A 3 c'est mieux (et pas que pour le sexe)

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 28/09/2016 19:18

http://www.lepoint.fr/sciences-nature/le-premier-bebe-issu-de-trois-parents-est-ne-27-09-2016-2071722_1924.php
vous en pensez quoi ?

Tartanpionmdr
Photo
Date 28/09/2016 20:35

Comme il est dit dans l'article : « Le risque est que la manipulation induise chez l'embryon de nouvelles pathologies ou anomalies, alors qu'on cherchait au contraire à obtenir un bébé sain ».

Donc ça forcera peut-être des entreprises à créer des emplois pour lutter contre les nouvelles pathologies qui apparaîtront avec l'arrivée de cette pratique qui se démocratisera sans doute.

Donc moins de chômage, mais bon, encore faut-il que les moeurs sociales soient favorable à la triple parentalité.

Mais bon je suis dubitatif sur ça.

On pourra peut-être se ''commander'' des ptits Usain Bolt ...

En ligne imsocoollike
Photo
Date 29/09/2016 9:18

Les maladies liées aux gènes mitochondriaux restent assez rares. Donc le nombre de bébés qui pourraient naître de cette nouvelle technique ne sera pas très élevé. Alors d'ici à ce qu'on crée des entreprises spécialisées dans la "réparation d'embryons manipulés et devenus anormaux", on a le temps.

Je pense que les moeurs sociales sont prêtes, pour une partie, à accepter la triple parentalité. Au même titre que l'adoption ou la Procréation Médicalement Assistée pour les parents qui ne peuvent pas avoir d'enfants. Bien sûr, il y a des gens qui s'y opposent, mais globalement, les gens sont pour.

Il ne faut pas oublier que cette technique n'a pour seul but que d'éviter une maladie qui est mortelle pour l'enfant. Elle permet aux parents d'avoir des enfants. Sans cette technique, ils ne pourraient pas avoir d'enfants viables. Il n'est question nulle part de fabriquer un être sur mesure, qui réponde à certains critères esthétiques choisis par les parents ou par la société. Permettre à des parents qui ne peuvent enfanter d'avoir des enfants, ça existe déjà (PMA, adoption, ...). Faire l'amalgame entre "permettre à un couple d'avoir un enfant" et "fabriquer un enfant sur mesure", c'est dangereux.
Ceci dit, je reste également méfiant aux dérives eugéniques qui pourraient découler d'une avancée technique comme celle-ci. Mais les comités internationaux de bioéthique sont déjà très présents dans le milieu et contrôlent une grande partie des recherches effectuées dans les pays occidentaux.
On a les connaissances et les techniques nécessaires pour se fabriquer un petit Usain Bolt, depuis longtemps, même.

Sinon, pour répondre à l'auteur. Ce que j'en pense :
C'est une avancée formidable d'un point de vue scientifique. Et d'un point de vue sociétal, je pense que c'est une excellente nouvelle que d'annoncer aux parents concernés qu'ils pourront désormais avoir un enfant qui ne sera pas malade.
L'article fait émerger le terme de "triple parentalité" sans l'expliquer. A la lecture, on comprend qu'il s'agit de la parentalité biologique (bonjour, j'ai 3 parents biologiques : 1 papa et 2 mamans). Il n'est question nulle part d'une triple parentalité familiale ou sociale. Et je ne pense pas qu'il soit nécessaire de soulever la question dans un article de recherche scientifique. Mais il serait néanmoins intéressant de se pencher sur le sujet. On pourrait alors avoir une réflexion sur l'origine de notre modèle familial, sur ce qu'il apporte et permet, sur ce qu'il empêche, sur ce que pourrait amener d'autres modèles familiaux jusque là inimaginables.

allomat69
Photo
Date 30/09/2016 22:26

Chez les humains l'appartenance au groupe a toujours été primordiale, et donc la filiation des juvéniles, mais ce n'est que récemment à l'échelle de l'humanité que la filiation correspond plus strictement à la parenté biologique, où à défaut à l'adoption.

Les sociétés traditionnelles ont déjà a peu près tout exploré des possibilités de filiation, évidemment non médicalisées car celles-ci n'auraient pas été à la portée de leurs connaissances : appartenance de l'enfant au clan de la mère sans connaissance du père, enfant né d'une mère mariée à tous les frères d'une famille (dont les cadets remplacent les aînés décédés ou infertiles), enfant né dans une famille polygame, enfant né d'une concubine et reconnu par le père déjà marié, enfant placé temporairement ou définitivement dans autre famille du clan moins nombreuse ou plus riche, évidemment un père et une mère ordinaires, ou adoption en cas d'orphelin ou d'enfant abandonné, plus récemment familles recomposées, et j'en oublie sans doute.

Parce que le plus important chez les humains a toujours été l'appartenance au groupe de survie, et donc la filiation. C'est assez tardivement et sous l'influence de modèles religieux patriarcaux que la filiation s'est normalisée comme la descendance d'un père et une mère, le père étant le chef de famille ayant ascendance sur la mère et ses enfants (et faire des enfants a été normalisé par la "position du missionnaire", et plus jamais accroupis...). Tous les débats actuels découlent de ce dernier modèle, qui souhaiterait pouvoir continuer à s'imposer, mais est bousculé par les avancées de la science.

En pratique les parents sont ceux qui élèvent et assurent la sécurité de l'enfant, lui offre une filiation et l'appartenance au groupe qui le protège. Le nombre de personnes qui lui ont donné leurs gênes et la vie n'a que l'importance que la société lui accorde. Et ce que la société considère comme normal ne choque pas l'enfant.

Si ce sont les parents biologiques tant mieux. Mais lorsque des législations ou droits coutumiers plus anciens peuvent associer d'autres personnes concernées de près ou de loin à la conception ou l'éducation de l'enfant, par exemple des géniteurs multiples, où est le problème, qui peut le plus peut le moins...

 
4 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : A 3 c'est mieux (et pas que pour le sexe)

gay : sex or not sex ?
par meof26 le 04/01/2008 23:02 - Lu 435 fois
l'amour prime, en tout cas il faut que je connaisse la personne et que je l'apprécie...le sexe avec de l'amour, rien de mieux et de plus beau! le sexe pour...
probleme? tout le monde pense qu au cu?
par mickael01000 le 15/05/2011 8:38 - Lu 731 fois
t'es pas le 1er vlad ni le dernier d'ailleurs =) et je suis tout a fait d'accord avec toi. le sexe pour le sexe reste utile tant ça nous fait plaisir =) apres le sexe...
Help bi refoulé ??????
par Van-V le 06/09/2013 23:38 - Lu 324 fois
comme dirait sigmund : le sexe est monotone. mais il est pas donc je vais te donner mon avis : vois pas le sexe en fonction du sexe mais de la personne avec qui tu le fais et...
Le Sexe...
par le 14/11/2010 17:30 - Lu 810 fois
moi perso, ça me dérange pas qu'il y est que du sexe. il faut juste que ce soit clair entre le mec et moi... du genre pour moi c'est de l'amour et pour lui un plan...
Help je foire toute mes relations sexuelle !
par josua le 03/07/2014 20:37 - Lu 313 fois
le sexe ne se commande pas tu envisage la chose de manière trop conventionnelle, tu n'es pas un robot, faut laisser le naturel! manger sainement, ne pas avoir peur d'un petit accident,...

Infos et prévention

Videos

  1/3 - "Le mieux c'est d'en parler" sur l'homoparentalité
Ajouté le 20/04/09
Affichée 1077910 fois
2 votes, 5/5
  2/3 - "Le mieux c'est d'en parler" sur l'homoparentalité
Ajouté le 20/04/09
Affichée 1077750 fois
2 votes, 5/5
  3/3 - "Le mieux c'est d'en parler" sur l'homoparentalité
Ajouté le 20/04/09
Affichée 1077749 fois
1 votes, 5/5
  "Le mieux c'est d'en parler" sur l'homosexualité (3/3)
Ajouté le 08/09/11
Affichée 1062507 fois
2 votes, 1/5
  "Le mieux c'est d'en parler" sur l'homosexualité (2/3)
Ajouté le 08/09/11
Affichée 1062770 fois
5 votes, 3/5

Les News

Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.  
Le vestiaire du "troisième... C'est Courrier International qui nous apprend la nouvelle. Dans un lycée suédois, un troisième vestiaire a été ouvert, pour les élèves ne se sentant ni homme, ni femme.  
Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.  
Pour mettre fin à une violence... Beaucoup trop longtemps. Cet ersatz de débat aura duré beaucoup trop longtemps. Plus de 6 mois que l'on s'échange des arguments creux, que l'on préfère crier plutôt que raisonner, huer plutôt que prouver. Dans les deux camps, les positions se cristallisent, pour le meilleur, ou plutôt pour le pire.  
Tout pour plaire ! On se demande souvent ce que veulent les filles, mais que voulons-nous en retour, nous les hommes ? Et en particulier la gente masculine homosexuelle. En effet, à chaque rendez-vous, chaque rencontre en soirée ou en boîte il y a toujours ce désir de concrétiser avec quelqu’un.