Ma vie, sacrifiée, condamnée. 5° page

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 06/08/2016 14:17

pseudo écrit:

Comparer un être et un animal est très vilain. "Je pense donc je suis." Attention à l'erreur.
Mélanger programmation génétique et conscience est une vilaine erreur (encore une fois).


Tu me cites Blaise Pascal , mais lui même disait que la conscience était soumise aux "esprits animaux" comme il l'apelle.(ce mec était un génie dans tout ce qu'il faisait)
Niezschte disait lui aussi plus ou moins la même chose. l'homme est entre l'animal et dieu.
Tu sais , quand t'as la trique devant tel ou tel personne et que t'as envie de niker , c'est pas ta conscience qui décide de ca. Ce sont tes sentiments. Ton instinct
Et c'est quoi un sentiment ? la réponse hormonale à stimulus , c'est réponse hormonale est à la fois due à une programmation génétique mais aussi a ta propre confrontation au monde.
Enfin la conscience et l'instinct sont 2 choses distinctes mais qui s'enrichissent l'un-l'autre.
La conscience c'est juste être capable d'introspection grâce au langage temporel , ce qui permet de décider , contrairement à un animal soumis à son instinct , de décider de son avenir dans les limites des lois de la physique.

L'instinct guide tout autant les humains que leur conscience. Un être qui n'est fait que de conscience pure ca n'existe pas ou ca s'appellerait Dieu.

pseudo écrit:

Je n'ai toujours pas compris ce qu'était pour toi "l'énergie".


Je te parle d'énergie au sens physique du terme car toutes les interactions dans l'univers sont d'origines énérgétiques. Une fois que t'as compris ca , tu comprends pas mal de choses.

pseudo écrit:


Ton geste est sage mais ta solution ne le suit pas.
J'essaye de comprendre le message que tu me contes, mais ce que je n'en vois n'est que l'orgueil et la prétention. "J'ai ce que je mérite, les autres aussi.", c'est de l'avarice et l'apologie de l'individualisme puisque apparemment tout le monde peut vivre seul, chacun a ce qu'il mérite. Cette vision est le mal-même incarné de cette société qui me débecte et que j'aurais envie de brûler, elle est le vice de la consommation d'un monde qui tourne, tourne, tourne et s'étouffe dans un spectacle macabre,un feu d'artifice de l'égocentrisme qui a en son bouquet final "moi" puis s'éteint pour faire croire qu'on eu au final une belle vie et en ceci nous nous en complaisons dans notre graisse de l'oisiveté d'une idée d'une vie qu'on aura voulu comme tel. "Oisiveté est mère de tous les vices". Plutôt me pendre que de me résigner à une telle façon à être imbu de ma personne, que de penser que "je mérite tout ce que j'ai", que mes réussites ne sont fruits que de ma délicieuse personne, jamais je ne le pourrais. Si le message que tu me contais n'était pas celui-ci, je te prie de le repréciser.

(PS : peut-on éviter les hors-sujet ?)



Je suis d'accord avec toi , on n'est pas du tout égo devant la chance. Mais si tu ne fais rien , bah il ne t'arriva rien , et le sport ca reste le meilleur moyen de te le prouver . Ceux qui réussissent ont connu l'échec, on connait tous l'échec , mais si tu laisses t'arrêter bah c'est fini de ton rêve , tu n'as pas forcément besoin de réussir pour être heureux , mais de continuer le combat. Y'a pas de secret , tu ne seras heureux que dans l'action , quel que soit ton but. Rien que le fait d'avoir juste , l'objectif en tête , est très important pour le déterminisme.
J'ai beaucoup de mal à mettre des mots là dessus , cette émission le fera mieux que moi  
et je pense que je t'ai parlé de tout , sauf d'oisivité, il va falloir que tu me dises à quel moment , je ne t'ai dit de ne rien faire,et si tu trouves les autres oisifs.

pseudo écrit:

Plutôt me pendre que de me résigner à une telle façon à être imbu de ma personne, que de penser que "je mérite tout ce que j'ai", que mes réussites ne sont fruits que de ma délicieuse personne, jamais je ne le pourrais. Si le message que tu me contais n'était pas celui-ci, je te prie de le repréciser.



Ah , donc tu veux considérer les autres , mais tu ne veux pas te considérer toi ?
Apprends à t'aimer toi même et à te comprendre et tu verras que tu aimeras les autres , pour ce qu'ils sont.
La naissance c'est une condamnation à mort de toute facon , mais sur le chemin on est pas seul et de ce que j'ai pu voir de l'humanité à travers l'histoire , c'est qu'elle tends plus vers le bien (la garantie de survie du groupe) que vers le mal. Alors imite tes ancêtres , bah sois différent.


Et si tu viens encore pleurer après , bah je peux rien pour toi .

roukini
Photo
Date 06/08/2016 18:12

-Rebellion- écrit:
roukini écrit:

thibaud n'est pas un exemple pour moi il est raciste,homophobe et sous stéroïde

stéroïde (5:33 min) et raciste et homophobe (7:35 min)

https://www.youtube.com/watch?v=O_Gu-qS4BS8

après vous pouvez me dire oui mais c'est internet rien n'est vrai .Je suis comme le saint thomas je ne crois que ce que je vois XD

mais après c'est vrai qu'il est enthousiaste et communicatif



Moi aussi j'aime Raptor , tu sais cette vidéo c'était plus un délire qu'autre chose pour au final dire. Ouech ,Tibo et Fcanne vous ête devenu des putes. il a pas totalement tord , mais c'est exagéré à l'extrême.

Pour le reste , il dit lui même dans la description qu'il y a des fakes dans ces montages. Et stp , ne me dis que Tibo est dopé tu vas me rendre aussi dépressif que l'auteur



bon ok j'aime troller et diffamer ...

roukini
Photo
Date 06/08/2016 18:37

HeartAttack écrit:
pseudo écrit:

Ton histoire rappelle celle du début de l'éveil du Bouddha il y a 2500 ans.
Il a cherché et trouvé une solution, sa solution, adaptée à sa culture, et qui sera suivie par des milliards de terriens à qui son modèle est une façon parmi d'autres d'avancer, et de laisser derrière soi le monde moins moche.


« L'effet des consolations que la religion apporte à l'homme peut être mis en parallèle avec celui des narcotiques » Freud.

pseudo écrit:

Cela ira sans doute mieux quand les cours reprendront.


Comme je l'ai déjà dis précédemment, ce n'est pas un problème qui se substitue aux occupations : je fais du sport, je m'investie dans une association, je sors. Cependant celui-ci est ubiquiste, il transfigure mes occupations à l'image de la "lumière" que l'on m'a inculqué, c'est-à-dire une clairvoyance funèbre.

pseudo écrit:

Il est aigri et frustré, visiblement il souffre beaucoup. Il souffrirait moins s'il était moins imbu et complaisant dans sa souffrance.

"Dés que quelqu'un se convertit à quoi que ce soit, on l'envie tout d'abord, puis on le plaint, ensuite on le méprise." Cioran

pseudo écrit:

Après avoir experimenté la luxure et la pauvreté il a trouvé la voie du milieu.
La voie du milieu

"Dieu est ce qui survit à l'évidence que rien ne mérite d'être pensé."

pseudo écrit:

Après quoi cours chaque être vivant , pourquoi chaque animal se lève ?

Comparer un être et un animal est très vilain. "Je pense donc je suis." Attention à l'erreur.

pseudo écrit:

Sans énergie...

Quelle est cette dernière ? Qu'est-ce que "l'énergie" ? Je n'ai pas bien compris ou cerner l'objet.

pseudo écrit:

Quest-ce que l'argent? L'argent est une monnaie d'échange universelle , de l'énergie symbolisée que l'on échange en véritable énergie ,...

Je n'ai toujours pas compris ce qu'était pour toi "l'énergie".
Idem pour le reste.

pseudo écrit:

Ta programmation génétique fais que tu as forcément quelque chose qui te stimule , tu es juste simplement dans un état d'esprit trop négatif pour le trouver , alors pète un coup , bouffe un peu de chocolat et va faire du sport .

Mélanger programmation génétique et conscience est une vilaine erreur (encore une fois). Mais sinon je fais du sport, je mange du chocolat mais rien n'y fait.

pseudo écrit:

Comme le dirait Lao-Tseu , le bohneur n'est pas une destination mais un chemin


"La joie est une lumière qui se dévore elle-même, intarissablement, c'est le soleil à ses débuts."

pseudo écrit:

Il a surtout réussi à faire exactement ce qu'il voulait de sa vie même en vivant dans des conditions qui ne lui destinaient pas à être ca,...


"On entend par « déterminisme social » la théorie qui soutient que toutes les actions humaines sont déterminées par leurs états antérieurs sans que la volonté puisse changer quoi que ce soit à cette détermination. Les humains, dans ce système, n'ont donc pas de libre arbitre et, s'ils le croient le posséder, ils n'en possèdent que l'apparence."
Un peu de sociologie n'a jamais fait de mal.

pseudo écrit:

En faisant le mal tu peux faire le bien , le bien étant la garantie de la survie du groupe.

Feu le moment où nous nous préoccupions de la survie du groupe et ce n'est pas si "mal" d'ailleurs.

pseudo écrit:

L'exemple parfait est le prophète Mohamed qui grâce à sa guerre pour reprendre la mecque ou encore le fait qu'il ait raconté un système carrote-baton (si tu te comportes bie tu iras au paradis et si tu te comportes mal tu vas en enfer ) pour que les gens se comportent bien et ne s'affrontent plus entre et arrêtent leur cruauté (enfin le système n'est pas totalement faux métaphysiquement)

cf : sociologie, définition valeur & norme ainsi que la relativité.

pseudo écrit:

(au cas où le mec du gif est le dernier james bond , avant qu'il ne sois acteur c'était un sdf , je ne suis pas sur qu'il ait réussi en pleunirchant )

cf définition déterminisme social.

pseudo écrit:

Mais t'as cinq ans ou quoi ? Tu sais le monde a pas besoin de toi à la base et se fiche complètement que tu atteignes la félicité ou non....


Ici je parle de ce que je ressens personnellement, donc il serait mieux vu pour ne point être ridicule d'éviter de parler d'autre chose.

pseudo écrit:

Ça ouvre tous un éventail de possibilité quand à la sensibilité sur le monde qu'il est difficile de refermer après, mais au moins ça a le mérite de canaliser la frustration et la haine, la rage du monde bien utilisée peut te faire aller très loin dans ce genre de milieu.

Merci, j'y réfléchirais.

pseudo écrit:

A nous tous on est plus intelligent que toi,

Je l'espère, auquel cas ce serait quelque peu gênant ? (sous tous les angles de la définition de l'intelligence).

pseudo écrit:

Mais parfois en faisant le bien tu fais un peu de mal , la voie du milieu

Cf au dessus.

pseudo écrit:

Enlève le "je" c'est de l'égo
Enlève le "veux" , c'est du désir
Il ne te reste que le bohneur

C'est démagogue, bateau.. je t'accorde que la forme et le fond sont beaux, mais le sens est inexistant.

pseudo écrit:

"Vous ne pouvez pas attendre de la vie d'avoir un sens. Vous devez lui en donner un" Romain gary


Là est mon problème, je ne sais lequel devrais-je lui donner.

pseudo écrit:

Allégorie de la caverne , découvrir brutalement ce que l'on est peut parfois blesser. La fuite et le refus ne sont que l'une des premières étapes , mais j'essaie de faire en sorte que cette étape sois pas trop longue pour lui


Ton geste est sage mais ta solution ne le suit pas.
J'essaye de comprendre le message que tu me contes, mais ce que je n'en vois n'est que l'orgueil et la prétention. "J'ai ce que je mérite, les autres aussi.", c'est de l'avarice et l'apologie de l'individualisme puisque apparemment tout le monde peut vivre seul, chacun a ce qu'il mérite. Cette vision est le mal-même incarné de cette société qui me débecte et que j'aurais envie de brûler, elle est le vice de la consommation d'un monde qui tourne, tourne, tourne et s'étouffe dans un spectacle macabre,un feu d'artifice de l'égocentrisme qui a en son bouquet final "moi" puis s'éteint pour faire croire qu'on eu au final une belle vie et en ceci nous nous en complaisons dans notre graisse de l'oisiveté d'une idée d'une vie qu'on aura voulu comme tel. "Oisiveté est mère de tous les vices". Plutôt me pendre que de me résigner à une telle façon à être imbu de ma personne, que de penser que "je mérite tout ce que j'ai", que mes réussites ne sont fruits que de ma délicieuse personne, jamais je ne le pourrais. Si le message que tu me contais n'était pas celui-ci, je te prie de le repréciser.

(PS : peut-on éviter les hors-sujet ?)



Le problème c'est que tu ne c'est pas qui tu es ,je veux dire tu n'es pas dans les hommes les plus intelligents ,tu n'est pas dans les plus sportif ,tu n'est pas un grand artiste,écrivain et cetera, et cetera (le but n'est pas d'être méchant moi non plus n'étant pas le plus intelligent,sportif et cetera ...).j'ai l'impression que tu parles comme si tu avais tout vu tout chié .Tu n'as même pas 20 ans ! relax .Même si Rebellion adore déballer tout ce qu'il a appris en science XD (à ne pas prendre au premier degré. ce que tu dis , tu le dis très bien Rebelion (oui je suis lèche cul (oui j'aime les parenthèses))) ,ce n'est pas la compétition de qui a la plus grosse pair d'intelligence. Tu n'a pas de but ? moi mon but c'est d'être prof de maths (ça vole pas haut mais ,c'est mon rêve) .C'est ça qui donne un sens à ma vie (pas le travail hein ,l'éducation bien sûre) et si je n'arrive pas à l'atteindre tant pis autre but autre rêve ,toujours avancer de façon optimiste ,je te jure ,j'ai envie de te mettre une paire de claque (ça n'arrangerai pas les choses mais bon ) et de te dire mais merde VIS ,BOUGE TOI ,DANSE ,SOURIS ,CESSE DE TE LAMENTER SUR TON SORT,Tu auras le temps quand tu seras mort . 3 mots Joie De Vivre

En ligne HeartAttack
Photo
Date 06/08/2016 19:41

pseudo écrit:

Tu sais , quand t'as la trique devant tel ou tel personne et que t'as envie de niker , c'est pas ta conscience qui décide de ca. Ce sont tes sentiments. Ton instinct

Non, qu'en est-il des troubles de la personnalité schizoïde par exemple ? Puis l'asexualité aussi.

pseudo écrit:

Tu me cites Blaise Pascal , mais lui même disait que la conscience était soumise aux "esprits animaux" comme il l'apelle.(ce mec était un génie dans tout ce qu'il faisait)

Mais aussi Descartes, faisant ainsi la divine différence entre l'animal et l'être. L'Être, au détriment de sa conscience évoluée, n'a que trop peu d'instincts (si ce n'est une inexistence totale).

pseudo écrit:

Et c'est quoi un sentiment ? la réponse hormonale à stimulus , c'est réponse hormonale est à la fois due à une programmation génétique mais aussi a ta propre confrontation au monde.

Là est la vilaine erreur, les animaux n'ont pas "le degré" de conscience nécessaire pour interpréter des faits et ainsi avoir des sentiments complexes comme l'Humain, c'est-à-dire la culpabilité, la compassion ect. N'ont quelques animaux que certains sentiments très primaires comme les corbeaux la peur.

pseudo écrit:

Je te parle d'énergie au sens physique du terme car toutes les interactions dans l'univers sont d'origines énérgétiques. Une fois que t'as compris ca , tu comprends pas mal de choses.

D'accord, mais alors je n'ai pas compris en quoi cette "énergie" pouvait m'aider.


pseudo écrit:


Je suis d'accord avec toi , on n'est pas du tout égo devant la chance. Mais si tu ne fais rien , bah il ne t'arriva rien , et le sport ca reste le meilleur moyen de te le prouver ...

Voilà qui va à l'encontre de ta sainte méritocratie. J'entends bien les fonds de tes propos, ils sont vrais et bons et en ceci je t'en remercie. Cependant la forme m'est inconnue et le sens me paraît dénué d'intérêt puisque j'en reviens au sujet du topique, je ne vois pas le monde beau à cause des connaissances que l'on nous a inculqué. De plus ces dernières ne sont pas compatibles avec ce que je suis, elles ne le sont pas avec mes valeurs, mes idéaux.
J'en reviens au terme des sacrifiés, c'est vraiment une impression qui me pèse lourd, cette impression que l'on ai vendu mon bonheur au profit du savoir pour l'unique intérêt de l'argent. Je ne peux concevoir un lendemain prospère dans un monde que je sais mauvais et laid... Là où est notre point de divergence est que toi celui-ci t'es adéquat. Tu le trouves beau, saint et au pire tu y vois encore de l'espoir (à ne pas prendre en étant un jugement de valeur, c'est juste pour souligner la pluralité des goûts), à mon inverse qui n'y trouve que désolation.

pseudo écrit:

je pense que je t'ai parlé de tout , sauf d'oisivité, il va falloir que tu me dises à quel moment , je ne t'ai dit de ne rien faire,et si tu trouves les autres oisifs.

Je parlais de l'oisiveté en parlant de la complaisance que les individus ont à se faire de leurs victoires et de leurs bienfaits, ils cessent de penser aux autres puisque leur vie est mérité et magnifique. Ce n'est pas un délire fou, c'est un fait, il en est la résultante de l'apologie de l'individualisme et du capitalisme. Se complaire dans son empire avec d'énormes remparts d'orgueil et de prétention. Certains et la majorité y trouvent leur bonheur, je ne partage aucunement ce dernier, me voilà pourquoi condamné. Comprends-tu ?

pseudo écrit:

Ah , donc tu veux considérer les autres , mais tu ne veux pas te considérer toi ?

Je n'ai pas compris l'objet de la question.













pseudo écrit:

Apprends à t'aimer toi même et à te comprendre et tu verras que tu aimeras les autres , pour ce qu'ils sont.
La naissance c'est une condamnation à mort de toute facon , mais sur le chemin on est pas seul et de ce que j'ai pu voir de l'humanité à travers l'histoire , c'est qu'elle tends plus vers le bien (la garantie de survie du groupe) que vers le mal. Alors imite tes ancêtres , bah sois différent.



Il faut savoir que je ne m'aime pas, je me déteste puisque je suis le produit d'une machine horrible qui façonne les individus telle qu'elle le désire, n'hésitant aucunement à marchander leurs bonheurs pour avoir plus de carburant, nous en sommes irrémédiablement le combustible.
"Je suis le mal que vous m'avez fait". Nous sommes ce que les autres font de nous, non pas l'inverse, en revient à la question de la méritocratie que tu me portes en éloge et du déterminisme social. Je ne peux donc m'aimer puisque je suis le produit de ceux que je hais le plus. Je suis donc ce que je hais, je ne peux pas être cohérent avec moi-même puisque le monde dans lequel nous sommes est nauséabond, accablant, asphyxiant. Je ne peux être cohérent avec moi-même puisque je suis forcé à consommer ce petit bout de papier pour subsister. On me force (coercition sociale) à faire ce que je déteste le plus.
Ce que tu dis est donc très vrais, mais en ceci je ne peux m'aimer.

pseudo écrit:

La naissance c'est une condamnation à mort de toute facon


"J'aimerais être libre, éperdument libre. Libre comme un mort-né."

pseudo écrit:

c'est qu'elle tends plus vers le bien (la garantie de survie du groupe) que vers le mal.

Nous avons une définition du bien et du mal bien trop différente.


pseudo écrit:

Le problème c'est que tu ne c'est pas qui tu es....[...] Joie De Vivre

cf : le début du topique.

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 06/08/2016 19:54

HeartAttack écrit:
pseudo écrit:

Tu sais , quand t'as la trique devant tel ou tel personne et que t'as envie de niker , c'est pas ta conscience qui décide de ca. Ce sont tes sentiments. Ton instinct

Non, qu'en est-il des troubles de la personnalité schizoïde par exemple ? Puis l'asexualité aussi.


Manque de testo surement , encore une fois , c'est pas la personne qui décide si elle est asexuelle ou pas ,mais ses hormones , son instinct

pseudo écrit:

Là est la vilaine erreur, les animaux n'ont pas "le degré" de conscience nécessaire pour interpréter des faits et ainsi avoir des sentiments complexes comme l'Humain, c'est-à-dire la culpabilité, la compassion ect. N'ont quelques animaux que certains sentiments très primaires comme les corbeaux la peur.


Ils ressentent les sentiments quand même, après je ne pense pas qu'un requin ressente le même nombre de sentiments qu'un chien , ou qu'un chien ressent autant de sentiments qu'un humain.
Mais leur sentiments ont toujours un lien avec l'accumulation d'énergie , la préservation de son corps , la fuite de la mort et la reproduction et l'aide à un membre du groupe pour les mammifères sociaux . On échappe pas à cette règle

Pour le reste , je peux pas en faire plus .

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 06/08/2016 20:17

roukini écrit:
HeartAttack écrit:
pseudo écrit:



Le problème c'est que tu ne c'est pas qui tu es ,je veux dire tu n'es pas dans les hommes les plus intelligents ,tu n'est pas dans les plus sportif ,tu n'est pas un grand artiste,écrivain et cetera, et cetera (le but n'est pas d'être méchant moi non plus n'étant pas le plus intelligent,sportif et cetera ...).j'ai l'impression que tu parles comme si tu avais tout vu tout chié .Tu n'as même pas 20 ans ! relax .Même si Rebellion adore déballer tout ce qu'il a appris en science XD (à ne pas prendre au premier degré. ce que tu dis , tu le dis très bien Rebelion (oui je suis lèche cul (oui j'aime les parenthèses))) ,ce n'est pas la compétition de qui a la plus grosse pair d'intelligence. Tu n'a pas de but ? moi mon but c'est d'être prof de maths (ça vole pas haut mais ,c'est mon rêve) .C'est ça qui donne un sens à ma vie (pas le travail hein ,l'éducation bien sûre) et si je n'arrive pas à l'atteindre tant pis autre but autre rêve ,toujours avancer de façon optimiste ,je te jure ,j'ai envie de te mettre une paire de claque (ça n'arrangerai pas les choses mais bon ) et de te dire mais merde VIS ,BOUGE TOI ,DANSE ,SOURIS ,CESSE DE TE LAMENTER SUR TON SORT,Tu auras le temps quand tu seras mort . 3 mots Joie De Vivre



Amdoulillah roukini

Sinon l'auteur je sais pas si ca peut t'aider maintenant mais j'espère que ca t'aider un jour

roukini
Photo
Date 06/08/2016 21:29

je ne sais plus quoi dire ,à part le classique va voir un psychologue O/ .On aimerait t'aider de tous notre c½ur et de tout nos biceps (pour certains ) mais tu sembles refuser notre aide .
Mais plusieurs possibilités s'offre à toi ,voici une liste non exhaustive :
-Rejoindre une communauté amish loin de toute société moderne
-Rejoindre une communauté intentionnelles (tels que Le manoir au Québec)
-t'isoler en ermite sur une îles, une montagne ou dans une forêt
et cetera

albadin
Photo
Date 07/08/2016 1:53

Cher HeartAttack,

Pour répondre à ta préoccupation première.

HeartAttack écrit:

Cela fait quelques mois, déjà, que je me torture l'esprit quant au sens de la vie.


On peut trouver un sens très simple mais par là même diablement solide à la vie, comme un caillou dirait Nani, et c'est justement d'être la vie. En tant qu'être humain, le sens de ton existence est le même que toute autre vie, continuer à exister, et engendrer au delà de toi (ce que l'espèce humaine arrive même à faire intellectuellement! )
Je te laisse méditer ça par toi même, et décider si ça te va. Moi j'ai trouvé ça après pas mal de temps dans un état similaire à celui que tu décris.
Ce qui nous amène, au contraire de ce que dit nani, à un sens objectif de l'existence (et de la conscience), et certainement pas spirituel, svp, ne pas confondre mes paroles pour un vitalisme ou je ne sais quelle connerie à l'emporte pièce.

Voilà ce que tu fais sur terre.

ticwic écrit:

Déjà, on ne sert à rien. Mais ça encore, c'est acceptable, puisqu'avec de la volonté, on arrive à donner un sens à sa vie.

La vrai problème, concerne la mort. Ou plutôt ce qu'il y a après la mort


La mort, une fois bien embrassé ce dessein où le libre arbitre semble une joyeuse plaisanterie, peut-être auras-tu la chance de la regarder avec bienveillance (j'ai encore du mal, j'avoue :p)

D'autre part, sur un plan purement technique, ton bonheur est assuré rien qu'en vivant pour vivre!
Nul besoin d'être un énième sacrifié, ou crucifié, comme dirait tonton Friedrich, que vous avez tous l'air d'aimer. La démence n'apporte rien que l'ennui.

Rebellion, très bravo aussi pour cette perspective:

-Rebellion- écrit:

Ce n'est que grâce aux utopies , au travail , aux guerres et au sacrifice qu'on est passé de pouilleux dans des grottes à des mecs classes qui vivent dans maison avec chauffage , donc fais un peu honneur à tes ancêtres qui se sont battus dans des conditions 1000x pires que les tiennes et qui ont quand même réussi à aimer et vivre pour au final te donner naissance.


Que d'aucuns devraient considérer au delà de son apparent traditionalisme essentiel apparemment rétrograde

Ah bien sur, Heart Attack, tes préoccupations couplées avec cette espérance:

HeartAttack écrit:

Comparer un être et un animal est très vilain.


est quelque peu problématique. Quitte à être dépressif, abandonne ton âme, et cesse de croire que l'on te "conte" des choses, c'est agaçant (en plus du vilain qualificatif (vilain :p ), qui déplace une réflexion que tu voulais objective sur le terrain de l'infalsifiable et par ailleurs, et c'est peut-être pire en la matière, de la morale subjective)

Ce n'est pas comme ça qu'on va faire de la philosophie! Allez lire Platon bande de mécréants! Regardez ce que vous me faites écrire, et à quelle heure! mes pauvres résolutions de sommeil s'envolent!

roukini
Photo
Date 07/08/2016 4:57

albadin écrit:

Cher HeartAttack,

Pour répondre à ta préoccupation première.
On peut trouver un sens très simple mais par la même diablement solide à la vie, comme un caillou dirait Nani, et c'est justement d'être la vie. En tant qu'être humain, le sens de ton existence est le même que toute autre vie, continuer à exister, et engendrer au delà de toi (ce que l'espèce humaine arrive à faire intellectuellement!)
Je te laisse méditer ça par toi même, et décider si ça te va. Moi j'ai trouvé ça après pas mal de temps dans un état similaire à celui que tu décris.
Ce qui nous amène, au contraire de ce que dit nani, à un sens objectif de l'existence (et de la conscience), et certainement pas spirituel, svp, ne pas confondre mes paroles pour un vitalisme ou je ne sais quelle connerie à l'emporte pièce.

Voilà ce que tu fais sur terre.

La mort (ticwic ) , une fois bien embrassé ce dessein où le libre arbitre semble une joyeuse plaisanterie, peut-être auras-tu la chance de la regarder avec bienveillance :p

D'autre part, sur un plan purement technique, ton bonheur est assuré rien qu'en vivant pour vivre!
Nul besoin d'être un énième sacrifié, ou crucifié, comme dirait tonton Friedrich, que vous avez tous l'air d'aimer. La démence n'apporte rien que l'ennui.

Rebellion, très bravo aussi pour cette perspective: "Ce n'est que grâce aux utopies , au travail , aux guerres et au sacrifice qu'on est passé de pouilleux dans des grottes à des mecs classes qui vivent dans maison avec chauffage , donc fais un peu honneur à tes ancêtres qui se sont battus dans des conditions 1000x pires que les tiennes et qui ont quand même réussi à aimer et vivre pour au final te donner naissance."
Que d'aucuns devraient considérer au delà de son apparent traditionalisme essentiel *apparemment* rétrograde

Ah bien sur, Heart Attack, tes préoccupations couplées avec cette espérance "Comparer un être et un animal est très vilain." est quelque peu problématique. Quitte à être dépressif, abandonne ton âme, et cesse de croire que l'on te "conte" des choses, c'est agaçant (en plus du vilain qualificatif (vilain :p ), qui déplace une réflexion que tu voulais objective sur le terrain de l'infalsifiable et par ailleurs, et c'est peut-être pire en la matière, de la morale *subjective*)

Ce n'est pas comme ça qu'on va faire de la philosophie! Allez lire Platon bande de mécréants! Regardez ce que vous me faites écrire, et à quelle heure! mes pauvres résolutions de sommeil s'envolent!



justement pour débuter quelle livre de platon me conseilles tu ?

albadin
Photo
Date 07/08/2016 10:57

roukini écrit:


justement pour débuter quel livre de platon me conseilles tu ?



La magie de Platon, c'est que le contenu de ses dialogues est bien moins important que sa structure. Tu peux commencer par celui dont le sujet t'intéresse le plus (exemple, j'veux un truc autour de l'amour, je lis le Banquet). Ou alors par un assez court (j'ai commencé par le Charmide, me semble-t-il). Ou alors par un lourd - mais du coup lourd (mais qui me semble être le plus intéressant) le Phèdre.

Ouais donc en fait, un court est le meilleur choix

PS: Évite les traductions de luc brisson si tu peux.

En ligne HeartAttack
Photo
Date 07/08/2016 17:09

pseudo écrit:

Manque de testo surement , encore une fois , c'est pas la personne qui décide si elle est asexuelle ou pas ,mais ses hormones , son instinct

Dans un second temps effectivement, il peut être d'un manque de testo', cependant sur le premier, il peut être juste cas d'un trauma. L'instinct ici n'a donc pas sa place. Et c'est en ce "trauma" que la différence entre l'être et l'animal se fait puisque lié à la conscience/subconscience.

pseudo écrit:

Ils ressentent les sentiments quand même, après je ne pense pas qu'un requin ressente le même nombre de sentiments qu'un chien , ou qu'un chien ressent autant de sentiments qu'un humain.


Encore une fois, rares soient les animaux qui aient des sentiments (ne serait-ce que primaires). Nous connaissons certains cas comme le corbeau qui ressent la peur (à un degré exagéré et très loin de la peur rationnelle que peut avoir un être, au delà de la phobie). Ceci est lié à un certain "degré de conscience" selon les néo'. Auparavant nous pensions comme l'eu soumit Descartes que les animaux n'avaient aucune conscience, aujourd'hui nous nous posons la question d'un éventuel degré de conscience (qui reste très méprisable comparé à celui de l'être).

pseudo écrit:

Mais leur sentiments ont toujours un lien avec l'accumulation d'énergie , la préservation de son corps , la fuite de la mort et la reproduction et l'aide à un membre du groupe pour les mammifères sociaux .

Je n'ai au final toujours pas saisi cette question d'énergie ... il me semblait que cette dernière était juste une satisfaction physique ? Bien mangé, bien dormi, bien bu, rassasié physiquement ?

pseudo écrit:

je ne sais plus quoi dire ,à part le classique va voir un psychologue O/

Si je puis me permettre de recentrer le sujet, le problème n'est pas un problème psychologique, comme je l'eu cité au début, j'essaye de me faire le plus omniscient possible à la situation, pour ne pas être pervertit d'un parti ou d'un autre, il est cas d'un problème moral, éducatif et d'interprétation.


pseudo écrit:

mais tu sembles refuser notre aide .

Ne voyez pas ceci, j'ai noté à plusieurs reprises à différents points que l'on m'eu fait sur le topique que je les prenais en considération et que j'y réfléchirais, certains me seront utiles.

pseudo écrit:

continuer à exister, et engendrer au delà de toi

J'entends bien, mais c'est le sens de cette existence qui m'échappe, le tout me paraît incohérent, dysharmonieux.

pseudo écrit:

-t'isoler en ermite sur une îles, une montagne ou dans une forêt et cetera

Même pas

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 07/08/2016 18:16

HeartAttack écrit:
pseudo écrit:

Manque de testo surement , encore une fois , c'est pas la personne qui décide si elle est asexuelle ou pas ,mais ses hormones , son instinct

Dans un second temps effectivement, il peut être d'un manque de testo', cependant sur le premier, il peut être juste cas d'un trauma. L'instinct ici n'a donc pas sa place. Et c'est en ce "trauma" que la différence entre l'être et l'animal se fait puisque lié à la conscience/subconscience.


Ouais , c'est juste une application du système hédonique , quoi , comme j'ai dit tout à l'heure. C'est aussi hormonal.
Imaginons qu'un type ait "peur" de faire l'amour à cause d'un trauma.
A chaque fois qu'il va y penser (ou si c'est un animal , qui va se confronter à une situation similaire) les neurones qu'il a créé sous cette émotion forte vont se réactiver déclenchant tout un tas de neurotransmetteurs/hormones similaires qu'il a vécu.
Les sentiments c'est chimique , hein.
J'ai pas vraiment envie d'entrer dans le détail

pseudo écrit:

Ils ressentent les sentiments quand même, après je ne pense pas qu'un requin ressente le même nombre de sentiments qu'un chien , ou qu'un chien ressent autant de sentiments qu'un humain. Encore une fois, rares soient les animaux qui aient des sentiments (ne serait-ce que primaires). Nous connaissons certains cas comme le corbeau qui ressent la peur (à un degré exagéré et très loin de la peur rationnelle que peut avoir un être, au delà de la phobie). Ceci est lié à un certain "degré de conscience" selon les néo'. Auparavant nous pensions comme l'eu soumit Descartes que les animaux n'avaient aucune conscience, aujourd'hui nous nous posons la question d'un éventuel degré de conscience (qui reste très méprisable comparé à celui de l'être).


Non tous les animaux ont des sentiments , c'est par ca que s'exprime d'ailleurs le réflexe conditionné.
Pour les mammifères c'est sur: ils ont le bonheur , la peur , la douleur , la colère , la libido , la faim , la soif , l'attachement social.
Pour tout le reste il y a (au moins) : la peur , la libido , la faim ect....
Sinon y'a rien qui les motiverait à faire quoi que ce soit.

L'instinct c'est du réflexe conditionné hein , comme je l'ai déja dit , il est déja là à la naissance mais ton expérience et les émotions que tu vas ressentir peuvent rajouter/enlever/modifier ton réflexe conditionné , et passer ca à la prochaine génération.

A ton avis , pourquoi on te dit que tu apprends mieux quand tu aimes ce que tu fais

pseudo écrit:

Mais leur sentiments ont toujours un lien avec l'accumulation d'énergie , la préservation de son corps , la fuite de la mort et la reproduction et l'aide à un membre du groupe pour les mammifères sociaux .

Je n'ai au final toujours pas saisi cette question d'énergie ... il me semblait que cette dernière était juste une satisfaction physique ? Bien mangé, bien dormi, bien bu, rassasié physiquement ?


La bouffe c'est quoi ? l'eau c'est quoi ? la lumière ? énergie
Les animaux fonctionnent de facon simple , économiser le plus d'énergie pour en gagner le plus pour se maintenir en vie par rapport à leur mode d'utilisation de cette énergie. (oui car un végétal se nourrit pas comme un ours)
(c'est la base du commerce aussi, utiliser le minimum d'argent (énergie symbolisée en papier) pour avoir plus après)


pseudo écrit:

Auparavant nous pensions comme l'eu soumit Descartes que les animaux n'avaient aucune conscience, aujourd'hui nous nous posons la question d'un éventuel degré de conscience (qui reste très méprisable comparé à celui de l'être).


L'humain est conscient de lui même , l'animal n'est pas conscient mais il sait.
Un chien est capable de te dire qu'il ne t'aime pas , mais il ne vas pas se poser la question.
Un oiseau est capable de dire qu'il a envie de baiser . Mais il va pas se demander pourquoi.
Ils vont juste suivre leur programmation génétique et environnementale qui se traduit par leur réflexe conditonné , la seule chose qui nous sépare d'eux c'est la compression de données en son par le cerveau et l'acquisition du langage avec des notions de temps.

Bien que l'homme est capable de se remettre en question , il agit pareil , la conscience n'est qu'un complément.
Sinon , si tu veux un type qui t'explique ca mieux que moi , y'a lui.( bon pour que tu comprennes bien , faudrait que je te passe toutes les études et bases que je connais mais la flegme , tu le feras toi même, méritocratie mon gars)

Anonyme
Photo
Date 07/08/2016 20:26

HeartAttack écrit:
pseudo écrit:

Manque de testo surement , encore une fois , c'est pas la personne qui décide si elle est asexuelle ou pas ,mais ses hormones , son instinct

Dans un second temps effectivement, il peut être d'un manque de testo', cependant sur le premier, il peut être juste cas d'un trauma. L'instinct ici n'a donc pas sa place. Et c'est en ce "trauma" que la différence entre l'être et l'animal se fait puisque lié à la conscience/subconscience.

pseudo écrit:

Ils ressentent les sentiments quand même, après je ne pense pas qu'un requin ressente le même nombre de sentiments qu'un chien , ou qu'un chien ressent autant de sentiments qu'un humain.


Encore une fois, rares soient les animaux qui aient des sentiments (ne serait-ce que primaires). Nous connaissons certains cas comme le corbeau qui ressent la peur (à un degré exagéré et très loin de la peur rationnelle que peut avoir un être, au delà de la phobie). Ceci est lié à un certain "degré de conscience" selon les néo'. Auparavant nous pensions comme l'eu soumit Descartes que les animaux n'avaient aucune conscience, aujourd'hui nous nous posons la question d'un éventuel degré de conscience (qui reste très méprisable comparé à celui de l'être).

pseudo écrit:

Mais leur sentiments ont toujours un lien avec l'accumulation d'énergie , la préservation de son corps , la fuite de la mort et la reproduction et l'aide à un membre du groupe pour les mammifères sociaux .

Je n'ai au final toujours pas saisi cette question d'énergie ... il me semblait que cette dernière était juste une satisfaction physique ? Bien mangé, bien dormi, bien bu, rassasié physiquement ?

pseudo écrit:

je ne sais plus quoi dire ,à part le classique va voir un psychologue O/

Si je puis me permettre de recentrer le sujet, le problème n'est pas un problème psychologique, comme je l'eu cité au début, j'essaye de me faire le plus omniscient possible à la situation, pour ne pas être pervertit d'un parti ou d'un autre, il est cas d'un problème moral, éducatif et d'interprétation.


pseudo écrit:

mais tu sembles refuser notre aide .

Ne voyez pas ceci, j'ai noté à plusieurs reprises à différents points que l'on m'eu fait sur le topique que je les prenais en considération et que j'y réfléchirais, certains me seront utiles.

pseudo écrit:

continuer à exister, et engendrer au delà de toi

J'entends bien, mais c'est le sens de cette existence qui m'échappe, le tout me paraît incohérent, dysharmonieux.

pseudo écrit:

-t'isoler en ermite sur une îles, une montagne ou dans une forêt et cetera

Même pas



C'est de la masturbation votre truc là.

roukini
Photo
Date 07/08/2016 23:31

appelons un chat un chat pour moi c'est bien un problème psychologique ,tu ne t'en rend pas compte c'est tout .
Je risque de choquer certaines personnes en disant ça mais les dépressif et personne de ce genre me dégoûte .je sais qu'elles ne le choisissent pas mais pour moi c'est un manque de respect . je jette l'éponge ,désolé mais je ne sers à rien ,vu que je ne comprend pas les personnes dans ton cas alors bisous et bonne chance (suis bien le cours de Rebellion en tout cas XD )

En ligne HeartAttack
Photo
Date 08/08/2016 0:09

pseudo écrit:

Ouais , c'est juste une application du système hédonique , quoi , comme j'ai dit tout à l'heure. C'est aussi hormonal.
Imaginons qu'un type ait "peur" de faire l'amour à cause d'un trauma.


Comme le dit l'illuminé de la vidéo que tu as envoyé, l'existence du trauma est dû à l'existence du verbe, du passé et du futur, à l'inverse des non-êtres.
Ca aura beau avoir le même mécanisme synaptique, l'issue et la source est complètement différente.

pseudo écrit:

Pour les mammifères c'est sur: ils ont le bonheur , la peur , la douleur , la colère , la libido , la faim , la soif , l'attachement social.

Encore une fois, l'illuminé de la vidéo précise bien que ce n'est que certains mammifères (avec des sentiments bien plus primaires que ce que tu as cité puisque non-subconscience,tout sera exagéré, encore une fois c'est pire que la phobie chez les Humains), et que plus on s'éloigne du paterne humanoïde, plus nous arrivons vers une solution d'inexistence des sentiments.

pseudo écrit:

Auparavant nous pensions comme l'eu soumit Descartes que les animaux n'avaient aucune conscience, aujourd'hui nous nous posons la question d'un éventuel degré de conscience (qui reste très méprisable comparé à celui de l'être).




pseudo écrit:

A ton avis , pourquoi on te dit que tu apprends mieux quand tu aimes ce que tu fais

Faux, comme beaucoup de personnes je n'aime pas les mathématiques et pourtant je les apprends très facilement, beaucoup d'individus sont dans la même situation.

pseudo écrit:

La bouffe c'est quoi ? l'eau c'est quoi ? la lumière ? énergie

Au temps pour moi, je pensais qu'il était cas de l'énergie cinétique, potentielle, thermique, chimique etc.. donc celle-ci est seulement liée au métabolisme ? Et elle serait vertu de notre vie ? (si j'ai bien compris)
Je n'ai pas compris le rapprochement avec l'économie, c'était une allégorie ? Auquel cas j'aurais compris oui, plus on a d'argent plus on peut en dépensé et mieux nous sommes ? (Que ça me fait du mal d'écrire ça !)

pseudo écrit:

la conscience n'est qu'un complément.

Ce pitoyable complètement (avec la subconscience) trace une différence totale et imminente entre les êtres et les animaux, grâce à celui-ci nous avons créer l'Art et tout ce qui puisse découler de l'art. Un complètement plutôt pas mal, non ?


pseudo écrit:

appelons un chat un chat pour moi c'est bien un problème psychologique

Je t'invite à revoir la notion de psychologie peut-être, c'est un amalgame assez grave que de confondre une éventuelle déviance et problème psychologique.

InHeaven
Photo
Date 08/08/2016 1:08

Tu réflechis trop pour des trucs inutiles

roukini
Photo
Date 08/08/2016 2:05

HeartAttack écrit:
pseudo écrit:

Ouais , c'est juste une application du système hédonique , quoi , comme j'ai dit tout à l'heure. C'est aussi hormonal.
Imaginons qu'un type ait "peur" de faire l'amour à cause d'un trauma.


Comme le dit l'illuminé de la vidéo que tu as envoyé, l'existence du trauma est dû à l'existence du verbe, du passé et du futur, à l'inverse des non-êtres.
Ca aura beau avoir le même mécanisme synaptique, l'issue et la source est complètement différente.

pseudo écrit:

Pour les mammifères c'est sur: ils ont le bonheur , la peur , la douleur , la colère , la libido , la faim , la soif , l'attachement social.

Encore une fois, l'illuminé de la vidéo précise bien que ce n'est que certains mammifères (avec des sentiments bien plus primaires que ce que tu as cité puisque non-subconscience,tout sera exagéré, encore une fois c'est pire que la phobie chez les Humains), et que plus on s'éloigne du paterne humanoïde, plus nous arrivons vers une solution d'inexistence des sentiments.

pseudo écrit:

Auparavant nous pensions comme l'eu soumit Descartes que les animaux n'avaient aucune conscience, aujourd'hui nous nous posons la question d'un éventuel degré de conscience (qui reste très méprisable comparé à celui de l'être).




pseudo écrit:

A ton avis , pourquoi on te dit que tu apprends mieux quand tu aimes ce que tu fais

Faux, comme beaucoup de personnes je n'aime pas les mathématiques et pourtant je les apprends très facilement, beaucoup d'individus sont dans la même situation.

pseudo écrit:

La bouffe c'est quoi ? l'eau c'est quoi ? la lumière ? énergie

Au temps pour moi, je pensais qu'il était cas de l'énergie cinétique, potentielle, thermique, chimique etc.. donc celle-ci est seulement liée au métabolisme ? Et elle serait vertu de notre vie ? (si j'ai bien compris)
Je n'ai pas compris le rapprochement avec l'économie, c'était une allégorie ? Auquel cas j'aurais compris oui, plus on a d'argent plus on peut en dépensé et mieux nous sommes ? (Que ça me fait du mal d'écrire ça !)

pseudo écrit:

la conscience n'est qu'un complément.

Ce pitoyable complètement (avec la subconscience) trace une différence totale et imminente entre les êtres et les animaux, grâce à celui-ci nous avons créer l'Art et tout ce qui puisse découler de l'art. Un complètement plutôt pas mal, non ?


pseudo écrit:

appelons un chat un chat pour moi c'est bien un problème psychologique

Je t'invite à revoir la notion de psychologie peut-être, c'est un amalgame assez grave que de confondre une éventuelle déviance et problème psychologique.



Et voilà encore cet air hautain ,finalement tu ne mérites aucune aide .Tu ne peux t'empêcher d'être froid. Ce n'est pas la société qui est défaillante mais bel et bien qu'elle n'est pas assez bien pour toi ! (et je n'ai aucune définition à revoir ,j'ai peut-être tort mais la dépression/antipathie et tout les trucs dans le genre reste et resterons pour moi des problèmes psychologique )

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 08/08/2016 2:17

http://news.nationalgeographic.com/2015/07/150714-animal-dog-thinking-feelings-brain-science/
http://thebark.com/content/do-animals-have-emotions
Pour le reste débrouille toi t'es chiant
Sinon l'illuminé ci dessus à 15 ans était un SDF
il a étudié aux beaux-arts , en fac de médécine la dissection , et l'anatomie et la paléontologie au museum d'histoire naturelle de Paris, vice champion de france en powerlifter en 1989 , a crée sa propre boîte de muscu , a été graphiste pour des jeux vidéos , a été publié plusieurs fois dansJournal of Vertebrate Paleontology , possède un logement à Gyula et un à coté du chateau de Budapest, a 2 gosses, vendu des millions de bouquins servant des millions de sportifs et des centaines de médecin.
Et toi ?

roukini
Photo
Date 08/08/2016 2:25

après je suis d'accord avec rebellion quand il dit que les animaux ont des sentiments (pas tous mais je pense la plupart des mammifères déjà) .Surtout les chiens d'aprrès moi ,on observe de nombreux cas ou un chien sauve un être humain etc .Rien qu'à voir les Têtes que peut faire mon chien ,tu sais qu'il ressent et ce qu'il ressent

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 08/08/2016 2:30

roukini écrit:

après je suis d'accord avec rebellion quand il dit que les animaux ont des sentiments (pas tous mais je pense la plupart des mammifères déjà) .Surtout les chiens d'aprrès moi ,on observe de nombreux cas ou un chien sauve un être humain etc .Rien qu'à voir les Têtes que peut faire mon chien ,tu sais qu'il ressent et ce qu'il ressent


Les chiens ont un langage , quand t'en as un et que tu apprends à le décoder (pour être le chef de meutre , il faut se faire respecter), tu te rends compte que dire qu'un animal n'as pas de sentiments est une abberation.
C'est pareil quand tu décodes le langage des oiseaux , ou que tu observes tout simplement la nature.

roukini
Photo
Date 08/08/2016 2:43

-Rebellion- écrit:
roukini écrit:

après je suis d'accord avec rebellion quand il dit que les animaux ont des sentiments (pas tous mais je pense la plupart des mammifères déjà) .Surtout les chiens d'aprrès moi ,on observe de nombreux cas ou un chien sauve un être humain etc .Rien qu'à voir les Têtes que peut faire mon chien ,tu sais qu'il ressent et ce qu'il ressent


Les chiens ont un langage , quand t'en as un et que tu apprends à le décoder (pour être le chef de meutre , il faut se faire respecter), tu te rends compte que dire qu'un animal n'as pas de sentiments est une abberation.
C'est pareil quand tu décodes le langage des oiseaux , ou que tu observes tout simplement la nature.



voilà si tu ne comprend pas son langage ,c'est fini

En ligne -Rebellion-
Photo
Date 08/08/2016 23:35

roukini écrit:
-Rebellion- écrit:
roukini écrit:

après je suis d'accord avec rebellion quand il dit que les animaux ont des sentiments (pas tous mais je pense la plupart des mammifères déjà) .Surtout les chiens d'aprrès moi ,on observe de nombreux cas ou un chien sauve un être humain etc .Rien qu'à voir les Têtes que peut faire mon chien ,tu sais qu'il ressent et ce qu'il ressent


Les chiens ont un langage , quand t'en as un et que tu apprends à le décoder (pour être le chef de meutre , il faut se faire respecter), tu te rends compte que dire qu'un animal n'as pas de sentiments est une abberation.
C'est pareil quand tu décodes le langage des oiseaux , ou que tu observes tout simplement la nature.



voilà si tu ne comprend pas son langage ,c'est fini



L'illuminé ci dessus a dit il y a plusieurs années que l'adaptation au froid et à l'hiver des européens leur avait donné une peur de l'avenir génétique et qu'ils étaient beaucoup plus sensibles au stress et à la dépression.
(j'suis content d'avoir aussi une lignée africaine aha)
Car en hiver , il y a une mort de la nature donc très peu d'énergie assimilable pour l'humain , mis à part les rares végétaux et les gros animaux gras. C'est aussi pour cette raison que , comme les océaniens , les européens ont une tendance à très bien métaboliser les graisses et en être dépendant.
Et encore une fois , il était dans le turfu , donc le chialeur , tu ferais mieux de l'écouter.
http://www.linfo.re/magazine/sante-beaute/699153-depression-les-europeens-l-auraient-dans-les-genes

 
115 messages - Page 5 sur 6 

Poster une réponse


Relatif : Ma vie, sacrifiée, condamnée.

Aucun plaisir sexuellement
par ciindy-matriyas le 15/04/2013 19:20 - Lu 576 fois
condamnée, condamnée, bah bravo l'espoir ! si tu pars comme ça, t'y arrivera jamais ! bien sûr que non t'es pas condamnée ! suffit que tu le veuilles, que t'acceptes de faire...
Compte & Décompte (Délires)
par Johan19 le 23/02/2015 15:44 - Lu 117602 fois
+711 oui enfin elle s'est sacrifiée pour le 699
Que préfères-tu chez ton voisin du dessus?
par dadoo42 le 21/02/2012 23:44 - Lu 707 fois
j aime egalement mes vdd et en profite pour rappeler a la vdd de la vdd du vdd de sa vdd que vu mes 6heures de decalages, ma nuit n a pas ete sacrifiee :)
MARINE LE PEN..........
par popmusic le 13/06/2013 22:17 - Lu 3413 fois
et quand bien même ces chiffres seraient vérifiés, bah c'est ce qui s'appelle une génération sacrifiée. entre les gamins qui plongent dans la délinquance et ceux qui foncent dans les jupes...
À toi
par le 09/06/2006 13:01 - Lu 1359 fois
la jvous met la traduction francaise de "missing d'evanescence parceque cette chanson est magnifique et meme si j'ai pas vraiment vécu le contexte de la chanson , je pense qu'on passera tous une...

Infos et prévention

Videos

  Homoparentalite, la France condamnee
Ajouté le 23/01/08
Affichée 1090412 fois
0 votes, 0/5