquent on peut m'appeler avec tous les pronoms du monde (tant qu'ils ne sont pas insultants !), je n'en tiendrais pas rigueur aux autres.

Je considère que la manière dont je vis ma sexualité influe nécessairement la manière dont je vis mon genre, et qu'il existe un lien intrinsèque entre ces deux choses; que mon genre et ma sexualité ne sont non pas deux choses distinctes, mais un continuum indémêlable. (c'est notamment pour cela que je me permets de répondre dans "questions de transidentité", et puis je pense qu'on est tous confrontés à un moment à la question de son propre genre).

Voilà, j'espère que je t'ai apporté des réponses et des questions utiles !

TRANSINTERactio
Photo
Date 27/02/2017 10:00

Wazeko, qu'entends-tu par "regretter ton sexe" ? Est-ce que tu parles de tes organes génitaux ? De l'ensemble des caractéristiques sexuées de ton corps ? Du genre dans lequel tu es perçu actuellement (fille androgyne) ?

Il n'y a pas de transition type, pas de "modèle à suivre" si tu veux, et vivre en tant qu'homme n'implique aucunement l'obligation de prendre des hormones, de faire quelque chirurgie que ce soit, de changer tes papiers etc. Si ce qui te fait te poser des questions c'est une éventuelle chirurgie génitale, sache que les chiffres qui circulent, c'est qu'environ 20% seulement des personnes trans font des chirurgies génitales, et pas uniquement parce que c'est cher/risqué/etc. Enormément de personnes n'en ressentent pas le besoin, et ça ne rend pas leur genre moins légitime

Par contre je me permets de pointer que, sans invalider le ressenti de NaniOkonawareru qui lui est propre, il est important de bien distinguer sexualité, orientations sexuelles & romantiques, et genre... Si cela peut être lié pour certaines personnes, c'est loin d'être systématique.

PS pour Naniokonawareru : Le terme de "deux-esprits", traduit de l'anglais two-spirit et lui-même traduit de langues natives américaines est un terme indissociablement lié aux cultures natives américaines. S'il s'avère que tu ne fais pas partie de ces peuples, s'approprier un terme duquel tu n'as une réelle connaissance ni du contexte, ni de ce qu'il revêt et représente (notamment d'un point de vue spirituel) etc, revient à faire de l'appropriation culturelle :/. Je t'invite à te renseigner sur le sujet si tu ne sais pas de quoi il s'agit. Si tu as des racines natives américaines reconnaissant les two-spirits, alors bien sûr ce ps ne s'applique pas

En ligne NaniOkonawareru
Photo
Date 27/02/2017 22:51

TransInter > en effet, c'est de l'appropriation culturelle; mais je considère que c'est un moindre mal puisque ce terme est un mot qui englobe les termes spécifiques à chaque peuple (et que par conséquent, même si ce terme est distordu, il reste un mot pour chaque langue qui utilise la notion telle quelle, et qui par conséquent la préserve). De plus ce terme est fruit d'un regroupement de cultures dû à la colonisation... Et il a été traduit deux fois. Mais j'éviterais de l'utiliser à l'avenir.
De tout manière bien regarder, ce terme ne correspond même pas au sens que je veux lui donner, je m'étais mal renseigné -_-"
J'ai édité (maintenant je n'ai plus de mot pour mon genre :/ Peut-être que je n'ai juste pas envie de le définir).

Wazeko
Photo
Date 04/03/2017 22:08

Merci pour vos réponses, je sais que le sujet est extrêmement vaste mais actuellement dans notre société il est plus facile de se positionner comme homme ou bien comme femme. Les alternatives sont souvent mal vues voir mal interprétées.

TrnasInter > J'aurais sans doute peur de ne pas retrouver cette ambiguïté que je peux me permettre grâce à mon sexe ( androgyne ) disons que le problèmes c'est le choix, car je me sens les deux à la fois.

TRANSINTERactio
Photo
Date 06/03/2017 11:19

Dans ce cas c'est vraiment en fonction de tes attentes et besoins propres. C'est à toi de découvrir cela et d'agir (ou non) en conséquences. Certaines personnes prennent des hormones pendant un temps réduit (une ou deux injections par exemple, pour la testo), ce qui permet d'aggraver la voix, et ensuite iels arrêtent car ça leur convient comme ça. D'autres vont en prendre puis arrêter, d'autre n'en prendront pas mais ressentirons le besoin de faire une chirurgie du torse par exemple... C'est à toi de trouver ce qui te convient quoi.
Certaines personnes trans ne transitionnent pas médicalement, mais uniquement socialement (par exemple un homme trans qui vivra et sera reconnu par toustes en tant qu'homme, mais sans avoir recours à des démarches médicales).

J'ai toujours du mal à comprendre ce que tu entends par "sexe androgyne", mais j'imagine que tu cherches à qualifier ton genre...?

 
6 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Besoin de conseils et de vos histoires

problème avec une amie
par le 12/05/2009 17:37 - Lu 164 fois
han j'pense pas que mes conseils soient les meilleurs. tu sais ces derniers temps mes histoires n'ont pas duré plus de 14 jours donc visiblement mes conseils ne sont...
au secours^^
par le 13/07/2008 21:59 - Lu 945 fois
si tu connais molok... il aura plein de conseils et d'histoires à te raconter =d au pire tu pourras t'imaginer plein plein d'histoires, pour que tu les essayes...
Chrolli : vous connaissez ?
par Leveilleur1994 le 21/08/2013 23:08 - Lu 222 fois
non mais allô quoi, t'es pd et t'aime pas les histoires d'amour gay ? allô ? :dben c'est pas un mode de vie d'être gay! c'est juste une sexualité. on a pas tous besoin de vivre des...
Je T'aime...
par Gregoryen le 23/10/2007 14:15 - Lu 676 fois
bon... je vous trouve un peu trop critique. quand c'est des conseils que l'autre demande, vous le traitez de naz et qui ne connait rien. lorsque c'est une histoire triste ou...
Un ami au comportement ambigu, besoin de votre avis!
par short_life le 11/02/2012 14:34 - Lu 627 fois
merci de vos conseils ;) comment se terminent se genre d'histoires en générale?

Infos et prévention

Videos

  Apples
Ajouté le 15/01/08
Affichée 1200688 fois
3 votes, 5/5
  Charlie The Unicorn 1 VOSTFR
Ajouté le 30/06/11
Affichée 1167863 fois
4 votes, 5/5
  Unissons-nous pour les enfants contre le sida
Ajouté le 15/07/11
Affichée 1160444 fois
0 votes, 0/5
  Un plaidoyer pour le mariage gay sur MSNBC
Ajouté le 04/01/10
Affichée 1192763 fois
4 votes, 5/5
  "Egalité"
Ajouté le 04/03/12
Affichée 1093283 fois
19 votes, 5/5

Les News

Bien utiliser notre service de chat... Utiliser un service de de chat peut être très divertissant. On peut y rencontrer beaucoup de gens de tous horizons, sympathiques et sincères, mais pour ne pas prendre de risque, il faut garder la tête froide et rester vigilant.  
10 astuces pour faire des... Le soleil pointe le bout de son nez, le moral aussi et l'on aimerait bien profiter des beaux jours pour trouver l'amour avec un grand A. Mais pour faire des rencontres aussi « gays » que possible, il est nécessaire de respecter quelques astuces.