contre les manif anti ivg

zakcoeur
Photo
Date 02/02/2017 21:22

contre l avortement
1 la masturbation
2 la felation
3 le cuniligus
4 la position 69 et
5 l homosexualité
donc il nous prenne la tete avec leur manif de catho extreme
mais pourkoi une femme violé n aurrai pas le droit d avorter ...

-Rebellion-
Photo
Date 02/02/2017 22:22

Ca aurait été plus pertinent de poser la question aux anti IVG non ?

allomat69
Photo
Date 03/02/2017 7:57

Le problème de cette lecture restrictive de la morale chrétienne qui s'est longuement construite au cours du premier millénaire après JC, c'est que l'individu appartiendrait à un Dieu, qui ne laisserait pas le choix de ce qui est bien ou mal pour la communauté, et à la communauté sensée pallier les souffrances individuelles entrainées par le respect de ces contraintes.

Avec des contraintes particulièrement centrées sur la reproduction, c'est-à-dire sur les gays qui ne font rien d'utile, les femmes qui font le plus gros du processus biologique, et les familles et les structures qui élèvent et éduquent les enfants. Mais aussi de lutte contre la violence, de compassion, d'aide aux plus démunis, etc.

Le problème d'une lecture rigide du modèle chrétien romain est qu'il ne date pas d'aujourd'hui, et n'est pas le seul. Le modèle bouddhiste du respect de la vie par exemple, est à la fois moins aveugle et plus efficace pour maintenir en vie les êtres vivants.

Le problème d'une lecture rigide est aussi que l'outrance n'a jamais permis de limiter les éventuelles dérives de la société, mais au contraire exacerbe les positions irréconciliables, ce qui est contraire aux objectifs recherchés.

BleenBird
Photo
Date 03/02/2017 17:12

allomat69 écrit:

.Le problème d'une lecture rigide du modèle chrétien romain est qu'il ne date pas d'aujourd'hui, et n'est pas le seul. Le modèle bouddhiste du respect de la vie par exemple, est à la fois moins aveugle et plus efficace pour maintenir en vie les êtres vivants.



Ca dépend toujours de la lecture qu'on en fait et de l'école.
Applique cette règle au Boudhisme, car je suis sûr et certain que tu retrouveras autant d'extrémiste sur cette question dans certains courants bouddhistes que dans l'église catholique.

Et c'est valable pour tous les sujets, homosexualité compris, alors la question de la femme chez certains, je t'en parle même pas...

skinny-boy
Photo
Date 25/02/2017 21:56

zakcoeur écrit:

mais pourkoi une femme violé n aurrai pas le droit d avorter ...



Pourquoi les religions ont autant de succès?
Ça me rappelle un fait divers d'il y a quelques années où l'Eglise catholique brésilienne avait condamné une fillette de 9 ans qui avait avorté après le viol de par son beau-père. Pour les religions monothéistes, avorter est plus grave que violer tout simplement.

Au delà de ça les religions aiment contrôler et régenter la vie privée des gens par la force si nécessaire. On l'a vu, dans sa forme la plus extrême, dans le passé avec l'extrémisme chrétien et on le voit aujourd'hui avec les extrémistes musulmans et juifs.

brown-willow
Photo
Date 05/03/2017 10:23

l'ivg n'as rien à voir avec le cuninlingus, la masturbation...

Ces personnes sont contre l'ivg tout simplement car il considère que l'embryon ou le foetus à partir du moment où il est dans le ventre de sa mère a une âme.Je pense aussi qu'il considère que tombé enceinte c'est en quelque sorte la vie.Dieu est la vie.Par conséquent il ne faut pas détruire ce que dieu nous à donné. c'est pour ça que sous l'emprise des religions, on a laissé une alternative l'accouchement sous x.

Je ne dis pas être d'accord avec "les extrémistes".Mais ce que tu devrais tu demander c'est: crois tu que toute les femmes qui font des ivg ont été violé? quelle sont les conséquences psychologique pour une femme qui a fait un ivg(presque similiaire a un deuil)? et surtout certaine femmes n'avorte t -elle pas sous pression?(de leur parents ou de leur compagnon)

En ligne NaniOkonawareru
Photo
Date 05/03/2017 22:08

Je suis d'accord avec Brown-willow, le débat est difficile à clore en deux temps trois mouvements, et même en sortant la religion du débat, il reste des problèmes éthiques que l'on ne peut pas résoudre facilement.
Le problème principal étant (en résumé) : le droit de la mère prime-t-il sur ceux de l'enfant à venir ? À partir de quand l'embryon est-il humain (puisque tout le monde a l'air généralement d'accord sur le fait qu'il est horrible de mettre un nouveau-né au congélateur pour abréger sa vie) ? Quelles sont les conséquences psychologiques sur la femme qui a reçu un avortement?

Personnellement, je n'ai pas tranché mon avis sur la question, puisqu'il faut des données que je n'ai pas pour le trancher.

Zerials
Photo
Date 06/03/2017 8:37

zakcoeur écrit:

mais pourkoi une femme violé n aurrai pas le droit d avorter ...



De base, pourquoi une femme n'aurait pas le droit d'avorter ?
C'est comme si elle était obligé de remplir son rôle naturel, alors qu'on est des humains dotés d'un libre arbitre.
Comme si c'était mieux qu'elle mette au monde un enfant non désiré qui le sentira toute son enfance et qui développera donc de graves névroses.

brown-willow
Photo
Date 06/03/2017 10:29

il y a une autre alternative à l'ivg, l'accouchement sous x.

N'est ce pas pire de lui donner aucune chance d'exister? faire un ivg, c'est justement laisser aucune liberté à l'enfant qui lui même n'as pas eu de choix, et n'as pas été libre d'avoir pu exister un jour.

le fait qu'il développe une névrose c'est hypothétique.Une de mes cousine éloignée est née dans ces conditions.Elle se porte très bien.Elle a même aujourd'hui des enfants

Peut on reprocher à cet enfants d'avoir subi un viol? j'en doute qu'il y soit pour quelque chose.n'est ce pas plutôt à la mère de faire une psychothérapie?

ne pas permettre à un enfant de naître à cause d'un viol, n'est il pas plutôt une rancune ou vengeance envers son agresseur?

pourquoi pas l'accouchement sous x? c'est le droit de laisser naître cet enfant, et de ne pas interrompre sa vie injustement.

Zerials
Photo
Date 06/03/2017 10:53

brown-willow écrit:

il y a une autre alternative à l'ivg, l'accouchement sous x.

N'est ce pas pire de lui donner aucune chance d'exister? faire un ivg, c'est justement laisser aucune liberté à l'enfant qui lui même n'as pas eu de choix, et n'as pas été libre d'avoir pu exister un jour.

le fait qu'il développe une névrose c'est hypothétique.Une de mes cousine éloignée est née dans ces conditions.Elle se porte très bien.Elle a même aujourd'hui des enfants

Peut on reprocher à cet enfants d'avoir subi un viol? j'en doute qu'il y soit pour quelque chose.n'est ce pas plutôt à la mère de faire une psychothérapie?

ne pas permettre à un enfant de naître à cause d'un viol, n'est il pas plutôt une rancune ou vengeance envers son agresseur?

pourquoi pas l'accouchement sous x? c'est le droit de laisser naître cet enfant, et de ne pas interrompre sa vie injustement.



Je considère qu'avant la naissance, l'enfant n'existe pas encore... mais je comprend ton point de vue et oui ça peut etre une alternative.
Après encore une fois, l'enfant développe des névroses, il cherchera sûrement à savoir qui sont ses parents et sa crise d'ado sera difficile, mais au moins il vivra.
Ceci dit, on est déja beaucoup trop sur terre, si on peut éviter de faire des enfants juste pour faire des enfants, ça pourrait être cool

Ah et concernant les névroses, on a tous des névroses. Tu en as, j'en ai, et ta pote en a sans aucun doute, sûrement de grave. Elle vit juste avec, comme nous tous

Epistemie
Photo
Date 07/03/2017 19:22

zakcoeur écrit:

contre l avortement
1 la masturbation
2 la felation
3 le cuniligus
4 la position 69 et
5 l homosexualité
donc il nous prenne la tete avec leur manif de catho extreme
mais pourkoi une femme violé n aurrai pas le droit d avorter ...



Les personnes tournées vers des croyances conservatrices ont fondé leur parcours de vie sur plusieurs postulats :


1) Il y a une intelligence qui a crée l'univers il y a 14 milliards d'années.

2) Cette intelligence a crée un projet ultime pour cet univers, et ce projet, c'est l'homme.

3) Cette intelligence doit tester l'homme par une épreuve sur Terre à l'état d'être vivant avant de déterminer si ce dernier est digne d'accéder au bonheur éternel.

4) Ce test consiste à dédier sa vie à cette dernière en refusant les tentations éphémères afin de lui montrer sa fidélité.

5) L'homosexualité, et plus largement la sexualité n'ayant pas pour finalité la reproduction est considérée comme un plaisir charnel vain qui éloigne les êtres humains de la spiritualité religieuse.

6) Se reproduire est essentiel pour perpétuer le message religieux à travers les âges.


C'est selon moi une des raisons pour lesquelles ces personnes pensent que les sujets mentionnés ci-dessus doivent être prohibés.

En ligne NaniOkonawareru
Photo
Date 07/03/2017 20:21

Épistémie écrit:

Les personnes tournées vers des croyances conservatrices ont fondé leur parcours de vie sur plusieurs postulats :


1) Il y a une intelligence qui a crée l'univers il y a 14 milliards d'années.


Tu ne serais pas en train de confondre avec le créationnisme par hasard..?

Epistemie
Photo
Date 07/03/2017 23:44

Je parle de ceux qui pensent qu'une intelligence omnipotente est à l'origine de l'Univers. Je ne sais pas si il faut les appeler créationnistes, tenants de l'Intelligent design ou croyants. Peut être.
Ce n'est pas à moi de les ranger dans des cases pour les assigner à ce qu'ils sont ou ce qu'ils ne sont pas.

Ce que je peux faire, c'est observer le passé contemporain, relever que la sociologie des manifestations contre le droit à l'IVG (ou le mariage homosexuel) met en avant une forte implication religieuse de l'intervention. Et que cette implication religieuse peut avoir une explication.

L'erreur de mon post est peut être d'avoir laissé entendre que la religion des manifestants était le seul facteur. Ce n'est sans doute pas le cas.

brown-willow
Photo
Date 10/03/2017 21:23

encore une fois je ne suis pas d'accord.

Je suis sur que ces réponses viennent des hommes ou de ceux qui n'ont jamais eu d'enfants.

Pense au traumatisme d'une femme qui vis un ivg, qui perd son enfants.

l'ivg n'as rien a voir avec l'homosexualité.Lisez des témoignages, renseignez vous.

Je ne pense pas qu'une femme qui est contre l'ivg l'est à cause de la religion.Il y a des athées qui sont contre et des pratiquants qui le font quand même.

l'homosexualité est mieux accepter aujourd'hui avec le paces, puis le mariage gays.On vit dans un pays la France, qui est un pays assez libre.
Ne trouvez donc pas des pseudo excuse pour ne pas vivre pleinement votre sexualité.

NB: On sait bien qu'aujourd'hui la religion catholique est en déclin.Ce n'est pas la religion qui peut faire penser un avis négatif sur l'homosexualité.C'est la peur de la différence, de l'inconnu par la société.

Epistemie
Photo
Date 10/03/2017 23:17

brown-willow écrit:


Pense au traumatisme d'une femme qui vis un ivg, qui perd son enfants.



Les femmes qui pratiquent un IVG sont-elles toutes systématiquement traumatisées ?
Si oui, quelles sont les sources ? Comment le trauma est-il mesuré ?
Si non, pourquoi le fait que certaines femmes puissent être traumatisées par cette intervention interdirait-il à celles qui veulent avorter de le faire ?

brown-willow écrit:


l'ivg n'as rien a voir avec l'homosexualité.Lisez des témoignages, renseignez vous.



Personne n'a affirmé qu'il y avait un lien entre ivg et homosexualité.
Si je ne m'abuse, il y a deux liens qui ont été formulé.
Un lien entre rejet de l'ivg et religion. Un autre lien entre rejet de l'homosexualité et religion.

brown-willow écrit:

Je ne pense pas qu'une femme qui est contre l'ivg l'est à cause de la religion.Il y a des athées qui sont contre et des pratiquants qui le font quand même.



Cela ne prouve rien. En cherchant bien on peut trouver de tout partout. Des sympathisants afro-américains du KKK, des juifs néonazis ...
Ce qui serait intéressant c'est de savoir si cela est représentatif. Il faudrait comparer sur un vaste échantillon de personnes opposées à l'avortement combien le sont pour des motifs religieux et combien le sont pour des motifs a-religieux.

brown-willow écrit:


l'homosexualité est mieux accepter aujourd'hui avec le paces, puis le mariage gays.On vit dans un pays la France, qui est un pays assez libre.
Ne trouvez donc pas des pseudo excuse pour ne pas vivre pleinement votre sexualité.



Je ne comprend pas le rapport entre le sujet et le fait de ne pas vivre pleinement sa sexualité.

brown-willow écrit:

On sait bien qu'aujourd'hui la religion catholique est en déclin.Ce n'est pas la religion qui peut faire penser un avis négatif sur l'homosexualité.C'est la peur de la différence, de l'inconnu par la société.



Le catholicisme n'est pas en déclin.
Il y a dans les textes religieux matière à condamner l'homosexualité.
Preuve en est que la condamnation des rapports homosexuels dans certains pays sont motivés par des textes religieux.

skinny-boy
Photo
Date 19/03/2017 0:23

brown-willow écrit:

Par conséquent il ne faut pas détruire ce que dieu nous à donné.



Ahah les opposants à l'avortement ferment les yeux sur beaucoup de destruction de ce "que Dieu a donné" quand ça va dans leur sens.

brown-willow écrit:

Je ne dis pas être d'accord avec "les extrémistes".Mais ce que tu devrais tu demander c'est: crois tu que toute les femmes qui font des ivg ont été violé? quelle sont les conséquences psychologique pour une femme qui a fait un ivg(presque similiaire a un deuil)? et surtout certaine femmes n'avorte t -elle pas sous pression?(de leur parents ou de leur compagnon)



Quant tu te fais violer, c'est encore plus traumatisant de faire naître l'enfant de ton violeur que d'avorter.
La grande majorité des femmes qui se font avorter ne le vivent pas comme un deuil contrairement à ce que tu penses. Sinon elles auraient pas recours à l'avortement. Ensuite, je ne dis pas que c'est un acte anodin mais c'est pas l'équivalent d'un deuil. C'est un forme de manque de respect envers les personnes qui vivent un deuil.
Au sujet de la pression, quand un femme se pose la question de l'avortement, elle aura beaucoup plus de chance de se faire manipuler par des croyants que de subir la pression de proches. Si le délit d'entrave existe, c'est pas pour rien. Les compagnons n'ont pas leur mot à dire dans les avortements de toute façon en général (ils "subissent" le choix de la femme) donc c'est hors sujet.

Au sujet de l'accouchement sous X qui doit rester une alternative, il faut qu'il reste bien sous X. D'un côté, l'avccouchement sous X permet d'avoir plus d'enfant à adopter pour les couples homos et hétéros qui souhaitent fonder une famille. Mais le choix de l'avortement sous X ne doit pas être imposé.

Après, j'adore tes questions où il y a directement la réponse dedans. Pour info, les foetus avortés ne sont pas des enfants, ni des être humains.

brown-willow écrit:

Pense au traumatisme d'une femme qui vis un ivg, qui perd son enfants.



T'oublies de préciser que le traumatisme sera beaucoup plus grand si elle le garde. Après, tu noircis le tableaux. Il y a des millions d'avortement chaque années qui se passent sans problème majeur, sans traumatisme.

brown-willow écrit:

l'ivg n'as rien a voir avec l'homosexualité.Lisez des témoignages, renseignez vous.



Il y a un certain lien entre les deux. Les deux sont combattus par les intégristes religieux. Les deux sont vus comme contraire à la fonction reproductrice de l'Homme etc etc Les deux participent à la libération du corps vis à vis de religions. Chacun fait ce qu'il veut de son corps et ne doit pas subir la répression d'un sorte de police des moeurs.

brown-willow écrit:

Je ne pense pas qu'une femme qui est contre l'ivg l'est à cause de la religion.Il y a des athées qui sont contre et des pratiquants qui le font quand même.



Tu trouveras toujours des exceptions qui confirment la règle. Aux Etats-Unis, il y a bien des latinos et des afro-américains qui ont voté pour Trump. En France, il y a bien des noirs et des arabes qui votent FN et il y a bien des LGBT et des femmes qui soutiennent les Frères musulmans.

Epistemie écrit:

Je ne comprend pas le rapport entre le sujet et le fait de ne pas vivre pleinement sa sexualité.



+1

brown-willow
Photo
Date 21/03/2017 9:17

Si je peux t'affirmer que ce que je te dis est vrai.Puisque j'ai vécu un avortement .Je connais des personnes qui en ont vécu.Et je peux te confirmer que c'est comme un deuil.

On se demande toujours: comment aurais été cet enfants si on l'avait garder? est ce qu'on a fait le bon choix? C'était une fille ou un garçon? Est ce qu on pourras ravoir un enfants? Il y a toujours une période où on culpabilise après un ivg.
Tu peux dire qu'un foetus ou un embryon est pas "vivant".Mais quand t arrive à 3 mois de grossesse son coeur bat déjà.Ton ventre et tes seins gonfle.Tu sens la vie à l'interieur de toi.Même si il n 'est pas née même si il est pas vivant comme tu dis, tu aimes déjà cet être qui est dans ton ventre.Tu sens sa présence.Un homme contrairement à une femme devient père dès qu'il voit l'enfant à l accouchement.Un femme devient mère à partir du moment où elle porte l'enfant.

Les propos que tu tiens vienne typiquement des hommes et des personnes qui n'ont jamais porté d'enfants.

Les pressions( en tout cas pour moi et les personnes que je connaisse) ne vienne aucunement de la religion (je ne vais pas à l'eglises), mais des proches en general:Les parents ou le mari.

MA tante a gardé son enfants qui est née suite à un viol.Elle n'as aucun problème.

Avant de faire un ivg , tu as une visite avec une gyneco et un psy.Tu crois franchement qu'ils vont te dire après l'ivg vous allez pas arreter de pleurer pendant plusieurs semaines et vous en voudrez à la terre entière.Sinon personne le ferait et ils ne sont pas censer nous influencer.

Les femmes ne font pas toutes des ivg à cause de viol, c'est une minorité.La femme qui était avec moi dans la chambre, le faisait car elle avait déjà 3 enfants .Et elles n'en voulaient plus d'autre.Elle n'avait sans doute pas les moyens.Je voyais bien que ça la rendait triste de faire ça.L'autre ami que je connais l'as fait, à 18-19 ans, elle n'avait pas de travail et son copain (toujours le même aujourd'hui) n'avait pas un boulot stable.Elle l'a fait à contrecoeur.Aujourd'hui elle a pu enfin avoir un enfin, mais pas naturellement.Elle a du faire des piqures d'hormones car elle n'ovulait plus. Les personnes font des ivg car c'est aventures d'un soir, ou les mineures qui font sous la pression des parents, ou car ils n'ont pas de quoi nourrir un enfants.

En tout cas tout ce que je lis dans ce forum est vraiment blessant vis a vis des femmes et celle qui ont fait un ivg (j'en fais partie)

Anonyme
Photo
Date 23/03/2017 21:14

Hu. Tout ça pour ça? Je ne comprends même pas pourquoi la question de l'IVG déclenche de tels débats.
Oui, une femme doit pouvoir avoir accès à l'IVG, ça me parait logique, point barre.

Quand au fait de porter un enfant, accoucher, et tout ce qui se rapporte à la maternité, ce ne sont même pas des hommes qui devraient en décider. Ce sujet ne concerne que les femmes, elles seules peuvent réellement comprendre tout ça, c'est à elles de décider.

Et ceux qui invoquent la religion m'apportent une fois de plus la preuve de la bêtise mentale que sont les religions.
Quand au débat de l'embryon, une fois la fécondation faite et la cellule-oeuf prête à se diviser, le bébé est vivant alors oui il convient de faire attention car une IVG, c'est tuer un être vivant. Si il était mort, la cellule ne se diviserait pas.

skinny-boy
Photo
Date 25/03/2017 0:43

brown-willow écrit:

Puisque j'ai vécu un avortement .Je connais des personnes qui en ont vécu.Et je peux te confirmer que c'est comme un deuil.


brown-willow écrit:

Les pressions( en tout cas pour moi et les personnes que je connaisse) ne vienne aucunement de la religion (je ne vais pas à l'eglises), mais des proches en general:Les parents ou le mari.


brown-willow écrit:

Tu crois franchement qu'ils vont te dire après l'ivg vous allez pas arreter de pleurer pendant plusieurs semaines et vous en voudrez à la terre entière.Sinon personne le ferait et ils ne sont pas censer nous influencer.



Expérience personnelle ne vaut pas vérité générale.
Rien ne prouve que ta situation est majoritaire.

brown-willow écrit:

Les propos que tu tiens vienne typiquement des hommes et des personnes qui n'ont jamais porté d'enfants.



Je vais répondre sur le même registre que toi et dire que les propos que tu tiens sont un copier-coller des sites d'intégristes catholiques opposés à la liberté d'avoir la possibilité d'avorter.

brown-willow écrit:

L'autre ami que je connais l'as fait, à 18-19 ans, elle n'avait pas de travail et son copain (toujours le même aujourd'hui) n'avait pas un boulot stable.Elle l'a fait à contrecoeur.Aujourd'hui elle a pu enfin avoir un enfin, mais pas naturellement.Elle a du faire des piqures d'hormones car elle n'ovulait plus. Les personnes font des ivg car c'est aventures d'un soir, ou les mineures qui font sous la pression des parents, ou car ils n'ont pas de quoi nourrir un enfants.



C'est la confirmation de ce que j'ai dit juste plus haut. Tu consultes trop les sites internet des cathos intégristes.

brown-willow écrit:

MA tante a gardé son enfants qui est née suite à un viol.Elle n'as aucun problème.



Ce n'est pas une raison pour interdire l'avortement pour toutes les femmes violées.

Plus largement, j'ai aucune raison de remettre ta parole en doute donc je vais dire que t'as très mal vécu ton avortement et que t'as encore des séquelles psychologiques. Pour diverses raisons, tu t'es mis en tête de lutter contre l'avortement. Le problème est que rien n'indique que ton cas est majoritaire. Je trouve que c'est assez égoïste (pour rester gentil) de ta part de vouloir interdire la possibilité d'avorter pour toutes les femmes parce que t'as mal vécu ton avortement.
La question est de laisser la possibilité aux femmes qui le veulent d'avorter. C'est tout.

Dans de nombreux cas, les "avantages" dépassent largement les "inconvénients".

Wolfgangbang
Photo
Date 25/03/2017 18:23

moi je suis pour l'avortement obligatoire
la vie c trop de la merde pq infliger ça à des petits bébés innocents

 
20 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : contre les manif anti ivg

Manifestation de droite
par yopyop le 14/12/2009 21:33 - Lu 325 fois
ohhh, un bal !!! dommage que sa n'existe plus :( sympa, mais tout cela reste un peu trop trop bon enfant... mais qui aura les couilles d'organiser la premiere manif...
grêve pour ou contre?
par gayard le 18/12/2007 10:07 - Lu 1072 fois
pour la manif anti greve c'est trop pitoyable je trouve, sachant qu'ils étaient sur la route et pas sur le trottoir dinc ils faisait autant chier le monde, surtout de la part...
La France commence à me faire peur.
par scotty33 le 15/05/2013 19:47 - Lu 1269 fois
je vous conchie, toi et toute ta bande d'illuminé.voilà un bel exemple de respect et de tolérance envers les autres! contrairement à certains nous n'avons pas profaner de propos injurieux envers...
Ma mère ou vous je sais pas qui croire...
par Souterrain le 30/09/2014 20:20 - Lu 1227 fois
non elle va au manif anti gay'-' j'ai juste l'idéé de changer
Les vieux catho anti mariage gay en une image
par Drav le 29/10/2012 11:38 - Lu 507 fois
il y a une manif anti-pédale à grenoble très prochainement il paraît.

Infos et prévention

Videos

  Manifestation anti-homos en Ouganda (actu)
Ajouté le 10/03/10
Affichée 1277797 fois
1 votes, 5/5
  C'est contre nature haaaan
Ajouté le 26/10/12
Affichée 1173845 fois
40 votes, 5/5
  Un Porte-Parole Homo Anti Mariage Gay Compare Hollande à Hitler
Ajouté le 13/01/13
Affichée 1169362 fois
10 votes, 3/5
  Je lutte contre les préjugés
Ajouté le 28/10/11
Affichée 1207252 fois
4 votes, 5/5
  Carton rouge contre l'homophobie
Ajouté le 31/05/11
Affichée 1273132 fois
5 votes, 5/5

Les News

Ma ville, ma honte. Aujourd'hui, tranquillement en train de surfer sur le Web après quelques révisions, je suis tombé sur un article publié par l'ami d'une amie sur Facebook. Aujourd'hui, j'ai découvert ma ville, pourtant berceau socialiste de notre ex-maire aujourd'hui Premier ministre, montrer un visage que je ne lui avais jamais vu.  
Équateur, siège moderne de... On ne pensait pas voir un jour, dans une société moderne, un remake plus vrai que nature du "Vol au dessus d'un nid de coucou" de Milo¨ Forman. Le sort de Jack Nicholson à la fin du film n'est souhaitable à personne. Et pourtant, en Equateur, des parents persistent à faire subir à leurs enfants un tel traitement "pour leur bien", avec pour seule cause, leur homosexualité.  
Bobby : seul contre tous Attention, M6 propose un film gay le lundi 20 avril à 13h35, bon l'heure choisie n'est pas terrible mais bon pour ceux ou celles que ça intéresse...  
La Manif pour tous, le poids lourd... Depuis quelques jours "La Manif pour tous" tente de s'imposer dans le débat des primaires UMP, et ses dirigeants espèrent influencer le vote des parisiens en faveur des candidats opposants au mariage gay. Une "intrusion" qui pourrait avoir de graves conséquences pour la droite qui rêve de conquérir Paris.  
Egypte: et maintenant ? L'Egypte post-Moubarak était pleine d'espoirs de démocratie. Des élections, un président, une assemblée constituante... Tout cela semble maintenant anéanti, en seulement un mois. Et maintenant ? Où va l'Egypte ?