"Parce que les mots, bamboula, d'accord ça ne doit pas se dire etc... ça reste encore à peu près 2° page

-Rebellion-
Photo
Date 14/02/2017 21:50

en même temps dans les banlieues les jeunes blancs ils sont pas nombreux et il y a un caractère sociologique évident
après ce serait de la mauvaise foi de dire qu'il n'y a p pas d e controle abusifs ou des bavures.
J'ai vu plusieurs fois la police agir et j'ai l'impression qu'un flic qui est poli (quelque que soit l'origine de l'interlocuteur) ca devient de plus en plus rare.
Les flics doivent être respectueux et respectés , quand l'une des conditions ne vas pas y'a un gros problème et les conditions sont pas respectées.
Y'a un gros laxisme juridique quand ils font des bavures et quand des flics se font quasi brulés dans leur voiture on leur donne des médailles pour leur inactions .
Le système de la police (comme globalement le système politique t juridique francais) est immoral , et comme l'arbre est mauvais les fruits le sont aussi. Tu m'éttones qu'il y a des malades mentaux dans la police.
Quant au porte parole , je le pense pas vraiment mauvais , je pense plutot qu'il a fait une gaffe et ca peut arriver.
mais dire qu'une insulte raciste c'est convenable de la part d'un flic c'est un gaffe qui passe pas.

pseudo écrit:

Ben moi pour trois arabes du coin qui m'ont piqué mon gouter, je vais salir toute une ethnie.


certaines personnes font ca

Anonyme
Photo
Date 14/02/2017 22:03

Le commissaire d'Aulnay-sous-Bois avait déjà été condamné
En 2008, Vincent Lafon avait été condamné pour "non-empêchement de délit". En cause, des faits de violences et des menaces de sodomie lors d'une arrestation.



Affaire Théo : un des policiers mis en examen visé par une nouvelle enquête


Dans son témoignage à L'Obs, Mohamed K. raconte cette journée du 26 janvier où, rentré tôt de sa tournée de livraison pour «aller aux Assedic», il sort acheter du pain. Il aperçoit alors un garçon du quartier coursé par «un homme de grande taille, vêtu d'un manteau à capuche avec de la fourrure». Voyant le petit projeté au sol après une balayette, à cinq mètres de lui, Mohamed décide d'intervenir. «J'ai demandé ce qui se passait», raconte-t-il.

L'homme ôte alors sa capuche et indique qu'il est policier. Le jeune homme poursuit son chemin vers la boulangerie, accompagné par un ami. Mais quelques minutes plus tard, il croise de nouveau les forces de police. «Je vois deux policiers, dont l'homme à capuche», détaille-t-il. «Ils me disent "Viens là, toi aussi on va te fouiller." J'ai répondu que je voulais juste aller acheter ma baguette et rentrer chez moi.»

Tout le monde l'appelle «Barbe Rousse» Mohamed K. explique qu'un des agents le pousse vers l'entrée d'un bâtiment, aidé par son collègue, tandis qu'un troisième fonctionnaire les rejoint. «On le connaît dans le quartier, c'est le même que celui qui a pénétré Théo avec sa matraque, tout le monde l'appelle "Barbe Rousse"», précise le garçon. Dans l'immeuble, le contrôle dégénère.

Les policiers tentent de le mettre à terre, raconte le jeune homme. Les coups pleuvent et les insultes fusent. «Je saigne parce qu'ils m'ouvrent le crâne, je leur dis que je suis essoufflé, ils me traitent de "sale noir", de "salope" (...) "Barbe Rousse" me cogne avec sa matraque. Un des policiers me braque à bout portant avec son Taser, et me dit "Laisse-toi faire ou je te tase"», poursuit-il. Une scène qui aurait duré 30 à 40 minutes, selon lui.

Le jeune homme est ensuite embarqué dans un camion de police, non sans susciter l'émoi des voisins que les policiers braquent avec leur flash-ball. Mené au commissariat, il est placé en garde à vu pour «outrage et rébellion». Le service médico-judiciaire de l'hôpital Jean-Verdier à Bondy l'examine dans la foulée et lui délivre cinq jours d'ITT (interruption temporaire de travail).

Après 24 heures de garde à vue, Mohamed K. confie s'être réveillé avec les yeux «si gonflés par les coups reçus» qu'il n'y voyait plus rien. Les policiers, à l'origine de l'interpellation, ont porté plainte contre le jeune livreur qui ne nie pas avoir tenté de se défendre, «parce qu'il me frappait». Maître Eric Dupond-Moretti, déjà avocat de Théo, a pris en charge la défense du jeune homme.



Marrant de voir, même dans l'affaire de Maxen, 16 ans, que ces fachos qui se défoulent, portent plainte contre les victimes pour assurer leurs arrières

Anonyme
Photo
Date 14/02/2017 22:17

Tiens, un autre pantalon qui glisse tout seul et une autre matraque qui s'enfile toute seule par "accident".



Extrait: "Est-ce par l'opération du Saint-Esprit que M. Alexandre T. s'est retrouvé avec une « plaie ouverte profonde de 1,5 centimètre » au niveau de l'anus ?"  

-Rebellion-
Photo
Date 14/02/2017 22:44

BleenBird écrit:

Tiens, un autre pantalon qui glisse tout seul et une autre matraque qui s'enfile toute seule par "accident".



Extrait: "Est-ce par l'opération du Saint-Esprit que M. Alexandre T. s'est retrouvé avec une « plaie ouverte profonde de 1,5 centimètre » au niveau de l'anus ?"  


mais qui croit à l'accident de toute facon ???

Anonyme
Photo
Date 14/02/2017 22:50

-Rebellion- écrit:

mais qui croit à l'accident de toute facon ???



Les mêmes FD pommes qui pensent que Bamboula et Nègre ne sont pas une insulte....





Pandaren
Photo
Date 15/02/2017 0:46

-Rebellion- écrit:


Y'a un gros laxisme juridique quand ils font des bavures



Y'a un gros laxisme juridique tout court ! Pas que pour protéger des flics salauds !

Mais oui on est d'accord, le problème c'est le laxisme juridique dû au manque de moyens. Votez à gauche merci d'avance.

Paul22
Photo
Date 16/02/2017 19:10

Je ne comprends pas les discours « anti police ».
Pour le terme « bamboula » je suis d'accord c'est raciste comme propos et c'est inadmissible. Je ne suis pas choqué par le fait qu'un policier insulte (s'il se fait insulter lui même) mais qu'il utilise une insulte à caractère raciste. De la même manière j'ai déjà été insulté de "PD" par des blancs et des noirs et je ne vais pas répondre une insulte raciste si le gars qui m'insulte est noir. Je peux dire "connard" ou autre insulte de ce type par contre.

Globalement, les policiers sont bien plus souvent victimes de violence que l'inverse. Il existe des policiers violents et des bavures mais c'est minoritaire.
Chaque année en France 12000 policiers sont blessés !

Que des policiers soient effectivement coupable dans l'affaire "Théo" et soient des violeurs est tout à fait possible. Faire l'amalgame avec l'ensemble de la profession c'est n'importe quoi.
Et quand un prof viole un(e) élève, Est-ce qu'on va dire "l'éducation nationale viole" et mettre tous les profs dans le même sac?

Tous ceux comme les "antifas" qui dénoncent la violence policière sont souvent absents pour dénoncer celle que les policiers subissent. Comme les incendies de voiture de police
http://www.ouest-france.fr/societe/police/haine-anti-flics-les-violences-contre-la-police-montent-dun-cran-4235760
ou les attaques au cocktail Molotov
http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/10/09/un-des-policiers-vises-par-une-attaque-aux-cocktails-molotov-est-entre-la-vie-et-la-mort_5010707_1653578.html
Mais au-delà de ces cas « extrêmes » la violence anti policière est une réalité quotidienne :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/20/01016-20141020ARTFIG00238-les-violences-anti-policiers-en-hausse-en-france.php
Dans certains quartiers les policiers n'osent pas entrer sinon c'est vu comme une provocation.

-Rebellion-
Photo
Date 16/02/2017 19:24

pseudo écrit:


Que des policiers soient effectivement coupable dans l'affaire "Théo" et soient des violeurs est tout à fait possible. Faire l'amalgame avec l'ensemble de la profession c'est n'importe quoi.
Et quand un prof viole un(e) élève, Est-ce qu'on va dire "l'éducation nationale viole" et mettre tous les profs dans le même sac?


t'imagines si on faisait le même type d'amalgame entre musulmans et daesh ?
délinquants avec noirs/arabes
défenseur de flic avec FN
chinois avec asiatique
se serait enquiquinnant tout de même

Paul22 écrit:


Tous ceux comme les "antifas" qui dénoncent la violence policière sont souvent absents pour dénoncer celle que les policiers subissent. Comme les incendies de voiture de police

Dans certains quartiers les policiers n'osent pas entrer sinon c'est vu comme une provocation.


c'est parce qu'ils sont pas priviliégiés tu vois

Anonyme
Photo
Date 16/02/2017 21:03

Les policiers c'est leur métier. Comme je le dis souvent, ce n'est pas un métier de feignasse ou de flippettes.
Les policiers sont souvent malpolis et visent toujours les mêmes, 50% des policiers votent FN, donc tout ce sentiment anti-police est largement compréhensible.
Les antifas sont un problème bien connu.
Les policiers n'osent pas entrer ? Licenciement.

Anonyme
Photo
Date 16/02/2017 21:09

Et de toutes façons je suis un thug, kesketuvafer.

Paul22
Photo
Date 16/02/2017 21:53

93430 écrit:

Les policiers c'est leur métier. Comme je le dis souvent, ce n'est pas un métier de feignasse ou de flippettes.
Les policiers sont souvent malpolis et visent toujours les mêmes, 50% des policiers votent FN, donc tout ce sentiment anti-police est largement compréhensible.
Les antifas sont un problème bien connu.
Les policiers n'osent pas entrer ? Licenciement.



-Parler des policiers "malpolis" quand on voit les délinquants qui insultent les policiers ils sont pas malpolis peut-être? Ok "c'est leur métier les policiers" mais quand on se fait frappés insultés crachés dessus peut être qu'on n'a pas trop envie d'être poli, non?
Et si un policier est "malpoli" avec quelqu'un qui est poli peut être que le fait que le policier ait été agressé auparavant peut l'expliquer.
Je n'habite pas en banlieue mais à mon avis les habitants doivent davantage souffrir des délinquants "malpolis" que des policiers "malpolis".

-50% des policiers votent FN OK, mais c'est le cas de 50% des ouvriers et employés aussi. Ceux qui votent le moins FN ce sont les riches.
Combattre le FN Ok, mais stigmatiser les électeurs FN c'est le degré zéro de l'analyse politique.
Perso je n'aime pas Macron et je vais pas stigmatiser les futurs électeurs Macron

-j'ai parlé des antifas mais je parle plus globalement de ceux qui ont une haine de la police en général.

-"Les policiers n'osent pas entrer ? Licenciement."
No comment

-Rebellion-
Photo
Date 16/02/2017 22:03

93430 écrit:

Les policiers c'est leur métier. Comme je le dis souvent, ce n'est pas un métier de feignasse ou de flippettes.
Les policiers sont souvent malpolis et visent toujours les mêmes, 50% des policiers votent FN, donc tout ce sentiment anti-police est largement compréhensible.
Les antifas sont un problème bien connu.
Les policiers n'osent pas entrer ? Licenciement.



Les mecs de cités sont souvent malpolis et visent toujours les mêmes, 85% des oersonnes en prisons sont des noirs , donc tout ce sentiment pros-FN est largement compréhensible.

Quand je vous dis que c'est ultra facile de faire de la stigmatisation à partir de la généralisation , j'ai déja fait la remarque à BleenBird , faudrait que vous vous rendiez compte un peu que vous avez le même type d'argumentation et de raisonnement que les fachos que vous combattez.

Anonyme
Photo
Date 16/02/2017 22:17

Bon alllez, leçon de maternelle : Non, quand on t'insulte tu ne répliques pas. Il ne faut pas jouer le jeu. Les flics sont malpolis avec la plupart des jeunes de banlieue, et les immigrés.

Je n'habite pas en banlieue mais à mon avis les habitants doivent davantage souffrir des délinquants "malpolis" que des policiers "malpolis"."
Les habitants ne font toiut simplement pas confiance à la police. Et il y a de vrais raisons à ça.

"-50% des policiers votent FN OK, mais c'est le cas de 50% des ouvriers et employés aussi. Ceux qui votent le moins FN ce sont les riches.
Combattre le FN Ok, mais stigmatiser les électeurs FN c'est le degré zéro de l'analyse politique.
Perso je n'aime pas Macron et je vais pas stigmatiser les futurs électeurs Macron ".
Honnêtement, le fait que la police vote FN montre qu'on ne pas lui faire confiance. Ils votent pour un parti qui stigmatise une partie de la population, contre l'État de droit, contre la démocratie libérale plus généralement (pas très républicain tout ça).

"-"Les policiers n'osent pas entrer ? Licenciement."
No comment"
Quand on est policier, on a une mission à faire. Imagine des soldats ou des pompiers ne pas faire leur boulot. La criminalité c'est la police qui fait pas son boulot c'est tout.

"Les mecs de cités sont souvent malpolis et visent toujours les mêmes, 85% des personnes en prisons sont des noirs , donc tout ce sentiment pros-FN est largement compréhensible.".
Ah bon tu les sors d'où tes chiffres ? La majorité des crimes et des viols sont commis par des blancs dans ce cas, il faudrait abattre préventivement les blancs ? C'est un fait bien connu, la plupart des gens contrôles sont des noirs ou des arabes, normal qu'on les arrête plus...
Plus généralement/, les vas de flics noirs ou arabes suicidés ne sont pas rares à cause du racisme omniprésent dans la police.

Anonyme
Photo
Date 16/02/2017 22:43

-Rebellion- écrit:

Quand je vous dis que c'est ultra facile de faire de la stigmatisation à partir de la généralisation , j'ai déja fait la remarque à BleenBird , faudrait que vous vous rendiez compte un peu que vous avez le même type d'argumentation et de raisonnement que les fachos que vous combattez.



Entre dénoncer des injustices et stigmatiser une population, il y a un gouffre abyssal.

T'es juste pas en mesure de le comprendre encore, mais ça viendra j'espère avec le temps, faudrait arrêter que t'avales uniquement les vidéos de Machintruclà.

Tiens, il y a un intervenant sur ce topic qui a réussi à mettre le doigt là où ça fait précisément mal, mais c'est passé comme un courant d'air dans ta tête.

-Pandaren- écrit:

Ou alors douter de la société qui a entassé ces populations dans la misère ? Ce n'est pas le facteur racial mais le facteur social qui en fait une population à risque et qui est donc logiquement plus contrôlée ...

Paul22
Photo
Date 16/02/2017 23:19

« Bon alllez, leçon de maternelle : Non, quand on t'insulte tu ne répliques pas. Il ne faut pas jouer le jeu. Les flics sont malpolis avec la plupart des jeunes de banlieue, et les immigrés. »
C'est de la théorie tout ça mais non les policiers ne sont pas des machines ni des surhommes, le climat le contexte les violences anti policières subies peut amener à ne pas toujours rester calme en toute circonstance.
Les jeunes de banlieue sont malpolis avec les policiers.

« Les habitants ne font toiut simplement pas confiance à la police. Et il y a de vrais raisons à ça. »
La police ne fait pas confiance aux habitants de banlieue et il y a de vrais raisons à ça.

« Honnêtement, le fait que la police vote FN montre qu'on ne pas lui faire confiance. Ils votent pour un parti qui stigmatise une partie de la population, contre l'État de droit, contre la démocratie libérale plus généralement (pas très républicain tout ça). »
Toi aussi comme le FN tu stigmatises une partie de la population (policiers et fonctionnaires en général).
La démocratie libérale ça veut rien dire on peut être libéral sans être démocrate ou démocrate sans être libéral.
Je n'ai pas du tout la même vision de la démocratie que toi mais c'est pas le sujet...

« Quand on est policier, on a une mission à faire. Imagine des soldats ou des pompiers ne pas faire leur boulot. La criminalité c'est la police qui fait pas son boulot c'est tout. »
A ton avis pourquoi elle ne le fait pas le boulot, la police, pourquoi elle n'ose pas rentrer dans certains quartiers ?

-Rebellion-
Photo
Date 16/02/2017 23:50

BleenBird écrit:
-Rebellion- écrit:

Quand je vous dis que c'est ultra facile de faire de la stigmatisation à partir de la généralisation , j'ai déja fait la remarque à BleenBird , faudrait que vous vous rendiez compte un peu que vous avez le même type d'argumentation et de raisonnement que les fachos que vous combattez.



Entre dénoncer des injustices et stigmatiser une population, il y a un gouffre abyssal.


Je pense plutot que c'est une différence d'angle et de point de vue

pseudo écrit:

Tiens, il y a un intervenant sur ce topic qui a réussi à mettre le doigt là où ça fait précisément mal, mais c'est passé comme un courant d'air dans ta tête.
-Pandaren- écrit:
Ou alors douter de la société qui a entassé ces populations dans la misère ? Ce n'est pas le facteur racial mais le facteur social qui en fait une population à risque et qui est donc logiquement plus contrôlée ...



Ah on tu es dans ma tête ? Peut être que je l'ai pas relevé parce qu'il ne j'avais pas de désaccord avec lui ?
peut être que j'y ait fait référence en parlant de caractère sociologique ou en montrant que c'était une conséquence logique d'un système immorale ?

T quelqu'un d'intelligent et cultivé ,BleenBird je ne nie pas , mais avant de faire des procès d'intention (ou de non intention plutot) relis bien , c'est extrêmement chiant d'avoir à parler à des personnes de ta condescendance , merci

NaniOkonawareru
Photo
Date 17/02/2017 0:35

-Rebellion- écrit:

T quelqu'un d'intelligent et cultivé ,BleenBird je ne nie pas , mais avant de faire des procès d'intention (ou de non intention plutot) relis bien , c'est extrêmement chiant d'avoir à parler à des personnes de ta condescendance , merci


!!!!!!

Anonyme
Photo
Date 17/02/2017 1:08

"A ton avis pourquoi elle ne le fait pas le boulot, la police, pourquoi elle n'ose pas rentrer dans certains quartiers ?".
Et c'est quoi le boulot de la police ? Il n'y a pas de "d'après toi pourquoi", c'est juste "fais ton boulot, vient avec des CRS si tu veux, mais fais-le, protège et sert",

"C'est de la théorie tout ça mais non les policiers ne sont pas des machines ni des surhommes, le climat le contexte les violences anti policières subies peut amener à ne pas toujours rester calme en toute circonstance.
Les jeunes de banlieue sont malpolis avec les policiers."
Qu'est-ce que t'en sais ?

"La police ne fait pas confiance aux habitants de banlieue et il y a de vrais raisons à ça.".
Voilà tout est dit. J'ai pas besoin d'argumenter. Note : Les ploucs et les blancs sont les plus pédophiles et violeurs. Dois-je dire à mon petit frère de les éviter ?
Le truc c'est que les gens de banlieue sont des gens normaux. Comme l'a dit un journaliste, les jeunes et les gens de banlieue veulent la police mais une police en dessous des lois, et qui fait son boulot. Point barre. Je stigmatise peut-être la police mais il faut avouer que la police rt les fonctionnaires un peu aussi ont trop souvent des privilèges et le droit d'être au-dessus des lois.

Par démocratie libérale, j'entendais État de droit plus séparation des pouvoirs.


"Je pense plutot que c'est une différence d'angle et de point de vue".
Le problème c'est la solidarité entre policiers, et tout simplement le fait que sacahnt que les patrouilles de police c'est au moins 4/5 personnes et que les policiers discutent entre et changent de patrouille souvent, la plupart sont témoins de bavures mais ne font rien, ne dénoncent pas. Pire encore, la police essaie de prendre la place de la justice en menaçant de pas faire son boulot, dd faire pression pour obtenir le droit à une réponse disproportionnée.

Anonyme
Photo
Date 17/02/2017 4:14

-Rebellion- écrit:

Quand je vous dis que c'est ultra facile de faire de la stigmatisation à partir de la généralisation , j'ai déja fait la remarque à BleenBird , faudrait que vous vous rendiez compte un peu que vous avez le même type d'argumentation et de raisonnement que les fachos que vous combattez.



BleenBird écrit:

Entre dénoncer des injustices et stigmatiser une population, il y a un gouffre abyssal.

Deal with it.

Or not.

-Rebellion- écrit:

Je pense plutot que c'est une différence d'angle et de point de vue





T'as déjà essayé "d'exposer ta théorie" grotesque sur un autre topic avec le thème du Fascisme et tu t'es fait peur tout seul je crois.
Mais tu reviens ici, avec le même concept sans jamais donner un sens au message que tu veux faire passer.
Alors je ne sais pas où est-ce que t'es parti piocher ça. Sur les vidéos de ton gourou peut-être, mais si tu pouvais partager la séquence même si elle n'est pas cartésienne, je suis prêt à l'entendre.

NaniOkonawareru écrit:

!!!!!!



Paul22
Photo
Date 17/02/2017 8:35

« Les jeunes de banlieue sont malpolis avec les policiers.
Qu'est-ce que t'en sais ? »
Déjà en écoutant les témoignages de policiers pour commencer.
En y accordant crédit quand on écoute le témoignage d'amis/famille qui se rendent dans des « zones sensibles » ou le témoignage de personnes qui y ont vécu. Je connais des gens qui y ont habité et qui sont bien content de ne plus y être.
Après j'ai fait une généralité sur les « jeunes de banlieue » en général mais tu fais bien aussi des généralités sur « les policiers » en général.

« La police ne fait pas confiance aux habitants de banlieue et il y a de vrais raisons à ça..
Voilà tout est dit. J'ai pas besoin d'argumenter. Note : Les ploucs et les blancs sont les plus pédophiles et violeurs. Dois-je dire à mon petit frère de les éviter ? »
Dire que les ploucs et les blancs sont plus pédophile et violeurs c'est faux à moins que t'ais des chiffres (je ne dis pas qu'ils le sont moins mais dire qu'ils le sont plus est faux).

« Le truc c'est que les gens de banlieue sont des gens normaux »
la majorité oui mais c'est inutile de nier qu'il y a beaucoup plus de violence qu'ailleurs. Que la majorité des gens ne veulent pas y vivre et que les habitants qui ont du fric se barrent.

« Comme l'a dit un journaliste »
Pour aller dans certaines zones dites sensibles les journalistes se font escorter par des policiers. Ce serait drôle que ce soit son cas.

« Et c'est quoi le boulot de la police ? Il n'y a pas de "d'après toi pourquoi", c'est juste "fais ton boulot, vient avec des CRS si tu veux, mais fais-le, protège et sert", »
Sur la question des zones sensibles : http://www.europe1.fr/societe/il-ny-a-pas-de-zone-de-non-droit-en-france-mais-2870356

« Le nombre de patrouilles est systématiquement doublé, voire triplé, par rapport à une opération traditionnelle. "Même pour une intervention classique, un différend familial par exemple, nous sommes obligés d'intervenir en nombre, quitte à retarder un peu notre arrivée, le temps d'être au complet", poursuit le syndicaliste. Cette nécessité d'augmenter les effectifs est double. La peur d'une embuscade est évidemment omniprésente. La nécessité, également, de surveiller le véhicule pendant l'intervention. "Si on le laisse sans surveillance, il y a des risques qu'il soit brûlé, volé ou à minima caillassé." Désormais, le chauffeur reste systématiquement dans la voiture. D'où l'importance d'envoyer plusieurs patrouilles pour ne pas laisser un policier seul sur l'intervention. »

Anonyme
Photo
Date 17/02/2017 14:30

"« Les jeunes de banlieue sont malpolis avec les policiers.
Qu'est-ce que t'en sais ? »
Déjà en écoutant les témoignages de policiers pour commencer.
En y accordant crédit quand on écoute le témoignage d'amis/famille qui se rendent dans des « zones sensibles » ou le témoignage de personnes qui y ont vécu. Je connais des gens qui y ont habité et qui sont bien content de ne plus y être.
Après j'ai fait une généralité sur les « jeunes de banlieue » en général mais tu fais bien aussi des généralités sur « les policiers » en général.".

En meme temps si tu accordes du crédit qu'aux policiers, tu m'étonnes que tu dises des conneries. Mais t'auras beau dire ce que tu veux, des conneries resteront des conneries. Je connais des tonnes de gens qui vivent en banlieue et qui te diront le contraire.


"« Le nombre de patrouilles est systématiquement doublé, voire triplé, par rapport à une opération traditionnelle. "Même pour une intervention classique, un différend familial par exemple, nous sommes obligés d'intervenir en nombre, quitte à retarder un peu notre arrivée, le temps d'être au complet", poursuit le syndicaliste. Cette nécessité d'augmenter les effectifs est double. La peur d'une embuscade est évidemment omniprésente. La nécessité, également, de surveiller le véhicule pendant l'intervention. "Si on le laisse sans surveillance, il y a des risques qu'il soit brûlé, volé ou à minima caillassé." Désormais, le chauffeur reste systématiquement dans la voiture. D'où l'importance d'envoyer plusieurs patrouilles pour ne pas laisser un policier seul sur l'intervention. »

TRADUCTION : ON A DEJA REGLE LE PROBLEME MAIS COMME ON EST DES LACHES ON Y VA PAS. Merci de confirmer mes dires.


"« Comme l'a dit un journaliste »
Pour aller dans certaines zones dites sensibles les journalistes se font escorter par des policiers. Ce serait drôle que ce soit son cas."
Drôle, j'ai déjà des journalistes filmer en banlieue sans escorte. Tu prends des cas pour en faire des généralités.


".,

Anonyme
Photo
Date 17/02/2017 14:32

"Dire que les ploucs et les blancs sont plus pédophile et violeurs c'est faux à moins que t'ais des chiffres (je ne dis pas qu'ils le sont moins mais dire qu'ils le sont plus est faux).".
C'était un représentant du ministère de l'intérieur qui le disait en 2011. Et ça a pas changé.

Remarque tu le demandes des chiffres alors que tu en sors jamais.

 
57 messages - Page 2 sur 3 

Poster une réponse


Relatif : "Parce que les mots, bamboula, d'accord ça ne doit pas se dire etc... ça reste encore à peu près

Un jeu pour les mecs célib.
par charboneur13 le 30/05/2017 20:26 - Lu 33041 fois
parce qu'il a des mots qu'il n'aime pas, alors que tous les mots sont beaux (chuis désolé, le mot "cuticule" est très joli).ben par exemple, la plupart des mots d'argot...
un pti poéme que j'aime bien
par didi86 le 23/04/2005 19:47 - Lu 167 fois
des choses que je voudrais te dire des choses que je n'arrive pas à dire des choses que j'essaie de noyer dans la trame des mots dans la contradiction, la fuite, le détour des...
Un petit point sur une vie, et sur l'amour pourquoi pas (:
par Malou le 20/03/2013 1:09 - Lu 165 fois
juste une chose...merci :) je suis resté accrochée du début à la fin (chose rare xd) et franchement, merci d'avoir partagé ça, je manque de mots honnêtement, peut-être parce que tes...
un je sais pas trop quoi à 1h30 un dimanche matin
par VesperHall le 30/01/2014 21:19 - Lu 182 fois
les phrases et les mots à rallonges ... ma spécialité ^^ que le texte soit flou est tout à fait normal , c'est le but .le lecteur doit se laisser guider pseulement guidé , le...
Témoignage sur l'homoparentalité côté enfant et encouragement de l'homoparentalité.
par Ikiroh le 19/07/2011 22:03 - Lu 635 fois
de la à dire que c'est dans les gène, les " gènes ", ça me gêne (sans mauvais jeux de mots) ... parce que ça voudrait dire que si un membre d'une famille est gay, les...

Infos et prévention

Videos

  Françaises sans tabou !
Ajouté le 14/02/10
Affichée 1297640 fois
1 votes, 2/5
  Tempest
Ajouté le 05/07/13
Affichée 1070471 fois
11 votes, 5/5
  La masculinité des femmes
Ajouté le 05/03/08
Affichée 1302970 fois
3 votes, 5/5
  Morandini, interview suite à l'émission de France 2
Ajouté le 08/01/11
Affichée 1302333 fois
5 votes, 5/5
  Can you pay attention to my hands mister? Peux-tu faire attention à mes mains, Monsieur ?
Ajouté le 08/08/11
Affichée 1268996 fois
53 votes, 5/5

Les News

L'homophobie sur le lieu de... L'homophobie au travail reste toujours d'actualité et elle peut être souvent inconsciente...