Train_Thalys_728x90

[Réflexion personnelle] Les gens populaires / qui plaisent plus que la moyenne

Phylos
Photo
Date 23/09/2016 16:57

Ca fait un sacré moment que je n'ai pas posté un topic par ici.
D'après mon profil (que je vous incite à visiter, mais c'est totalement off topic), cela fait même 2 ans. Ahem. Bref. Osef.

Je voudrais partager avec vous quelques réflexions que je me fais sur les "gens populaires". Le terme est assez flou pour que chacun en ait une définition qui lui est propre, je vais donc essayer d'en donner une simpliste, histoire de poser le contexte.

Qu'est-ce que quelqu'un de "populaire" ? Eh bien, on peut le voir dans les séries américaines, c'est le mec qui fait du football américain, super beau gosse, tombeur avec les filles, et qui les traite comme de la merde.
Non, en fait c'est pas vraiment ça. Certes, c'est un garçon souvent mignon (je parle spécifiquement de garçons, puisque j'ai peu d'amies assez proches pour exprimer mon point de vue du côté féminin, mais il est probable qu'on y retrouve des similitudes), qui plaît beaucoup, et qui en a conscience.

J'ai quelques amis / connaissances, comme ça, qui soit sont bien plus beaux que la moyenne, ont un "don" particulier (dessin, écriture, etc.), ou bien cumulent plusieurs attributs qui font "qu'ils en imposent", d'une façon où d'une autre.
Je dirais que la "personne populaire" créé de l'admiration, de la jalousie, et on a tendance à aimer être entouré, parfois, de ces "gens populaires" dans l'espoir que leur popularité réussisse à retomber sur nous, d'une façon ou d'une autre.

[Ouais, c'est cool ton histoire, mais tu veux en venir où, exactement ?]
Bon. J'ai posé un bout de cadre de définition sur ce qu'est une personne populaire, de mon point de vue, je peux en venir au point : J'ai le sentiment que les gens populaires accordent peu d'importance aux autres, et peuvent avoir tendance à se moquer des conséquences de leur négligence.

Ce qui me pousse à penser cela ? Eh bien, de ma maigre expérience de la vie, je cotoie parfois quelques uns de ces "gens populaires", et j'ai rapidement l'impression de devoir toujours être celui qui initie une conversation / propose un truc / initie une rencontre / essaye de créer quelque chose ... avec le sentiment récurrent que si je ne fais pas, il ne se passe rien.

J'ai cru analyser la chose de la façon suivante : la personne populaire reçoit tellement de sollicitations, de toutes parts, que, finalement, elle n'a jamais eu à prendre la peine d'aller vers l'autre, puisque l'habitude faisant, les autres viennent, systématiquement, nous faisant en quelque sorte "oublier" l'autre (enfin, pas réellement oublier, puisque lorsque la conversation est initiée, c'est comme si elle ne s'était jamais arrêtée, comme avec un vrai ami, en quelque sorte)

Je ne parle même pas des mecs populaires qui jouent de leur aspect / physique afin de jouer avec les sentiments en faisant miroiter des trucs et en finissant par se barrer sans plus jamais donner de nouvelle. Je n'ai toujours pas compris l'intérêt d'agir de la sorte, mais je garde espoir de percer leurs secrets un jour.

Après, mon ressenti se base finalement sur un nombre assez restreint de sujets, et donc la fiabilité est bien maigre.
Avez-vous déjà ressenti ce genre de choses ? Avez-vous des contre-arguments pertinents à m'opposer, afin qu'éventuellement mon image plutôt négative puisse s'atténuer ?

Bref, voilà. Petit moment partage de mes ressentis. N'hésitez pas à ajouter votre pierre au pavé (ajouter une pierre à un pavé, wut ?)

Inky
Photo
Date 23/09/2016 17:02

On peut voir ça dans l'autre sens, également : Certaines des qualités qui permettent de ne pas être une raclure ne sont pas valorisées par la société et sont même vu parfois comme des faiblesses.
Je pense à la gentillesse, à l'empathie, la curiosité, l'écoute...
Ce n'est pas forcément le fait d'être populaire qui te transforme en gros con. Ça peut être le fait d'être un gros con qui te rend populaire.

Voilà, c'est ma pierre au pavé dans la mare sur l'ambulance.

Anonyme
Photo
Date 23/09/2016 17:03

Coucou j'suis populaire et j'aime beaucoup mon statut dans la hiérarchie.
Allez bizou

Phylos
Photo
Date 23/09/2016 17:05

Inky écrit:

Ce n'est pas forcément le fait d'être populaire qui te transforme en gros con. Ça peut être le fait d'être un gros con qui te rend populaire.



Hypothèse très intéressante. Je n'avais pas imaginé la chose sous ce point ce vue.

itsatrap
Photo
Date 23/09/2016 18:06

Perso, les gens populaires de "mon entourage" (qui l'est plus maintenant en faite), c'est des personnes ultra extraverties et sociables papillonnants un peu partout et qui se font apprécier par énormément de gens. Quant-au physique et autre... Les gens que j'ai remarqué populaires sont surtout très extravertis, sociables et pas trop bizarres, ce qu'il faut pour plaire à un peu tout le monde en faite.

En ligne tobis75
Photo
Date 23/09/2016 18:14

Je trouve ça intéressant... D'autant plus que ça prend sens avec des rencontres récentes de ma vie... Pour qui... Je n'arrivais pas à trouver d'explication (chose qui est rare chez moi).

Et finalement, si ce que tu dis est vrai (je pense que c'est au moins en partie le cas, peut être y a t'il d'autres "profils" de personnes "populaires" mais tu en détailles un qui est pour moi probablement vérifiable et vérifié) ça expliquerait le manque d'amitié/compassion/amour que j'ai vécu récemment, de personnes pourtant "biens" (qui n'ont pas de mauvaises intentions), mais qui ne m'accordaient qu'une importance minime lorsque je ne leur apportais rien de positif. Alors que nos relations quand j'allais bien était plus qu'intime.
D'ailleurs une de ces personnes m'a même fait comprendre que grossièrement elle ne m'aiderait pas car elle est bien trop sollicité et préfère garder que les sollicitations positives... Ouai...


Edit 1 : Les gens populaire seraient des gens banales ? Sans originalité ? Faisant qu'ils plaisent au plus grand nombre ?

Edit 2 : Je ne leur en veux pas. Comme tu l'as dis aussi Phylos, c'est inconscient. Il n'y a pas de mauvaises intentions je pense. Mais ils peuvent en prendre conscience et y changer quelque chose (d'ailleurs je connais au moins une personne qui a été "populaire" mais qui à un moment de sa vie a envoyé chier les gens qui étaient la pour de mauvaises raisons, afin de se consacrer aux "bonnes personnes" de sa vie. Il reste souvent sollicité, mais décline désormais les propositions trop "opportunistes", alors qu'il pourrait en retirer que le positif).

Wolfgangbang
Photo
Date 23/09/2016 18:37

Je dirai plutôt qu'on est tous le type populaire de quelqu'un...

-Rebellion-
Photo
Date 23/09/2016 19:36

Bah les gens populaires sont juste ceux qui plaisent pour X ou Y raison , je vois pas pourquoi vous psychotez sur ca ..... tu peux très bien être populaire en étant un connard ou un génie.
C'est pareil pour tout le monde , une meuf 10/10 a souvent plusieurs mecs qui sont en orbite autour d'elle
Un homme à femme alpha , c'est pareil , il aura toujours une fille à disposition
donc peu importe si 1 personne part ou vient , ils ne gardent que leur amis proches dans leur entourages
L'humain vit avec des groupes de 150 personnes en moyenne , est-ce que tu crois vraiment que dans le lot tu les considère tous de facon égale ?? Bah non , alors imagines ce qui sont en interaction avec beaucoup de gens en même temps , ils y en a qui vont compter plus que d'autre.

Bios
Photo
Date 23/09/2016 19:37

Ça m'fait penser au collège où, dans mon cas (mais ça doit être assez facilement généralisable), il fallait être populaire xor être discret. La popularité se forgeait notamment par le fait de désigner une victime dont il fallait se moquer pour telle ou telle raison. Et ça, ça entraînait que les personnes populaires étaient les personnes dont on ne pouvait pas rire. Comme ça se basait surtout sur le physique, bah ... ils étaient tous "beaux". Bon, c'était le collège ... XD

Après ça, j'ai moins souvent rencontré ce truc du bg "bully" ..

Phylos a dit : "Je dirais que la "personne populaire" créé de l'admiration, de la jalousie, et on a tendance à aimer être entouré, parfois, de ces "gens populaires" dans l'espoir que leur popularité réussisse à retomber sur nous, d'une façon ou d'une autre."

Je suis plutôt d'accord et ça m'fait penser à un passage de la Dissertation sur les passions de Hume où il est question de la vanité qu'on peut tirer de ses relations ! Mais alors cet "opportunisme" se retrouverait des deux côtés ? Mais bon, pour nuancer, il y a aussi des relations populaire-gens normal qui sont saines ! :3

En ligne JBClement
Photo
Date 23/09/2016 19:38

Personnellement j'ai jamais vraiment été populaire mais j'ai jamais été non plus pas populaire sauf peut etre début de première, je me suis toujours assuré le soutien aux élections de délégué d'au moins 1/3 des vois. Mais j'avoue avoir rencontré des gens populaires très sympathique qui n'hésitait pas a aller vers moi par exemple, d'autres qui étaient des connards, mais bon il y a pour moi deux grosses catégorie de populaire, le populaire connard, le type classique et le populaire altruiste, celui là est plus intéressant car il rassemble beaucoup de monde et va vers les autres même si c'est dans son intéret il n'hésite pas a demander l'avis aux autres a jouer avec eux et a etre quelqu'un en qui on peut compter même si la personne en question peut se révéler instable en cas d'échec sivant un effort. Voila je rajoute un pavé sans saut de ligne pour vous faire mal aux yeux et vous décourager de me lire. Sur ce bien a vous, l'unique et le formidable JBClement.

Ozval
Photo
Date 23/09/2016 20:03

être populaire ça implique d'être sociable et d'aller vers les gens, "la popularité" n'arrive pas en claquant des doigts.
Les gens populaires sont des gens qui vont toujours vers les autres et ont la capacité de se faire apprécier rapidement en quelques phrases, ils doivent savoir gérer des dizaines (voire des centaines) de relation à la fois, ils souvent agréable à regarder et bien des qualités que d'autres n'ont pas puisque il inspire en quelques sortes un modèle de réussite à suivre, un objectif à atteindre en société.
Ils ne sont pas nécessairement comme tout le monde, ils sont juste sûr d'eux, de leur style, il ne cherche pas à rentrer dans le moule, c'est eux qui crée le moule.
bref ce n'est que mon point de vue

Linkelda
Photo
Date 23/09/2016 20:33

Y a quand même différents types de popularité en fonction de l'âge, y a le petit caid dans la cour de récré au collège qui est entouré de gens qui l'admirent (d'ailleurs ce type de popularité est d'après mon expérience souvent représentatif d'un manque à cet âge) et si on prend la fac, la popularité c'est être une personne appréciée de beaucoup.
En gros ceux qui "gravitent" autour de la personne populaire ne sont plus des moutons ou des gens qui ne veulent pas en prendre plein la gueule mais deviennent des personnes à part entière dont la personne "populaire" reconnait l'existence

(Ou alors j'idéalise beaucoup, mais j'ai pas croisé beaucoup de populaires qui étaient de vrais connards depuis la fin du lycée)

Phylos écrit:

Je dirais que la "personne populaire" créé de l'admiration, de la jalousie, et on a tendance à aimer être entouré, parfois, de ces "gens populaires" dans l'espoir que leur popularité réussisse à retomber sur nous, d'une façon ou d'une autre.


On peut aussi s'entourer d'une personne populaire dans l'espoir qu'elle nous permette de s'intégrer dans un petit groupe, sans forcément chercher à être populaire par la suite :p

(J'ai pas tout tout lu, désolé si je redis des trucs déjà dits :x )

raffy
Photo
Date 23/09/2016 22:19

a partir du moment ou tu fais des choses pour les autres, que tu es agréable et à l'écoute, tu deviens charismatique car les gens ont tendance à venir vers toi, sachant que tu seras la pour les aider / écouter. Comme dit plus haut la popularité a de nombreux visages, suffit parfois juste de faire des efforts et d'aller vers les autres

Apres avoir une belle gueule ça aide, mais pour peu qu'on soit pas superficiel, c'est secondaire (selon mon avis)

Teiresias
Photo
Date 24/09/2016 0:24

Je n'ai pas la même expérience. Je n'ai pas connu de gens populaires à l'américaine. La définition que j'en donnerais : la personne populaire est précisément celle qui ne donne pas le sentiment de ne s'intéresser qu'à elle, mais qui, au contraire, donne de l'espoir aux autres. Mais pas n'importe quoi espoir. La personne populaire est celle qui, dans son milieu, donne le sentiment d'avoir réussi, d'être au-dessus des autres. Le populaire, paradoxalement, est un aristocrate, mais un aristocrate démagogue. L'espoir qu'il donne aux autres est celui d'acquérir un peu, un tout petit peu, de sa propre gloire, grâce au privilège d'être son ami ou son amant.

-Rebellion-
Photo
Date 24/09/2016 0:43

Teiresias écrit:

Je n'ai pas la même expérience. Je n'ai pas connu de gens populaires à l'américaine. La définition que j'en donnerais : la personne populaire est précisément celle qui ne donne pas le sentiment de ne s'intéresser qu'à elle, mais qui, au contraire, donne de l'espoir aux autres. Mais pas n'importe quoi espoir. La personne populaire est celle qui, dans son milieu, donne le sentiment d'avoir réussi, d'être au-dessus des autres. Le populaire, paradoxalement, est un aristocrate, mais un aristocrate démagogue. L'espoir qu'il donne aux autres est celui d'acquérir un peu, un tout petit peu, de sa propre gloire, grâce au privilège d'être son ami ou son amant.


STOP ! c'est pas parce qu'on est en France que tout les gens charismatiques s'apellent Ibère Valérie Duc de TaMère et qu'ils sont nés avec une cuillère en or.......
La popularité touche tout les milieux sociaux , tu vas me dire que Nabila est une aristocrate ? que Daniel Craig est un aristocrate ? que Kaaris est un aristocrate ? que PNL sont des aristocrates ?Ils ont commencé leur carrière c'était des clochards.
Les populaires sont soi : des gens utiles au groupe et qui le mettent en avant , sois des gens avec des caractéristiques que le groupe apprécie (qui peut être éventuellement la richesse ). Comme dit tout à l'heure , ca ne fait pas du populaire une personne "bien" pour autant , car c'est très facile de se mettre en avant (exemple : toutes les stars de télé réalité).
Après sur le fait qu'il donne de l'espoir bah je suis d'accord avec toi , et c'est tout à fait normal, si tu veux devenir tel chose , tu traines avec les gens qui l'ont déja réussi. C'est normal. Il faut trainer avec les vainqueurs pour vaincre
Par exemple si je veux évoluer en muscu et qu'un de coté j'ai :
-un go muscu lambda
de l'autre :
-Dwayne Johnson , qui est mondialement connu et populaire en partie pour son physique monstre
la logique rationelle voudra que j'aille voir Dwayne pour progresser non ?
Bah c'est pareil pour les populaires lambda
Faut avoir au dela du système de caste francais , c'est pas une réalité absolue ce système , ca m'énerve , car en pensant comme ca tu insinues que tu es populaire seulement si t'as des parents riches . C'EST FAUX

Teiresias
Photo
Date 24/09/2016 0:58

Il faut lire le texte en entier. La phrase que vous graissez est en lien avec la précédente : l'aristocrate, étymologiquement, c'est celui qui est au-dessus des autres. Si je m'en réfère à mon expérience, c'est une qualité que l'on prête systématiquement aux personnes dites populaires. Elles ont quelque chose de plus. Qu'il s'agisse d'exceller en sport, en sociabilité ou en beauté, elles ont une supériorité qui en font, dans leur milieu, des aristocrates. Rien à voir avec la naissance et la classe noble en tant que telle. Le paradoxe, c'est que, loin de garder pour elles ces attributs, elles donnent aux "inférieurs" l'espoir de recevoir un peu de leur divine lumière. Ces personnes sont populaires parce que nombre de gens croient qu'en les fréquentant, elles s'élèveront à leur tour.

-Rebellion-
Photo
Date 24/09/2016 1:03

Bah les "inférieurs" ont totalement raison mdr
quand quelqu'un a des qualités c'est un devoir de les montrer et de les appliquer , pourquoi être modeste et inutile plutot que populaire et utile à tout le monde.
C'est en trainant avec les grands qu'on devient soi même un grand , personne se fait tout seul.
Je reprends l'exemple sur Dwayne Johnson

Teiresias
Photo
Date 24/09/2016 1:06

Sauf que la grandeur en question est parfois bien dérisoire. Comment voulez-vous que la beauté, ou la compétence en sport de telle ou telle personne populaire, reluise sur vous du simple fait de la fréquenter ?

-Rebellion-
Photo
Date 24/09/2016 1:08

Ou encore un meilleur exemple , un joueur de foot ,si il a le choix , vers quel club il va se diriger , un petit club no name ou bien vers madrid dont le club est populaire pour être l'un de meilleurs ?
Bah il ira au real et il deviendra un grand joueur par l'influence de ce club populaire et des joueurs populaires , car si les gens sont populaires c'est qu'il y a une raison , dans le cas du real et de leur joueur c'est le niveau sportif. Et ce qui entrent au real bizarrement deviennent de très bon joueurs après.
Faut arrêter d'avoir la haine contre les populaires parce que vous avez pas de popularité mdr.
Y'a qu'en trainant avec les vainqueurs qu'on devient soi même un vainqueur , ET CA DANS TOUT LES DOMAINES
Aucun élève ne se fait sans un bon enseignant

-Rebellion-
Photo
Date 24/09/2016 1:09

Teiresias écrit:

Sauf que la grandeur en question est parfois bien dérisoire.


Tu peux être populaire pour tout et n'importe quoi du moment que tu t'affiches , après les gens choissisent leur idoles et leur exemples hein. Nabilla est populaire pourtant elle pourrait crever j'en aurai rien à branler

Teiresias
Photo
Date 24/09/2016 1:12

Oh, je n'ai pas la haine. Le truc, c'est que la relation entre la personne populaire et les autres n'a rien à voir avec une relation d'enseignement (relation que j'aurais tendance à trouver belle et noble ). Il s'agit toujours d'établir une simple relation, si possible une amitié, et idéalement une relation amoureuse. Le moteur, c'est le désir d'être soi-même valorisé aux yeux des autres. On fréquente une personne populaire pour être soi-même envié des autres.

-Rebellion-
Photo
Date 24/09/2016 9:08

Teiresias écrit:

Oh, je n'ai pas la haine. Le truc, c'est que la relation entre la personne populaire et les autres n'a rien à voir avec une relation d'enseignement (relation que j'aurais tendance à trouver belle et noble ). Il s'agit toujours d'établir une simple relation, si possible une amitié, et idéalement une relation amoureuse. Le moteur, c'est le désir d'être soi-même valorisé aux yeux des autres. On fréquente une personne populaire pour être soi-même envié des autres.


Bah c'est tout à fait normal , quand on se fait envier des autres c'est souvent qu'on est utile ou qu'on possède des caractéristiques qui plait au groupe. Donc être au coté de celui qui possède déja ces caractéristiques peut te permettre d'afficher tes qualités (car quand on a des qualités faut les montrer , sinon ca sert à rien de les avoir) , mais ca ne marche pas toujours , mais en tout cas tu recois l'influence de ce dernier dans l'enseignement.
Encore une fois l'exemple sur Dwayne Johnson.

 
26 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : [Réflexion personnelle] Les gens populaires / qui plaisent plus que la moyenne

Réflexion sur l'Amitié - commentaires
par le 26/09/2009 8:47 - Lu 66 fois
réflexion inutile mais construite sur l'amitié, les relations de l'amitié mais aussi sur les ennemis et le lien avec notre construction personnelle.laissez vos commentaires à propos de...
La taille de votre penis est-elle normale ?
par allomat69 le 15/05/2015 13:14 - Lu 2096 fois
moi c'est bizarre on ma toujours dis que la moyenne était de 15 cmje pense pas qu'elle soit si élevée. j'avais vu une étude qui montrait que les gays avaient un pénis supérieur à la...
Cherche roman ou film/série sur l'amour gay a l'adolescence
par le 08/09/2015 20:41 - Lu 1547 fois
un film anglais très sympathique adapté d'une pièce de théâtre: the history boys. la sortie dvd a été l'objet d'une modification du titre: wild generation. l'homosexualité...
Les bleus : Refus de s'entrainer.
par Shiromono le 22/06/2010 21:48 - Lu 181 fois
ce que j'en pense ? laisse moi réfléchir ... a oui, je m'en branle dans des proportions qui pourraient donner une idée de l'infinie petite réflexion personnelle...
Aurevoir Next gay !
par le 08/01/2009 21:25 - Lu 427 fois
bien sûr que cette émission est débile... next n'est pas une référence de réflexion personnelle philosophique et les gens se ridiculisent. mais s'il doi y avoir...

Infos et prévention

Videos

  Un superbe clip pour This Too Shall Pass de OK Go
Ajouté le 03/03/10
Affichée 1112707 fois
4 votes, 5/5
  I Want Candy ♪
Ajouté le 18/06/10
Affichée 1117315 fois
3 votes, 5/5
  t.A.T.u - All the things she said (version russe)
Ajouté le 07/12/10
Affichée 1114966 fois
6 votes, 5/5
  Post Secret
Ajouté le 11/10/07
Affichée 1126063 fois
7 votes, 5/5
  Voilà pourquoi il ne faut pas accepter des inconnus sur Facebook !
Ajouté le 04/02/12
Affichée 1015310 fois
4 votes, 2/5

Les News

Tout pour plaire ! On se demande souvent ce que veulent les filles, mais que voulons-nous en retour, nous les hommes ? Et en particulier la gente masculine homosexuelle. En effet, à chaque rendez-vous, chaque rencontre en soirée ou en boîte il y a toujours ce désir de concrétiser avec quelqu’un.