Les préjugés dans la Musique (Interview...

  Musique

Le monde est depuis longtemps source de discriminations et de préjugés. Trop souvent des communautés ou des hommes sont mis de côté à cause de ...

 

''Les couples imaginaires" : l'oeuvre...

  Actualités

Installée à Toulouse, l'exposition d'Olivier Ciappa " Les Couples Imaginaires" a été vandalisée à 2 reprises. Après les violences physiques,...

 

Jean-Luc Mélanchon 2017 ?

En ligne JBClement
Photo
Date 28/07/2016 22:01

Bien le bonsoir à toutes et à tous. Au vu du manque flagrant de sujets concernant les figures actuelles de la gauche françaises, je vous propose à toutes et à tous de débattre sur la personne de Jan-Luc Mélanchon, ce qu'elle représente au niveau national, l'espoir qu'elle suscite. Le rapport entre les communistes qui l'abandonnent et le Parti de Gauche (PG). La cohérence de ses actions, de ses idées. A-t-il des chances d'être élu un jour peut-être en 2017 qui sait.

Anonyme
Photo
Date 28/07/2016 22:56

non.

oyodoo
Photo
Date 28/07/2016 23:45

La cohérence de ses actions et de ses idées ? Comme sur la politique européenne, ou plus largement la politique étrangère ?
Rien que sa posture présidentielle fait tâche. Il prétend vouloir une 6ème République où le président ne serait plus omniprésent, plus soumis à un culte de la personnalité, et accessoirement il se voit comme la seule personne à pouvoir incarner ce changement.

-Rebellion-
Photo
Date 28/07/2016 23:57

Moi je dis delavier président....
Ah oui les 500 maires...

En ligne JBClement
Photo
Date 29/07/2016 0:19

oyodoo écrit:

La cohérence de ses actions et de ses idées ? Comme sur la politique européenne, ou plus largement la politique étrangère ?
Rien que sa posture présidentielle fait tâche. Il prétend vouloir une 6ème République où le président ne serait plus omniprésent, plus soumis à un culte de la personnalité, et accessoirement il se voit comme la seule personne à pouvoir incarner ce changement.


Oui la cohérenc sur sa politique euro ou étrangère si tu veux, tu m'as l'air bien sceptique
Sa posture présidentielle fait tache ?
Il ne veut pas être seul à organiser ce changement puisque qu'il demande un soutien populaire, pour faire cette constitution, il demande l'avais des personnes, toi aussi tu peux lui donner ton avis, il est plus dans un groupe pour former cette république, et oui il propose ce projet, il joue le jeu de la 5ème république, pour la changer en une autre république, ce qui est logique, il créera aussi une assemblée constituante pour la rédaction de cette république, et se retirera de son mandat de la 5ème ce qui est logique. Après je ne suis pas assez présomptueux pour prétendre savoir comment se voit un personne, elle-même.

"Moi je dis delavier président....
Ah oui les 500 maires..."

Moi je dis Mélanchon président car c'est une personne très intéressante aussi, bien cultivé, certes assez prétentieuse, mais nul n'est parfait, en vrai je suis pas un grand fan de sa personne, même s'il a des côtés qui peuvent être plaisant, mais je suis fan des idées, de l'élan qu'il insuffle à ce pays, ou qu'il pourrait insufflé à ce pays, je pense que son programme s'il l'applique va dans le bon sens pour rétablir une certaine forme de grandeur nationale.
Mais oui le problème des 500 maires, même pour lui c'est difficile.

Scipio
Photo
Date 29/07/2016 0:29

Mélenchon !

Anonyme
Photo
Date 29/07/2016 1:15

he is a fraud

En ligne JBClement
Photo
Date 29/07/2016 1:22

abxyz écrit:

he is a fraud

En quoi est-il une fraude, une escroquerie?

Anonyme
Photo
Date 29/07/2016 2:51

Oui, si tu votes pour lui, il fera rien de plus ni de mieux, il prétend pouvoir, pour se faire élire en jouant sur son côté populiste dépassé tout moisi. Mais la vérité c'est qu'au fond de lui il sait très bien qu'il n'est qu'un rebouteux qui prétend pouvoir guérir une cinquième république sur son lit de mort. il ne m'inspire pas plus confiance que la Lepen, il pourrait même se montrer pire à bien des égard si d'aventure la majorité venait à lui faire confiance. Il faut se méfier des girouettes comme Mélenchon.

Phylos
Photo
Date 29/07/2016 6:44

Vivement le second tour Mélenchon / Le Pen !

Ca va être très marrant.




Nan je déconne.

allomat69
Photo
Date 29/07/2016 8:49

La démocratie c'est la majorité des votes, quelque soit la qualité des idées.
Il a donc aucune chance.

Par exemple depuis des années les occidentaux ont un gros problème avec la promotion de la démocratie dans les pays du sud, où la majorité des gens appauvris par l'économie contemporaine votent pour des partis qui non seulement ont des comptes à rendre avec l'Occident, mais font la guerre à la démocratie pour se maintenir au pouvoir. Même payer des fortunes ou bombarder ne nous permet plus de contrôler la situation.

C'est en gros ce type de situation dont on se rapproche en Europe, peut-être moins avec les nouveaux pays entrants tant qu'ils ont confiance et que l'UE refait à neuf leurs infrastructures, mais cela aura inévitablement une fin.

Mélanchon combien de divisions ?


Edit : se serait surprenant, et aussi très drôle politiquement que les jeunes se déplacent en masse pour voter, quelque soit la personne de leur choix.
Perso je pense que les seuls qui feront ce (petit effort) de s'inscrire sur les listes électorales assez tot et aller voter seront, ...des partisans de l'extreme droite.

Alexandre8
Photo
Date 29/07/2016 12:47

Melanchon? le mec qui critique la dictature mais qui rend visite a Castro ?
Comme dit plus haut , il ferai un pire president que Le Pen , c est dire

En ligne tobis75
Photo
Date 29/07/2016 13:44

Phylos écrit:

Vivement le second tour Mélenchon / Le Pen !

Ca va être très marrant.




Nan je déconne.



Tu le vois venir le second tour Le Pen / Sarkozy ===> Abstention 65%.



Moi je dis on rend inéligible tout ceux qui se présentent si au premier tour il y a plus d'abstention cumulé que de votes pour un seul candidat ? :3


Sinon Poutou (mais aucune chance). Pourtant sa première vidéo de campagne donne envie ~o~ o/ o/ o ~o~ :




Non je déconne. Je suis nazi.


Ps : A c'était pas un topic troll ? Et merde ... Trop tard


Bon bah sérieusement, je sais pour qui je veux voter, mais il ne se présentera pas :





Ps 144 : J'ai pas relevé ce qu'a dit allmoat, je m'en veux .

"se serait surprenant, et aussi très drôle politiquement que les jeunes se déplacent en masse pour voter, quelque soit la personne de leur choix.
Perso je pense que les seuls qui feront ce (petit effort) de s'inscrire sur les listes électorales assez tot et aller voter seront, ...des partisans de l'extreme droite."

C'est arrivé aux USA avec Bernie Sanders. Malheureusement les institutions "démocrate" ayant trop de pouvoir ils ont choisi Clinton (car bien plus influente et puissante au sein du parti, mais pas au sein du pays). Il avait fait bougé plus de jeune que jamais l'histoire des USA avait connu. Il était donné gagnant "écrasant" face à Trump dans TOUT les sondages. Mais c'est Clinton. Qui est sous enquête au FBI (car une ancienne secrétaire d'état qui n'est pas passé par les boites mails cryptées de la maison blanche, ce qui est une obligation) qui partage beaucoup d'idées en commun avec Trump et qui surtout n'est toujours pas garantie de le battre (elle est devant sur environ 2 sondages sur 3, et le temps n'est pas à son avantage, sa "popularité" stagne voir baisse). Et puis une majorité de jeunes qui soutenait Sanders n'iront pas voté pour elle.

Tout ça c'était pour te montrer que c'était possible que les jeunes se bougent pour un progressiste (et aussi indirectement pour dire qu'on ne fait que leur mettre des battons dans les roues, mais c'est un autre débat). Mais que oui tu as raison, les seuls jeunes qui s'inscriront seront ceux du FN (comme aux USA ou les jeunes conservateurs voteront Trump alors que les jeunes démocrates ne voteront pas Clinton).

Seule différence ? Mélanchon (comme tout les autres) n'incarne pas un Sanders français, qui lui avait la particularité de s'en foutre de "la politique" (c'est à dire le débat entre personne pour savoir qui est le plus fort, les gueguerres de parties, la quête d'un grand pouvoir etc..), mais d'uniquement mener un combat "social" (ce qu'il a réussi quand même).

Fizwizbiz
Photo
Date 29/07/2016 14:56

Beaucoup de mépris par ici, mais ça n'a rien d'étonnant en France on est si prompt à la détestation qu'on n'écoute même plus ce que les gens ont à dire avant de les juger.

Combien ont vraiment fait l'effort, avant de décréter qu'il était incapable ou incohérent, de réellement écouter ce qu'il a à dire ou à proposer ? Et quel mépris de le considérer comme un candidat de seconde zone qui ne représente plus rien ni personne et qui n'a aucune chance à la prochaine élection présidentielle quand on sait, si on le sait, qu'en 2012 il a obtenu 4 millions de votes (11,11%). Quel mépris pour lui et ses électeurs.

Pour ma part et, soyons clairs, je ne l'aime pas du tout. Je le trouve assez antipathique en tant qu'homme, mais par devoir de citoyen je me sens obligé d'examiner ses propositions politiques, de faire fi de mes préjugés et de me demander si oui ou non, au-delà de ma réserve sur sa personnalité, j'adhère ou pas à ses propositions et si j'estime qu'elles sont en accord avec ma vision de la direction qu'il faut donner à ce pays.

Alors à partir de là, par honnêteté intellectuelle, je mets mes passions de côté et je lui prête un minimum d'attention, car je ne me sentirais pas légitime à critiquer un discours que je n'ai pas entendu. Après l'avoir écouté, je peux ne pas adhérer ou bien souscrire à ses idées et me dire qu'alors, par devoir de citoyen, je peux mettre ma réserve de côté et voter pour soutenir les idées qui sont les miennes, celles que j'estime bonnes pour mon pays.

Cet homme gagnerait à être écouté plus attentivement, pas mal de ses idées et des ses raisonnements sont très intéressants et justes. L'ayant écouté avec attention, lu dans une moindre mesure et en mettant de côté, autant que faire se peut mes à priori sur lui, je peux dire qu'à mes yeux ses analyses se révèlent très justes sur les défauts et le manque de cohérence de notre politique étrangère; sur la nécessité de retrouver plus de souveraineté que l'on a confié trop légèrement aux instances européennes; sur le fait que la Ve République est à bout de souffle et qu'elle permet la situation actuelle, à savoir une monarchie présidentielle, soulevant la question quant au besoin de transiter vers une VIe République; sur la direction économique et écologique à faire prendre à ce pays ainsi que sur la nécessité absolue de dé-financiariser notre économie afin de permettre à l'argent dont tout le monde a besoin de revenir dans l'économie réelle.

Conclusion : je ne l'aime pas mais par devoir, je me dois de l'écouter et de lire son programme pour décider en tout état de cause de son bienfait ou non pour mon pays en tant que Président de la République.
Ceci est bien sûr valable pour n'importe quel candidat(e).

En ligne tobis75
Photo
Date 29/07/2016 15:05

"Combien ont vraiment fait l'effort, avant de décréter qu'il était incapable ou incohérent, de réellement écouter ce qu'il a à dire ou à proposer ? Et quel mépris de le considérer comme un candidat de seconde zone qui ne représente plus rien ni personne et qui n'a aucune chance à la prochaine élection présidentielle quand on sait, si on le sait, qu'en 2012 il a obtenu 4 millions de votes (11,11%). Quel mépris pour lui et ses électeurs."

+1.
Soit faut rejeter le système politique dans son ensemble, soit faut tolérer et écouter Mélanchon, tout comme Le Pen (:/). Si vous avez prévu d'aller voter (autre que blanc) il faudrait alors être conscient que ces personnages politiques (dans le système actuel) sont à considérer, et il est trop facile de prévoir une incompétence de certain et pas d'autres alors que pour l'instant la compétence on ne la voit nul part x).

Anonyme
Photo
Date 29/07/2016 16:49

Fizwizbiz écrit:

Beaucoup de mépris par ici, mais ça n'a rien d'étonnant en France on est si prompt à la détestation qu'on n'écoute même plus ce que les gens ont à dire avant de les juger.

Combien ont vraiment fait l'effort, avant de décréter qu'il était incapable ou incohérent, de réellement écouter ce qu'il a à dire ou à proposer ? Et quel mépris de le considérer comme un candidat de seconde zone qui ne représente plus rien ni personne et qui n'a aucune chance à la prochaine élection présidentielle quand on sait, si on le sait, qu'en 2012 il a obtenu 4 millions de votes (11,11%). Quel mépris pour lui et ses électeurs.

Pour ma part et, soyons clairs, je ne l'aime pas du tout. Je le trouve assez antipathique en tant qu'homme, mais par devoir de citoyen je me sens obligé d'examiner ses propositions politiques, de faire fi de mes préjugés et de me demander si oui ou non, au-delà de ma réserve sur sa personnalité, j'adhère ou pas à ses propositions et si j'estime qu'elles sont en accord avec ma vision de la direction qu'il faut donner à ce pays.

Alors à partir de là, par honnêteté intellectuelle, je mets mes passions de côté et je lui prête un minimum d'attention, car je ne me sentirais pas légitime à critiquer un discours que je n'ai pas entendu. Après l'avoir écouté, je peux ne pas adhérer ou bien souscrire à ses idées et me dire qu'alors, par devoir de citoyen, je peux mettre ma réserve de côté et voter pour soutenir les idées qui sont les miennes, celles que j'estime bonnes pour mon pays.

Cet homme gagnerait à être écouté plus attentivement, pas mal de ses idées et des ses raisonnements sont très intéressants et justes. L'ayant écouté avec attention, lu dans une moindre mesure et en mettant de côté, autant que faire se peut mes à priori sur lui, je peux dire qu'à mes yeux ses analyses se révèlent très justes sur les défauts et le manque de cohérence de notre politique étrangère; sur la nécessité de retrouver plus de souveraineté que l'on a confié trop légèrement aux instances européennes; sur le fait que la Ve République est à bout de souffle et qu'elle permet la situation actuelle, à savoir une monarchie présidentielle, soulevant la question quant au besoin de transiter vers une VIe République; sur la direction économique et écologique à faire prendre à ce pays ainsi que sur la nécessité absolue de dé-financiariser notre économie afin de permettre à l'argent dont tout le monde a besoin de revenir dans l'économie réelle.

Conclusion : je ne l'aime pas mais par devoir, je me dois de l'écouter et de lire son programme pour décider en tout état de cause de son bienfait ou non pour mon pays en tant que Président de la République.
Ceci est bien sûr valable pour n'importe quel candidat(e).



Non mais le mec veut menacer la banque centrale européenne d'arrêter de rembourser les 1800 milliard de dette. En sachant que s'il fait ça, il ne pourra jamais rembourser 40 % des citoyens français qui investissent dans la France, que l'eurozone s'écroule, menace donc peu crédible. Sans compter qu'une semaine de FRance coute 8 milliard, comment alors faire tourner le pays pendant ne serait-ce qu'une semaine après son élection puisque les individu à qui on ne rembourserait plus ces 1800 ne nous reprêteraient pas dérrière l'argent nécessaire au matien de notre pays. Seule solution le faire à un niveau européen, mais l'Allemagne n'acceptera jamais de sacrifier la zone euro pour sortir de la crise elle y tire bien trop bien son épingle du jeu. Donc non pas de mélenchon, c'est un arriviste, un opportuniste.

En ligne JBClement
Photo
Date 29/07/2016 20:30

abxyz écrit:
Fizwizbiz écrit:

Beaucoup de mépris par ici, mais ça n'a rien d'étonnant en France on est si prompt à la détestation qu'on n'écoute même plus ce que les gens ont à dire avant de les juger.

Combien ont vraiment fait l'effort, avant de décréter qu'il était incapable ou incohérent, de réellement écouter ce qu'il a à dire ou à proposer ? Et quel mépris de le considérer comme un candidat de seconde zone qui ne représente plus rien ni personne et qui n'a aucune chance à la prochaine élection présidentielle quand on sait, si on le sait, qu'en 2012 il a obtenu 4 millions de votes (11,11%). Quel mépris pour lui et ses électeurs.

Pour ma part et, soyons clairs, je ne l'aime pas du tout. Je le trouve assez antipathique en tant qu'homme, mais par devoir de citoyen je me sens obligé d'examiner ses propositions politiques, de faire fi de mes préjugés et de me demander si oui ou non, au-delà de ma réserve sur sa personnalité, j'adhère ou pas à ses propositions et si j'estime qu'elles sont en accord avec ma vision de la direction qu'il faut donner à ce pays.

Alors à partir de là, par honnêteté intellectuelle, je mets mes passions de côté et je lui prête un minimum d'attention, car je ne me sentirais pas légitime à critiquer un discours que je n'ai pas entendu. Après l'avoir écouté, je peux ne pas adhérer ou bien souscrire à ses idées et me dire qu'alors, par devoir de citoyen, je peux mettre ma réserve de côté et voter pour soutenir les idées qui sont les miennes, celles que j'estime bonnes pour mon pays.

Cet homme gagnerait à être écouté plus attentivement, pas mal de ses idées et des ses raisonnements sont très intéressants et justes. L'ayant écouté avec attention, lu dans une moindre mesure et en mettant de côté, autant que faire se peut mes à priori sur lui, je peux dire qu'à mes yeux ses analyses se révèlent très justes sur les défauts et le manque de cohérence de notre politique étrangère; sur la nécessité de retrouver plus de souveraineté que l'on a confié trop légèrement aux instances européennes; sur le fait que la Ve République est à bout de souffle et qu'elle permet la situation actuelle, à savoir une monarchie présidentielle, soulevant la question quant au besoin de transiter vers une VIe République; sur la direction économique et écologique à faire prendre à ce pays ainsi que sur la nécessité absolue de dé-financiariser notre économie afin de permettre à l'argent dont tout le monde a besoin de revenir dans l'économie réelle.

Conclusion : je ne l'aime pas mais par devoir, je me dois de l'écouter et de lire son programme pour décider en tout état de cause de son bienfait ou non pour mon pays en tant que Président de la République.
Ceci est bien sûr valable pour n'importe quel candidat(e).



Non mais le mec veut menacer la banque centrale européenne d'arrêter de rembourser les 1800 milliard de dette. En sachant que s'il fait ça, il ne pourra jamais rembourser 40 % des citoyens français qui investissent dans la France, que l'eurozone s'écroule, menace donc peu crédible. Sans compter qu'une semaine de FRance coute 8 milliard, comment alors faire tourner le pays pendant ne serait-ce qu'une semaine après son élection puisque les individu à qui on ne rembourserait plus ces 1800 ne nous reprêteraient pas dérrière l'argent nécessaire au matien de notre pays. Seule solution le faire à un niveau européen, mais l'Allemagne n'acceptera jamais de sacrifier la zone euro pour sortir de la crise elle y tire bien trop bien son épingle du jeu. Donc non pas de mélenchon, c'est un arriviste, un opportuniste.




Premièrement c'est une fausse déclaration que tu fais, car il n'a jamais soutenu sérieusement que la France ne doit pas rembourser la dette, il dénonce plus les intérêt exorbitant de cette dette publique. Voilà une preuve sur le site du Parti de Gauche, j'espère que c'est suffisant. "Il va de soi que la vie en société repose sur le respect des conventions signées. Car annuler unilatéralement un accord c'est s'exposer à ce que les parties adverses en fassent autant sur d'autres accords et il n'est pas certains que le bilan final soit positif pour celui qui prend l'initiative de la chaîne des ruptures. Mais un premier débat porterait évidemment sur la légitimité de l'accord conclu. Un bon accord suppose l'égalité des parties et donc la liberté d'agir de chacune d'entre elles. Exemple : une signature donnée sous la contrainte n'entre pas dans cette catégorie. Ensuite, on distinguera ce qui est dû au titre du capital et ce qui est dû au titre des intérêts. Le capital peut être considéré comme une propriété, même si dans le cas du prêt bancaire sa valeur n'existe pas puisque la banque n'a pas dans ses coffres l'argent qu'elle prête. "
 
A partir de là on peut se dire que tout ton raisonnement n'est pas valide, il n'est pas sérieux. Donc oui ces soi disante menaces ne sont pas crédible, tu n'es pas crédible.
Enfin n'oublions pas que la charge de la dette dans le budget de la France est de tête aux alentours de 18 %(à vérifier) en tout cas c'est le deuxième budget du budget globale. Ce qui est conséquent. Puis te baser sur ces suppositions, pour dire que Mélanchon est un opportuniste, un peu léger. Enfin l'Allemagne, voit les choses selon ses intérêts c'est logique, mais dans ce cas il faut faire comme le dit si ben JL Mélanchon la réformer et si on ne peut la réformer la quitter cette union, soit on devient une vrai union soit on fait une autre union, tout simplement. Je crois que pour la dette il avait aussi demandé une harmonisation au niveau européen.

93430
Photo
Date 29/07/2016 22:12

"Vivement le second tour M?lenchon / Le Pen !

Ca va ?tre tr?s marrant.




Nan je d?conne.".

Pourquoi ? T'aimes pas Poutine ?





























Prions pour que Willy60 ou des frontistes ne se pointent pas.

93430
Photo
Date 29/07/2016 22:31

Et dire que moi je galère à savoir si je vais voter.

Mais pour répondre au titre du forum. Mélenchon 2017 ... Oui ! Je kiffe son programme, son charisme. Sa façon de parler, sa modération, son style parfaitement poli et pas du tout anti-journalistique, son amour des GRANDES ET BELLES DÉMOCRATIES comme le Venezuela et Cuba, paradis rempli de richesse, d'abondance. Vive Mélenchon, vive le socialisme !























































































































































































Je plaisante. Je suis un démocrate, et je veux que l'économie française fonctionne.

oyodoo
Photo
Date 29/07/2016 23:39

JBClement écrit:

Premièrement c'est une fausse déclaration que tu fais, car il n'a jamais soutenu sérieusement que la France ne doit pas rembourser la dette, il dénonce plus les intérêt exorbitant de cette dette publique.


Dans son précédent programme présidentiel, il parlait de  .

Quand je parlais des incohérence sur l'Europe, c'était pas rapport à ses positions fort variables sur la monnaie, qui prône parfois la sortie de la zone euro, parfois non. Quant à la politique européenne, ça a déjà été évoqué avec sa sympathie pour certaines dictatures.

Enfin, pour revenir sur la posture, ça me dérange fortement que quelqu'un qui veuille un régime plus constitutionnel et plus près du peuple prenne une posture gaullienne d'homme providentiel. Il ne voit pas ce projet se réaliser sans lui, et il prend d'ailleurs tout le monde de court pour être sûr d'être l'homme qui portera ce projet lors des présidentielles (à annoncer sa candidature à plus d'un an des échéances, pour quel but ?).

93430
Photo
Date 30/07/2016 0:26

D'ailleurs son programme économique est pourri. Ses amitiés à Poutine louche pour un homme qui entend "défendre la souveraineté de la France" mais défend la Russie qui envahit ou déstabilisé tout pays voulant trop s'éloigner de Moscou ... En dépit des souverainetés de ces pays.

"faire prendre à ce pays ainsi que sur la nécessité absolue de dé-financiariser notre économie afin de permettre à l'argent dont tout le monde a besoin de revenir dans l'économie réelle.".

La financiarisation de l'économie n'empêche pas du tout l'argent de circuler dans l'économie réelle ! C'est tout le contraire. La financiarisation de l'économie se caractérise par une part croissante au recours à l'endettement, source de création monétaire, qui permet de faire circuler de l'argent dans l'économie. Et ensuite par une plus grande place des activités bancaires et financières dans l'économie.
Quand tu mets de l'argent sur un compte en banque, celle-ci crée un duplicata plusieurs fois, pour permettre de prêter à plusieurs personnes, elles créent de la monnaie. Par exemple tu déposes 100¤ sur ton compte en banque, elle en garde une partie en réserve, il me semble que c'est 8% obligatoirement au minimum, et elle crée une copie des 92¤ plusieurs fois. Elle prête à 9 personnes, elles lui remboursent 100 ¤ (avec les intérêts), sur ces 100¤, 92¤ sera détruit (vu qu'elle a crée 92¤ de monnaie) sur chaque remboursement. L'argent crée par la banque permet de l'investissement qui potentiellement crée de la richesse.
En tout cas c'est mieux que Mélenchon qui veut faire tourner la planche à billet. Bizarrement, c'est rarement une réussite. Sans oublier que sortir de l'Euro serait une catastrophe, le fait que le France sera plus faible que l'Euro et que le France importe en majorité de la zone Euro, créera aussi de l'inflation, puisque les marchandises étrangères coûteront plus chères ... et la dette détenue à l'étranger aussi, vu que la monnaie française sera plus faible. Sans oublier le risque de chute d'investissement dû à la dégradation de l'indice de confiance des entreprises. Il veut aussi sauver des industries qui ne peuvent pas fonctionner dans des pays riches car le coût du travail y est trop cher. Il veut aussi augmenter le smic, les impôts, etc ...
En plus, je crois qu'il veut faire pression sur les paradis fiscaux pour qu'ils augmentent leurs impôts, ce qui est une atteinte à la souveraineté, alors que la majorité des paradis fiscaux sont des petits pays qui ont besoin d'impôts bas pour faire tourner leur économie. Je suis d'accord pour faire pression sur des activités illégales mais pas sur les contraindre à augmenter leurs impôts. Et enfin le protectionnisme qui est en fait une mauvaise idée et qui est prôné par une grande majorité d'économistes des libéraux aux keynésiens et même chez Marx. Entre autre, le libre-échange permet de rapprocher les pays, des économies d'échelles, la concurrence permet de doper l'innovation, de faire baisser les prix etc ...

En ligne JBClement
Photo
Date 30/07/2016 1:25

oyodoo écrit:
JBClement écrit:

Premièrement c'est une fausse déclaration que tu fais, car il n'a jamais soutenu sérieusement que la France ne doit pas rembourser la dette, il dénonce plus les intérêt exorbitant de cette dette publique.


Dans son précédent programme présidentiel, il parlait de  .

Quand je parlais des incohérence sur l'Europe, c'était pas rapport à ses positions fort variables sur la monnaie, qui prône parfois la sortie de la zone euro, parfois non. Quant à la politique européenne, ça a déjà été évoqué avec sa sympathie pour certaines dictatures.

Enfin, pour revenir sur la posture, ça me dérange fortement que quelqu'un qui veuille un régime plus constitutionnel et plus près du peuple prenne une posture gaullienne d'homme providentiel. Il ne voit pas ce projet se réaliser sans lui, et il prend d'ailleurs tout le monde de court pour être sûr d'être l'homme qui portera ce projet lors des présidentielles (à annoncer sa candidature à plus d'un an des échéances, pour quel but ?).


Tout d'abord je ne vois pas en quoi ce qui est dit dans cet article est contraire au fait que comme dans l'autre, certes ici n'est pas expliqué la méthode, il y ait un allègement ou une annulation de la dette, mais par la négociation et non par un niet total, puisque il a toujours privilégié la négociation et la réforme, donc il souhaite un allègement ou suppression de la dette, mais par la négociation.

Sur la sortie ou non de l'euro, apparemment tu as lu mon message d'avant, mais tu n'as pas bien vu, alors je vais répété, sur L'UE, ou la ZE, il le dit très clairement depuis déjà longtemps, en fait je l'ai toujours entendu dire ceci, Soit on réforme l'UE, et donc évidemment la ZE, soit on la quitte, si on n'arrive pas à la réformer, c'est ma foi simple à comprendre.

Sa sympathie, pour le Venezuela, c'est simple, il a admiré le fait, qu'on le veuille on non des avancés, qui sont certes pas encore satisfaisantes sur la voie de la démocratie, en économie le Venezuela va mieux qu'il y a 40 ans de même qu'au niveau social,et même au niveau politique c'est mieux, aujourd'hui le pays connait aussi une grave crise, et les gens vont dans la rue ce qui est normal. En France nous on revient en arrière sur notre démocratie, mais ça ne soulève pas grand chose, quand un gouvernement applique 3 49.3 pour une même loi, d'après tous les sondages la majorité des Français y sont opposés, il y a eu des violences policière et des violences contre les policiers, est-là l'exemple du pays des droits de l'Homme? Non. Je vous vois venir, non je n'ai pas dis que la France est une dictature, seulement indigne aujourd'hui d'être encore appelé pays des Droits de l'Homme.
Il est sûr d'être l'homme qui va mener cette constitution, car il est le seul assez influent à porter ce projet, donc oui il "pense "être le seul car il est le seul. Encore une fois il le dit lui-même c'est le jeu de la 5ème rep de personnifier les idées d'un parti, et il respecte ce cadre, ce qui est normal mais il veut le changer par la réforme, est-ce si mal?
Pourquoi s'être porté candidat un an à l'avance, je dirai, ce qui est très étrange, pour tenter d'être élu, car bizarrement se porter candidat à la présidence de la République demande du temps de l'argent 500 signatures, le temps aussi de faire bien parler de lui dans les médias, en bien comme en mal, etc.Je ne vois pas en quoi c'est un problème de prendre du temps pour faire campagne. J'attends certainement ta réponse tu avais très probablement ne idée derrière la tête quand tu as dis cela.

ps: Je te répondrai plus tard 93430 car il est tard et je vais dormir.

 
97 messages - Page 1 sur 5 

Poster une réponse


Relatif : Jean-Luc Mélanchon 2017 ?

François hollande prend position pour les droits des transgenre
par Amadeus66 le 30/10/2013 7:33 - Lu 654 fois
j'ai recus recement une lettre d'une asso lgbt dont je fais partis qui était une lettre de l'ant ( association national transgenre ) cette association nationale avait posé des questions a tous les...
Meet pôle emploi - Rennes - 10 janvier 2017
par sapindenoel le 22/03/2016 4:15 - Lu 594 fois
oui, apparemment je le suis. mais il aurait pu faire une blague sur mon âge en 2017 (ou genre dire que soto vu son âge il est déjà en 2017 par exemple) ou je sais pas quoi, pour rétalier =0
Marine Le Pen présidente?
par Bambou le 04/12/2016 22:17 - Lu 2215 fois
hey pensez-vous que cette.. femme pourrait devenir présidente ? en 2017 ou plus tard, je précise ! selon moi, sarkozy sera élu en 2017 et il n'est pas impossible que si son mandat se passe mal, ...
Jeux de mots avec les prénoms
par Frippon_1 le 10/09/2012 0:12 - Lu 1098 fois
pat carbo pat bolo jean file jean lève jean robe jean fonce jean cule
Connaissez-vous Mélenchon ?
par le 29/08/2011 10:36 - Lu 160 fois
j'ai beaucoup d'espoir en mélanchon, c'est quelqu'un de vraiment à gauche par rapport au ps qui a mon gout s'est trop droitisé. en même temps ça reste une gauche plausible, c'est moins...

Infos et prévention

Videos

  Loana balance Jean Edouard sur NRJ 12
Ajouté le 23/02/10
Affichée 1118666 fois
10 votes, 4/5
  Jean-Luc Mélenchon, le mariage gay et l'adoption 2012
Ajouté le 15/02/12
Affichée 1014858 fois
7 votes, 5/5
  Critique du livre "Casse-toi !" (Jean-Marie Périer) chez Ruquier
Ajouté le 08/02/10
Affichée 1114856 fois
7 votes, 5/5
  Docu Gay : "This is Family" de Jean-Baptiste Erreca
Ajouté le 16/08/11
Affichée 1069731 fois
3 votes, 5/5
  Roselyne Bachelot et le don du sang (RMC le 19/08/09)
Ajouté le 19/08/09
Affichée 1113300 fois
4 votes, 5/5

Les News

Le Conseil Constitutionnel... Le Conseil Constitutionnel, dans sa Décision n° 2010-92 QPC du 28 janvier 2011, a confirmé la conformité à la Constitution Française de l'interdiction du mariage homosexuel, et a renvoyé la balle au législateur. Cependant, la décision peut, à certains égards, paraître elle-même inconstitutionnelle. Petit zoom sur un sujet sensible.  
Le chic, le mettable : Maxime... Mügler homme et Riccardo Tisci créent l'événement mode, mais au final, si on devait porter des vêtements chez qui devrions-nous aller ? Aujourd'hui, Maxime Simoëns.  
Les noyés de la Deûle : crime... Depuis ce début d'année 2011, les Lillois sont sous le choc : trois jeunes ont été retrouvés morts noyés dans le centre historique de la ville. L'enquête piétine, aucun rapprochement n'a pu être fait entre les victimes, l'affaire risque d'être classée dès l'automne. Des soupçons de crimes à caractère homophobe sont cependant apparus, largement relayés sur la toile.  
Underwraps : la première agence de... Créant l'évènement de la semaine de la mode new-yorkaise, Nailah Lymus, styliste musulmane de qualité lança en même temps que sa collection la première agence de mannequin islamique : Underwraps.  
Compte-rendu de la fête de... Ces 16, 17 et 18 septembre ont été l'occasion pour la gauche de se réunir dans une ambiance tout aussi festive (concerts, chaleur humaine), que studieuse (débats, lectures). Voici le compte-rendu de ce que vous avez peut-être manqué.