Les condylomes anaux... un enfer!

Cachondo
Photo
Date 12/01/2017 21:01

Bonsoir à tous!

Première fois que je publie sur un forum!

Au cours d'une superbe partie de jambe en l'air je me suis rendu compte que j'avais des excroissance de chaire dans le cul, vous conviendrez que ça n'est absolument pas normal, j'ai donc décidé de prendre RDV chez mon médecin. Bien évidemment, comme je m'y attendais et après de nombreuses recherches sur le net il s'agissait de condylomes acuminés...
Petite parenthèse pour ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit je me permettrai de citer quelques lignes de wikipédia : "Une verrue génitale, aussi appelé condylome, condylomata acuminata, condylomes acuminés, est une infection sexuellement transmissible (IST) extrêmement contagieuse due à certaines variantes du papillomavirus humain (HPV). Elles peuvent se présenter comme des excroissances indolores touchant la peau ou les muqueuses des régions anale et/ou génitale. Leur aspect le plus fréquent les font surnommer crêtes de coq, mais les lésions peuvent parfois être planes et même rester non visibles à l'½il nu" De bonne grâce, je vous prie de m'épargner vos leçons de morale concernant la protection
Suite à cela s'en ai suivi deux/trois RDV chez le procto puis une intervention sous AG. Mais voilà.. Meme pas un mois et demie après que ces verrues sont revenues en force pour squatter mon trou de balle comme jaja(Il y'a un risque de récidives de 30% à 70%) ...Donc une nouvelle intervention est prévue!..
Ce type d'intervention est extrêmement douloureuse tant sur le plan physique que morale, et ceux pour une multitude de raison. Premièrement quand on vous dit qu'on a une IST on se sent sale et "injustement puni". Ensuite, comme conséquence une vie sexuel réduite, pour ne pas dire inexistante (du à une baisse de libido, de confiance en soi, on ne se sent plus désiré...) et le coté esthétique ( ça ressemble à un choux-fleur maintenant, vraiment!). A titre d'information et si vous ne l'avez pas compris je suis exclusivement pass, donc je vous laisse imaginer où je veux en venir... Le truc qui me déprime aussi c'est de savoir que la guérison ( si elle est possible..) peut durer très très très très longtemps... Du coup j'ai peur que le temps que ça guérisse de ne pas (plus?) avoir de vie sexuel ( dsl de revenir souvent sur ça mais c'est trop bon pour que se soit négliger) et que se soit un frein dans mes nouvelles rencontres...
Enfin bref c'est un peu compliqué de mettre un mot sur son ressenti.. Si j'ai écris ce gros pavé c'est pour avoir le témoignage de mecs qui sont déjà passer par là et qui puissent me dire que oui, un jour je n'en auraient plus et que je pourrai avoir une vie "normale "mais aussi pour savoir (même si je pense déjà connaitre la réponse) si cela vous dérangerai de rencontrer un mec avec qui vous avez un bon feeling et qu'il vous annonce qu'il a ça.

En vous remerciant de vos futures réponses

-Rebellion-
Photo
Date 12/01/2017 21:13

une question , ce rapport était il protégé ?

Anonyme
Photo
Date 12/01/2017 21:25

"Au cours d'une superbe partie de jambe en l'air je me suis rendu compte que j'avais des excroissance de chaire dans le cul".

Putain j'ai poussé un fou rire en lisant ça.

Phylos
Photo
Date 12/01/2017 21:42

Cachondo écrit:

je vous prie de m'épargner vos leçons de morale concernant la protection



Je ne vais t'épargner de rien du tout. Il faut se protéger. Les messages de prévention ne sont pas une blague. C'est ça, mais ça aurait pu être pire encore. Nan mais au pire, c'est pas grave, on meurt plus du VIH, donc yolo, on baise sans capote !

NON. Les seuls cas où on peut se dire qu'on va se passer de la capote, c'est dans le cadre d'une relation stable où on *sait* que l'autre et que soi-même on ne va pas voir ailleurs, et qu'on fait des tests de dépistages divers régulièrement.

Sinon on attrape des merdes.
En plus, on peut même les cumuler, c'est cool, on fait un élevage après !


A part ça, je pense qu'un mec qui a ce genre de trucs ça me fait fuir, déjà que j'ai pas besoin de ça pour fuir, donc bon o/

Bref, bon courage quand même pour te remettre de ça. J'espère réellement que ça te servira de leçon et que tu te protègeras systématiquement suite à cet épisode.

Scipio
Photo
Date 12/01/2017 21:48

Ca va encore nous coûter cher...

-Rebellion-
Photo
Date 12/01/2017 21:49

Phylos écrit:
Cachondo écrit:

je vous prie de m'épargner vos leçons de morale concernant la protection



j'avais pas vu , ok

Bouclette
Photo
Date 12/01/2017 22:01

Scipio écrit:

Ca va encore nous coûter cher...


Il existe un vaccin contre le HPV (papillomavirus humain), qui est responsable de ce genre de choses. Celui-ci est remboursé à 65% par la sécu (il coûte plus de 400¤), mais uniquement pour les filles de moins de 20 ans, et l'AMM ne concerne que les femmes.

Si ce vaccin n'est pas remboursé pour les hommes, c'est probablement que la sécu a jugé que les dépenses dues aux gays qui chopent des condylomes seraient moins importantes que celles qui auraient été faites pour vacciner les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.

allomat69
Photo
Date 13/01/2017 8:10

Il est important de ne pas transmettre la maladie aux autres, mais tu as l'air assez dégouté apparemment.
Et ce style d'IST est une porte d'entrée à d'autres maladies.

Je n'ai pas d'expérience perso sur la question, autant que je sache par des témoignage indirects les gens finissent par s'en sortir, mais cela reste un souvenir douloureux.

Je sais que les message de prévention lassent les gens, mais je ne me souviens pas non plus avoir vu depuis des années une campagne de prévention ciblant le préservatif. On vente désormais des préventions "à la carte" où chacun fait ce qu'il veut quand il veut, autrement dit ce qu'il peut.

Il est utile de rappeler comme tu le fais que cela peut aussi avoir des conséquences douloureuses du coté de l'anus, anxiogène, sans compter le risque de cancer à long terme, qui pour l'instant reste peu fréquent mais serait en augmentation.

Concernant le vaccin des HSH on en parle depuis des années.

the-ark
Photo
Date 13/01/2017 19:30

Le vaccin quadrivalent contre les papillomavirus GARDASIL a obtenu le 6 juin 2014 une modification de l'autorisation de mise sur le marché pour la prévention des lésions anales précancéreuses et cancéreuses.

De plus le haut conseil de santé publique a publié le 2 mai 2016 ceci: la protection des HSH apparaît justifiée : ils sont exposés à un risque plus élevé de cancer
anal et ils ne bénéficient pas de la protection indirecte de la vaccination des filles. De plus, la
vaccination HPV de cette population semble une stratégie coût-efficace. Par contre, il existe
une difficulté à atteindre ces personnes avant qu'elles ne soient infectées.
En conséquence le HCSP recommande :
• qu'un accès au vaccin HPV soit proposé dans les Cegidd et dans les centres de
vaccination aux hommes jusqu'à l'âge de 26 ans (limite des études de phase III) qui ont
ou ont eu des relations sexuelles avec un homme. Le bénéfice de cette vaccination sera
d'autant plus important que le début de l'activité sexuelle sera récent et que le nombre
de partenaires passés sera faible ;
• que cette possibilité d'accès soit relayée par des campagnes d'information adaptées.
Par ailleurs, le HCSP rappelle que la vaccination contre les infections à papillomavirus humains
est recommandée aux personnes immunodéprimées des deux sexes [100].

Donc maintenant vous savez, les HSH peuvent se faire vacciner, principalement dans les Ceggid voilà! Je pense que je vais aller le faire perso.

Bouclette
Photo
Date 14/01/2017 23:05

the-ark écrit:

Donc maintenant vous savez, les HSH peuvent se faire vacciner, principalement dans les Ceggid voilà! Je pense que je vais aller le faire perso.


Ah mais c'est une bonne nouvelle ça ! merci pour l'info, je pense que je vais le faire aussi du coup.

Cachondo
Photo
Date 15/01/2017 0:40

Phylos écrit:

Nan mais au pire, c'est pas grave, on meurt plus du VIH, donc yolo, on baise sans capote !



Cher Phylos,pour ta gouverne sache que c'est un virus qui peut se transmettre par contact indirect, avec des vêtements, des sous vêtements et des doigts infectés. Je me protège. Donc ton discours "yolo" qui fait sous entendre que je laissais traîner mon cul n'importe où tu te le carres la où je pense... tout ça pour dire que quand on a pas une entière connaissance du sujet on la boucle(je pèse mes mots ) raison pour laquelle je demandais qu'on ne me fasse pas la morale (je répète je me sens déjà assez injustement puni comme ça) et c'est aussi pour cette raison que je demandais l'avis de mecs qui étaient passés par là. Je pense que seuls ceux qui sont passés par là peuvent comprendre.

Pour le reste, en dépit du fait que ce n'était pas le genre de réponse que j'attendais je vous remercie d'avoir apporté un intérêt et de plus amples informations relatives à ce cas. D'ailleurs, concernant le vaccins. Il est trop tard pour que je le fasse ? Et il n'y a pas d'effets secondaires/ non désirés ?

Je surveille et surveillerai souvent le forum en espérant trouver un réponse.

CrimsonHawk
Photo
Date 15/01/2017 14:11

Je connais bien cette maladie car je l'ai attrapé par mon ex il y a 2ans alors qu'on avait des rapport protégé (bon j'ai appris qu'il allait souvent voir ailleurs après...) et j'ai connue l'enfer. Il faut savoir que cette maladie n'est pas égal pour tous certains sont porteur du virus mais n'ont aucun symptômes tandis que les personnes plus fragile auront plus tendance a voir des condylomes s'installer rapidement, pour ma part j'ai du subir deux opérations et être suivi pendant plusieurs mois pour être considérée comme "guéris"... Après il n'y pas de solution miracle, le hasard joue beaucoup... si j'ai un conseil a te donner, c'est de faire attention a ta santé en général, éviter de tomber malade car sa touche ton immunité, éviter les coup de déprimes, se faire dépister quotidiennement et faire attention a tes partenaires mais bon on peut jamais être sur a 100%.....

-Rebellion-
Photo
Date 15/01/2017 14:21

CrimsonHawk écrit:

Je connais bien cette maladie car je l'ai attrapé par mon ex il y a 2ans alors qu'on avait des rapport protégé (bon j'ai appris qu'il allait souvent voir ailleurs après...) et j'ai connue l'enfer. Il faut savoir que cette maladie n'est pas égal pour tous certains sont porteur du virus mais n'ont aucun symptômes tandis que les personnes plus fragile auront plus tendance a voir des condylomes s'installer rapidement, pour ma part j'ai du subir deux opérations et être suivi pendant plusieurs mois pour être considérée comme "guéris"... Après il n'y pas de solution miracle, le hasard joue beaucoup... si j'ai un conseil a te donner, c'est de faire attention a ta santé en général, éviter de tomber malade car sa touche ton immunité, éviter les coup de déprimes, se faire dépister quotidiennement et faire attention a tes partenaires mais bon on peut jamais être sur a 100%.....


c'est guérissable ? car il y a des MST qui sont là à vie

Cachondo
Photo
Date 15/01/2017 15:56

CrimsonHaw, mec... Merci beaucoup. Merci infiniment même! C'est ce genre de message que j'attends Oui le médecin me l'a dit, le hasard joue beaucoup. De toute évidence dans le domaine de la santé nous ne sommes pas tous égaux. Mais ça on le sait déjà c'est pas du nouveau... Il m'à également parler que la déprime, le stress et la fatigue y jouaient énormément. C'est un peu un cercle vicieux car cette situation me déprime et me stress puis cette année je passe le concours "de ma vie" donc double portions de stress!! Mais bon... je tacherai de palier à tous cela pour récupérer "la vie d'avant" la vie sans condylomes et avec une rondelle toute lisse quoi (si possible)! Concernant le dépistage j'avais fait un check-up complet quand on m'avait diagnostiquer les condylomes: Tout étaient négatif. Mais par mesure de précaution et pour être serein je vais en refaire un avec le TROD cette fois (j'aime pas les piqûres !! )Anyway... encore une fois merci beaucoup! ça remonte le morale, vraiment! C'est une sorte de soutiens et je me suis senti compris en lisant ton post Tu en avais bcp ?

Donc si y'en a d'autres qui peuvent me raconter leurs histoires n'hésitez pas svp (que cela ai été une galère ou pas car il faut aussi connaitre se qui peut arriver dans le pire des cas, si ça peut être pire)

-Rebellion- écrit:

c'est guérissable ? car il y a des MST qui sont là à vie


Les condylomes sont guérissables. En revanche le virus du HPV reste à vie.

CrimsonHawk
Photo
Date 15/01/2017 21:03

Exact, le virus reste a vie, j'en avais beaucoup mais mes premier condylomes sont apparu suite a une intervention médicale assez lourde au niveau de mon estomac après j'ai connu une période de déprime trois mois suite a une rupture et il se sont multiplier en seulement quelque semaines alors qu'avant j'en avais a peine deux ou trois.... après mon intervention j'ai déprimé encore car je me sentais sale et cette opération était vraiment douloureuse donc j'ai eu une récidive... c'est uniquement après ma seconde intervention que j'ai décidé de me rependre en mains en me mettant au sport et au yoga et un contrôle régulier de la maladie que j'ai pu m'en sortir.

-Rebellion-
Photo
Date 15/01/2017 21:34

CrimsonHawk écrit:

Exact, le virus reste a vie, j'en avais beaucoup mais mes premier condylomes sont apparu suite a une intervention médicale assez lourde au niveau de mon estomac après j'ai connu une période de déprime trois mois suite a une rupture et il se sont multiplier en seulement quelque semaines alors qu'avant j'en avais a peine deux ou trois.... après mon intervention j'ai déprimé encore car je me sentais sale et cette opération était vraiment douloureuse donc j'ai eu une récidive... c'est uniquement après ma seconde intervention que j'ai décidé de me rependre en mains en me mettant au sport et au yoga et un contrôle régulier de la maladie que j'ai pu m'en sortir.


ah oui , c'est une saloperie
respect et courage pour ton combat

Cachondo
Photo
Date 15/01/2017 22:15

-Rebellion- écrit:


ah oui , c'est une saloperie
respect et courage pour ton combat


Gracias

Cachondo
Photo
Date 04/03/2017 20:38

Bon ça fait un ptit moment que je suis pas venu par là et je constate qu'il n'y a pas eu d'autres réponses malheureusement...
Mais je vais quand même continuer de dire comment ça se passe pour moi parce que ça pourra toujours servir et "rassurer" des mecs et des nanas dans cette galère qui retournent/retourneront le web sans dessus dessous et qui tomberont par hasard sur ce forum pour trouver des réponses à leurs questions (Oui, pcq on ne trouve pas énormément de forum sur les condylomes et pour le peu qu'on trouve ça fou encore plus le moral à 0 car il y'a rarement un "happy end"...)
Donc comme je le disais dans mon premier poste après ma première opération j'ai eu une récidive interne ET externe (alors qu'au début je n'en avais que dans le canal anal) En attendant ma deuxième opération le proctologue m'avait prescrit la crème ALDARA pour les condylomes qui se trouvaient sur la marge anal(externe quoi). Crème que je devais appliquer une fois tout les deux jours. Bon autant vous dire que c'est une crème super actif et qu'elle ma fait passé des nuits blanche (Brûlures et démangeaisons au rdv) ! Mais malgré ça ils étaient toujours là..
La semaine dernière j'ai subit ma deuxième opération (élimination par électrocoagulation sous anesthésie générale , comme la première) Grosse douleurs, super angoisse, saignement et à deux doigts de tomber dans les pommes au moment du passage à la selle.. 2 semaines d'arrêt. J'ai rdv le 9 avec mon procto. Je pense que je continuerai de dire comment se passe cette mésaventure qui me donne l'impression d'être dans un tunnel dont je ne vois pas la fin.

@+

Anonyme
Photo
Date 05/03/2017 6:50

Phylos écrit:



Je ne vais t'épargner de rien du tout. Il faut se protéger. Les messages de prévention ne sont pas une blague. C'est ça, mais ça aurait pu être pire encore. Nan mais au pire, c'est pas grave, on meurt plus du VIH, donc yolo, on baise sans capote !

NON. Les seuls cas où on peut se dire qu'on va se passer de la capote, c'est dans le cadre d'une relation stable où on *sait* que l'autre et que soi-même on ne va pas voir ailleurs, et qu'on fait des tests de dépistages divers régulièrement.

Sinon on attrape des merdes.
En plus, on peut même les cumuler, c'est cool, on fait un élevage après !


A part ça, je pense qu'un mec qui a ce genre de trucs ça me fait fuir, déjà que j'ai pas besoin de ça pour fuir, donc bon o/

Bref, bon courage quand même pour te remettre de ça. J'espère réellement que ça te servira de leçon et que tu te protègeras systématiquement suite à cet épisode.



Les condylomes anaux s'attrapent malgré l'utilisation des préservatifs. Le Human Papillomavirus se transmet par simple frottements.

Je me souviens en avoir eu deux ou trois, m'être rendu chez un proctologue extrêmement sympa qui m'a dit que je pouvais revenir les faire brûler ou ne rien faire car dans la majorité des cas ils partaient tous seuls. Je devais partir à Maurice pendant un mois, du coup j'ai remis cela à mon retour. De nouveau à Paris, ils avaient disparu et ne sont plus jamais revenus.

Le HPV par contre reste dans le sang à vie, si je ne me trompe pas, mais chez l'homme (contrairement à la femme), les conséquences sont moins graves. Il y a le risque de cancer de l'anus mais cela frappe quasi-exclusivement ceux qui ont déjà le SIDA et qui ont plus de 60 ans.

Je ne suis pas médecin, donc ces infos doivent être confirmées.

Cachondo
Photo
Date 05/03/2017 12:32

Eh bien tu as beaucoup de chance d'avoir échapper à tous ça. Oui, le HPV reste à vie.
Merci beaucoup pour ton message et merci d'avoir rappeler que la contamination peut se faire même avec l'usage du préservatif.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2017 5:50

Cachondo écrit:

Eh bien tu as beaucoup de chance d'avoir échapper à tous ça. Oui, le HPV reste à vie.
Merci beaucoup pour ton message et merci d'avoir rappeler que la contamination peut se faire même avec l'usage du préservatif.



Mais de rien c'est normal.

Je sais que c'est facile à dire vu que je ne suis pas à ta place mais essaie de ne pas trop y penser. Il ne s'agit pas d'une maladie chronique avec des réelles conséquences sur ta santé mais d'un désagrément.

Limite le problème autant que tu peux mais ne déprime pas.

Une solution toute bête pour éviter que les condylomes soient trop visibles: laisse pousser tes poils à ce niveau là.

J'ai eu des rapports sexuels sans même savoir que j'en avais car personne n'a rien remarqué. C'est uniquement en me lavant pendant ma douche que je me suis rendu compte de quelque chose et même là j'ai mis du temps à m'inquiéter. Il est vrai que j'en ai eu au pire que deux ou trois mais être poilu m'a pour le coup évité de me "taper la honte" devant mes partenaires.

tobis75
Photo
Date 06/03/2017 13:25

"J'ai refilé des infections incurables à un nombre important de partenaires sans même les prévenir du risque et sans même qu'ils s'en rendent compte, juste pour pouvoir baiser tranquille, voila mon astuce : ..."


C'est ainsi que je perdis confiance en l'humanité.

 
33 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : Les condylomes anaux... un enfer!

Renseignements sur le HPV
par NGHTDRV le 26/09/2014 18:58 - Lu 179 fois
c'est biaisé, on s'y intéresse parce qu'on a pas le choix ^^ (bon moi je m'intéresse vraiment aux ist en général, je me suis même rajouté un séminaire d'éducation à la sexualité pour en rajouter...
Je me suis fait opérer des condylomes
par SmallSun le 04/01/2015 14:06 - Lu 315 fois
bonjour à tous. voila plusieurs semaines, on m'a détecté des condylomes anaux. j'en avais à l'extérieur et à l'intérieur. je me suis fait opérer fin novembre (anesthésie générale) car...
histoire sanglante... ou plutot pas
par csamikela le 23/03/2008 14:35 - Lu 519 fois
et d'où les rapports anaux sont 10 fois plus risqués -_-" ? c'est une étude statistique de l'époque de la découverte du sida qui dit ça ? ou alors c'est une étude...
Ne pas confondre Gel lubrifiant et Spray anal.
par LuvIsNoise le 28/07/2010 17:02 - Lu 2753 fois
bon j'ai cru comprendre cependant en fouillant sur internet que tous les sprays anaux n'étaient pas compatibles avec le lubrifiant et la capote et qu'il fallait donc faire...
Est-ce que 15 ou 16 ans n'est pas un peu tôt ?
par kg le 05/05/2010 12:22 - Lu 343 fois
oui aussi mais ça peut être aussi un enfer pour d'autres... 2 ou 3 ans d'enfer au pire et 2 ou 3 ans en enfer c'est long !

Infos et prévention