Ca ne saurait tarder

Uristofi
Photo
Date 13/10/2016 3:21

Salut.

Bon ! Je suis en ERASMUS et j'ai rencontré un mec de mon âge. On s'est vu trois fois, on s'embrasse comme jamais, je et il fait une fellation et basta. On discute pas mal tout ça tout ça. Un petit flirt.
SEULEMENT. Un jour viendra la question du VRAI sexe et ça ne saurait tarder. J'ai juste un stress énorme mais j'ai aussi une envie énorme ; sachant que l'on sait d'avance que c'est moi qui vais prendre (que c'est beau). Alors voilà : je vais devoir utiliser un truc de pharmacie horrible pour me laver l'arrière-train ou bien un simple jet de douche suffit après avoir été aux toilettes ? Il y a des risques de transmission par un annulingus ou des doigts ?
Je suis vraiment craintif des maladies sexuellement transmissibles à cause d'une nuit aux urgences horrible après mon premier plan en janvier (où il ne s'agissait que d'une fellation) ; et si ça merde je sais pas comment ça marche dans ce pays par rapport à la France - je crains le pire, d'ailleurs. Et ça arrive souvent que ça craque ? (même si la sienne est pas énorme, hein).

Voilà ! J'espère que vous pourrez m'éclairer pour mes questions... Je stress pas mal.
Merci

Ketamine
Photo
Date 13/10/2016 10:41

Uristofi écrit:

Alors voilà : je vais devoir utiliser un truc de pharmacie horrible pour me laver l'arrière-train ou bien un simple jet de douche suffit après avoir été aux toilettes ?


Ou bien rien du tout

J'ai jamais rien eu en me protégeant normalement comme tout le monde, j'ai jamais eu besoin de faire de lavements (dans la vraie vie j'crois personne ne fait ça, à moins d'être une star du porno)

Il y a des risques de transmission (comme t'appelles ça) si t'es pas propre, mais suffit de bien s'essuyer après avoir fait caca et de se laver les fesses (genre dans la douche en même temps que le corps) pour que ça soit tout ce qu'il y a de plus normal

Et la capote qui craque... De ce que j'ai compris ça arrive mais genre dans 1% des cas, donc ça devrait aller

A la limite là le truc qui joue contre toi c'est ton stress plus que les maladies elles même

K17
Photo
Date 14/10/2016 1:37

Les lavement c'est le meilleur moyen de se détruire la flore intestinale. Et après ça râle quand ça chie en spray a vie.
Je n'ai jamais eu de problème non plus en utilisant simplement un préservatif. Comme pour les hétéro. Il m'est arrivé que le préservatif craque, on a fait des test. J'ai autant d'IST qu'une bonne s½ur qui vit dans un couvent depuis sa naissance, donc rien.
Suffit de bien se protéger et ça passe. Si tu crains les traces qui pourraient éventuellement paraître sur le chibre monstrueux de ton partenaire, sache que devrait pas y en avoir, mais au pire, attends une demi heure après être sorti des toilettes.
Si tu as d'autres questions, je suis là pour y répondre tout en finesse et légereté.

En ligne 93430
Photo
Date 14/10/2016 9:41

Je baaaaaaaaaande pas ! Sois plus détaillant de ce que tu veux lui faire.

Uristofi
Photo
Date 14/10/2016 16:45

Je l'ai rencontré dans une soirée. Je l'ai embrassé (d'ailleurs j'étais vraiment ivre car je ne fais jamais, jamais, jamais ça et surtout personne ne sait pour moi), je pouvais pas résister. On s'est excentrés du groupe (facilement parce qu'on était beaucoup) et on a marché longtemps dans toute la ville. A plusieurs reprises on s'est embrassé - beaucoup, beaucoup, beaucoup (et c'était la première fois, je le concède - en fait, ça vient tout seul). Il m'a fait vite fait une fellation dans une ruelle (la première aussi - j'étais ivre je sais pas trop quoi en penser du coup) et ensuite on est allé chez lui. Je lui ai rendu la pareil, longtemps, dans les escaliers de son immeuble. On s'est revu le lendemain, rebelote. Et on s'est revu une troisième fois - là par contre pas de sexe, juste une trentaine de minutes à s'embrasser. Et je l'ai revu hier où il m'a avoué qu'il m'avait invité à manger parce que cette fois c'était plus que pour du touche-touche. Que c'était un rencard, en gros, le premier qu'il proposait et acceptait parce qu'il ne le faisait jamais. On a parlé de longues heures et on s'est embrassé. Je le reverrai dimanche je crois. Je suis un peu en délire parce que ce genre de chose ne m'arrive jamais - il me plaît, il a mon âge, il a un accent à mourir, il est drôle, intelligent, tout ça tout ça. Ce que je veux lui faire ? Tout.

raphg81
Photo
Date 14/10/2016 17:04

Tu as pensé à prendre la Prep par exemple ?

Uristofi
Photo
Date 14/10/2016 17:26

Je suis en Espagne, ça paraît difficile pour le moment. Et en parler avec un médecin... Je pense que je fais surtout une fixette et que j'ai une crainte énorme - sachant que ce n'est que mon deuxième partenaire et le premier avec qui il pourrait y avoir une relation par l'arrière.

allomat69
Photo
Date 15/10/2016 9:48

Perso je pense que les rencontres IRL opportunistes, autrement dit pas celles qu'on provoque pour satisfaire une envie urgentes, font partie des bons moments de la vie. Et c'est vrai que lorsqu'on voyage elles existent, souvent même plus facilement parce que les barrières sociales habituelles tombent.

Pour autant il est vrai aussi que le risque global d'IST augmente aussi par le brassage international, et parce qu'on est loin de notre offre sanitaire habituelle, particulièrement développée en France, et surtout gratuite ce qui est rare dans le monde.

Et il est vrai qu'un sexualité réceptive expose plus, notamment au VIH.


Mais on si on est tout nu pour faire l'amour, on est pas tout nus devant les risques de façon à pouvoir les rendre acceptables, sachant que le risque zéro n'existe pas.

Déjà puisque tu fais allusion à une expérience dont tu as parlé sur ce forum, et que tu avais vécu comme traumatisante, il y a deux façons de voir les choses. La première est que c'était le prix de 100 % de sécurité, et qu'il ne vaut mieux pas se formaliser. La seconde est que c'est qu'un TPE est un peu cher payé pour la première fellation réceptive de sa vie, non protégée. Certes avec un inconnu. Certes parce que tu étais tout juste majeur.

Quand on rencontre progressivement quelqu'un, et qu'une certaine confiance s'établie, on peut prendre quelques minutes pour évoquer la stratégie de prévention des IST. Si chacun fait attention et se fait dépister régulièrement, si le mec prend le temps de te séduire et se laisser séduire et ne donne pas l'impression d'enchaîner les conquêtes, cela peut significativement réduire le risque d'un accident de préservatif, normalement rare s'il est adapté, bien utilisé, et lubrifié.

La stratégie globale actuelle en France pour les gays qui ne sont pas à haut risque de s'infecter en quelques années voire moins d'un an (visés par la PREP), c'est une protection à plusieurs étages, et l'interception par l'étage suivant des défaillances des étages précédents. Autrement dit, si tous les étages précédents sautent, il reste actuellement celui de rester en vie en prenant tous les jours un traitement.

Normalement si on est prudent et qu'on sort avec des gens prudents, le risque résiduel d'infection au devrait être faible. Mais à condition de se faire dépister régulièrement.

Quand on est à l'étranger on ne connaît pas toujours les possibilités.

Apparemment en Espagne si l'on en croit  , il existe des possibilité de PPE (profilaxis post-exposición), et de dépistages y compris rapides,  .

Ton partenaire espagnol, s'il est sérieux, devrais donc pouvoir atteindre ton niveau de sécurité. Et tu ne devrais pas être dépourvu de possibilités en cas de soucis de capote.
Et s'il a ton âge on peut imaginer qu'il ne se tape pas tous les ti Erasmus de France comme de Navare xD.

Et en cas de doute rien ne t'empêche de dire non, où à plus tard, ce qui revient au même.
Mais faudrait pas non que ton caractère craintif te fasse rater des moments heureux.

Je suppose que tu as ta carte européenne de sécurité sociale ?

Uristofi
Photo
Date 15/10/2016 16:34

Pour l'anecdote il est américain. D'où « l'accent à mourir » quand on parle espagnol.

Oui. C'est dans ces situations qu'on comprend qu'en France on est plutôt très bien lotis... Je pensais que ça irait plus vite ; mais, face à ma réticence il a décidé d'attendre et notre relation se développe plus que pour un simple plan. Du coup, effectivement, ça va me permettre de poser les bases et de savoir comment ça va se passer (et d'oser lui en parler).

J'ai évidemment ma carte européenne de sécurité sociale, oui. J'avoue avoir en effet été largement refroidi par l'expérience du TPE (non pas pour ses effets qui au final ont été, pour moi, quasi nuls mais pour la nuit aux urgences particulièrement difficile) et j'ai peur que ça me freine dans l'avenir. A voir.

 
9 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Ca ne saurait tarder

"ZAG MEET" de LYON "OBJECTIF LUMIERES"
par bi69gay le 10/12/2007 12:11 - Lu 3260 fois
ho oui, ça ne saurait tarder !
[Sondage] Vos parents sont ils divorcés ?
par mikl78 le 10/09/2012 0:37 - Lu 944 fois
non, mais ça ne saurait tarder.
Les Célebrités LGBT !
par le 23/03/2014 13:11 - Lu 497 fois
moi, je ne suis pas encore celebre mais ca ne saurait tarder xd loool
MeeTechno Parade - Paris - 14/09/13
par Crime le 19/09/2013 15:02 - Lu 1849 fois
je t'ai ajouté a la liste des participants! tu n'as pas encore de parrain, mais ca ne saurait tarder :)
La dernière fois que t'as...(nouveau jeu)
par le 01/10/2016 15:11 - Lu 56865 fois
je n'ai pas encore eu cet honneur mais ça ne saurait tarder la dernière fois que tu as regarder une cassette vhs?

Infos et prévention