La corruption de nos jeunes est-elle une méthode de combat par nos ennemis extérieurs ?

allomat69
Photo
Date 28/07/2016 9:11

Tout est dans le titre, pas très français pour n'être pas trop long, je me pose la question chaque fois qu'il y a un débat à la télé entre experts du terrorisme.

Parce que chaque fois ou presque nos terroristes sont des jeunes de moins de 25 ans, souvent à peine sortis de l'adolescence.

Et que cette méthode de corruption et enrôlement de jeunes pour livrer des combats stratégiquement tres efficaces (à court terme) même si elle le sont peu tactiquement (à court terme) et pas du tout éthiquement (terreur des populations, en relation avec des guerre civiles, ou entraînant des génocides), a été largement utilisé pour le moins depuis le XX siècle, et l'internet offre actuellement une possibilité nouvelle d'enrôlement à distance.

Jeunesses hitlériennes, gardes rouges maoïstes, khmers rouges, farc de Colombie, tigres tamouls, talibans d'Afghanistan, LRA de'Ouganda (jeunes enfants), les jeunes syriens de l'EI, etc, il y en a eu tellement qu'on ne peut qu'en oublier.

La plupart du temps ce sont des générations sacrifiées, sciemment par des adultes qui savent parfaitement ce qu'ils peuvent en attendre, pour bien souvent le pire pour les populations civiles et les jeunes combattants eux-mêmes.

Les populations victimes sont souvent très gênés, voire même sidérées, face à ces méthodes de combat extrêmement déloyales, et peinent à appliquer le droit civile et militaire. La plupart du temps ces guerres se soldent une fois terminées par le procès de quelques leaders survivants. Il est tres rare que ces méthodes assurent une victoire finale à ceux qui les emploient. Le seul exemple contraire se trouve peut-être en Chine, où Mao reste pour l'instant un « grand homme » malgré les exactions des jeunes gardes rouges enrôlés pour la « révolution culturelle », et ou ce sont ses proches qui ont été traduits en justice apres sa mort. Par contre elles peuvent dégénerer en guerres civiles (la plupart du temps sans reel vainqueur)(édité).

Cette question de l'enrôlement des jeunes n'est pas neutre, car chez nous le débat actuel se concentre sur la prévention et la punition de ce qu'on appelle radicalisation des jeunes (sous entendu traîtres) terrorisant la nation.

Je lance le débat, le sujet est sensible et douloureux, j'aimerais votre avis, je supprimerai si il part en vrille...

Miaoumix
Photo
Date 28/07/2016 13:06

C'est évidemment plus facile d'enrôler des têtes non éduquées voire vides que celles qui ont matière à réfléchir. Quand on voit ici certains posts de filles ou garçons qui ont la chance d'avoir un lien familial, de suivre une scolarité, et parfois n'avoir rien à envier à quiconque physiquement parlant, et ne plus avoir de goût à rien (?!?) on imagine comme il est facile pour ces raclures de faire passer le message à des jeunes qui n'ont peut être jamais cru à rien que passer à l'acte leur donnera un but et fera d'eux des exemples aux yeux des autres!

On paye le prix de notre politique sociale depuis des décennies.

Anonyme
Photo
Date 28/07/2016 16:00

Blablabla politique sociale, blablabla détresse financière.

Après c'est clair que l'éducation joue un rôle, mais pourquoi des jeunes ? Comme c'est bizarre... Comme si le désir de violence n'existait pas chez l'être humain et surtout à ces âges là.

Quand ces jeunes voient ces vidéos de combats sur internet, ils exultent, ils ont envie d'y participer.
Et même si ça peut paraître étrange pour bon nombre des gens, se battre une arme à la main peut être très jouissif pour certains, l'idée de tuer peut être jouissive, tuer peut être jouissif.

Qu'est-ce qui rend possible tout ça ? C'est croire en des idéaux, des textes religieux violents et une vie après la mort facilitant le passage à l'acte.

En ligne tobis75
Photo
Date 28/07/2016 16:07

Je tiens à rappeler que nous vivons en France dans une oasis de liberté. Alors laissons aux jeunes le droit d'être corrompu et aux corrompeur le droit de corrompre ! <3

Sinon sérieusement. La corruption est une méthode de combats pour nos ennemis extérieurs. C'est une certitude. Ce qui est intéressant c'est le lien avec la jeunesse.
Je ne sais pas si "ils" cherchent vraiment à corrompre les jeunes, ou si c'est plutôt que seul les jeunes les écoutent (pour certaines raisons sociales) ?
Autrement dit ça signifierait que le problème vient pas des "ennemis" qui ont de bons arguments pour attirer les jeunes. Mais plutôt de la société qui ne donne pas assez de bons arguments aux jeunes pour les garder...

A bon entendeur.


Crocky => La faute aux Jeux-vidéos :>

allomat69
Photo
Date 28/07/2016 18:47

Toute proportion gardée quant-à la gravité, ces derniers temps les représentants religieux qui exprimaient leur inquiétude étaient d'âge vénérables, les politiques qui se battaient verbalement étaient des adultes, et les gens en première ligne des manifs ou des actualités criminelles étaient des jeunes autour de la fin de l'adolescence.

Cela ne tient sans doute pas au hasard, l'âge peut etre synonyme de sagesse vis-a-vis des évènements qu'ils savent risquer de dégénérer de façon catastrophique, et la jeunesse avoir un manque d'expérience et une certaine spontanéité qui la rend vulnérable aux manipulations politiques, quant-aux adultes ils sont dans la gestion, le nez dans le guidon comme disent les cyclistes.

On peut penser que ce sont les circonstances de leur vie de mer** privée de repères qui pousse au crime certains jeunes, mais comme d'autres ont été élevés dans des familles pas vraiment défavorisées, on peut aussi penser que ceux qui les séduisent/recrutent directement ou au travers une idéologie, savent exploiter leur recherche d'identité, de sens de leur vie, de justice, de pureté, leurs frustrations, leur envie de revanche, etc, pas si exceptionnels que cela à leur âge puisque c'est souvent l'essentiel de ce qu'ils expriment sur les réseaux sociaux.

La méthode est connue, ils sont coupés de leurs liens affectifs, enfermés dans des pensées délirantes, et investis du droit et devoir de tuer au nom de Dieu ou d'une idéologie. L'histoire moyennageuse fourmille de délires mystiques de ce style, l'histoire moderne d'idéaux (édité).

Mais fondamentalement c'est sans doute la vulnérabilité de leur jeunesse qui est exploitée pour les envoyer en première ligne, l'extrémisme religieux ou politique n'est qu'un moyen comme un autre.

Les intellectuels qui exploitent politiquement cette vulnérabilité sont souvent un peu en retrait, et potentiellement plus dangereux parce qu'ils ont acquis des convictions politiques, et auraient l'intelligence de mettre en oeuvre des coups de plus grande envergure, à défaut d'avoir le courage de le faire.



Pour autant on ne peut nier qu'il est finalement plus accessible de lutter contre la marginalisation des jeunes que contre des idées, sauf à trouver le moyen de couper les jeunes de ces idées.

Dans notre monde occidental, quand ce n'est pas les sites de propagande ce sont les journalistes, politiques, et memes les experts et la justice qui par souci de transparence relaient les idées et explique les méthodes. Les gens les plus fragiles ont toutes les infos necessaires au mimétiste.

Perso j'ai le sentiment qu'il existe toujours des possilités prévenir les vulnérabilités, en plus de l'inévitable course sécuritaire. Si la société fabrique plus de jeunes qui pètent un cable qu'elle n'est capable de punir ou enfermer, et augmente le sentiment d'injustice à la fois de la population victime et des jeunes sans repères, on ne voit pas trop où et comment cela pourrait s'arreter.

-Rebellion-
Photo
Date 28/07/2016 18:58

Les jeunes s'inquiètent pour leur avenir contrairement aux vieux, on leur un propose un ou tout du moins on leur propose une quête pour quitter un système où ils sont sclérosés. c'est tout

En ligne tobis75
Photo
Date 28/07/2016 19:07

Par contre pour les plus anciens qui savent se "contrôler"... Je ne suis pas sûr que la sagesse de l'âge soit la véritable raison. Plutôt le pouvoir (laissez uniquement aux plus vieux) qui leur permet de dire ce qu'ils veulent sans inquiétude puisque de toute façon ils ne sortiront jamais dans les rues, et ne craignent pour leurs avenirs. Et pour les politiques comme ils discutent entre "vieux" provenant des mêmes endroits (ENA) et que les caméras sont braquées sur eux ont a l'impression (jusqu'à récemment je dirais) que leur discours peut être utile, maintenant que ça va vraiment mal, et que la situation des jeunes (principalement) ne fait qu'empirer, tout ceci est remis en question.

Si ils étaient si sage :
1-Ils sauraient "prendre le contrôle" sur les jeunes. Savoir leur donner envie de... .
2-Le calme de leurs échanges uniquement verbaux apporteraient des solutions. Ou au moins des proposions intéressantes. Pour l'instant je n'en vois pas et la plus part du "peuple" n'en voit pas non plus.
3-Quand des jeunes tentent des actions "physiques" (qui ne sont pas contre les idées des puissants) ils les soutiendraient. Ce qui n'est pas toujours le cas.

allomat69
Photo
Date 29/07/2016 8:09

-Rebellion- écrit:

Les jeunes s'inquiètent pour leur avenir contrairement aux vieux, on leur un propose un ou tout du moins on leur propose une quête pour quitter un système où ils sont sclérosés. c'est tout



Les jeunes s'inquiètent légitimement pour leur avenir, car on le sait la concurrence mondiale est rude et pas si ouverte que cela entre français, mais ils sont biologiquement assurés d'avoir une espérance de vie de 75 à 85 ans selon leur sexe s'ils sont prudents, pas malchanceux et qu'il n'y a pas de guerre, seul le contenu de leur vie et de ses difficultés est une incertitude.

Les vieux ont eu le temps d'apprendre et de se résigner à voir la fin se rapprocher. Cela ne veut pas dire qu'ils ne soient pas inquiet, les vieux ont d'autant plus peur de la mort qu'elle s'approche inéluctablement.

Une des vulnérabilités des jeunes se situe justement là, la mort ne les inquiète pas, ne leur fait pas peur.
S'y ajoute les fictions et jeux virtuels avec la mort, traditionnels chez les humains, mais qui actuellement pour des raisons d'argent des producteurs et d'addiction des consommateurs occupent un espace de loisir disproportionné.
Les jeunes ont une vision déformée de la souffrance et de la mort, qu'ils perçoivent à tort comme courtes et indolores, ce qui est tout sauf le cas.

Les adultes proches compensent ces risques par une protection accrue des jeunes, tres naturelle car indispensable biologiquement, mais qui masque la réalité de ces risques, et a une fin, la solidarité familiale et étatique prenant le relai.

Tu évoques une révolte contre la sclérose. En soit elle n'est ni nouvelle ni péjorative, les jeunes n'ont jamais compris le monde de leurs ainés, et les ainés ont toujours eu des difficultés pour s'adapter aux évolutions imposées par les jeunes. Même actuellement où dans un certain nombre de pays dont la France ce sont les ainés qui détiennent les clés de l'économie, ce sont des adultes encore dans la première moitié de leur vie (et donc encore jeunes au sein des adultes) qui imposent le rythme de l'économie mondiale, poussant les vieux à se réfugier dans les extrémismes conservateurs.

L'énorme difficulté actuelle, pas qu'en France mais notamment, c'est que non seulement il y a des jeunes qui se sont laisser distancer, n'ont que peu d'appui familial ou de mauvaise qualité, mais de tres nombreux jeunes ayant acquis un haut degré d'éducation sont dans le même cas. Et au total ils se comptent par centaines de millions dans le monde. La concurrence est donc rude, en dehors du clan/pays/famille protecteur, mais aussi à l'intérieur.

Pour autant fondamentalement ils ont la vie devant eux, et comme ils seront à terme les seuls survivants, la solution ne pourra venir que d'eux...

Les vieux disent ceci : dans ces circonstances les tensions, les destructions, les violences, et la mort des autres et de soi, sont les pires des solutions, en tout cas pour les générations qui le mettent en oeuvre.
En outre il y a plaisir à concevoir, construire, créer, faire du beau, du bien, aider, etc...
Massacrer des innocents, y compris lorsque ce sont des crimes d'état, ne débouche que sur de la souffrance, et c'est une façon de se suicider indigne d'un être humain, et les animaux ne le font pas non plus.
Et de plus cela détruit ce qui reste de solidarité, et donc de protection.

Après que des gens animés d'ambitions politiques mentent en persuadant les plus vulnérables que c'est un idéal, c'est certain.



tobis75 écrit:

Par contre pour les plus anciens qui savent se "contrôler"... Je ne suis pas sûr que la sagesse de l'âge soit la véritable raison. Plutôt le pouvoir (laissez uniquement aux plus vieux) qui leur permet de dire ce qu'ils veulent sans inquiétude puisque de toute façon ils ne sortiront jamais dans les rues, et ne craignent pour leurs avenirs. Et pour les politiques comme ils discutent entre "vieux" provenant des mêmes endroits (ENA) et que les caméras sont braquées sur eux ont a l'impression (jusqu'à récemment je dirais) que leur discours peut être utile, maintenant que ça va vraiment mal, et que la situation des jeunes (principalement) ne fait qu'empirer, tout ceci est remis en question.
Si ils étaient si sage :
1-Ils sauraient "prendre le contrôle" sur les jeunes. Savoir leur donner envie de... .
2-Le calme de leurs échanges uniquement verbaux apporteraient des solutions. Ou au moins des proposions intéressantes. Pour l'instant je n'en vois pas et la plus part du "peuple" n'en voit pas non plus.
3-Quand des jeunes tentent des actions "physiques" (qui ne sont pas contre les idées des puissants) ils les soutiendraient. Ce qui n'est pas toujours le cas.



Quand je parlait des vieux, c'étaient les vrais vieux ecclésiastiques, pas les politiques qui se trouvent n'être déjà pas si jeunes, mais ne cumulent pas autant d'expérience et de temps de réflexion.
C'est le débat que l'on ouvre régulièrement sur la maturité, qui reste globalement indexée sur la durée.
Quand on dit à un enfant le feu brule, il le comprendra sans doute plus tôt s'il est mature, mais il ne l'aura vraiment compris que lorsqu'il se sera brulé, et c'est une question de temps.

Après c'est délibérément que j'ai employé le terme de "sagesse" qui donne une valeur à ce qui n'est que le résultat inéluctable du temps.
Et on trouvera toujours des vieux cons qui soient prèt à entrainer les plus jeunes dans leur paranoïa et leur ultime lutte pour la survie.

Toujours est-il que les vieux, sages ou pas, ont évoqué un risque réel de déchirure irréversible de la communauté nationale, selon les lignes de fracture des religions puisque c'est domaine qu'ils connaissent bien.
Après qu'ils aient réagit qu'après que l'un des leurs tres âgés, et donc socialement vénérable, se soit fait fait égorgé par un jeune n'ayant pas acquis ces valeurs où chez qui d'autres les avaient démontées, c'est bien possible, personne n'est parfait.
Mais on ne eut pas leur reprocher leur manque d'expérience.

Par contre où je te suis, c'est que les politiques partent dans tous les sens, ce qui suggèrent qu'ils n'ont pas de solutions durable et ne sont pas unis, et c'est inquiétant.

Et j'ajoute qu'il est tout aussi inquiétant que les jeunes français ne fassent PRATIQUEMENT JAMAIS confiance aux vieux actuellement, cherchent à regler leurs problèmes tous seuls ou dans des groupes incontrôlables, et trop souvent n'y parviennent pas.

En ligne tobis75
Photo
Date 29/07/2016 13:15

"Après qu'ils aient réagit qu'après que l'un des leurs tres âgés, et donc socialement vénérable, se soit fait fait égorgé par un jeune n'ayant pas acquis ces valeurs où chez qui d'autres les avaient démontées, c'est bien possible, personne n'est parfait." et "Mais on ne eut pas leur reprocher leur manque d'expérience. "

Ça prouve bien qu'avant le drame ils n'étaient pas plus avancé que l'enfant qui ne c'est pas encore brûle . Ils ont juste eu écho d'un qui c'était brûlé trop fort alors ils ont réagit.

C'est vrai que le terme sagesse et fourbe. Mais on ne peut pas dire qu'elle soit si "présente" ici. La sagesse devrait aussi pouvoir permettre d'appréhender avant de vivre l'expérience. Ce qui n'est pas le ca.


"Par contre où je te suis, c'est que les politiques partent dans tous les sens, ce qui suggèrent qu'ils n'ont pas de solutions durable et ne sont pas unis, et c'est inquiétant. "

Et l'ensemble du peuple commence à se dire que "c'est vrai, les politiques tous les mêmes... Pas de solution, pas d'unité...." pourtant il y a toujours très peu de place laissée aux jeunes :/.


"Et j'ajoute qu'il est tout aussi inquiétant que les jeunes français ne fassent PRATIQUEMENT JAMAIS confiance aux vieux actuellement, cherchent à regler leurs problèmes tous seuls ou dans des groupes incontrôlables, et trop souvent n'y parviennent pas."

A quoi penses tu ?

allomat69
Photo
Date 29/07/2016 20:30

Lorsqu'il y a un souci sérieux, les adultes sont souvent sollicités très tardivement, et les parents les derniers.

On le voit bien sur les forums, le premier conseil qu'on donne à quelqu'un en grosse difficultés psychologiques ou autres est d'en parler à des adultes référents, mais on sait bien que 9 fois sur 10 cela ne se fera pas, par amour propre, manque de confiance dans les adultes, ou tout simplement peur que la situation se complique, par des représailles notamment.

Sur le sujet qui nous préocupe, les journalistes faisant un micro-trottoir aupres des jeunes connaissant les jeunes radicalisés sont toujours surpris que les problèmes soient connus d'eux depuis longtemps.

D'où l'idée des politiques de rétablir les Renseignements Généraux, c'est-a-dire des fonctionnaires qui infiltrent et écoutent les populations localement.

Mais le gros sujet actuellement est la creation d'un Gantanamo a la française, auquel Valls se refuse, sans doute par convictions perso, mais peut-etre aussi parce le Gantanamo américain fut loin d'etre une réussite (il y a plus de terroristes apres qu'avant), ni celui égyptien pour ados d'Alaqabiya qui a la triste réputation d'etre une horreur absolue, et a toutes chance de faire empirer la situation.

Quand je dis que les vieux eclésistiques ont de bonnes raisons de s'inquiéter et d'appeler leurs ouailles a garder raison...

skinny-boy
Photo
Date 30/07/2016 19:39

allomat69 écrit:

Lorsqu'il y a un souci sérieux, les adultes sont souvent sollicités très tardivement, et les parents les derniers.



J'ai remarqué qu'il y avait de plus en plus de cas où la famille s'inquiète et averti les autorités mais celles-ci font rien.

Sinon, c'est un échec pour la société que les adultes qui sont censés s'occuper des ados en difficultés n'arrivent pas à mettre en confiance ceux-ci. C'est mon avis perso mais je pense qu'il y a trop de formalisme et de barrières autour des adultes qui s'occupent des ados en difficultés. Franchement, un ado en difficulté aura plutôt tendance à se confier à un "ami" ou une connaissance de son âge rencontré sur internet par exemple qu'à un adulte même si celui-ci est spécialiste de l'aide aux ados. J'ai l'impression que ces adultes ne savent pas comment "marchent" les ados et sont complètement dépassés par le monde des ados.

Depuis plusieurs jours, LR joue à font la carte de la récupération politique. On a même vu une policière municipale militante politique raconter n'importe quoi pour affaiblir le camps politique adverse.
Pour info, Nice est la ville avec la plus de vidéo-surveillance et ça n'a pas empêché l'attentat. Estrosi se vantait d'ailleurs que les frères Kouachi n'auraient pas dépassé 3 carrefours à Nice. C'est vraiment de la politique poubelle tout ça.

Au sujet de Gantanamo, tout le monde sait que ça n'a pas marché mais LR s'entête à faire du ultra-sécuritaire quitte à se contredire à quelques mois d'intervalles comme Sarkozy. Je crois que, malheureusement, les terroristes sont en train de gagner puisque la France va renier une partie des libertés fondamentales et l'Etat de droit à partir de 2017 au vu des propositions de LR. Il n'y a que Juppé qui m'a l'air d'être un peu plus civilisé que les autres.

Sinon, le FN pourra remercie l'EI (et les autres organisations extrémistes "non blanches" tel que le PIR, l'UOIF ou le CCIF). Ils leur font la campagne électorale gratuitement. Les extrêmes s'auto-alimentent de toute façon et c'est les modérés qui jouent (de force) les puching ball et qui payent les pots cassés malheureusement.

93430
Photo
Date 30/07/2016 20:46

Oui, c'est la base pour les mouvements totalitaires, dictatoriaux ou même politiques.

En ligne tobis75
Photo
Date 31/07/2016 0:15

C'est vrai qu'en ce moment le FN n'a pas grand chose à dire, enfin n'en a pas besoin et en profite (alors qu'ils auraient pu en remettre une couche ce qui je pense d'un POV com aurait été moins réussi).

93430
Photo
Date 31/07/2016 0:29

Un bon moyen de mettre fin à cet endoctrinement est de venir sur le terrain mais en même de montrer qu'on est amical : d'y construire des écoles, des hôpitaux, de leur fournir du personnel éducatif et médical en les formant, de leur donner plus d'aides humanitaires etc ..., de faire une guerre totale sur ce plan, finalement c'est efficace. Bon en fait c'est trop naïf, juste leur déconcerté leur race à ces fris bâtards de fils de pute.

93430
Photo
Date 31/07/2016 1:09

Leur d?foncer leur face de chiennes. Un coup de boule, les mettre ? terre, leur faire un putain d'?crasement de t?te.
Les mettre en PLS ses connards.

allomat69
Photo
Date 31/07/2016 11:45

On peut évidemment déplorer que des partis politiques profitent de la situation, mais sauf à tuer les gens ils ne parviendront pas à effacer ce que les gens ont dans la tête, et quand bien meme, à effacer les convictions collectives.
Ne pas oublier que parmi les circonstances qui ont fait tomber la rome antique -que je vais évoquer plus loin- il n'y a pas que la multiplication de ses ennemis, mais aussi la non-violence qui avait gagné les esprits des chrétiens (à l'époque les convictions étaient inévitablement religieuses).



Je doute qu'il y ait des solution miracles, les sociétés évoluent en général beaucoup plus lentement qu'elles ne basculent, en général tres vite, avec souvent une transition par le pire, en tout cas pour une ou quelques générations.

Une société est comme un tas de sable où les extrémités dépendent de son centre, où les digues pour stopper les extrémités sont crutiales mais jamais des solutions pérennes, et où les premières pentes sont potentiellement aussi dangereuses. Les solutions cosmétiques ne tiennent jamais éternellement.

Plus encore, le tas de sables est constitué de pelletées de sable, ayant des histoires et propiétées différentes. Organiser la mixité est un bon investissement, mais respecter les différences aussi, et surtout ne pas organiser durablement des différences sociales insupportables si on est pas ou plus capable de faire croire aux gens que c'est un ordre cosmique. Sinon les désespérés font péter la barraque, meme au prix de se retrouver à la rue.

De meme l'enrolement des plus jeunes en exploitant leurs vulnérabilités, des plus pauvres ou marginaux ou des intellectuels frustré du pouvoir, est une technique de guerre vieille comme le monde, où la société y laisse généralement un bras. Parfois ça permet de prendre le pouvoir, mais plus rarement durablement si cela sombre dans la barbarie.

Il y a comme cela des constantes de l'histoire, dont la liste est bien plus longue.
Elles ne sont pas des solutions, mais des contraintes, dont on peut ne pas vouloir tenir compte mais qui souvent finissent par s'imposer.

Les tous puissants romains de l'antiquité qui avaient atteint un niveau de civilisation et de puissance incroyable pour l'époque, y ont laissé leur culotte. Il s'en est suivi un inévitable long moment d'obscurentisme. Mais cela n'empeche pas Rome d'être une ville adorable aujourd'hui, et demain on sait pas.

Bref je ne suis pas convaincu qu'il suffira de répéter qu'on gagnera parce qu'on est les plus forts et les meilleurs, surtout si on s'oppose entre générations, races, cultures, religions, préférences sexuelles, etc...

Ce qui ne veut pas dire qu'on perdra, mais que cela dépendra certainement de nos choix de cohésion, et donc de divisions, et de choix ou non de la violence.

 
16 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : La corruption de nos jeunes est-elle une méthode de combat par nos ennemis extérieurs ?

IDAHO Jeunesse - commentaires
par GBmignon le 09/12/2011 18:12 - Lu 41 fois
actu : idaho jeunesse il y a quelques mois déjà qu'idaho jeunesse est lancée. son but ? aider les jeunes dans ce combat de tout les jours qu'est la vie, un combat...
Encore une histoire de gros sous!
par Ru-fus le 31/08/2011 11:59 - Lu 348 fois
de toute manière, si on pense corruption c'est par ce que notre etat est corrompu. c'est pas le principe de banque d'etat qui pue du cul, mais celui de corruption. encore un truc qui...
Prostitution en France : Projet liberticide ou avancée sociétale ? - commentaires
par Onah le 13/07/2012 1:43 - Lu 264 fois
mardzs , je ne crois pas que les sociétés qui l'acceptent le fassent par libéralité, sauf corruption, mais par tolérance, parce que son interdiction a toutes les chances d'être pire que...
Comment enculer...
par le 03/03/2009 22:04 - Lu 740 fois
\o/ xd je préfère ma méthode (hm) ^^non sincèrement =o soyons réalistes.. ta méthode manque cruellement d'inventivité!! et elle est vulgaire.. mulch...
qu'es ce qui peut inciter des jeunes au djihadisme ?
par kg le 07/05/2016 15:52 - Lu 964 fois
la référence à israel n'est pas si idiote qu'il n'y parait, les débats qu'on a actuellement en france cela fait des décennies qu'il existe là-bas, la pureté de la nation, la pression...

Infos et prévention

Videos

  Liberté de la fesse sur LCI
Ajouté le 09/02/10
Affichée 1115821 fois
2 votes, 4/5
  Comment le dire à sa mère? [Extrait]
Ajouté le 20/11/07
Affichée 1122233 fois
16 votes, 3/5
  Le Refuge de François Ozon (Extrait)
Ajouté le 26/01/10
Affichée 1117478 fois
4 votes, 4/5
  Les paradoxes de notre époque
Ajouté le 23/03/12
Affichée 1013206 fois
51 votes, 5/5
  Tempête de souvenirs - Un poème de Artenfly
Ajouté le 19/08/11
Affichée 1068018 fois
2 votes, 5/5

Les News

Affaire Tapie : enquête sur... Le monde politique s'y attendait plus ou moins : la cour de justice républicaine à finalement décidé d'ouvrir une enquête sur l'ancienne ministre de l'économie Christine Lagarde.  
Luttons contre l'homophobie au... L'homophobie au collège et au lycée, on connaît tous... Vous vous demandez comment lutter, que faire ?? Rejoignez-nous !  
VIH...les jeunes inconsciens ? Après un sondage au près de divers jeunes, on se rend compte que le VIH pour certaines est complètement banalisé. Voici ce que disent certain jeunes sur le VIH (virus de l'immunodéficience humaine...)  
Le coming-out du suicide En France, il tue un millier d'adolescents par an. C’est la seconde cause la plus meurtrière après les accidents de la route parmi les 15-24ans. Pourtant, « il » passe souvent inaperçu voire absent de la scène médiatique. Enquête sur l’un des derniers tabous de la société.  
IDAHO Jeunesse Il y a quelques mois déjà qu'IDAHO Jeunesse est lancée. Son but ? Aider les jeunes dans ce combat de tout les jours qu'est la vie, un combat plus difficile encore lorsque l'on est victime d'homophobie ou de transphobie. Un association militante gérée par des jeunes et pour des jeunes ? c'est bien le but d'IDAHO Jeunesse.