coup de coeur pour un (presque) inconnu

kg
Photo
Date 24/09/2013 0:51

Voila bon je vais pas me répéter mais en résumé j'ai été opéré et je vais pratiquement chaque semaine faire un contrôle radio à l'hôpital... Mais voila il y a un jeune interne en plus du chirurgien qui s'occupe de moi et j'avoue j'ai eu un vrai coup de c½ur pour cet interne.

Vous me direz ça peut arriver, mais bon c'est un peu étrange, parfois il me prend la main sans même que je lui donne (bien sur dans un contexte de soin... enfin pas vraiment non plus) car en sachant que c'est pas pour soigner ma main. Es-ce juste pour me rassurer. Les médecins font-ils tous ça ? Ou il y a vraiment quelque chose qui se passe ? Alors je veut bien, que je me fasse un peu de films c'est possible mais c'est juste des choses étranges.

Quand j'étais hospitalisé, il est rentré dans ma chambre (normal jusqu'à là, seul) il a noté deux trois trucs sur son dossier puis il m'a juste regardé longuement yeux dans les yeux. Après généralement à chaque fois que j'y vais il se débrouille pour être là.

Par exemple aujourd'hui le chirurgien s'occupait de moi, il y avait pas besoin de sa présence (ceci dit je râle pas j'étais plutôt content) mais il était là puis il m'a donner la main. Puis me la redonner pour me dire aurevoir. Puis autre chose, en général une poignée de mains c'est quand même assez disons succinct bref, nous souvent on a comme du mal à se détacher nos mains.

Pour moi en tant que patient c'est un peu délicat de lui faire des avances et encore bien plus pour lui si le cas s'avérait qu'il est un petit faible.

Mais bon il me hante mes pensées, en fait, je pense souvent à lui. Et je ne sais que trop comment faire pour résolver cet impasse. Vous pensez que lui proposer un jour un café c'est une chose qui pourrais se faire histoire de le remercier des soins qu'il m'a prodigué ?

J'ai bien un "amoureux" quelque part en afrique que j'ai jamais vu et que je sais même pas si je verrais un jour, mais cet interne c'est vraiment concret, je veut dire par là c'est pas une rencontre virtuel (je ne parle pas de rencontre amoureuse vu que je sais pas).

Devrais je porter quelque chose de discret qui montre que je suis gay (non je dis pas d'arriver avec le raimbow flag non plus) mais je pense qu'il peut y avoir d'autre symboles gays discret que le drapeau arc en ciel, non ?

C'est peut être peine perdu, mais je me dis que si j'essaye pas, je saurais jamais.

Primo
Photo
Date 24/09/2013 1:36

Je pense que tu te fais des films. Mettre à l'aise et en confiance les patients fait parti de sa formation. Après si tu veux tenter une approche, commence par discuter avec lui pendant les consultations (études, famille, sport etc.) car je trouve que la café, c'est un peu trop rapide voir déplacé.

Ketamine
Photo
Date 24/09/2013 4:28

Moi au contraire le coup du café en mode "Merci pour les soins, j'ai été particulièrement touché de l'attention que vous m'avez porté", ça le fait

Moi je dirais d'essayer cette méthode

Anonyme
Photo
Date 24/09/2013 7:57

Je ne l'aborderais définitivement pas à l'hôpital, cela dit essaye de récupérer son nom, tu le trouveras ensuite sur facebook (un interne = étudiant en médecine = jeune), et là tu pourras déjà tâter un peu le terrain (du genre "j'aime Mariage pour tous" ou que sais-je...)

Anonyme
Photo
Date 24/09/2013 8:01

Je recommande aussi la méthode du café ou du verre en remerciement du soutien psychologique qu'il t'a apporté et des soins prodigués. C'est une assez bonne méthode dans le fond. Il est vrai qu'on remercie toujours trop peu les personnels soignants de ce qu'ils font pour nous. Le geste sera appréciable. Par contre, il faut l'inviter en dehors des heures de service et en dehors de l'hôpital : tu n'obtiendras rien de lui dans la cafet de l'hôpital.

Après, difficile de dire si tu te fais un film sans savoir comment il se comporte avec les autres patients. C'est peut-être juste un homme qui a le c½ur sur la main et qui aime à réconforter tous ses patients.

Que faire d'autre, si ce ne sont des suppositions ?

Certes
Photo
Date 24/09/2013 8:16

Oublie pas de mettre ce qu'il faut dans le café.

Anonyme
Photo
Date 24/09/2013 10:00

Primo
Non, ce n'est pas dit dans sa formation de se comporter comme ça. Pour un interne, c'est même carrément flippant d'être ainsi.
Non pas que je suis pas d'accord hein ? Mais s'il fait ça avec chaque patient, paye ton implication émotionnelle quoi, il finira par en souffrir un jour.
A l'inverse, si c'est une personne qui fait ça de manière totalement détachée, c'est encore pire car ca peut entrainer des histoires comme celle-ci. Qui sont vraiment pas simple x)

kg
Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas un comportement normal pour un médecin ou un interne, gay ou pas. Toucher autant son patient et permettre une aussi grosse proximité, c'est risqué d'un point de vue émotionnel.
En partant de ce postulat, je pense qu'on peut dire deux choses :
Soit c'est une personne super sympa qui a pas encore vu un patient mourir
Soit il éprouve quelque chose pour toi (de la tendresse) mais ça n'assure en rien qu'il soit Gay, encore une fois

Le mieux je pense, c'est d'en parler avec le concerné en dehors de l'hôpital, ou alors tenter une approche discrète pour vous mettre en contact (obtenir un nom, un facebook, un numéro de tel).
Les internes qui draguent les patients, ça existe. ET de ce que tu racontes, je penserais exactement à cette situation
Bon courage

Anonyme
Photo
Date 24/09/2013 10:34

- Serrez moi la main. Non, pas celle-là. Non, pas celle-là non plus.

=D

kg
Photo
Date 24/09/2013 12:06

Je dis pas que je me fais pas de films, mais il y a une différence entre mettre à l'aise un patient qui est en effet fait partie intégrante de son travail et lui prendre la main. Comme je l'ai expliqué même quand il me dit aurevoir (là, il n'y a plus besoin qu'il me mettent en confiance puisque les soins sont fini) il me prend la main longuement. Parfois même il me met la main sur l'épaule. Je parle de l'interne bien sur.

Le chirurgien qui quand même fait le même job (voir plus puisque c'est lui qui quand même fait la majorité des soins) me met aussi en confiance, il est très gentil mais il n'a pas du tout la même façon de faire.

Je pense pas que ça soit impoli et déplacé que de lui proposer un café pour le remercier de sa patience et dévouement, au pire je risque quoi, un non poli et courtois, c'est quand même pas si je lui faisait des attouchements sexuels, faut relativiser, ni comme si je lui proposait une nuit à l'hôtel.

Ce sont pas des robots, ce sont aussi des humains et ils peuvent avoir tout comme nous une sensibilité.

Après je ne dis pas qu'il éprouve quelque chose pour moi (je n'en sais rien) mais je dis que moi je commence à éprouver quelque chose pour lui et la question est de savoir comment faire avec ça ?

Ketamine
Photo
Date 24/09/2013 16:40

Kryn XD

KMerteuil
Photo
Date 24/09/2013 18:15

Arrêtez de voir des signes là où y'en a pas bon sang !

RobinHood
Photo
Date 24/09/2013 20:45

KMerteuil écrit:

Arrêtez de voir des signes là où y'en a pas bon sang !



Vraiment énervé toi ce soir dis dont !

kg
Photo
Date 24/09/2013 20:46

KMerteuil écrit:

Arrêtez de voir des signes là où y'en a pas bon sang !



j'aimerai vous y voir, si ça vous arrivez, vous vous poserez des questions je suppose non ? surtout si le mec vous plait

Anonyme
Photo
Date 24/09/2013 20:58

Kryn écrit:

- Serrez moi la main. Non, pas celle-là. Non, pas celle-là non plus.

=D



mdr!

Soit tu tentes, soit tu passes à autre chose! Tu peux imaginer des trucs certes, mais tu le sauras jamais si tu tentes pas

kg
Photo
Date 24/09/2013 21:02

puis bon arrêtons l'amalgame c'est pas comme si j'affirmais qu'il était gay, je dis juste ce qui m'arrive et demande juste comment le gérer si je ressent quelque chose pour lui... peut-être certains sont des robots ou ils suffisent qu'ils appuient sur le bouton (de l'amour, du sentiment amoureux, de l'attirance) stop et ça s'arrête mais moi je suis pas fais comme ça !

KMerteuil
Photo
Date 24/09/2013 23:01

RobinHood écrit:
KMerteuil écrit:

Arrêtez de voir des signes là où y'en a pas bon sang !



Vraiment énervé toi ce soir dis dont !



Dis donc*. Hihi.
Mais nooon.

tsukicat
Photo
Date 25/09/2013 0:29

Clairement, si tu lui propose un café, il est de son devoir de refuser. C'est un interne et donc il est possible qu'il accepte, mais en soi on ne dois pas se rapprocher autant des patients.
La proximité qu'il a avec toi est déplacée dans le sens où même si tu lui plais, il y a une distance émotionnelle à respecter. La preuve, tu as pris ses gestes pour une marque de rapprochement, ce qui t'as fait "craquer" sur lui. T'as l'air sain d'esprit alors c'est pas catastrophique, mais imagine qu'il fasse pareil avec des patients psychologiquement plus perturbé, ça devient vite très problématique.
Normalement, cette distance émotionnelle est dans le protocole. Ils doivent rassurer les patients, mais il y a une limite a ne pas franchir pour protéger le patient et le médecin.

En gros, soit il a flashé sur toi et dans ce cas c'est ultra déplacé parce qu'il est quand même sur son lieu de travail, qu'il se doit d'adopter un comportement professionnel, et que dans un sens il profite de sa situation pour se rapprocher de toi. Soit il a encore du mal à créer une distance affective adéquate entre lui et ses patients, et qu'il a très vite intérêt à la mettre en place parce que malheureusement des patients meurent, surtout en chirurgie.

Ne tente rien au sein même de l'hôpital, ça pourrait lui causer des problèmes. Essaie d'engager la discussion tranquillement sur des sujets du quotidien, puis tu verra si jamais il y a une possibilité lorsque tu ne sera plus son patient. Apres, ça vaut ce que ça vaut, mais un chirurgien a très peu de temps pour lui, faut aussi que tu ai ça en tête.

kg
Photo
Date 25/09/2013 2:43

tsukicat écrit:

Clairement, si tu lui propose un café, il est de son devoir de refuser. C'est un interne et donc il est possible qu'il accepte, mais en soi on ne dois pas se rapprocher autant des patients.
La proximité qu'il a avec toi est déplacée dans le sens où même si tu lui plais, il y a une distance émotionnelle à respecter. La preuve, tu as pris ses gestes pour une marque de rapprochement, ce qui t'as fait "craquer" sur lui. T'as l'air sain d'esprit alors c'est pas catastrophique, mais imagine qu'il fasse pareil avec des patients psychologiquement plus perturbé, ça devient vite très problématique.
Normalement, cette distance émotionnelle est dans le protocole. Ils doivent rassurer les patients, mais il y a une limite a ne pas franchir pour protéger le patient et le médecin.

En gros, soit il a flashé sur toi et dans ce cas c'est ultra déplacé parce qu'il est quand même sur son lieu de travail, qu'il se doit d'adopter un comportement professionnel, et que dans un sens il profite de sa situation pour se rapprocher de toi. Soit il a encore du mal à créer une distance affective adéquate entre lui et ses patients, et qu'il a très vite intérêt à la mettre en place parce que malheureusement des patients meurent, surtout en chirurgie.

Ne tente rien au sein même de l'hôpital, ça pourrait lui causer des problèmes. Essaie d'engager la discussion tranquillement sur des sujets du quotidien, puis tu verra si jamais il y a une possibilité lorsque tu ne sera plus son patient. Apres, ça vaut ce que ça vaut, mais un chirurgien a très peu de temps pour lui, faut aussi que tu ai ça en tête.



je ne vois pas en quoi il serait de son devoir de refuser.. il peut certes refuser (s'il n'en a pas envie) mais je vois pas pourquoi si (et dans le cas ou il en aurait envie) que ça soit une condition sine qua none. En ce qui concerne la vie amoureuse d'un(e) patient(e) et d'un médecin est tout a fait possible dans le cas ou ça soit en dehors de son lieu de travail. Je te dirais je suis dans un service psychiatrique, là en en effet ça serait pas du tout le même rapport, mais ce n'est pas le cas.

Le tout est de bien faire une distinction net entre le domaine du professionnelle et celui personnel. Et cela est valable pour tout. Par exemple ce n'est pas rare de voir des enseignante)s ami(e)es avec des parents d'élèves ou même des élèves toutefois faut faire le distinguo entre le travail et la vie privé. J'ai des enfants et des parents (je bosse dans une école) qui m'ont invitait chez eux pour me remercier ou par simple amitié (j'ai refusé car c'était dans le cadre du travail), j'ai même une collègue enseignante qui m'a proposé de me payer (au black) parce que je l'avais aidé à faire un truc informatique à l'école, là aussi j'ai refusé c'est exactement la même déontologie

D'ailleurs pour ma part, je ne lui proposerais pas un café tant que les soins avec lui sont pas fini, je lui proposerait une fois cela terminé et ou je ne serait plus considéré comme son "patient".

Mais je ne vois pas en quoi il ne pourrait pas y avoir de la complicité, l'amitié, l'amour entre 2 personnes responsables et adultes fussent il médecin/patient ou directeur/professeur/parents d'élèves patron/ouvrier. Comme je le dis, tout dépend dans quel situation. Evidemment je ne prendrais pas un café (s'il l'accepte) dans l'enceinte de l'hôpital.

Pour une petite anecdote mon médecin personnel je la considère comme une amie (on se fait la bise) et je peut la voir en dehors mais c'est dans le cadre externe a son boulot. La déontologie s'applique à tout les corps de métiers je pense et si dans un cadre autre que l'école un gosse veut me faire une bise (j'ai bien dit une bise qu'on soit bien clair) sur la joue il y a pas de soucis, en revanche dans l'enceinte de l'école non.

Les gens ne sont pas des robots en tout cas moi j'en suis pas un et lui (c'est vrai qu'il est allé un peu plus loin que le simple fait de me rassurer (clin d'oeil, mains sur l'épaule, ect... ça reste soft quand même) je vois pas ou est le mal.

Anonyme
Photo
Date 25/09/2013 3:32

Je ne comprends pas, tu postes pour avoir des "conseils" et des avis, mais tu ne sembles m?me pas les prendre veritablement en compte.
Puisque tu veux lui proposer le caf? apr?s ta periode de soins (donnee a laquelle nous n'avons pas eu acces avant ton dernier post, en passant) je n'ai qu'une chose a dire: Bonne chance !

kg
Photo
Date 25/09/2013 18:03

je trouve particulièrement injuste, je dis pas que je tiens pas compte des remarques, mais quand je lis il y a tout et son contraire comme conseils.

Certains me disent "oulala ne fait rien", d'autre me disent "que je peut tenter une approche d'un café et qu'à ce serait pas mal perçu".

Ça vous est jamais arrivé de tomber amoureux ou plutôt disons coup de c½ur d'un inconnu ? Vous faites quoi, vous ne tentez rien ?

kg
Photo
Date 02/10/2013 2:41

Finalement pour en revenir au sujet ou plutôt pour dévier sur autre chose sans vouloir tourner en rond... les soins étant arrêté jusqu'au 21, je ne reverrais pas (je pense d'ici là) cet interne. J'avoue ça m'obsède un peu (je suis pas non plus psychopathe au point de faire le tour de gué devant l'entrée de l'hôpital lol).

Mais la question est tout autre, comment fais t-on pour passer à autre chose ? Et peut-on puisque je serai amener à le revoir de toute façon.


Relativisons je me dis, il est interne donc quasiment médecin et donc surbooké... mais tout de même j'ai bien quand même essayer d'observer la dernière fois, si je me faisais des films (pour mériter l'oscar de la désillusion) ou si le contact était plus proche qu'avec les autres patients. Et en effet, il a pas le même comportement avec les autres (attention je dis pas qu'il est froid et glacial avec les autres patients) mais il y a pas ce petit plus.

Après pour en revenir au café je ne comptais pas lui proposer qu'à lui ça ferait trop flag (mais aussi au chirurgien qui m'a opéré)... bon pour rentrer dans les détails on peut dire presque que je suis un dinosaure qui fait partie des meubles puisque il y a plus de 10 ans qu'ils se sont occupé de moi dans ce même hôpital (et l'interne depuis 2 ans). Donc forcément même avec le chirurgien (qui me tutoie et m'appelle par mon prénom) ce n'est pas pareil qu'avec les autres patients.

Oui j'ai toujours idée de proposer un café (car je vois pas ce qui pourrais paraître insultant et bien sur ils sont tout a fait dans leur droit d'accepter ou refuser ou de remettre à...)

Mais on va clore la série pour cette saison là (on verra s'il y en a une prochaine ou pas).

Le nouveau débat est de savoir comment vous faites pour oublier un ex ou un coup de c½ur, es-ce que ça vous est plus ou moins facile? Avez-vous des astuces, des solutions (comme par exemple foncer dans le boulot comme un forcené) ? Vous vous refermez plutôt dans votre solitude ou au contraire vous enchaînez les sorties ? Et es-ce qu'au final ça resurgit ou au contraire ça s'oublie ? Certes chaque histoire est différentes, chaque personne réagit avec sa manière mais c'était juste pour savoir... surtout dans le cas ou vous êtes amenez à revoir la personne. Imaginons vous sortez (ou avait un coup de c½ur) avec un gars de votre lycée, un collègue, (car si c'est un coup de c½ur vous pouvez toujours essayer de concrétiser) que ne sais-je et si oups s'il y a rupture douloureuse... comment faire face à cela ? le gérer?
Oui j'aurai pu ouvrir un nouveau topic mais bon...

Bledard
Photo
Date 02/10/2013 9:02

Hey on peut pas oublier quelqu'un qu'on reverra et pense revoir encore et encore... Il faut arrêter de le voir. Encore une dernière fois et puis adieu si tu veux que tes efforts soient productifs (+_+)

 
36 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : coup de coeur pour un (presque) inconnu

Le problème d'une vie
par Freeway le 28/03/2015 17:48 - Lu 344 fois
le jour où j'ai arrêté de me demander si j'étais bisexuel, gay ou hétéro. j'ai pu avancer, et j'ai surtout pu aller de l'avant et oser faire le premier pas en terrain inconnu. aujourd'hui...
Mais qui était a musilac ?
par Laitamine le 21/07/2010 18:17 - Lu 72 fois
bah tout est dans le titre, dites nous vos coups de coeur, et ... vos coup de gueules, vos avis etc ... personnellement sur les 3 jours mon coup de coeur du groupe...
Hétéro refoulé ou bi sur le devenir ?
par Larhuel le 13/12/2012 3:43 - Lu 605 fois
t'es pas forcément bi, peut être que t'as eu "ce coup de coeur" pour elle, cette fille là =) comme les hétéros qui une fois dans leur vie, ont eu un seul coup de...
Avez-vous peur de l'inconnu ?
par le 08/07/2008 3:23 - Lu 276 fois
l'inconnu peut beaucoup m'effrayer parce que je ne m'identifie pas face à ça mais généralement je m'adapte et du coup j'en ai plus peur. mais des fois on...
La dernière fois que t'as...(nouveau jeu)
par le 29/07/2017 1:35 - Lu 56884 fois
y a très longtemps, j'fais gaffe maintenant xd la dernière fois que t'as eu un coup d'coeur pour un mec (pas forcément amoureux, mais coup de coeur quoi) que t'as...

Infos et prévention

Videos

  The first time
Ajouté le 21/11/11
Affichée 1566626 fois
3 votes, 5/5
  Le coeur a ses raisons - Scène hot avec Stéphane Rousseau et Marc Labrèche
Ajouté le 10/09/11
Affichée 1592244 fois
9 votes, 5/5
  Don du sang homosexuel, coup de gueule.
Ajouté le 08/01/13
Affichée 1536025 fois
31 votes, 5/5
  Homosexualité : Coup de gueule de Gerald (des G-Squad)
Ajouté le 11/03/12
Affichée 1544989 fois
42 votes, 5/5
  Coup de foudre : Pierre Palmade / Karim Achoui (23/05/09)
Ajouté le 24/05/09
Affichée 1611181 fois
0 votes, 0/5

Les News

L'atterrissage difficile de... Le C½ur entre deux chaises, premier roman de Frédéric Monceau, semblait annoncer dès le titre une romance gentillette, une vague auto-fiction parfaitement adaptée en période de vacances. Il faut pourtant tristement constater que le jeune auteur semble s'être pris la langue dans le tapis et que toute la bonne volonté du monde ne suffit pas à faire fondre la midinette qui sommeille en chaque lecteur (ne niez pas).  
Le coeur a ses raisons Parodie québécoise désopilante et décalée des feux de l'amour... diffusé depuis le 3 février 2005 sur TVA et actuellement sur NRJ12.  
Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.  
Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.  
Pour mettre fin à une violence... Beaucoup trop longtemps. Cet ersatz de débat aura duré beaucoup trop longtemps. Plus de 6 mois que l'on s'échange des arguments creux, que l'on préfère crier plutôt que raisonner, huer plutôt que prouver. Dans les deux camps, les positions se cristallisent, pour le meilleur, ou plutôt pour le pire.