Train_Thalys_728x90

Transphobie ordinaire sur Canal +

Moriarty59
Photo
Date 06/09/2016 22:53

(je ne savais pas trop où mettre ce sujet)

La rentrée de Canal + est pour le moins houleuse. Après Cyrille Eldin qui détruit le Petit Journal à la sulfateuse et au napalm, voilà que des participants au Grand Journal se sont permis des réflexions pour le moins insultantes à l'égard de Brigitte Boréale, qui est transgenre.

"Bonsoir monsieur-dame... enfin Brigitte".
"Alors Brigitte, on te connaît très peu, et du coup je trouve ça un peu excitant, moi. C'est vrai, ça me donne envie que vous et moi, on fasse un plan à trois."

"Nous, les mecs, quand on est stressés, une petite masturbation, ça détend. Hein, Brigitte ?"


Sa fille, sur Twitter, avait juste avant remercié la chaîne de se montrer ouverte en embauchant cette nouvelle chroniqueuse.

L'intéressée, après avoir reçu ces insultes sans y répondre, se contentant d'un air gêné, a déclaré qu'elle ne voyait pas là des insultes transphobes, mais juste une boutade entre amis.
Si la principale concernée légitime ce genre de comportements, ça ne va pas aider à réduire la transphobie, au contraire...

 

allomat69
Photo
Date 07/09/2016 10:21

Tu as raison d'en parler.

Qu'on le veuille ou non, une minorité restera toujours une minorité vis-à-vis e la majorité.

Quand la majorité et la minorité se connaissent et sont éduqués pour se tolérer, en général ils se côtoient dans l'indifférence, chacun vit sa vie sans se préoccuper de l'autre.

Mais quand ils ont plus de difficulté à se tolérer, notamment quand la passif historique ou religieux pèse encore, ou que la visibilité de la minorité augmente et modifie les habitudes de la majorité, et que pour la garantir cette tolérance est imposée par la loi, il est fréquent que se développe un humour : celui-ci oscille entre l'ambition de rendre la différence dérisoire et le foutage de gueule condescendant, prix du ticket d'entrée de la visibilité.

Exemple de dérision, Hanouna et Mathieu jouaient avec l'humour homophobe façon potache pour faire de l'audience, Mathieu était probablement casté et payé pour ça. C'est en quelque sorte le coût en amour propre de la visibilité et notoriété. Hanouna est doué et a su passer les remous que cela a provoqué, et les gays ont gagné en visibilité, c'est du gagnant-gagnant.

Il y a eu dans le passé des périodes plus difficiles pour les gays, comme pour les femmes ou les jeunes d'ailleurs, qui étaient obligés de coucher pour réussir. La dérision est une pilule incontestablement moins amère.

Exemple d'humour condescendant, les publicités coloniales du style « Y'a bon banania » pour vendre du cacao (comme les femmes en bikini pour vendre des voitures). Cela a permis à des générations de blacks ou maghrébins de survivre sous le joug des européens, mais c'est un peu minimaliste, plutôt du gagnant-perdant. Maintenant certains perdants ont un esprit de revanche, style créanciers qui cherchent à faire payer l'addition (en encore les européens ont malencontreusement oublié les créances chinoises, parcours sportif en perspective lol).


Alors transphobie, humour, humour ordinaire, ou transphobie ordinaire sur canal+ ?

A mon avis à des mots qui se veulent drôles, parce que les gens sont castés (payés) pour faire rire (faire de l'audience), il vaudrait mieux opposer des mots drôles (caustiques), et ceci d'autant plus que la miss météo n'était pas si drôle (douée) que cela, juste effrontée (contemporaine), avec son énorme n½ud papillon qui faisait subliminalement macho.

Bon après faut-il se battre à coup de CSA ? Pourquoi pas, ce sera sûrement plus drôle que l'émission.

Magnet
Photo
Date 09/09/2016 4:22

C'est tellement triste de voir qu'en étant comédien, si tu fais un bide, tu deviens le pire des démons.
Parfois il faut savoir prendre du recul, et différencier "blague lourde qui a raté" et "transphobie ordinaire".

https://www.facebook.com/arnaud.demanche/posts/10209531134769753 Ce post résume très bien ce qui semble logique de penser quand on essaie de se rappeler ce que le terme "humour" peut signifier. Cependant, dommage qu'il n'admette pas que l'ensemble de sa prise de parole était mauvaise.

Moufle
Photo
Date 09/09/2016 12:44

Je pense que y'a une différence quand même entre faire une blague lourde en privé, et faire une blague lourde devant des millions de personnes.

Les humoristes (et les gens en général) sont toujours en train de se plaindre "Oh, on peut plus rien dire, il faut rire de tout" blablabla
Non mais en fait c'est juste que vous êtes pas drôle et c'est à vous que le sens de l'humour fait défaut si vous trouvez que mal genrer quelqu'un et faire des blagues nulles sur des histoires de bites devant des millions de personnes c'est ça votre combat en faveur de la liberté d'expression et de l'humour.

Magnet
Photo
Date 09/09/2016 14:14

Tu oublies aussi que cette blague a raté jusque sur le plateau.
Des blagues lourdes, tous les humoristes s'y sont déjà essayés, avec des touches plus ou moins appuyées. Quand on voit un humoriste se moquer de son public (que ce soit du physique, des origines etc) et que c'est bien fait, on en rigole. Alors que le rapport de complicité entre un comédien et une personne du public est bien moins présent / compréhensif qu'entre deux chroniqueurs qui se vannent.
C'est certain qu'il y a mieux comme entrée en matière (je pense qu'on se souviendra du malaise de cette première), mais il faut s'y attendre quand on a des chroniqueurs et que rien ne cherche à faire élever le niveau. Et vu le niveau annoncé, il risque d'y avoir d'autres vannes, donc on peut s'attendre à ce que Brigitte Boréale vanne Ornella Fleury sur cette première par exemple, si l'émission survit assez longtemps pour lui en laisser l'occasion.
Après, je déteste l'idée qu'on suggère de ne pas pouvoir rire de tout. On peut absolument rire d'histoires de bites devant des millions de personnes (comme de transidentité, de la Shoah ou encore de la mort d'Harambe), à partir du moment où elles sont écrites et racontées avec un certain talent. Mais de là à parler de "transphobie ordinaire", de "propos insultants" quand c'est mal fait, je ris.

Davoud
Photo
Date 12/09/2016 21:56

Roh oui c'est pas grave hein, si on peut même plus rire des travelos non mais allô quoi !! On est quand même dans le pays de la liberté !

Plus sérieusement, faisons un peu de pédagogie.

Ornella Fleury est-elle transphobe ? Probablement pas. Sa blague, par contre, l'est. Et en plus elle est nulle, mais ça au pire on n'en a pas grand chose à faire, je pense pas que ce soit le débat.

Pourquoi la blague est-elle transphobe ? Parce qu'elle joue sur le fait que la chroniqueuse Brigitte Boréale a subit une opération pour devenir une femme, ce qu'elle n'était pas biologiquement avant. Elle est ici réduite à son opération. La blague pointe du doigt le fait qu'elle n'a pas tout le temps été une femme, avant elle était un homme, donc c'est un homme-femme, donc c'est drôle. C'est drôle parce que c'est pas normal, c'est atypique.

Pourquoi ça pose problème ? Parce que ça amplifie, ça justifie, ça excuse, ça normalise tous les clichés et toutes les moqueries sur les personnes trans. Si on en rie à la télé, pourquoi on pourrait pas en rire avec la voisine-voisin du dessous ? Après tout il-elle devrait trouver ça marrant qu'on parle de lui au masculin-féminin puisque c'est marrant sur canal. Sauf que la voisine du dessous n'a pas de travail à cause de ses papiers d'identité qui ne sont pas à jour, elle est endettée, sa famille lui a tourné le dos.

Bref, pour conclure, oui on peut rire de tout. Mais les personnes trans, les gays, les lesbiennes, les bis, les femmes, c'est juste pas marrant. L'humour quand il sert de prétexte pour faire perdurer les pires clichés sexistes ou homophobes n'est pas souhaitable, et il est dispensable.

En ligne 93430
Photo
Date 13/09/2016 11:03

Canal +, Canal +, Canal + ...

Magnet
Photo
Date 13/09/2016 11:42

Marrante cette condescendance juste car tu n'es pas d'accord sur quoi on peut rire. Tellement ridicule, surtout ce beau dernier point qu'on peut résumer par "ouais rire de tout mais pas de trucs qui me touchent lol !!".

J'espère en tout cas que tu contacteras le CSA et toute autre autorité compétente pour chaque blague de mauvais goût qui se moque d'un groupe de personnes à la télé... hahaha.

En ligne 93430
Photo
Date 13/09/2016 14:02

Magnet écrit:

Marrante cette condescendance juste car tu n'es pas d'accord sur quoi on peut rire. Tellement ridicule, surtout ce beau dernier point qu'on peut résumer par "ouais rire de tout mais pas de trucs qui me touchent lol !!".

J'espère en tout cas que tu contacteras le CSA et toute autre autorité compétente pour chaque blague de mauvais goût qui se moque d'un groupe de personnes à la télé... hahaha.



C'est vrai que t'as pas tort Magnet.

Davoud
Photo
Date 13/09/2016 18:25

Mais lol, j'ai expliqué pourquoi ça pose problème et tout ce que tu trouves à répondre c'est ça. T'as le droit de pas être d'accord mais explique pourquoi ce que je dis est faux au lieu de jouer à la victime à qui on interdit de faire des blagues (ouais moi aussi je peux dire des trucs qui tuent le débat t'as vu)

Magnet
Photo
Date 13/09/2016 21:31

Tu peux expliquer sans te montrer suffisant héhé. Le problème c'est que ta réponse ne tient même pas compte de ce que j'ai dit plus haut et répond juste à "En quoi c'est de la "transphobie ordinaire"".


Davoud écrit:

Ornella Fleury est-elle transphobe ? Probablement pas. Sa blague, par contre, l'est. Et en plus elle est nulle, mais ça au pire on n'en a pas grand chose à faire, je pense pas que ce soit le débat.



Je doute fortement qu'elle le soit, je douterais qu'un transphobe vannerait un de ses collègues pour tenter de détendre l'ambiance.
Le problème est que si la blague est nulle ça compte. Les comédiens (Jérémy Ferrari, Ahmed Sylla pour citer qu'eux) prenant à parti le public existent depuis des années et n'y vont pas de main morte avec de genre de blagues glissantes. Ils écrivent des choses nettement plus puissantes, pleines d'amalgames ; de racisme ou de stéréotypes.
Est-ce qu'on les accuse d'être les premiers à véhiculer les stéréotypes ? Non, car ils ont une élégance dans l'écriture et une éloquence dans la façon de le dire qui font que même s'ils disent des choses atroces, ça passe toujours.
Donc évidemment que la qualité de la blague, la façon de le dire, l'ambiance sur le plateau comptent. Si elle avait enchaîné un sketch rudement bien tissé, la blague serait nettement mieux interprétée. Ici on a une comédienne quasiment inconnue, qui arrive, balance une vanne assez osée sans aucune amorce et sans la moindre éloquence et qui semble même prendre de court la chroniqueuse, alors que ça aurait pu être préparé à l'avance.
Je vois plus là un problème de communication et d'écriture dans la vanne (qui aurait pu être bien tourné) qui font qu'on s'alarme de transphobie sur Canal+.

Davoud écrit:

Pourquoi la blague est-elle transphobe ? Parce qu'elle joue sur le fait que la chroniqueuse Brigitte Boréale a subi une opération pour devenir une femme, ce qu'elle n'était pas biologiquement avant. Elle est ici réduite à son opération.



C'est là tout le problème, c'est le principe même de la vanne, elle se veut forcément réductrice vu qu'elle reprend une différence pour provoquer le rire. Quand on vanne les gays en imitant un gay maniéré qui hésite entre deux couleurs de pantalon, on le réduit à un cliché qui existe depuis des années. Est-ce pour autant homophobe ? Est-ce pour autant que les gens vont se dire "ah ça c'est bien tous les gays" ? ça dépend de votre perception de l'humour. Je ne pense pas qu'on puisse considérer une imitation (qui peut s'avérer truculente) qui a pour but de faire rire une assemblée en reprenant un cliché comme X-phobe voilà tout.

Davoud écrit:

Pourquoi ça pose problème ? Parce que ça amplifie, ça justifie, ça excuse, ça normalise tous les clichés et toutes les moqueries sur les personnes trans. Si on en rit à la télé, pourquoi on pourrait pas en rire avec la voisine-voisin du dessous ? Après tout il-elle devrait trouver ça marrant qu'on parle de lui au masculin-féminin puisque c'est marrant sur canal. Sauf que la voisine du dessous n'a pas de travail à cause de ses papiers d'identité qui ne sont pas à jour, elle est endettée, sa famille lui a tourné le dos.



Le seul problème c'est que tu vois l'aspect négatif de la vanne qui n'a pas lieu d'exister hormis chez les personnes fermés d'esprit chez qui finalement une vanne ne changera ni en bien ni en mal leur perception fermée du monde. La vanne c'est au contraire mettre tout le monde sur un pied d'égalité, tout le monde en prend pour son grade. On prend les petits défauts de chacun et on les extrapole, on prend les expériences de chacun et on s'en moque.
C'est ça le but de la vanne, pas de rabaisser aux yeux de tous un groupe de personnes. Et au contraire, je vois vraiment la vanne comme un moyen (quand c'est bien fait bien évidemment) de libérer les consciences, de réaliser que ce qu'on pense peut être erroné car on entend un comédien faire rire une assemblée en imitant un groupe X qu'on pense réellement comme ça. Et là on peut se dire "ah mais s'il rigole de ça est-ce parce qu'ils sont vraiment comme ça ou bien il extrapole simplement une vision primaire que l'on peut avoir de ce groupe X ?".

Je ne comprends absolument pas la deuxième partie de ton paragraphe sur la voisine du dessous qui devrait prendre le premier aller simple en charter.

Davoud écrit:

Bref, pour conclure, oui on peut rire de tout. Mais les personnes trans, les gays, les lesbiennes, les bis, les femmes, c'est juste pas marrant. L'humour quand il sert de prétexte pour faire perdurer les pires clichés sexistes ou homophobes n'est pas souhaitable, et il est dispensable.



Bof, je vois pas que répondre d'autre à part "Je peux rire de tout mais pas de ce pour quoi je me bats". Je vois juste ça comme un manque d'auto dérision.


Après mon propre point :

Peut-on vraiment considérer une blague comme "X-phobe ordinaire" lorsqu'on connaît les intentions du comédien ? Tu te doutes bien de ma réponse, mais je ne vois pas comment on peut envisager un sketch comme un texte portant un message discriminant. Si on relève réellement de la comédie, on a une complicité entre le public et le comédien qui s'instaure au début du show et où tout devra être perçu au second degré, pris avec détachement. Va voir quelqu'un dans la rue et fais lui une vanne de Jérémy Ferrari, tu te retrouveras avec deux côtés cassées. Fais-la sur scène avec le comédien, si tu sais t'exprimer tu auras sûrement des rires. Qu'est-ce qui change ? La promesse cathartique de l'humour, avec un comédien qui promet de montrer qu'on peut rire d'absolument tout, et un public qui accepte de rire de tout.

Du coup quel est le problème d'Ornella Fleury ? Un manque de préparation, un cruel défaut d'écriture ou peut-être un manque de talent (je ne la connais pas en dehors de ses deux apparitions marquantes avec Brigitte Boréale et Jonah Hill), cela dit son mot d'excuse à Jonah Hill était pas mal, donc à voir.
Mais je ne vois pas pourquoi on pourrait ne pas rire de l'opération d'un MTF sur un plateau télévisé. C'est ce qui fait la spécificité de cette chroniqueuse, son mystère. Et je trouve même que l'idée est bonne d'en parler assez tôt de sa transformation / de montrer à tous les téléspectateurs qu'on peut en rire, l'effet ne peut qu'être intéressant sur le public. Je regrette juste que ça a été aussi mal fait.

Cristagalli
Photo
Date 13/09/2016 22:10

Il y a une phrase qui est excellente dans ton paragraphe Magnet.

Magnetism écrit:

Je ne comprends absolument pas la deuxième partie de ton paragraphe sur la voisine du dessous qui devrait prendre le premier aller simple en charter.



Tu as automatiquement associé "papiers d'identité non à jour" à "étranger, clandestin". Il est très évident pour moi que Davoud parlait d'une trans qui n'a pas ses papiers au genre qui lui correspond, ce qui est un frein énorme à son employabilité dans beaucoup de domaines et un gros vecteur de discrimination. Basiquement, dans ta tentative d'humour, tu étales complètement ton ignorance sur certaines questions (clandestinité, transidentité, ici). Basiquement, ton humour est juste la réflexion de certaines automatismes que tu as acquis concernant questions de société, donnant quasiment raison à Davoud concernant le fait que l'humour n'est pas quelque chose d'innocent mais bien un reflet des opinions d'une personne ou d'un groupe de personne dans une société donnée, et comment l'humour cémente certains de ces réflexes.

C'est la meilleure blague que tu aies d'ailleurs jamais faite sur ce forum (parce que j'ai vraiment ri), et c'était complètement involontaire.

Je vais pas parler plus de sujet parce que je suis fatigué, c'est un sujet fatiguant et qui va sans aucun doute tourner en rond. On peut au moins tous être d'accord sur une chose : Ornella Fleury, qu'on la trouve offensante ou non, n'est juste pas drôle.

Magnet
Photo
Date 14/09/2016 0:09

En effet je connaissais pas le terme n'étant pas un spécialiste de la question transgenre, mais je ne vois en quoi ça met en échec le reste de mon argumentation ou dévalue mon point de vue ? Méconnaître un terme de vocabulaire m'a égaré sur un exemple, c'est un peu léger pour tout descendre.

Cristagalli écrit:

l'humour n'est pas quelque chose d'innocent mais bien un reflet des opinions d'une personne ou d'un groupe de personne dans une société donnée



Bof, c'est du blabla ça :/.

Davoud
Photo
Date 14/09/2016 12:00

J'pense qu'on peut rire des gays des trans des femmes des personnes handicapées, mais pas quand ça véhicule un cliché. Là c'était mal fait, c'était cliché, c'était pas drôle, donc non. Y a des manière bien plus subtiles de faire, qui se moquent du cliché plutôt que de la personne ou la catégorie de personne.

Bref on n'est pas d'accord.

Sinon pour l'histoire des papiers, c'était bien comme l'a dit Cristagalli, un problème de genre "officiel" qui ne correspond pas au genre visible, et un problème d'état civil avec le prénom qui n'est plus le bon. Chez les personnes trans cela pose beaucoup de problèmes en matière d'accès au marché du travail, d'aides sociales, etc.

Moufle
Photo
Date 14/09/2016 13:26

C'est plus de l'insulte que de l'humour quand t'as un rapport de domination entre les protagonistes je pense.

Par exemple, si t'appelles "pédé" un de tes potes quand t'es toi même gay, c'est moins dérangeant que si c'est un hétéro qui le dit. Après, l'intention peut être mal perçue mais je pense que c'est plutôt la réception qui prime. Si quelqu'un se sent offensé par un discours, t'as pas à dire "ooooh, mais c'était juste une blague détends toi", tu dis "pardon" et ça s'arrête là.

En ligne 93430
Photo
Date 14/09/2016 18:02

Oh ! Vos gu#ules les p?d#les !





Canal +, Canal +, Canal +, ...

Cristagalli
Photo
Date 14/09/2016 18:03

Magnet écrit:

En effet je connaissais pas le terme n'étant pas un spécialiste de la question transgenre, mais je ne vois en quoi ça met en échec le reste de mon argumentation ou dévalue mon point de vue ? Méconnaître un terme de vocabulaire m'a égaré sur un exemple, c'est un peu léger pour tout descendre.



C'est pas le fait que tu sois ignorant sur un problème en particulier qui est si grave, c'est le fait que de toute évidence, l'humour tel que tu le perçois comme "universaliste" et "égalisateur" n'est pas ce qui te permet de sortir de cette ignorance car il s'en nourri, il a besoin de cette ignorance pour exister. Et il la perpétue ensuite quand tu racontes des blagues. Du coup "égalisateur", pas vraiment, vu que c'est assez difficile que les trans deviennent citoyens à part entière quand on entretient des clichés sur eux.

En ligne 93430
Photo
Date 15/09/2016 16:36

Franchement, on peut rire de tout. Mais il y a un contexte. Cyril Hanouna peut se permettre de faire ce genre de blague, puisque son émission ne se veut pas sérieuse mais juste du divertissement et qu'il se dit lui-même adulescent. (enfin peut se permettre je veux dire ce serait plus logique). Ou même South Park pour prendre un exemple plus pertinent. Mais là il s'agit d'une émission qui se veut sérieuse, pour les adultes, et pas un truc pour passer le temps ou pour ados ou jeunes. Alors faire des blagues à la con comme ça (et toute pourri comme celle sur l'acteur en surpoids) je trouve ça nul. Mais de toutes façons c'est un peu à la hauteur de ses prédécesseurs, aucune miss météo de canal + ne m'a jamais fait rire. Chais pas imaginer Hollande faire cette blague. Puis le tonton qui va tous les jours au PMU.

 
18 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Transphobie ordinaire sur Canal +

Le Kikivaposter !
par le 01/11/2016 13:17 - Lu 58595 fois
faux ! je suis juste une personne ordinaire qui vie dans un monde ordinaire avec une vie ordinaire et pas très palpitante ! mais après il faudrait savoir ce qu'on entend par...
Un couple presque ordinaire... - commentaires
par diablote le 11/05/2012 18:45 - Lu 232 fois
actu : un couple presque ordinaire... dans le cadre de la semaine t, ladybushi m'a demandé de répondre à quelques questions concernant la relation amoureuse d'un couple presque «...
Coming out de Frères
par FreresGay le 05/03/2015 22:07 - Lu 2653 fois
au moins, pas de risque de malformation congénitale du foetus... ^^ votre histoire n'est pas ordinaire, mais l'ordinaire, c'est ennuyeux, pas vrai? =)
Votre publicité du moment!
par actually le 08/02/2011 0:41 - Lu 118 fois
mais ces derniers mois je trouve quand même que la publicité a un peu de mal, j'espère que 2011 nous redonneras de belles choses =) sinon, plus généralement les 4 pubs m'ayant le...
Gay Prime - commentaires
par laskyboy le 31/12/2009 16:58 - Lu 75 fois
j'ai pas canal+ malheureusement. comment jfais si j'ai quan même envie de regarder les deux films en évitant de squatter la tv d'un copain? y a pas un site internet pr...

Infos et prévention

Videos

  Les films faits a la maison. Canal +
Ajouté le 05/08/11
Affichée 1075653 fois
2 votes, 5/5
  Coup de gueule des guignols et Solidarité Sida
Ajouté le 04/01/11
Affichée 1116195 fois
3 votes, 5/5
  Discriminations
Ajouté le 01/10/11
Affichée 1054812 fois
3 votes, 2/5
  The bear
Ajouté le 17/10/11
Affichée 1048270 fois
13 votes, 5/5
  Spot espagnol sur la visibilité des trans
Ajouté le 27/02/12
Affichée 1056788 fois
2 votes, 5/5

Les News

Gay Prime Le lundi 4 janvier dès 20h50, la chaîne Canal + proposera 2 films inédits qui aborderont, par le biais de témoignages d’athlètes et d’acteurs du milieu sportif, une réalité encore très taboue dans le sport : l’homosexualité.  
Un couple presque ordinaire... Dans le cadre de la semaine T, LadyBushi m'a demandé de répondre à quelques questions concernant la relation amoureuse d'un couple presque « ordinaire »...  
IDAHO Jeunesse Il y a quelques mois déjà qu'IDAHO Jeunesse est lancée. Son but ? Aider les jeunes dans ce combat de tout les jours qu'est la vie, un combat plus difficile encore lorsque l'on est victime d'homophobie ou de transphobie. Un association militante gérée par des jeunes et pour des jeunes ? c'est bien le but d'IDAHO Jeunesse.  
Interview de Morgan , un jeune... Dans le cadre de la semaine T (du 27/02 au 04/03 sur zag), des documents informatifs sur le thème de la transidentité et des interviews de zagguiens transgenres seront publiés. Le but de cet évènement est d'informer le public sur le sujet très complexe que constitue la transidentité. Je vous souhaite une belle et enrichissante semaine.  
Le cinéma LGBT se porte bien ! Le cinéma LGBT fanfaronne entre les divers festivals et soirées cinémas en son honneur.