Faut-il réformer l'université en France?

93430
Photo
Date 04/11/2016 21:40

Faut-il réformer l'université en France?
Je vous propose un débat sur l'université en France et les réformes qui lui sont nécessaires ... Ou non.


Mon avis personnel :
1) la sélection : Alors alors, cette hypocrisie selon laquelle tout le monde devrait pouvoir entrer à l'université. J'ai envie de dire non, il suffit de regarder le taux d'échec en première année. En plus, la seule sélection se fait au hasard (je parle pas des filières sélectives) et c'est seulement pour les étudiants qui ne sont pas du secteur (elle est belle la méritocratie). Les universités en France sont bouchées alors que la moitie des étudiants ne réussissent pas en première année. Dans mon université, c'est 30% de réussite.
D'ailleurs question plus générale, ne faut-il pas réformer l'éducation en France ?
2) La gratuité universelle : Je trouve naze, c'est simple dans la plupart des pays les universités se sont financées en augmentant les frais d'inscription. Je vois pas pourquoi en France on ne paie pas selon le revenu. Après y a le problème des inégalités de rentrée d'argent entre universités à cause des inégalités entre secteur. Mais là c'est simple, les frais sont payés à un organisme étatique qui redistribuera ensuite cet argent entre université en fonction du nombre d'étudiants etc ...

Alredark
Photo
Date 04/11/2016 23:38

"2) La gratuité universelle : Je trouve naze, c'est simple dans la plupart des pays les universités se sont financées en augmentant les frais d'inscription. Je vois pas pourquoi en France on ne paie pas selon le revenu. Après y a le problème des inégalités de rentrée d'argent entre universités à cause des inégalités entre secteur. Mais là c'est simple, les frais sont payés à un organisme étatique qui redistribuera ensuite cet argent entre université en fonction du nombre d'étudiants etc ..."

Parce que si les ménages aisés payent plus d'impôts c'est pour pouvoir jouir des mêmes droits que tous les autres en garantissant une certaine équité.
Si tu leur fais payer + d'impôts et à côté les frais universitaires, hospitaliers... c'est abusif et ça ne fera que créer des tensions supplémentaires entre les citoyens contribuables et les autres.

93430
Photo
Date 04/11/2016 23:53

Mais je suis pour les baisses d'impôts.

Anthony350
Photo
Date 06/11/2016 18:28

Constat simple: soit vous rapprochez l'université et l'entreprise, soit vous supprimez l'université.

J'ai la chance de voir les ravages que fait l'éducation nationale parmi les jeunes quand je m'occupe du recrutement ou que je croise des stagiaires: elles ne les prépare absolument pas à affronter le monde de l'entreprise et ses contraintes, elle est juste enfermée dans son propre monde.

Je l'ai moi même quitté pour cette raison et je suis triste de savoir que dans le monde des gens ne peuvent pas faire d'études alors que j'ai du les arrêter pour espérer apprendre des choses réellement utile dans ma vie actuelle de travailleur. Le déphasage est tel que c'est bien plus qu'une réforme qu'il faut envisager.

En ligne Cristagalli
Photo
Date 06/11/2016 21:07

Anthony350 écrit:

Constat simple: soit vous rapprochez l'université et l'entreprise, soit vous supprimez l'université.



Whaaat ?

Je suis d'accord que la plupart des formations universitaires sont beaucoup trop orientées "Recherche" et qu'elles devraient préparer via des séminaires ou cours à l'entreprise privée. Mais dire que l'Université n'a aucun intérêt si elle n'a pas d'application dans le monde du travail c'est un peu passer complètement à côté du rôle de l'Université comme endroit d'enrichissement de la connaissance.

93430
Photo
Date 06/11/2016 22:11

Oui c'est vrai, l'université en France c'est pour la recherche à la base. Mais lui confier ce rôle est trop insuffisant. D'ailleurs je vois pas pourquoi la compta par exemple en éco-gestion ne pourrait pas être appliquée par stage. En tout cas il faut multiplier les stages en entreprise voire privilégier les études en apprentissage pour certaines matières.

Anthony350
Photo
Date 07/11/2016 18:36

Cristagalli écrit:
Anthony350 écrit:

Constat simple: soit vous rapprochez l'université et l'entreprise, soit vous supprimez l'université.



Whaaat ?

Je suis d'accord que la plupart des formations universitaires sont beaucoup trop orientées "Recherche" et qu'elles devraient préparer via des séminaires ou cours à l'entreprise privée. Mais dire que l'Université n'a aucun intérêt si elle n'a pas d'application dans le monde du travail c'est un peu passer complètement à côté du rôle de l'Université comme endroit d'enrichissement de la connaissance.



Je comprends ton point de vue et je suis d'accord, elle peut jouer ce rôle. Mais pas à un tel niveau que celui d'aujourd'hui. Celui qui veut vraiment élargir sa connaissance, n'a pas besoin d'une université, surtout de nos jours avec l'avènement d'internet et de la communication à outrance. Je parle de l'institution en elle même car évidemment tout le savoir du net a bien été écrit par des gens aussi.

Bouclette
Photo
Date 07/11/2016 19:46

Le monde de l'entreprise n'est pas le monde.

93430
Photo
Date 07/11/2016 20:12

Et pourtant c'est ce qui va occuper le quart de ta vie, donc le travail c'est largement le monde.

Anthony350
Photo
Date 07/11/2016 20:13

Et de plus, c'est ce qui te fera manger à la fin du mois.
Que l'entreprise soit à toi ou pas: tu seras confronté aux mêmes réalités.

En ligne JBClement
Photo
Date 07/11/2016 20:26

le travail n'est pas le monde, heureusement, mais bon sans ça, on perd de notre role, de plus le travail permet beaucoup d'interaction social, mais l'entreprise n'est pas tout le travail. Mais l'entreprise est essentiel dans notre société, c'est un pillier de notre monde actuel.

93430
Photo
Date 07/11/2016 20:46

Je veux dire que l'université sert majoritairement à chercher un travail, autant renforcer ce rôle. Mais il faut aussi faire des moyens, et la sélection (je parle d'un seuil style pas moins de 12/14 en maths au bac, 13 en SES pour faire eco-gestion) est une solution quand on voit le nombre de redoublants. Ou alors augmenter les frais pour que les étudiants se responsabilisent. Il faut aussi professionnaliser cet enseignement en favorisant l'apprentissage des matières (style compta, math, gestions etc ...) en entreprise.

Alredark
Photo
Date 07/11/2016 23:06

La sélection oui et non.
J'avais tout juste la moyenne au lycée, j'ai été en médecine et j'ai réussi le concours.
Tout le monde n'est pas fait pour le lycée, la fac offre une seconde chance de se lancer avec sérieux dans ses études.

Pandaren
Photo
Date 08/11/2016 15:25

Le problème n'est pas à l'université du tout ... le problème c'est les coupes budgétaires qui ont fait que le système éducatif est au fond. Et c'est lui qui influe directement sur l'université, parce qu'on y envoie toujours plus d'élèves qui ont toujours moins les capacités de travail pour !

Le constat est simple : Dès l'école primaire on n'apprend plus rien, et les seuls qui savent décemment écrire et compter sont les élèves avec beaucoup de facilités ou qui ont des parents qui repassent derrière l'instituteur. Pour le reste on les laissera passer éternellement à chaque fois même s'ils n'ont pas le niveau jusqu'au supérieur qui les purgera (et ce sera moralement acceptable car ils auront 18 ans, alors qu'avant c'était des enfants et il ne fallait surtout pas briser leurs rêves, ni leur apprendre l'échec et la frustration).

Je vois tous les jours le niveau de culture générale, d'abstraction des élèves. C'est pas brillant du tout, mais le niveau de leurs fondamentaux est encore plus à chier. Tout le monde le sait, tout le monde est au courant (même si chacun nie cette réalité pour ses propres enfants). Concrètement le chômage des jeunes c'est pas qu'une fatalité ... quand tu vois les teubés, tu comprends. PERSONNE ne veut d'un jeune au chômage parce que tout le monde sait que c'est une génération sacrifiée et qui sera très coûteuse à intégrer. Et je parle pas juste de connaissances là, je parle de mérite, d'effort, de travail et surtout d'humilité !


Conclusion l'université actuellement, c'est comme Kadhafi en libye. On la paye des millions pour faire le "sale boulot" dont l'éducation nationale ne veut pas : le tri. En laissant au passage des tonnes de jeune sans aucune qualification autre que leur superbe bac (lol), alors que si on les avait correctement orientés , ils auraient pour beaucoup un travail et une maitrise acceptable des fondamentaux.

93430
Photo
Date 08/11/2016 17:10

Ce n'est pas ça Pandaren.y en a marre de ces discours du style "ouais c'est facile l'école, le bac aussi blabla" c'est complètement faux. Les coupes budgétaires je suis d'accord mais le problème c'est l'organisation de la fac et le fait qu'il y a de nombreux élèves qui devraient pas y être.

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 09/11/2016 19:10

intérressant

Anthony350
Photo
Date 09/11/2016 19:21

Je rejoins Pandaren...et quand je vois certains CV ou certaines lettres avec des fautes dignes du primaire, je m'interroge. Sans aller jusqu'à employer le terme de "teubé" - encore que - je dirais seulement que parfois on fait face à des gens dont la culture et l'esprit ne sont pas tout à fait compatibles avec l'investissement attendu en entreprise.
Et je pense qu'on peut leur inculquer, sauf qu'en entreprise former quelqu'un n'est pas gratuit, et ça freine, forcément.

En ligne tito31
Photo
Date 13/11/2016 18:19

L'université n'est pas faite uniquement pour la recherche, on y recrute les professeurs, les cadres de la santé (de tous les domaines de santé), des ingénieurs compétents, des cadres en ressources humaines etc..
Le problème n'est pas qu'il y ait trop de monde, mais que dans certaines filières où il y a trop de monde on sélectionne de manière random les étudiants sans regarder un dossier: Avoir une classe de 20 élèves ou de 40 élèves c'est pareil, ca coute pas plus cher.
Faire payer la fac plus cher pour les uns est une inégalité qui n'a pas sa place dans le service public qui se finance déjà avec des impôts en fonction du revenu.
Le financement des universités est le vrai scandale: comment peut-on continuer à baisser le budget d'un organisme qui forme des gens de bon niveaux alors que parallèlement les écoles d'ingénieurs et leurs étudiants bénéficient toujours d'un financement confortable qui sert à leur distractions extra-scolaire et à favoriser le développement de l'entre-soi de la même école ou du même corps de métier. L'argent il y en a en abondance mais comme toujours il n'est pas réparti équitablement. Le système à réformer est le système prépa-école d'ingénieurs qui est loin de fournir les meilleurs professionnels du monde! et de rétablir le financement de la recherche (donc de l'université) qui apporte beaucoup aux entreprises de par le progrès intellectuel et technique qu'elle génère.

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 13/11/2016 18:55

Anthony350 écrit:

Je rejoins Pandaren...et quand je vois certains CV ou certaines lettres avec des fautes dignes du primaire, je m'interroge. Sans aller jusqu'à employer le terme de "teubé" - encore que - je dirais seulement que parfois on fait face à des gens dont la culture et l'esprit ne sont pas tout à fait compatibles avec l'investissement attendu en entreprise.
Et je pense qu'on peut leur inculquer, sauf qu'en entreprise former quelqu'un n'est pas gratuit, et ça freine, forcément.


enfin c'est pas comme si le francais était une langue très pertinente à apprendre , il est facile pour n'importe qui de faire des fautes hein.

Pandaren
Photo
Date 15/11/2016 1:59

tito31 écrit:

Le système à réformer est le système prépa-école d'ingénieurs qui est loin de fournir les meilleurs professionnels du monde!



L'université est certes asphyxiée mais remettre en cause le seul point positif de notre système éducatif c'est pas cool.

Alredark
Photo
Date 15/11/2016 17:43

"L'université est certes asphyxiée mais remettre en cause le seul point positif de notre système éducatif c'est pas cool."
Le seul point positif de notre système éducatif. Ben tiens.
La fac forme tous nos cadres de santé, la fac forme tous nos cadres du droit, la fac forme des chercheurs très compétents en sciences comme en lettres, elle forme des comptables, des gestionnaires...
Alors que franchement, les petites écoles d'ingénieurs où se retrouvent les élèves des petites classes prépas ne forment pas forcément les meilleurs des ingénieurs. Les grandes écoles ça se limite pas à X/ENS/Mines.

En ligne tito31
Photo
Date 15/11/2016 18:41

Désolé même les plus grandes écoles d'ingénieurs ne forment pas des gens aussi autonomes que la fac. Les écoles d'ingénieurs c'est le lieu où on rigole bien pendant 3 ans et de temps en temps on voit vaguement des notions qu'on applique vaguement en TP. Tout est survolé c'est pas génial comme enseignement.
Les ingénieurs mettent d'ailleurs plusieurs années à se former au travail de l'entreprise où ils sont embauchés.
Le système prépa gave les cerveaux qui ne retiennent que partiellement des notions qu'ils ont vaguement compris, l'ecole d'ingé part du principe que ces notions sont acquises, vu que la prépa est la pour ca, pour pouvoir passer outre et balancer des choses sans approche intuitive ou abstraite (les deux sont liées). Du coup on forme des ingénieurs moins bons que certains pays où les universités et les écoles d'ingénieurs sont confondus et où on a un rythme pendant 5 ans qui est correct sans être trop dur pour pouvoir tout bien assimiler correctement.

 
39 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : Faut-il réformer l'université en France?

Blocus au lycée ?
par le 09/12/2007 19:06 - Lu 542 fois
merci de ton soutien yoshi :)ça fait toujours plaisir même de la part d'un dinosaure vert ;). j'ai une question à poser à tous les néo marxistes si ils préfèrent ce terme: est ce que...
Bravo à ceux qui ne sont pas allé voter.
par Davoud le 03/09/2014 0:27 - Lu 2416 fois
tu peux pas réformer un système politique qui bénéficie trop à ceux qui devraient le réformer de toute façon .
COCA - COLA !!!
par dendy le 15/01/2007 0:33 - Lu 1048 fois
tout à fait d'accord ;-) mais je pense sincérement en la capacité de la france de se relever et de ratrapper son retard, ce qu'elle a toujours fait à travers son histoire économique !en...
Projet de loi sur le prêt étudiant garanti par l'État
par MiKa22 le 14/06/2009 13:49 - Lu 167 fois
on a déjà des facs poubelles, ça serait un comble de vouloir encore plus démocratiser l'université, à mon sens. y'a des gros problèmes d'orientation dès le lycée, et une...
A vous de décidez soyez franc ? ;P
par le 06/02/2011 6:49 - Lu 782 fois
cassos, dans un sens tu n'as pas tort mais ce n'est pas aussi tranché que cela. effectivement l'université (je parle de paris, les autres qu'ils crèvent, sauf ceux...

Infos et prévention

Videos

  Déshabillez nous - France 3
Ajouté le 01/03/12
Affichée 1017620 fois
19 votes, 5/5
  Pas de chat à la maison
Ajouté le 07/11/07
Affichée 1120009 fois
8 votes, 5/5
  L'origine de l'homosexualité
Ajouté le 04/02/10
Affichée 1118856 fois
7 votes, 4/5
  Next Made in France - Doc Gyneco
Ajouté le 08/07/11
Affichée 1088283 fois
11 votes, 2/5
  Pas d'homosexuel en Iran d'après Ahmadinejad
Ajouté le 07/11/07
Affichée 1119926 fois
2 votes, 4/5

Les News

Le CAELIF - Collectif des... Depuis 2001, le CAELIF rassemble les associations LGBT des Universités et Grandes Ecoles en Ile de France, mais depuis 2009, elle connaît un envol. Présentation d'une association un peu à part.  
L'histoire d'une vie Récit : Pourquoi vouloir raconter ici une partie de ma vie ? Parce que trop peu de gens la connaissent. De plus pour pouvoir enfin passer à autre chose et tourner définitivement la page, je veux qu'une partie de ma vie soit conservé ici par écrit.  
Les vacances sont finies ! La... Ça y est, c'est bientôt la fin ! Adieu vacances, plages, soleil, amours éphémères & nuits torrides! Bonjour cartables, crayons, manuels, temps pourri & autres profs ! La rentrée approche à grands pas, alors il est temps de faire un petit point sur les choses à savoir pour une année scolaire au poil !  
France Télévisions ou l’art... France 2 au journal télévisé de 13h injurie et diffame Za-gay.org  
Flash Test VIH - Semaine de... La semaine du 23 au 29 septembre 2013, les centres de dépistage se déplacent près de chez vous pour une opération de grande ampleur visant à dépister les populations à risque. Il s'agit de la plus grande opération de dépistage rapide jamais réalisée en France, avec une réponse estimée entre 15 et 30 minutes pour une pandémie touchant près de 152 000 personnes dans notre pays, dont 40 000 ignorant leur statut sérologique. Un dépistage précoce permet une prise en charge rapide et adaptée. Faites vous dépister, c'est important !